AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782888901167
190 pages
Éditeur : Paquet (01/09/2006)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Sur les chemins de Yahwari, petit village de Corée, qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente, que le soleil brûle ou éclaire sans chaleur, le facteur va bon train sur sa bicyclette rouge, jour après jour, pour acheminer le courrier. Une succession d’histoires courtes, d’anecdotes où il nous livre poésie et pensées philosophiques entre deux coups de pédale. En filigrane, Kim Dong Hwa aborde des thèmes d’actualité qu'il rend universels comme l’exode rural, la cassure en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Sachenka
  09 juin 2018
Ce troisième tome de la série de bandes dessinées La bicyclette rouge semble délaisser ce que je croyais être le personnage principal, le facteur qui se promenait allègrement dans Yahwari, au profit des couples âgés anonymes qui croisent son chemin matin et soir. Je l'admets d'emblée, mon intérêt s'émousse. D'abord, parce que l'effet de la nouveauté n'est plus là (et c'est normal) mais surtout parce que, même si tout est encore un peu poétique et enchanteur, ce l'est quand même moins que dans les tomes précédents.
Beaucoup des petites histoires concernent les relations de couples entre personnes du troisième âge. C'est un sujet qui m'attire moins. Ces aînés, dans leurs vieilles habitudes, ils s'aiment tendrement mais ils sont d'une autre époque, un peu maladroits. Ils ont trimé dur toute leur vie, ils continuent à s'occuper de leur petit lopin de terre mais leurs enfants sont partis à la ville. Lors des rares visites de ces derniers, le gap entre les deux générations devient évident et un peu malaisant. Les jeunes ont changé, leurs valeurs ne sont plus les mêmes, ils sont devenus ingrats. Est-ce la réalité en Corée, où la modernité est apparue trop rapidement après la Deuxième guerre mondiale ?
Dong-Hwa Kim se fait l'apôtre de la vie rurale, qui ne peut être que sereine, idéale, en même temps qu'il montre un parti pris pour ses aînés (même s'il n'est pas toujours tendre avec eux). Est-ce juste ? Pourquoi le mode de vie des personnes âgées à la campagne doit être meilleur ? Pourquoi les jeunes de la ville doivent être égoïstes ? Ce n'est pas mon point de vue ni ma réalité. Pas tous les citadins sont pressés, avares et incultes.
Je n'ai rien de plus à ajouter en ce qui concerne les dessins. Je les aime bien, ils colorés, réalistes mais pas trop. En effet, l'auteur-dessinateur se permet quelques fantaisies, ses personnages deviennent quelque peu caricaturaux quand ça se prête à l'histoire. Il ne reste qu'un tome alors, assurément, je le lirai aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Dieselle
  02 juin 2015
Toujours à travers le regard du facteur, on entrevoit la vie quotidienne des personnes âgées dans un petit village au coeur de la campagne en Corée. C'est un regard tendre posé sur ces gens appartenant à un temps révolu. Ce tome n'est pas aussi poétique que les deux premiers mais cela ne m'empêche pas d'avoir envie de découvrir le quatrième tome.
Commenter  J’apprécie          00
Puszi
  27 décembre 2017
Je poursuis avec grand plaisir ma lecture de la bicyclette rouge. Ici il est question des mères et le facteur est moins présent.
Commenter  J’apprécie          00
ju-s-tine
  06 mai 2017
Encore une fois, c'est un tome épatant de finesse et d'amour.
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  01 septembre 2010
Ce sont des scènettes dans la campagne japonaise, souvent autour d'un couple de personnes âgées et de leurs voisins ainsi que le jeune facteur qui fait le lien avec la ville. Quelque part, ça m'a fait penser au "Retour à la terre" de Manu Larcenet même si les histoires sont transposées dans une autre région du monde et une autre culture.
Il y est question de la famille, l'entraide, l'amitié... la vie quoi !

Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   16 mai 2012
Au coucher du soleil,
le dos appuyé contre un mur de pierres noires,
ma mère contemple la route.
Elle regarde au-delà des fleurs de bignone.
Elle regarde plus loin encore que le parterre des peupliers.
Son coeur voyage le long du chemin sinueux
au gré des vents et des nuages.

Tandis que ses mains parcourent inlassablement
les champs et les rizières,
les yeux de ma mère continuent à rêver.
Tandis qu'elle contemple les pétales roses des fleurs,
son coeur voyage avec la grâce d'un papillon
aux ailes multicolores.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
SachenkaSachenka   12 juin 2018
- Je veux tenir une promesse que j'ai faite à ma défunte épouse.
- Tu m'impressionnes! C'est déjà si difficile de tenir les promesses faites aux vivants.
Commenter  J’apprécie          220
ju-s-tineju-s-tine   08 mai 2017
Les épreuves qui te secouent signifient que tu es vivant. Un arbre vivant accepte de se faire malmener par le vent pour éviter que ses branches ne se rompent.
Puis un beau jour, ses branches finissent par se couvrir de fleurs
Commenter  J’apprécie          61
SachenkaSachenka   10 juin 2018
Rien ne peut faire davantage plaisir à une mère que les compliments de ses enfants sur sa cuisine.
Commenter  J’apprécie          120
JuinJuin   03 février 2014
- Hé Hé !
- Il y a un problème, monsieur?
- Non pourquoi? Snif...
- D'abord vous pleurez, et ensuite vous riez! Avouez que c'est plutôt étrange.
- Vous savez ce que dit l'adage à ce propos?
- Non
-Il paraît que les rires qui succèdent aux larmes font pousser des poils aux fesses.
- Et dans le cas contraire?
- C'est la même chose.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Kim Dong-Hwa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kim Dong-Hwa
Trailer du coffret des quatre volume de "La bicyclette rouge"
autres livres classés : facteurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
858 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre