AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290309788
Éditeur : J'ai Lu (24/01/2001)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 203 notes)
Résumé :
"Bon sang, elle a fait, mais tu rêves ou quoi ? Il faudrait que je sois complètement cinglée pour retourner avec un type comme toi. Y a pas de place pour moi dans ta vie, y a de la place pour personne, il y a rien que toi et tes putains de bouquins !..." Nina est la plus belle fille qu'il ait jamais eue, et il l'aime encore.

Pourtant, ils se sont quittés. Parce qu'il n'est pas facile d'écrire un roman et d'aimer une femme en même temps. Parce que l'é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Avouslire
  25 mai 2015
Mon premier Djian, comme on dit "ma première clope" ou "mon premier pétard" - acte transgressif. Un roman punk ou l'on s'ennuie un peu - mais en s'ennuyant on fait corps avec l'ouvrage, qui décrit cyniquement une vie dont les heures glissent sans rien pour les retenir. C'est vulgaire dans l'expression, brutal, d'une poésie poisseuse, impolitiquement correct à souhait, avec une complaisance assumée. On a mal au bide après quatre pages, puisque l'auteur s'est déjà ingurgité dans ce bref espace autant de litres de bière au milieu de la nuit. Seul le ciel est beau. Et tout cela fonctionne grâce à l'originalité absolue tant de l'écriture anarchiste que des personnages déjantés.
Commenter  J’apprécie          90
SebastienFritsch
  17 avril 2012
Présenté comme autobiographique, ce roman l'est au moins sur un point, qui m'a semblé parfaitement rendu : le "sentiment d'écrivain".
Le reste est peut-être inspiré de la vie de l'auteur, mais semble quand même un peu exagéré ou, tout au moins, trop beau pour être vrai. Enfin, plutôt que "trop beau", je devrais plutôt dire "trop bien mis en scène". Parce que ce n'est pas spécialement beau. Enfin, disons que ce n'est pas mon idéal (car tout est relatif, comme disait l'autre, et surtout la beauté) cette vie de "glandouille" dans laquelle l'auteur ne semble vivre que pour "baiser", "picoler" de la bière et "baffrer" des chips dans des draps jamais changés. Désolé pour le niveau du vocabulaire : je suis sans doute sous influence. de toute façon, le registre des trois verbes que j'emploie correspond tout à fait à la façon dont Djian procède dans ses activités quotidiennes. Clairement, il ne fait pas l'amour, il ne boit pas, il ne mange pas : il baise, picole, baffre, suivant ses instincts comme un animal (si on fournit à l'animal autre chose que de la bière et des chips).
Dans ce contexte de laisser-aller bestial, les échappées poétiques brillent comme une goutte de sang clair dans le creux d'une main sale. Et quand Djian parle écriture, ce n'est plus une goutte de sang que l'on voit briller sur sa main, mais le coeur tout entier de l'écrivain.
Djian devient d'ailleurs, à ces moments là, d'une lucidité effroyable. Il décortique, expose, révèle ce que j'ai appelé le "sentiment d'écrivain".
Mais attention ! ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : le reste du texte (le texte uniquement branché baise/picole/bouffe) est d'une vivacité, d'une richesse, qui le rend splendide. Avec Djian, même les mains sales sont belles.
Lien : http://sebastienfritsch.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
decloitrecynthiaz
  18 octobre 2014
Mon premier Djian et sûrement mon dernier. Ce livre m'a semblé tellement long et les personnages si peu attachants...
Commenter  J’apprécie          41
Hekahm
  08 avril 2018
Mon 3e Djian et je commence à tourner en rond, les mêmes thèmes étant, selon moi, surexploités. Malgré cela la lecture reste agréable.
Commenter  J’apprécie          20
melody_nelson
  07 décembre 2012
Lu mais arrêté très rapidement, rien qui ne m'accroche... entrepris il y a très très longtemps. A relire peut etre ?
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
art-bsurdeart-bsurde   11 septembre 2014
Plus tard, je me suis tourné tout doucement, il y avait toujours de la musique et j'ai fait semblant de dormir, j'ai ouvert à peine les yeux et je l'ai regardée, elle dansait juste pour elle, seulement pour le plaisir et elle semblait touchée par la grâce. C'était quelque chose de formidable à voir. Toutes les merdes qui vous arrivent dans la vie sont balayées par ça.
Commenter  J’apprécie          120
Paris75Paris75   19 juin 2012
En rentrant, je me suis plongé dans mon roman et j’ai fait mourir deux salopards, je me suis senti mieux après, mais j’étais vidé.
Commenter  J’apprécie          150
art-bsurdeart-bsurde   10 septembre 2014
J'ai avalé quelques olives planté devant la fenêtre, c'était un bon moment, silencieux, juste un seul verre et le fond du ciel mauve, en plus j'adore les palmiers et Yan en avait un dans son jardin, ce salaud, il arrive parfois que certaines fins de journées soient arrachées au paradis.
Commenter  J’apprécie          60
SebastienFritschSebastienFritsch   17 avril 2012
"Qu'est-ce qui peut pousser un type de trente quatre ans, au meilleur de sa forme, à rester cloué des journées entières sur une chaise, plus une bonne partie de la nuit?"
Non la connerie n'expliquait pas tout, en fait, la bonne réponse était : "ce qui pousse un type à écrire, c'est que ne pas écrire est encore plus effrayant."
Commenter  J’apprécie          40
Paris75Paris75   18 juin 2012
Il y a des filles qui sont longues à venir, il y a des filles qui sont froides comme des statues et celles qui ont prêté des serments insensés, il y en a qui vous font payer l’enfer avant de fermer les yeux, d’autres qui préfèrent les femmes ou des types un peu plus mûrs.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Philippe Djian (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Djian
26.04.18 - INTEGRALE - S. Tesson, P. Djian, É. Faye, N. Van Moerkerkenland et C. Gras.
autres livres classés : écrivainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philippe Djian - méli-mélo de titres

Avant d'attaquer ses titres, on commence par son année de naissance.

1939
1949
1959
1969

12 questions
74 lecteurs ont répondu
Thème : Philippe DjianCréer un quiz sur ce livre