AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803629961
62 pages
Éditeur : Le Lombard (30/03/2012)
3.44/5   33 notes
Résumé :
Le diabolique Sir Charles Warren est mort, mais Spring Heeled Jack, le démon réveillé par son club des Damnés, court toujours les rues de Londres, qu'il envahit de sa noirceur sanguinaire. Cela ne peut signifier qu'une chose : la frontière séparant les deux mondes devient poreuse et Scrubby, l'enfant échangé par les fées, va devoir assumer son rôle d'ambassadeur, et débarrasser les humains du démon. Pour cela, il lui faudra comprendre pleinement ses origines, là-bas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Erik35
  04 octobre 2017
PARTOUT L'ESPRIT DE LA NATURE EST VIVANT.
Les Changelings sont des pièges que l'on retrouve dans les écrits irlandais, et écossais. On y raconte que les fées, par malice et curiosité, n'hésiteraient pas à enlever les bébés des hommes, dans le but de s'amuser. En substitution, les fées placeraient alors un Changeling à la place du nouveau-né enlevé.
La forme d'un Changeling peut changer d'un récit à l'autre, mais la plupart du temps, un Changeling prend la forme d'un bébé fée, ou d'un bout de bois enchanté. le sortilège veut ensuite que cette substitution fasse totalement illusion auprès des parents, alors persuadés d'avoir leur enfant à côté d'eux.
...
Il est un temps, dans les contes comme dans les légendes, où tout doit enfin trouver son terme. Il en est ainsi de ce cinquième et ultime volet de cette attachante série de la Légende du Changeling.
Même si l'abominable Lord Warren a enfin péri, grâce à l'aide inattendue des petits amis que Scrubby avait eu l'excellente idée de sauver des crocs de chiens endiablés, la porte que cet épouvantable malandrin et ses ignobles amis de l'aristocratie ont ouverte ne s'est malheureusement pas refermée. Hélas pour une quatrième jeune femme, elle aussi de vert vêtue comme les trois précédentes victimes, elle aussi ayant eu le sombre malheur d'approcher, ne serait-ce que quelques instants, l'un des membres étranges mais bénéfiques de cette petite compagnie traînant autour de notre jeune ami. Sheela, après avoir indiqué son chemin à cette jeune femme, n'aura que le temps d'empêcher l'immonde créature de dessiner son horrible symbole sur la joue de son infortunée victime.
Repoussant ainsi l'inéluctable, la soi-disante soeur aînée de Scrubby aura permis d'éviter que le pire s'accomplisse, mais pour combien de temps ? Pendant ce temps-là, c'est la première vraie rencontre entre l'enfant enlevé il y a si longtemps par les fées - qui a bien sûr grandit - et Scrubby qui n'est autre que son changeling. On apprendra ainsi pour quelle raison la Reine des Fées dût ainsi procéder à l'échange de ces nouveau-nés, quel sort attend Peter - quel hasard que ce prénom...! - le vrai fils de Betty et de Thomas Jobson, morts pour avoir été témoins de trop de choses indicibles, et quel destin poursuit Scrubby, seul parmi tous les être du petit peuple à pouvoir sauver Faërie de l'infernal pouvoir ainsi que du marchandage inouïe que le Seigneur du Chaos imposa jadis à la Reine.
Mais il est n'est que temps de se presser et ses amis Rob, Sheela, le vieux No More et le Knocker le nain savent que l'ultime combat sera rude. Mais ils n'abandonneront pas leur jeune ami sans lui avoir prodigué d'ultimes conseils et procuré une arme terriblement efficace. Pour cette effrayante nuit asraï, l'Empereur du mal n'a désormais plus qu'à bien se tenir !
Cinquième et dernier volet de cette Légende du Changeling, cet album abandonne le terrain du policier fantastique - qui était celui des trois précédents albums - pour retrouver le monde de la magie, de l'illusion, de la fantasy, des contes pour enfants, des mondes parallèles et autres joyeusetés tout droit sorties des contes de Charles Perrault, des contes russes et de leur Baba Yaga, de Joseph Jacobs avec son Haricot magique et de bien d'autres encore ! S'il est, avouons-le, un cran en dessous- des albums précédents - un brin trop "explicatif" et un dernier combat contre les force du mal qui donne le sentiment d'avoir été un peu vite expédié -, l'ensemble n'en demeure pas moins captivant, riche de surprises et un fort bel hommage aux mondes fantastiques et légendaires qui ont par ailleurs fait la réputation du débonnaire et jovial Pierre Dubois, le seul "elficologue" de la galaxie, mais quel !
Tandis que l'on se navre un peu des petits défauts sus-cités, on se prend tout de même à rêver de mondes imaginaires, de fées et de sorcières, de braves lutins et d'intrigants enchanteurs... Et de se replonger encore quelques instants le regard, de se perdre dans ce très beau graphisme de Xavier Fourquemin (dont on retient le nom, pour aller voir d'un peu plus près les autres créations), qui colle à merveille à cet univers que le conteur lui sert sur un plateau doré ! Une belle série que l'on peut conseiller à presque tout âge, pour peu que l'on veuille bien croire encore un peu au merveilleux, au surnaturel, aux mystères des histoires de cette époque où l'on pouvait encore exprimer sans risque de se voir moqué : «C'était au temps longtemps… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
livresencouleur
  22 mai 2019

Il y a 2 types de lecture pour se roman graphique
Un enfant verra le côté fantastique de deux bébés qui ont été échangé à la naissance d'un venant du royaume des fées et découvrant dans le monde humain toutes ces petites créatures extraordinaires tel que les naïades les trolls les nains et autres êtres de la terre de l'eau du feu et de la lumière avec bien sûr une bataille contre le vilain méchant chaos
Un regard plus adulte verra le côté fantasy mais le tout sur un fond de misère sociale de la fin du 19e siècle.
Avec l'exode rural, la révolution sociale les mines de charbon et la pénibilité du travail mais aussi la misère humaine et les meurtres inhérents à cela. Et la cupidité de l'homme...
Bref c'est un roman graphique où il faut regarder derrière le côté fantastique pour apprécier toute l'histoire et la recherche qu'il y a pu y avoir
Pour conclure je trouve que c'est un roman graphique agréable à lire les dessins sont parfois un peu simplet et personnellement je trouve que l'histoire aurait pu être plus poussé du côté fantastique mais en même temps dans des romans graphiques de 50 pages chaque Tom on ne peut pas décrire autant de choses que dans un roman fantastique de 500 pages
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Guillaume72
  06 avril 2018
Dernier tome de la saga. Les choses s'éclairent enfin pour Scrubby et ses amis. Son frère lui révèle en effet son histoire et pourquoi les forces du mal le poursuivent. Ce dernier tome est assez poétique. On est entre les contes pour enfants, les légendes celtiques et le seigneur des anneaux.
Quelques magnifiques cases comme celles représentant l'enterrement du lord anglais qui nous avait fait trembler dans le tome précédent, dans un petit cimetière en automne ou celle de la charrette lorsque nos héros parcourent les chemins pour renter dans le Dartmoor.
Ce dernier tome tente une explication du monde. C'est autant une théogonie qu'une cosmogonie
Au final, une saga qui vaut le coup. J'ai beaucoup aimé.
Commenter  J’apprécie          10
WeeCrow
  29 avril 2015
L'histoire est très sympathique et prenante, les dessins assez jolis, mais le combat final qui dure à peine une planche m'a laissé un peu perplexe. On dirait une fin bâclée, c'est vraiment trop rapide. Surtout comme finalité après 4 tomes. Dommage.
Commenter  J’apprécie          40
Hippolyte78
  16 février 2017
La nuit Asrai est le dernier tome de la légende du changeling. Une série scénarisé par Pierre Dubois et dessiner par Xavier Fourquemin.
Ce dernier tome apporte toute les révélations: les origines de Scrubby et de Sheela. La découverte de Peter le fils biologique des parents de Scrubby.
Ce tome est un peu plus long que les autres, mais j'ai été pourtant déçut: des combats qui se profilait épique qui ne dure qu'une planche, j'ai l'impression que ce tome ne me récompense pas assez d'être aller au bout.
Pour autant le dessin reste tout de même de toute beauté.
Il s'agit d'une déception pour ma part !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
Auracan   02 juillet 2012
Dans ce cinquième et dernier tome, on retrouve avec plaisir ce qui a fait la force de cette série originale : le mariage des genres […], un sens aigu de la mise en scène, une utilisation judicieuse de la voix-off et surtout, un retour en force de la magie et de la féérie.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   18 juin 2012
Épreuve finale de ce long récit d’apprentissage, le combat contre le maitre du chaos conclut de manière obligée cette fort jolie série.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   06 mars 2012
Un chef-d’œuvre !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Erik35Erik35   04 octobre 2017
- C'est toi qui as crié lorsque ma mère s'est noyée ?

- "Ma" mère, Scrubby, c'était la mienne... Toi... Tu es "l'Adopté" !
Commenter  J’apprécie          80
Hippolyte78Hippolyte78   16 février 2017
La ville est une île faite de terre de pierre et de bois.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Pierre Dubois (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Dubois
Payot - Marque Page - Pierre Dubois - Texas Jack
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4040 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre