AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211239899
192 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (02/01/2019)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Le fugitif est-il un sans-papier ? Un migrant recherché par la mafia ? Un criminel en cavale ou un malade mental ?
Jeff et son frère Norbert sont bien en peine d'identifier l'inconnu qui s'est réfugié dans la cave de leur immeuble. L'homme à la peau trop blanche et aux yeux sans pupille ne parle pas autrement qu'en faisant claquer sa langue. C'est à n'y rien comprendre. Bien que traqué, il semble refuser de quitter la tour où habitent les deux frères.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
MMChretien
  24 juillet 2019
Ce livre est un vrai mystère, tout comme cette couverture, énigmatique avant que l'on pénètre dans le roman, ainsi que l'homme du titre, qui ne livrera jamais vraiment sa vérité. L'homme qui voulait rentrer chez lui est un véritable mélange des genres, un roman inclassable, qui convoque de nombreux thèmes sans en survoler aucun, le tout grâce à une écriture riche et poétique, des personnages vrais et des situations ancrées dans le réel. Est-ce un roman fantastique, par l'irruption dans un cadre réaliste d'un phénomène inexpliqué confinant au paranormal ? Est-ce un roman de science-fiction lorsque la piste de l'astronomie et des extra-terrestres permet de fournir un semblant d'explication à ce phénomène ? C'est peut-être aussi un thriller car il y est bien question d'un homme traqué par un groupe de pseudo mafieux, qui doit se cacher pour sauver sa peau. Et, contre toute attente un roman social aussi, celui d'habitants d'une cité délabrée, qui se voient expropriés avant la démolition de leur immeuble. Le cadre, les décors, les modes de vie, les échanges entre eux sont plein de vie, d'humanité, de réalisme et cet angle social est loin d'être relégué en arrière plan.
Lorsque Jeff, douze ans, et son frère Norbert, découvrent un homme poursuivi caché dans la cave de leur immeuble, ils décident de lui venir en aide. Or l'homme a une apparence étrange, une morphologie d'homme noir mais une peau très pâle, des yeux sans pupilles, il n'exprime aucune émotion et semble incapable de communiquer, que ce soit par le langage, par le regard ou par les signes, gestes ou objets du quotidien. Les deux garçons vont pourtant le prendre sous leur aile et lui offrir un refuge, et, à force de persévérance et d'une belle solidarité, parvenir à lui rendre sa liberté.
A travers cette belle histoire d'entraide, d'ouverture et de confiance, qui que soit ce curieux fugitif, c'est le thème de l'altérité qui est soulevé, le rapport à l'autre, à l'étranger, celui qui fuit, celui qui a besoin d'aide et de refuge ; et la question de l'humanité en l'autre, y comprit celui avec qui on ne parvient pas à communiquer, qui n'a rien de commun avec nous, et dont on peut parfois avoir peur ; l'empathie enfin, et la volonté de comprendre et de se mettre à la place de l'autre. Ce sont des thèmes essentiels et profonds qui mériteront sans doute d'être décryptés avec les lecteurs adolescents.
Le roman aborde également avec sincérité et bienveillance le quotidien de ces hommes et femmes qui vivent en périphérie des villes, dans des cités à l'abandon, et que toutes politiques ont oubliés, ces parents qui galèrent, ces enfants à la dérive, ces immeubles vétustes, ces existences sans moyens, sans culture, sans travail. Mais au coeur de ce chantier, deux frères apprendront à se connaître en joignant leur volonté au service d'une vraie cause humaine, des amitiés se révéleront pour offrir la force d'une action conjointe à un homme en danger, des habitants se réuniront pour associer leurs mots, leurs souvenirs et leur vécu sensible de la cité qu'ils ont habitée.
En somme, Eric Pessan offre là une vrai belle et étrange et émouvante aventure littéraire et humaine... A découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Sreyas
  03 novembre 2019
UN FUGITIF DANS LA CAVE ?
Ce livre est le dernier roman jeunesse qu'a publié Eric Pessan, il a été publié en 2019. Éric Pessan est un auteur de romans, de fictions radiophoniques, de textes de théâtre, ainsi que de textes en compagnie de plasticiens. Il anime également des rencontres littéraires et des débats, ainsi que des ateliers d'écriture. "Muette" est une de ses principales oeuvre littéraire, il l'a publiée en 2013. Il a aussi réalisé "Au si loin que possible" qui a été publié en 2015.
Il a gagné plusieurs prix notamment le Prix NRP de littérature jeunesse 2015 pour son roman jeunesse "Aussi loin que possible" mais aussi le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres de France du Roman Jeunesse pour "Dans la forêt de Hokkaido".
Jeff est un jeune garçon de 13 ans, qui vit dans un immense immeuble d'une cité à côté de Nantes. Son quotidien, cet été-là, est rythmé par son prochain déménagement; sa présence à un atelier d'écriture qui propose d'écrire sur la vie du quartier; son grand frère juste insupportable et violant; son père chômeur qui n'ouvre la bouche que pour râler ou se plaindre, et sa mère qui s'épuise au travail et n'échange pas plus que les autres membres de sa famille. Mais un matin, Jeff se trouva nez à nez avec un homme on ne peut plus étrange, qui ne ressemble à rien de connu et ne sait communiquer qu'en faisant claquer sa langue... Cette apparition bouleversa la vie de Jeff et de son frère.
Ce livre est un roman jeunesse de science-fiction de par l'apparition soudaine inexplicable de ce fugitif mais aussi d'aventure suite à toutes les péripéties que vont endurer les jeunes frères.
Ce livre m'a plu car je l'ai trouvé très comique suite à la personnalité plutôt amusante du frère de Jeff mais aussi très mouvementé. Malgré l'apparition soudaine et inexplicable de ce fugitif l'histoire reste tout de même assez réaliste. Ce livre procure des émotions tel que l'enthousiasme, la surprise mais aussi le fait de vouloir continuer l'histoire auprès de Jeff et son frère.
Je recommande ce livre pour ceux qui aime la science-fiction, les aventures mais surtout pour ceux qui cherche des livre facile à lire et à comprendre.
L'extrait suivant est un extrait qui, je trouve, résume plutôt bien l'histoire.
Je cite ( p.65 ligne 8 à 11) :
"Je ferme un instant les yeux.
Un souvenir?
Je pense à l'homme qui est caché dans la cave.
En voila une histoire formidable à écrire. Un homme étrange, qui ne sait parler autrement qu'en faisant claquer sa langue, est caché dans la cave de mon immeuble."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AliBabel
  14 novembre 2019
Un extraterrestre ou bien un migrant décomptant les jours ?
Jeff, treize ans, vivant dans un immeuble de dix-huit étages près de Nantes dans une cité, dormait. Il fut réveillé par une course poursuite en bas de son immeuble. le lendemain matin, son frère, Norbert, retrouve un réfugié dans leur cave. Il s'agit de l'homme poursuivit la veille. Mais pourquoi le réfugié à-il choisit cette immeuble pour se cacher ? Tout au long de l'histoire, Norbert et Jeff vont aider à cacher le réfugié, tantôt dans leur appartement tantôt dans leur cave ou bien même sur le toit ! le réfugié est toujours poursuivit. Mais l'immeuble dans le quelle se cache celui ci sera détruit à la fin de l'été. Les deux enfants ne connaissent pas l'identité de l'inconnue ni des ses origines. Il ne parle d'ailleurs aucune langue mise à part ses cliquetis de langue bien précis. Il décompte les jours ! Norbert pense qu'il s'agit d'un extraterrestre, mais pour quelle raison ? Suite aux événements, Jeff se pose beaucoup de questions et va donc se faire aider par ses amis rencontrer récemment, Julie et Eliott (Julie possède une sorte de pouvoir, elle est voyante...). La veille de la destruction de l'immeuble, les quatre amis sont réunis sur le toit de cet immeuble....en plus du réfugié. A ce moment là, une météorite survola le quartier et l'inconnue avait disparue ! Est-il partie de la même manière qu'il est arrivé ?
C'est un récit que j'ai particulièrement apprécié du faite des ses mystères et des nombreuses questions que l'on se pose tout au long de l'histoire, le suspense est présent et gardé jusqu'à la fin. Malgré la frustration en fin d'histoire du faite que l'on ne connaisse toujours rien du réfugié. de plus ce livre mêle science fiction et fantastique, de nombreux événements mystérieux et étranges surviennent régulièrement alimentant un ressentie de doute et d'incompréhension.
Maxence
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Multi_lecteurs
  06 février 2020
Un mélange entre la science-fiction, le fantastique dans un cadre réel, tout paraît normal mais avec des détails venant d'un autre monde.
L'histoire d'un garçon de 13 ans, Jeff, qui vit avec ses deux parents et son grand frère Norbert, dans un immeuble, d'un vieux quartier près de Nantes. Pendant les vacances d'été, il ne fait rien de spécial avec sa famille car ils n'ont pas les moyens pour partir. En revanche, ses ami(e)s bronzent sur le sable chaud.
Après une journée des plus ordinaires, un homme court dans les escaliers de leur immeuble. Prit par la curiosité, Jeff le poursuit. Mais au final, il tombe face à un vieil homme, un migrant peut-être, se réfugiant dans la cave
L'inconnu à la carrure d'un homme noir avec la peau d'une couleur plus blanche que neige, serait-il un albinos? Rien n'est certain, même en finissant le livre, on ne sait qui il est exactement. Des yeux sans pupilles, une langue qui claque pour communiquer, on pourrait le confondre avec un extraterrestre.
Dans le secret, le collégien décide de le protéger, d'effectuer le nécessaire pour l'aider à se cacher des personnes qui le poursuivent. La seule difficulté est que l'immeuble va bientôt être détruit pour des raisons de rénovations complètes donc les voisins risquent de tomber sur le réfugié. Très dur pour un jeune adolescent de mettre à l'abri un homme dont il ne sait rien de lui et en ayant aucune idée de comment s'y prendre.
Ce livre est un vrai mystère, tout comme la couverture énigmatique du roman avant même que l'on plonge dans l'histoire, ainsi que le personnage, qui ne livrera jamais vraiment sa vérité.
A travers cette belle histoire d'entraide et de confiance, qui que soit ce curieux inconnu, c'est le thème de l'humanité qui est soulevé, le rapport à l'autre, à l'étranger, celui qui fuit t qui a besoin d'aide. La différence entre les deux protagonistes est très marquée par leur physique en premier, le langage que chacun utilise. La peur rentre en jeu aussi mais Jeff, avec empathie et volonté, il se met à la place de l'autre pour pouvoir comprendre sa situation.
Ce sont des thèmes essentiels et profonds qui sont abordés dans le livre.
Malgré la fin qui est assez frustrante et toujours aussi mystérieuse car on se confronte à une fin sans suite, sans justification. l'histoire offre de vrais sujets qu'on peut rencontrer dans la vie aussi. L'auteur emploie un vocabulaire simple et familier, avec des références modernes ce qui permet de bien suivre la vie de l'adolescent, de son quotidien.
L'homme qui voulait rentrer chez lui finit par y arriver mis d'une manière très surprenante. le fugitif même est un mystère, plus que l'histoire.
Lysa
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IreneAdler
  18 août 2020
Qui est cet homme étrange, trop blanc, trop muet, trop patient ? Qui sont ces hommes qui le poursuive sans relâche dans une banlieue en reconstruction ? Et à qui Jeff pourrait-il en parler : un frère toujours absent, un père taciturne, une mère fatiguée de travailler pour 4 ? C'est bien là pourtant qu'il va lui falloir trouver des soutiens...
Comment se construire dans une famille dans laquelle personne ne s parle, voire même où tout le monde s'évite, dans une atmosphère de ruine et d'échec ? Cet étra,ge étranger va venir révéler et bouleverser le précaire équilibre que s'était construit Jeff, entre musique et mépris pour sa famille, qu'il juge incapable de changer. Et si l'étranger, au fond, c'est celui qui ne veut ni voir ni savoir ce qui se passe chez lui ? Là où tout le monde parle la même langue sans être capable de communiquer ? Pendant 6 semaines, Jeff va apprendre la patience, la tolérance et à connaître les inconnus avec qui il vit.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (2)
Ricochet   27 août 2019
Ce roman très prenant est un mélange de thriller, de science-fiction et de drame intimiste sur la vie d’une famille et d’un quartier. [...] Le livre aborde alors, entre autres, le thème de la perte des repères et de l’incompréhension de ceux dont on devrait être le plus proche.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Actualitte   06 juin 2019
Une narration juste qui entraîne tranquillement le lecteur. Calme et pourtant surprenante lecture avec des personnages attachants et un univers spécial. L’homme qui voulait rentrer chez lui intrigue et fait sourire.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MLClercMLClerc   20 juillet 2019
Des fois, elle raconte des choses étranges, maman. Je l'ai entendue répéter qu'elle aurait aimé avoir plus d'enfants, mais qu'elle n'a pas pu parce que papa s'était retrouvé au chômage. Je n'aime pas quand elle se laisse aller à ce genre de confidence. Sa voix est triste, lourde. J'ai toujours l'impression que maman ne vit pas la vie qu'elle aimerait vivre.
Commenter  J’apprécie          30
MLClercMLClerc   20 juillet 2019
L'homme n'est pas un extraterrestre. Il est juste différent. Albinos, petit, totalement incapable de communiquer, muet peut-être, atteint d'une maladie singulière des yeux. A partir de combien de différences un homme n'est plus un homme? Ma question est stupide. C'est ce que font les racistes: ils mettent les particularités en avant pour dire que certaines personnes sont à part ou inférieures.
Commenter  J’apprécie          20
MMChretienMMChretien   24 juillet 2019
Norbert s'est juste enfoncé un peu plus dans le silence, moi j'étais encore une fois content que l'orage évite de gronder dans ma direction.
D'une certaine façon, c'est pratique d'avoir un frère comme Norbert. Un frère qui insulte un prof, change de collège, trimballe une grenade dans son cartable, accumule zéro sur zéro, redouble, ça me permet d'être invisible. Je passe en cinquième, j'ai des notes ni trop hautes ni trop basses, je ne fais pas trop de bêtises, je ne réponds pas à mes parents, alors je suis transparent. Papa et maman me fichent la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MMChretienMMChretien   24 juillet 2019
Ils disaient que le quartier allait changer, qu'il serait bien plus mixte et bien plus dynamique. Ils parlaient de réinjection de services de proximité, ils employaient des mots abstraits : un remodelage en îlots, un plan destiné à éviter la paupérisation. Ils n'ont pas dit ghetto, mais tout le monde l'a entendu.
Ce que les élus et les techniciens n'avaient pas l'air de saisir, c'est que notre immeuble - le plus haut du quartier - n'était pas simplement un puzzle de soixante-douze cases qu'il allait falloir disposer autrement, c'était l'endroit où nous vivions, certains d'entre nous depuis cinquante ans. C'était l'endroit où beaucoup étaient nés. C'était notre maison. L'immeuble n'était pas simplement un modèle d'urbanisation dépassé, c'était là où nous aimions vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MLClercMLClerc   20 juillet 2019
C'est peut-être ça être mère: presser une orange à son fils alors qu'on pourrait flâner cinq minutes le nez en l'air sur le chemin de la station de tram.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Éric Pessan (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Pessan
Quand les bibliothèques mettent la littérature au c?ur de leurs actions.
- Cécile Morel-Chevalier, responsable du service culturel de la Ville de Landivisiau, pour le festival « Moi les Mots » ; - François Rosfelter, directeur des Médiathèques de Quimper-Communauté, pour le festival « L?Odyssée des Mots » ; - Guénaëlle Closier, chargée de l?animation culturelle à la Bibliothèque des Côtes-d?Armor, pour « Des formes littéraires impromptues : Escales poétiques, Ciao Italia? » ; - Eric Pessan, écrivain.
Table ronde du jeudi 20 novembre 2014 - à l'occasion des Rencontres "Le livre, la lecture et la littérature demain?..." organisées par Livre et lecture en Bretagne et la Bibliothèque des Champs Libres à Rennes.
Plus d'infos sur http://lalecturedemain.wordpress.com
+ Lire la suite
autres livres classés : citéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'homme qui voulait rentrer chez lui

Comment s'appelle le frère de Jeff?

Norberte
Norbert
Robert

14 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : L'homme qui voulait rentrer chez lui de Éric PessanCréer un quiz sur ce livre

.. ..