AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070419722
157 pages
Gallimard (28/02/2002)
3.64/5   52 notes
Résumé :
Entre 12 h 17 et 12 h 32, une journée d'août 1999 : une seule éclipse, plusieurs histoires, plus ou moins lumineuses, solaires, plus ou moins sombres, toujours drôles et désopilantes. Tel est le pari de Joël Egloff, qui réussit la mise en scène savamment orchestrée d'une vingtaine de nouvelles sur le thème peu ordinaire de la rencontre du soleil et de la lune. Un velléitaire, formidable ... >Voir plus
Que lire après Les EnsoleillésVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cela aurait pu s'appeler « Histoires drôles autour de l'éclipse » mais c'est Joël Eglof et ce sera les « ensoleillés » et c'est tellement mieux …
Autour d'un fait extraordinaire comme l'éclipse du soleil, l'auteur parle du vécu insignifiant de personnages très différents et c'est du grand art. Jeunes, vieux, femmes, hommes l'auteur nous parle de la condition humaine et (animale) avec un bonheur ineffable. Je passe du rire au sourire, à la tristesse, à la colère et tout cela débordant de poésie …. La vie quoi !
Je me tords de rire à 12h19 mn 33 s et à 12h21 mn 38 s...
Je souris à 12h21 mn 09 s…et je suis triste à de devoir les quitter à 12 h 32 mn 21 s…
Cette lecture est un moment de bonheur.
Commenter  J’apprécie          120
Où étiez-vous le 11 Août 1999 à l'heure du déjeuner?
Si vous pouvez répondre à cette question, inutile de vous demander ce que vous faisiez.
Il y a des dates qui marquent l'inconscient, collectif ou non. Des jours de naissance, de mariage, d'obsèques. Des jours de rencontre. Ceux-ci nous sont personnels. Et puis, il y a les jours qui appartiennent à tout le monde.
Ainsi, ceux qui l'ont vécu se rappellent parfaitement ce qu'ils ont fait le 21 Juillet 1969, le 11 Mai 1981, le 11 Septembre 2001 et, peut-être, à l'avenir nous nous rappellerons parfaitement ce 17 Mars 2020 où il nous était fortement conseillé de ne pas sortir de chez soi.
Dans les « ensoleillés », on ne parle pas directement de l'éclipse, celle du 11 Août 1999, mais de tous ceux qui ont eu la chance de la contempler et l'impossibilité de le faire.
Les ensoleillés, ce sont tous ces gens qui ont raté ce moment unique, pour une raison ou une autre. Galerie de portraits :
On y croise un paresseux hors normes, une famille autour d'une carte postale à rédiger, une jolie jeune femme qui maudit cette absence momentanée de l'astre pour effacer la marque du maillot, une vieille dame trop courbée pour pouvoir lever le regard vers le ciel, un spécialiste de comptoir qui trouve son maitre et comment une réunion improvisée peut se conclure de trois manières différentes. Il y a aussi ce petit garçon ne sachant pas encore bien prononcer les mots compliqués, qui voit sans arrêt des « acrenciels » et qui, le jour où il s'exclame « un éclixe », son père est excédé. Un maniaque de la vérification qui prend une bonne heure à tout débrancher chez lui, à bien fermer les robinets, à mettre les interrupteurs sur « off » (pourtant il n'y a rien qui ressemble plus à un interrupteur en position « off » qu'un interrupteur en position « on »). On croise un allergique à tout, ou presque. Celui qui, dépité de ne pouvoir assister à la prochaine éclipse, en Septembre 2081, refuse tout net d'aller voir celle-ci. Ces parents trop matérialistes qui ruinent les croyances de leur enfant (jubilatoire). On croise cette famille d'agriculteur qui a décidé de quitter la planète le jour J (on se rappelle qu'un célèbre couturier avait prédit la fin du monde). On apprend à relativiser entre, par exemple, la peur de perdre l'être aimée dans un terrible accident et le soulagement de sa découverte en nuisette chez son meilleur ami. Il y a ce couple qui s'engueule pour un rien (typique). Au contraire, il arrive, qu'ayant oublié les obligatoires lunettes de protection, on se retrouve les deux seuls à pouvoir se garder les yeux dans les yeux quand tout le monde a le nez en l'air. On y découvre aussi comment bien se comporter dans les transports en commun (à qui doit-on céder sa place en premier) et les interrogations d'un soldat qui se demande pourquoi il fait la guerre.
Un petit volume qui se laisser déguster. le temps d'une éclipse.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai rencontré Joel Egloff en découvrant par hasard (...qui fait souvent si bien les choses...§:o))))))) "l'Etourdissement". Une pure merveille.
Après une petite désillusion suite à la lecture de "Edmond Ganglion & fils" son 1er roman datant d'il y a quelques années, j'entame cependant "Les Ensoleillés" son 2nd roman.
Là, je retrouve le Elgoff que j'apprécie.
A mon sentiment, il ne s'agit pas d'un roman mais d'une succession de nouvelles qui, toutes, ont deux points communs : une éclipse et des personnages seuls et paumés.
Ces personnages névrosés, isolés qui veulent, ne veulent pas ou ne peuvent se rendre au Trocadero (par exemple) pour admirer l' "éclipse".
Là, je me lance : très vite j'ai pensé à Raymond Carver… « Parlez-moi d'amour » par exemple.
Je conseille vivement cette lecture.
Commenter  J’apprécie          80
Joël Eglooff (prix Alain Fournier pour Edmond Ganglion § fils) signe avec Les ensoleillés un roman en mille pièces détachées et déjantées, à l'humour noir décapant, sur les réactions loufoques de doux dingues au moment de la dernière éclipse.
Folie douce du plieur d'arbres de Noël à Pâques qui voit parfois sauter un poisson rouge de son évier encombré de vaiselle et noyé sous la vase, qui fatigue au moment clef.Indifférence de celui qui affirme:"Tiens on dirait que ça se couvre!".Surexcitation du vérificateur névrosé qui pour une fois oublie de vérifier jusqu'au bout et déclenche un incendie. Inattention de la prostituée qui "fait son cinéma pour pas cher" alors que le soleil le fait gratis.Délire du fou qui décolle, persuadé de l'efficacité de son programme spatial....
J'en passe et des meilleures.Un livre vite lu qui détend comme un grand éclat de rire!
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Un grand barman, c'est celui qui est en harmonie avec le buveur. C'est un félin, rapide, souple, discret. Quelqu'un qui vous ressert sans faire de bruit, comme si jamais vous ne lui aviez demandé.
Commenter  J’apprécie          550
Au milieu de tous ces gens qui dévisageaient le Soleil, on était deux têtes en l'air à avoir oublié nos lunettes [ pour l'éclipse ], et tout était gâché. On regardait nos pieds, on regardait les gens regarder, et la lumière qui changeait le monde. Et puis on est tombés l'un dans les yeux de l'autre, parce qu'on savait pas où regarder. Et là, on a tout vu. L'avenir tout rose, les couchers de soleil de feu, les vécurent heureux et les beaucoup d'enfants.
On a tout fait pour se rapprocher, pour s'accrocher, mais quand tout est redevenu comme avant, quand tout le monde a baissé les yeux, on a fait comme tout le monde ; on a baissé les yeux, nous aussi. Et la foule s'est dispersée, et chacun est rentré chez soi, le regard allumé ; et nous aussi, la mort dans l'âme.
Commenter  J’apprécie          90
Je m'étais réveillé avec le Soleil et j'en payais les conséquences, maintenant. Je fatiguais déjà, alors que lui serait là, sans aucun doute, tranquillement, à la seconde près, fidèle au rendez-vous fixé depuis une éternité [ l'éclipse de août 1999 ], sans la moindre défaillance. À la seconde près ! Chapeau ! Il faut le faire ! Et là, en m'endormant, j'ai compris pourquoi je ne serai jamais un soleil.
Commenter  J’apprécie          100
En attendant l'ascenseur, elle se demanda si tout ça valait la peine d'abandonner le chien chaque année.Jusque-là,les enfants n'y avaient vu que du feu.Pour eux,quelqu'un le gardait pendant les vacances et ils le récupéraient à leur retour.Mais c'en était un tout neuf,à chaque fois,qu'ils retrouvaient,ce dont ils ne se doutaient pas.Depuis quatre ans,on leur en rachetait un tous les mois de septembre.Le même.
Commenter  J’apprécie          40
Onze heures dix, nom de Dieu ! Où passe le temps ?
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Joël Egloff (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joël Egloff
Vidéo de Joël Egloff
autres livres classés : ÉclipsesVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (98) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
20162 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..