AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782358710435
72 pages
L'Atelier du Poisson Soluble (07/03/2013)
4.67/5   6 notes
Résumé :
Fruit de quinze années de rencontres avec des classes, ce projet propose une approche inédite de la conception et de la fabrication de l’album, en tant que livre illustré pour enfants. En se mettant en scène, Yann Fastier impose la forme « Rubrique-à-brac » au documentaire jeunesse. Conçu véritablement double-page par double-page, avec des personnages et une narration, ce livre est aussi un album.
Il est l’illustration même de son propos. Véritable outil péd... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique

Yann Fastier est un auteur illustrateur d'ouvrages jeunesse. Depuis plusieurs années, il exerce également en tant que bibliothécaire (secteur Jeunesse, affectation qu'il semble avoir quitté depuis peu). Quoiqu'il en soit, ces deux activités professionnelles font de lui l'intervenant idéal capable de s'adresser à un public de jeunes lecteurs (intervention en classes de CP, CE, CM ou en bibliothèque) en trouvant à la fois le ton approprié et le juste niveau de langage pour que la présentation soit accessible à tous.

Encore des questions ? L'album des albums retranscrit le contenu d'une de ses interventions destinée à présenter les différentes étapes de fabrication d'un album et sensibilise les plus jeunes aux métiers du livre. Sur son blog (et dans de n° 235 de Griffon), il explique comment est née l'idée de réaliser cet ouvrage. « Assistant un jour à l'une de mes interventions en classe, Olivier Belhomme me suggéra aimablement d'en faire un livre ».

« Bonjour à tous ! Alors, pour commencer, est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'est un album ? »

L'auteur se met donc en scène très simplement : une salutation et une présentation rapide au groupe d'enfants présents et très vite, les wagons narratifs s'enchaînent au rythme de son intervention. L'auteur s'amuse avec les enfants, illustre ses propos à l'aide de références (littéraires ou autres) qui sont à leur portée. Des petites touches d'humour soulagent son exposé qu'il ponctue régulièrement de questions ouvertes à l'assistance. Ces questions ne manquent d'ailleurs pas d'interpeller le petit lecteur (en pleine lecture de l'ouvrage) qui se prend au jeu, répond spontanément… rendant ainsi cette lecture interactive.

De la simplicité et de l'humour, nous en trouverons également dans l'ambiance graphique. Plusieurs atmosphères bichromiques se succèdent (vert, rose, bleu…) ; elles soulagent les propos et permettent de glisser naturellement d'un chapitre à l'autre. Quant au contenu des chapitres à proprement parler, on côtoie cinq enfants qui écoutent plus ou moins attentivement ce que leur apprend l'auteur. Les personnages évoluent librement sur les pages sur un fond blanc, ce qui permet au lecteur de se concentrer uniquement sur les propos qui délivrent une quantité importante d'informations. C'est là le seul grief que je porterais à l'égard de ce livre. le lire avec mon fils m'a permis de valider une supposition que je m'étais faite à la première lecture : l'intérêt que l'on porte au message s'essouffle sur le dernier tiers de l'ouvrage. La lecture est fluide, certes, mais l'ouvrage est à la fois trop court pour qu'il soit pertinent d'en interrompre la découverte… et trop long pour que l'enfant puisse l'apprécier de bout en bout.

Pour le reste, la mise en scène proposée est des plus ludiques. L'auditoire est représenté par cinq enfants. Une petite fille se démarque car elle porte un grand intérêt au contenu de l'intervention. A ses côtés, un garçon prend régulièrement de manière intempestive ; dans un premier temps, son personnage amuse mais rapidement, il agace. L'auteur finira par lui donner un coup de massue libérateur.

(...)


Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          30

Depuis une petite quinzaine d'années l'auteur rencontre ses jeunes lecteurs dans divers lieux et ceux-ci le pilonnent de question. Il lui est donc apparu que la curiosité des enfants se portait souvent autant sur l'oeuvre que sur la façon dont elle a été produite. Cet ouvrage a l'avantage de donner de nombreuses informations sur les aspects matériels et intellectuels qui permettent la création d'un livre. Ce sont donc toutes les questions d'ordre général qui trouvent là une réponse. C'est aussi une invitation à la prise de conscience de l'importance du travail humain.

L'illustration apporte non seulement une note humoristique (avec en particulier le petit vantard là pour contredire ce qu'il faut justement retenir) mais également des compléments d'information. L'ensemble constitue un récit cohérent au service d'un contenu documentaire. Si l'enseignant fait rencontrer un auteur à sa classe, il gagnera à faire lire cet ouvrage au cas où il désirerait que les questions posées à l'auteur se centrent davantage sur l'originalité de son oeuvre que sur un ensemble d'interrogations partant dans tous les sens.


Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
Commenter  J’apprécie          30

Auto-portrait dessiné, caricature de l'animateur d'atelier d'écriture. L'auteur nous explique ce qu'est un album (intéressant pour les écoliers du primaire). Un ouvrage pour sensibiliser les plus jeunes à la fabrication d'un objet littéraire en tenant compte du "tiers" : l'éditeur. Des propos bien portés et illustrés en bichromie.

Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (2) Ajouter une citation

Un livre qui raconte une histoire avec des images. Et toujours au moins avec des images ! Un album a toujours des images, sinon, ce n’est pas un album. Par contre, il peut parfois se passer de texte ! Un album peut très bien raconter une histoire avec seulement des images. Il ne racontera pas forcément la même chose, ni de la même façon, mais il existe des albums sans textes, où c’est la succession d’images qui permet de comprendre l’histoire. On pourrait appeler cela un album muet, comme le cinéma l’était autrefois

Commenter  J’apprécie          40

Et quand on fait un album, on découpe son histoire par pages et même par doubles pages ! Pourquoi par doubles pages ? C’est simple : quand on ouvre un livre, qu’est-ce qu’on voir ? Deux pages ! (…) L’auteur et l’illustrateur sont bien obligés d’en tenir compte !

Commenter  J’apprécie          30

Videos de Yann Fastier (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Fastier
157 collégiens; 3 auteurs, 3 romans, 3 intervenants, 3 parcours. Une expérience littéraire de 6 mois faite de lectures, d'échanges et de débat, de rencontres, de questions, de critiques, de lectures à voix haute… Avec les élèves de 4èmeC du collège Pablo Picasso (Bron), les élèves de 3ème5 du collège Théodore Monod (Bron), les élèves de 5ème2 du collège Jean Monnet (Lyon 2), les élèves de 3ème3 du collège Olivier de Serres (Meyzieu), les élèves de 5ème6 du collège Honoré de Balzac (Vénissieux), les élèves 3ème3 du collège Jean Macé (Villeurbanne), et leurs équipes pédagogiques. Avec les auteurs Yann Fastier, Sylvain Pattieu, Marie Sellier, et les intervenants artistiques Raphaële Botte, Raphaël France-Kullmann, Camille Thomine. En partenariat avec la DRAC Auvergne Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, la Ville de Bron, la Délégation Académique aux Arts et à la Culture de l'Académie de Lyon, et l'Espace Albert Camus / Pôle en Scènes (Bron)
Une réalisation Fête du Livre de Bron/Collectif Risette
:
:
:
+ Lire la suite
autres livres classés : éditionVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1375 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre