AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222640290X
Éditeur : Albin Michel (21/08/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
À Oakland, dans la baie de San Francisco, les Indiens ne vivent pas sur une réserve mais dans un univers façonné par la rue et par la pauvreté, où chacun porte les traces d’une histoire douloureuse. Pourtant, tous les membres de cette communauté disparate tiennent à célébrer la beauté d’une culture que l’Amérique a bien failli engloutir. À l’occasion d’un grand pow-wow, douze personnages, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, vont voir leurs destins se lier. Ens... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mimo26
  03 juillet 2019
Avant de propulser son lecteur dans son premier roman, Tommy Orange prend le temps d'un prologue, dans lequel il dénonce l'image d'Épinal du bon indien, entretenue depuis des décennies par l'Amérique. Ce peau-rouge stoïque dont le profil a orné les pièces de 5 cents et a été présent sur la mire de la TV américaine jusqu'aux années 1970.
Ces fiers guerriers dont Hollywood n'hésitait pas à dénaturer la représentation en confiant les rôles à des acteurs blancs grimés, des figurants qui servaient avant tout de faire-valoir au valeureux héros blancs.
Il rappelle comment ces populations indigènes ont été décimées et spoliées par les colons, parquées dans des réserves puis incitées par l'Indian Relocation Act à s'installer dans les villes, à la fin des années 1950, donnant ainsi naissance à des générations d'Urban Indians, « indiens des villes », qui représentent aujourd'hui 70 % des Native Americans. Une hérésie pour ces peuples dont la spiritualité est fondamentalement liée à leur environnement naturel !
Une fois faites ces mises au point, le roman peut commencer. Vont alors se succéder les voix de 12 personnages dont le point commun, en plus de leurs origines indiennes, est de prendre part d'une façon ou d'une autre au grand powwow d'Oakland.
Loin de l'image caricaturale de l'indien, chacun de ces douze personnages compose comme il peut avec ses origines et sa culture. Qu'est-ce qu'être indien ? Qu'est-ce que ça signifie, qu'est-ce que cela suppose ?
Certains cherchent à se reconnecter à leurs racines et à leur identité. L'un deux, jeune ado, découvre son héritage culturel grâce aux vidéos qu'il trouve sur YouTube. Un autre compile des témoignages pour composer une histoire orale de sa communauté. Un autre encore, de sang mêlé, ni blanc, ni indien, ne se sent pas “Native enough”. Un autre encore se considère tout simplement comme un habitant d'Oakland.
Il y a aussi cette jeune femme qui s'évertue à fuir une relation toxique, deux ados malavisés qui planifient un mauvais coup... D'autres, plus nombreux, ont cherché dans l'alcool une échappatoire à leur condition, avec des conséquences diverses mais chaque fois malheureuses (alcoolisme chronique, syndrome d'alcoolisation foetale, accident routier...).
Évidemment, les motivations qui vont conduire ces douze personnages au powwow vont se faire de plus en plus claires à mesure que leurs voix se font entendre, tout comme vont se préciser les liens qui les unissent les uns aux autres.

Dans ce magnifique roman choral, Tommy Orange, lui-même originaire d'Oakland et de double culture Cheyenne/Arapaho, donne la parole à des personnalités riches et complexes, des âmes coincées entre deux mondes, deux cultures, dont les différentes perspectives révèlent les paradoxes et contradictions de chacun.
À l'image d'un powwow, There there est un roman intense empli de vitalité, à la fois rageur et poétique, drôle et poignant, sur un peuple qui se débat contre la violence, les addictions, la maltraitance, le suicide qui le rongent de l'intérieur, un peuple qui veut retrouver sa mémoire et son identité, en renouant avec son histoire et sa culture.
À noter que le roman tire son titre énigmatique de l'Autobiographie de tout le monde, de Gertrude Stein, dans lequel, de retour à Oakland, elle découvre que l'endroit où elle a grandi a tellement changé qu'« il n'y avait plus de là là-bas » (“the there of her childhood, the there there, was gone, there was no there there anymore.”).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GabySenseiGabySensei   17 juin 2019
Les indiens urbains se sentent chez eux quand ils marchent à l'ombre d'un building. Nous sommes désormais plus habitués à la silhouette d'un gratte-ciel d'Oakland qu'à n'importe quelle chaîne de montagnes sacrées, aux sequoias des collines d'Oakland qu'à n'importe quelle forêt sauvage. Nous sommes plus habitués au bruit d'une voie express qu'à celui des rivières, au hurlement des trains dans le lointain qu'à celui des loups, nous sommes plus habitués à l'odeur de l'essence, de béton coulé de frais et de caoutchouc brûlé qu'à celle du cèdre, de la sauge, voire du frybread - ce pain frit qui n'a rien de traditionnel, comme les réserves n'ont rien de traditionnel, mais rien n'est original, tout vient d'une chose préexistante, qui elle-même fut précédée par le néant. Tout est nouveau et maudit. Nous voyageons en bus, en train et en voiture à travers, sur et sous des plaines de béton. Être indien en Amérique n'a jamais consisté à retrouver notre terre. Notre terre est partout ou nulle part.

(P19)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Tommy Orange (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tommy Orange
Debut Author Breakout: Tommy Orange
autres livres classés : villesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Tommy Orange (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Lucky Luke

Je suis le personnage secondaire "réel" le plus présent dans la série et je fais ma première apparition dans l'album "Hors-la-loi". Dès ma deuxième apparition, dans "Lucky Luke contre Joss Jamon", je prends les traits d'un jeune bandit coléreux, petit, nez retroussé, taches de rousseurs et incisives en avant, je suis la parfaite caricature des jeunes adolescents.

Lucky Luke
Jolly Jumper
Rantanplan
Joe Dalton
Billy the Kid
Calamity Jane
Roy Bean
Buffalo Bill
Jesse James
Sarah Bernhardt
Wyatt Earp
Abraham Lincoln
Edwin Drake
Mark Twain
Allan Pinkerton

15 questions
117 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd jeunesse , bande dessinée , bande dessinée humour , western , western humoristique , bd franco-belge , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre