AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Danièle Bondil (Traducteur)Pierre Bondil (Traducteur)
EAN : 9782264030740
294 pages
10-18 (08/06/2000)
3.67/5   41 notes
Résumé :
Dans les montagnes Rocheuses du Colorado, une vieille femme indienne est troublée par des visions maléfiques. Très attachée aux croyances taditionnelles de son peuple, Daisy Perika a cette certitude : les forces des ténèbres sont à l'oeuvre... Le meurtre d'une jeune scientifique, non loin de là, dans la petite ville de Granite Creck, en est-il à l'épreuve ? Meurtre brutal et déroutant de l'avis de Scott Paris, chef de la police. L'enquête dangereuse qu'il s'apprête ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Sharon
  25 septembre 2017
Amateur de série policière franchouillarde, adepte de la rationalité, du cartésianisme, passez votre chemin : ce livre n'est pas pour vous. Par contre, si vous aimez Tony Hillerman (cité par un des personnages, en forme d'hommage), Kirk Mitchell ou Craig Johnson, n'hésitez pas si ces livres croisent votre route, vous ne le regretterez pas.
Une jeune scientifique a été assassinée dans des circonstances particulièrement sordides, un suspect est immédiatement pourchassé par la police qui, il faut bien le dire, n'est pas forcément toujours à la hauteur. La situation ne serait pas si tragique, elle en serait presque risible, comme un running gag du suspect roi de l'évasion si des victimes collatérales ne se trouvaient sur sa route et si, finalement, il fallait bien se rendre à l'évidence : un suspect n'est pas un coupable.
Scott Parish est quelqu'un de rationnel, oui. Ou plutôt, quelqu'un qui ne veut pas s'abandonner à ce monde qu'il pressent, qu'il ressent. Il essaie de ne pas se raccrocher à ses sensations, et à écarter ce que lui a dit Daisy, la tante de Charlie Moon. Il a déjà suffisamment à faire avec les indices qui s'accumulent, les suspicions envers certains membres de l'université, trop polis, ou trop mystérieux pour être honnête. Je ne vous parle même pas de cette journaliste qui s'est invitée dans sa vie. Ambitieuse, Amanda vise plus haut que le journal dans lequel elle travaille, que les compte-rendu qu'elle écrit. Se servir de Scott Paris ? Non, pas vraiment – cependant, elle reste journaliste.
Oui, mon avis n'est pas très long, mais les oeuvres de James d'Doss sont des romans que j'aime partager plutôt qu'analyser, surtout quand un auteur nous emporte ainsi dans son univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
loreleirocks
  20 janvier 2013
Voilà un polar "ethnique" très sympathique. Bourré d'humour, un juste équilibre entre sciences, ici une sombre histoire d'assassinat suite à la découverte du Graal des super-conducteurs, et traditions natives-américaines, avec les visions de Daisy Perika, vieille chaman Ute, et les prémonitions du chef de la police Scotty Parris.
Un tas de fausses pistes à l'entourloupe bien menée, des personnages chouettes et drôles, même si certains sont un peu trop caricaturaux (le criminel mexicain et le flic incapable à la taille et l'appétit XXXL).
La série aurait pour autre personnage central Charlie Moon, neveu de la police tribale de Daisy. Il apparaît exactement 2 fois, au début puis à la fin de ce premier tome. Pourquoi le mentionner comme personnage central du polar? Au plaisir de le découvrir plus présent dans la suite de ces aventures par Jame D. Doss!
Commenter  J’apprécie          80
Floccus
  25 juin 2017

Elle se retourna et parcourut du regard les passagers derrière elle : une femme accompagnée d'un petit enfant; deux religieuses en tout point identiques qui lisaient des romans de Tony Hillerman (…) (164)
Le clin d'oeil est fort amusant. Référence que la critique s'est empressée de citer. Nous n'avons pourtant point ici la magie des paysages qui enchante les récits du pays navajo. Et pas de bulletins météo. Seul le canyon del Espiritu impose sa présence et s'inscrit irrésistiblement dans notre géographie littéraire. Par ailleurs, là où Tony Hillerman brodait finement entre croyances et rationalisme, sans jamais prendre parti, James D. Doss matérialise allègrement sorcières et fantômes !
Si j'aime cette série c'est pour Daisy Perika, la vieille chamane, si fragile physiquement, qui fait pourtant face aux esprits les plus rebutants, mais souvent en ragognant. Pour le pitukupf, si déconcertant, dont je ne connais pas d'équivalent dans d'autres traditions. Pour Coyote, vieille connaissance. Et pour l'humour décontracté typiquement américain de ses enquêteurs. le reste, entre western, énigme qui permet assez vite de connaître l'identité du meurtrier si on la saisit au vol, romantisme langoureux, s'avale sans rechigner en guise d'accompagnement.

Lien : http://versautrechose.fr/blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YahnV
  24 juin 2019
Un bon cru de la série.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
SharonSharon   03 septembre 2017
La semaine précédente encore, lors d'une réunion des Alcooliques Anonymes au foyer de Peaceful Spirit, il s'était levé et avait fièrement annoncé au groupe que depuis seize ans, il n'avait rien bue de plus fort que le café de Daisy Perika. Ce qui avait déclenché des petits rires élogieux chez ses auditeurs ; le breuvage de la vieille femme-médecine avait la réputation bien établie d'être suffisamment fort pour faire fondre des cuillères, et certains murmuraient qu'elle y ajoutait des "ingrédients spéciaux" puisés dans ses réserves d'herbes médicinales. Un membre respecté du conseil tribal jurait que des mois d'impuissance sexuelle avaient été guéris par une unique tasse de cette âcre concoction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AuroraeLibriAuroraeLibri   17 septembre 2021
Lorsqu’ils l’avaient arrêtée, dans sa robe imprimée sale, pieds nus, les mains menottées derrière le dos, son sourire satisfait n’avait pas quitté son visage pâle et lisse. Cette déséquilibrée, arrivée récemment des collines du Tennessee, avait fini par confier au psychologue désigné par la cour que les Ténèbres, tout bas, lui murmuraient des choses depuis que sa fille en bas âge s’était étouffée avec un morceau de pain. Parris l’avait écoutée donner ces explications dans la pièce sombre située derrière la vitre sans tain. Elle était chez elle avec l’enfant, pendant que son mari essayait de trouver du travail dans les aciéries. Elle avait appelé au secours, mais personne n’était venu. Elle avait couru dans la rue avec son enfant inconsciente sous son bras et cogné aux portes jusqu’à ce que ses phalanges soient en sang, mais ses voisins effrayés l’avaient crue ivre, ou folle, et n’avaient pas répondu à ses pitoyables supplications. Elle avait raconté au psychologue que la petite avait pris la couleur du bleuet et qu’elle était «… partie vers cet endroit béni où le Dieu tout-puissant essuie toutes les larmes ». Mais la mère, elle, était restée dans le monde cruel ; ses larmes tombaient telle une chaude pluie printanière et il n’y avait personne pour les essuyer.

Chapitre 2
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   18 septembre 2021
Les boules de feu rouges étaient bien là, sur la pente d’éboulis… Une douzaine ? Daisy compta treize âmes. C’était un sabbat complet. Elles dansaient en décrivant des cercles, se déformant pour prendre d’autres aspects, bondissant dans des pirouettes surnaturelles, émettant des sifflements soutenus, projetant en tous sens de gros nuages de poussière. La vieille femme se dissimula derrière le chêne et, après avoir empli d’air ses poumons, se servit de son bâton pour écarter une branche. Au travers de l’arbre, elle observa le spectacle terrifiant. Les boules de feu se muèrent brièvement en formes humaines, échangèrent des baisers avides avec des langues de feu et s’écartèrent en dansant. À la suite de ces salutations, les sphères de feu prirent toutes la même destination ; elles escaladaient la pente pyramidale abrupte qui conduisait à la base de la cheminée. Daisy se souvint des mises en garde murmurées par sa mère : la cheminée était « le point de ralliement du diable, un endroit où s’assemblent des sorcières très puissantes ».

Chapitre 8
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   18 septembre 2021
Cela faisait de très nombreuses années que son mari était parti, mais le tambour était toujours accroché par sa lanière de cuir au-dessus de la table de la cuisine. Elle se concentra sur l’instrument, se remémorant sa voix basse et sourde. Elle l’entendit avec difficulté, très loin d’abord, puis plus proche. Bientôt, le tambour fit vibrer le cadre de son lit. Le rythme monotone emplit sa conscience jusqu’à ce qu’elle ne perçoive rien d’autre, pas même les soudaines rafales de vent qui ébranlaient sa fragile caravane. Elle sentit son corps spirituel flotter à travers une brume grise humide, puis pénétrer dans la terre à l’endroit du trou qui menait au repaire du pitukupf. Il ne s’arrêta pas dans la tanière du nain, mais continua à suivre les longues racines du genévrier jusqu’à ce qu’elles deviennent un tunnel brillant. Elle se sentit tomber à une vitesse toujours plus grande vers sa destination dans le Monde Inférieur, si vite qu’il lui fallait haleter pour parvenir à aspirer un peu d’air. Elle avait souvent fait ce voyage et n’avait pas peur, même s’il se terminait fréquemment dans une partie du Monde Inférieur qu’elle n’avait jamais vue. Elle émergea dans un univers humide de lumière jaune filtrée par des tourbillons de brume bleue. Des créatures reptiliennes se précipitaient sous des taillis luxuriants ; des oiseauxmouches de la taille de rouges-gorges voletaient nerveusement parmi les fougères démesurées et les cyprès noueux.

Chapitre 13
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   03 septembre 2017
Le jeune homme était resté muet, imaginant que l'esprit de Tante Daisy venait lui rendre visite au pied de son lit par quelque nuit paisible. Il avait eu envie de la prier d'interdire à son fantôme de rôder chez lui, mais avait jugé plus prudent de changer de sujet.
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : indiens d'amériqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Lucky Luke

Je suis le personnage secondaire "réel" le plus présent dans la série et je fais ma première apparition dans l'album "Hors-la-loi". Dès ma deuxième apparition, dans "Lucky Luke contre Joss Jamon", je prends les traits d'un jeune bandit coléreux, petit, nez retroussé, taches de rousseurs et incisives en avant, je suis la parfaite caricature des jeunes adolescents.

Lucky Luke
Jolly Jumper
Rantanplan
Joe Dalton
Billy the Kid
Calamity Jane
Roy Bean
Buffalo Bill
Jesse James
Sarah Bernhardt
Wyatt Earp
Abraham Lincoln
Edwin Drake
Mark Twain
Allan Pinkerton

15 questions
142 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd jeunesse , bande dessinée , bande dessinée humour , western , western humoristique , bd franco-belge , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre