AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Claude Margolin (Éditeur scientifique)Franz Bierlaire (Traducteur)Claude Blum (Traducteur)
EAN : 9782070339518
672 pages
Éditeur : Gallimard (16/07/2010)
3.31/5   13 notes
Résumé :

" Point n'est besoin d'être un seiziémiste patenté pour savourer la cocasserie de cette fatrasie menée allegro con brio, avec un clin d’oeil de temps en temps pour nous rappeler que l'insensé produit du sens." C'est ainsi que Claude Barousse présente ce classique des classiques qui, dans la pensée de la Renaissance, occupa une place fondamentale. La folie elle-même décline ses différents avatars, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  12 décembre 2015
Erasme est une grande figure De La Renaissance, c'est un nom, c'est un auteur que l'on cite, dont on se réclame, que l'on invoque. Mais si l'on essaie de le lire dans la version française de son abondante oeuvre latine, on déchante vite. Erasme ne se livre pas facilement aux lecteurs distraits, ou pressés, ou superficiels que nous sommes. Pas plus que Rabelais, il n'est accessible d'emblée : la médiation de l'école, de l'enseignement, ou d'une bonne critique introductive, est nécessaire pour entrer dans une telle oeuvre (et beaucoup de motivation). N'ayant pas bénéficié de cette initiation en ce qui le concerne, mais ayant été introduit à Rabelais au temps de mes études, je crois difficile, presque impossible, d'aborder Erasme sans préparation. C'est peut-être aussi peu utile, car ses idées, ses thèses, son humanisme, sont datés, idéalistes, démentis par l'expérience et par l'histoire, comme on le voit quand on compare ses vues politiques sur le courtisan ou le chevalier à celles de Machiavel. son contemporain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gaillard1gaillard1   22 mars 2014
Le paradoxe du bouffon : C'est un fait, les rois détestent la vérité. Pourtant, il se passe quelque chose d'étonnant avec mes sots : les rois les entendent avec plaisir dire non seulement la vérité, mais encore ouvertement des critiques, au point que les mêmes paroles qui dans la bouche d'un sage, vaudraient la mort, causent un plaisir incroyable proférées par un bouffon. C'est qu'il y a dans la vérité un plaisir inné de plaire si l'on n'y ajoute rien d'offensant ; mais ce don, les dieux l'ont réservé aux fous. C'est à peu près pour les mêmes raisons que ce genre d'homme plaît tellement aux femmes, car elles sont naturellement portées aux plaisirs et aux frivolités. Aussi quoi qu'ils tentent avec elles, même si c'est quelquefois très sérieux, elles le prennent pour un jeu et une plaisanterie, tant ce sexe est ingénieux, surtout pour voiler ses fautes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AsphenorAsphenor   28 avril 2019
En somme, si on regardait de la lune les agitations innombrables des mortels [...] On croirait voir une nuée de mouches ou de moucherons qui se battent, se font la guerre, se tendent des pièges, pillent, jouent, folâtrent, naissent, tombent, meurent.
On ne saurait croire quels troubles, quelles tragédies provoque un si minuscule animal et destiné à périr sitôt.
XLVII
Commenter  J’apprécie          10
AsphenorAsphenor   28 avril 2019
Ce qui est le plus inepte rencontre le plus d'admirateurs, car le pire sourit toujours au plus grand nombre puisque comme je l'ai dit, l'immense majorité des hommes est soumise à la Folie. Donc si plus on est malhabile, plus on est content de soi et plus on est admiré pourquoi préfèrerait-on le savoir, qui d'abord vous coûterait cher, ensuite vous rendrait plus ennuyeux et plus timide, enfin, ne serait apprécié que par fort peu de gens?
XLII
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AsphenorAsphenor   28 avril 2019
Car ceux qui croient que le bonheur de l'Homme réside dans les réalités ont vraiment perdu l'esprit.
Il dépend de l'opinion qu'on a d'elles. L'obscurité et la diversité des choses humaines sont telles qu'on ne peut rien savoir clairement [...] Ou si on peut savoir quelque chose, c'est bien souvent au dépens du plaisir de la vie.
XLV
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Erasme (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Erasme
« Les aventuriers de la mémoire perdue est une sorte de plongée dans l'élaboration de la renaissance. »
« Les aventuriers de la mémoire perdue. Léonard, Erasme, Michelet et les autres » de Jean-Christophe Saladin aux @lesbelleslettreseditions , 632 pp., 29,50€
Présenté par Robert Maggiori, philosophe co-fondateur des Rencontres Philosophiques de Monaco et critique littéraire.
autres livres classés : littérature latineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz fou

Érasme a intitulé l'un de ses colloques :

Les pis qu'ont rien
Les Picon-bières
L'Epicurien
Les pis curieux
Et puis plus rien !
Le pis vaut rien

1 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : ErasmeCréer un quiz sur ce livre