AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072801426
256 pages
Éditeur : Gallimard (16/08/2018)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Une voix blanche, surgie au milieu de la nuit, annonce à Michaël Ferrier la mort de son ami François et de sa fille Bahia. Dans la dévastation, la parole reprend et les souvenirs reviennent : comment deux solitudes, jeunes, se rencontrent, s'écoutent et se répondent ; les années d'études, d'internat ; la passion du cinéma, de la radio : la mémoire se déploie et compose peu à peu une chronique de l'amitié, un tombeau à l'ami perdu. Entre France et Japon, Michaël Ferr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Annette55
  09 octobre 2018
Voici un récit - hommage bouleversant, entre France et Japon, une sorte d'élégie , d'éloge à l'ami de l'auteur trop tôt disparu : François Christophe, mort noyé à l'âge de 47 ans avec sa petite fìlle Bahia, au large des Canaries ....
" Tous les deux emportés, engloutis par la vague " .....
Une voix blanche , surgie au coeur de la nuit annonce à Michaël, la disparition de cet ami Trés cher..
Au coeur de la sidération, de la dévastation, même si la souffrance laisse sans voix, et que l'on dise que les grandes douleurs sont muettes l'auteur reprend la parole : "J'ai le souffle coupé , je suis atteint de cette morne , muette et sourde stupidité qui nous transit, lorsque les accidents nous accablent , surpassant notre portée .....comme le disait Michel-de-Montaigne , Ma Langue s'engourdit, un liquide noir et glacé court dans mes membres, mes oreilles bourdonnent , une double nuit couvre mes yeux ...."
Ce livre est un tombeau littéraire à l'ami qui n'est plus là, l'événement tragique fait revenir les souvenirs , la rencontre au lycée Lakanal, où ils s'écoutent et se répondent, leurs échanges sur fond de consommation d'alcools et de drogues douces, les années d'études , d'internat, la passion commune du cinéma , de la radio, de la la litterature ....autour de la musique baroque, de Rimbaud et de Monk...
Maintes réflexions philosophiques, des références littéraires nombreuses et cinematographiques magnifient cet ouvrage à l'écriture extrêmement élégante où la mémoire se déploie: l'irréversibilité du temps , la commémoration nostalgique, le souvenir qui passe trop vite ,...comme un reflet et confére aux choses et aux êtres une beauté sombre, celle de la passion.
En redonnant vie aux souvenirs , aux absents , aux disparus l'auteur élabore un mémento du temps et de la mémoire , une réflexion à propos de la richesse de l'amitié indéfectible .....
Un portrait lumineux qui se lit comme un hymne à la joie autant qu'un récit de deuil !
Une chronique douce amère , poétique , silencieuse, forte , émouvante qui permet de garder l'ami vivant , de le faire exister encore et encore dans les vagues du temps !...
Où que vous soyez , je serai, tant que je le pourrai , je vous porterai ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          512
Jeanfrancoislemoine
  18 octobre 2018
C'est un récit poignant dédié à l'ami, un récit débuté par la sidération de l'annonce,atroce , du décès de François et de sa fille Bahia.C'est un cri retenu, une douleur indicible et un hommage extrêmement émouvant au disparu.
C'est Lakanal,la rencontre,les soirées dans les paradis artificiels ,l'amour de l'art,de la musique,du cinéma, de la radio,la brouille et cette terrible vague dans un Eden de tragédie.. ..
L'écriture dégage force et sincérité et sonne comme un ultime adieu à cet ami qui ,grâce à l'écriture restera là, toujours bien vivant jusqu'à. ...
L'auteur nous emmène sur des chemins parcourus avec François,nous fait partager cette indéfectible amitié et c'est là ,à mon sens, que les limites sont atteintes.Nous ne pouvons pas être amis avec François, cette relation ne serait qu'artificielle et utopique mais peut être ces belles citations,ces belles remarques littéraires sur l'amitié nous feront elles ouvrir les yeux sur le merveilleux bonheur qui est nôtre si nous possédons,dans notre entourage,un ou une amie ,voire une petite bande.
Certains passages sont d'une incroyable finesse,dégagent une émotion intense,d'autres sont un peu moins convaincants, parfois même un peu lassants .Ce que l'on sait c'est qu'une très belle amitié unissait le narrateur et François et que l'absence est venue....terrible,désespérante. ...jeter un voile blanc sur le temps du bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          514
michdesol
  31 octobre 2018
Je suis un peu perplexe. Vu le titre, je m'attendais à un portrait de François, l'ami de l'auteur disparu tragiquement. Et puis, le livre fermé, je m'aperçois que je ne sais pas quel être était François, ou si peu.
Il y a de très belles pages dans ce livre, en particulier quand l'auteur musarde : le Japon, la vie à l'internat, le cinéma, Paris et ses paumés.
Curieusement les pages sur l'amitié, qui devraient constituer le coeur du livre, me laissent sur ma faim.
Mais après tout, qu'ajouter après Montaigne : « Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi » ? Tout est déjà dit là.
Commenter  J’apprécie          90
darcourt
  23 mars 2019
Un style ampoulé, répétitif et pompier. Ni nerf ni rythme ni chair ni saveur
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (5)
LeFigaro   16 novembre 2018
Avec cet hommage à un ami de trente ans, l'écrivain nous offre l'un de ses plus beaux livres.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LePoint   06 novembre 2018
Avec « François, portrait d'un absent », Michaël Ferrier, professeur de littérature au Japon, livre un chant à l'ami disparu, magnifique de sensibilité.
Lire la critique sur le site : LePoint
LeMonde   07 septembre 2018
Avec « François, portrait d’un absent », l’écrivain Michaël Ferrier livre le récit admirable d’une amitié brutalement interrompue.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Bibliobs   27 août 2018
Un livre solaire et amniotique sur l'amitié, dont, après qu'un destin accidentel l'eut brisée, l'auteur joue admirablement les prolongations.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
LaCroix   24 août 2018
Michaël Ferrier publie un livre profond en hommage à son ami de toujours, mort dans un accident.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Annette55Annette55   09 octobre 2018
" On posséde un trésor aux merveilles sans nombre
Quand on n'a d'un ami ne serait - ce que l'ombre......
Lorsque deux amis vivent en harmonie,
Ils créent une musique ....
La sensibilité à la poésie est le meilleur gage d'une possibilité d'amitié,
Et Tant que Mes Amis ne Mourront pas......
Je ne parlerai pas de la Mort ..."
Commenter  J’apprécie          356
JeanfrancoislemoineJeanfrancoislemoine   18 octobre 2018
La vraie amitié ignore le temps.C'est là, ça crépite, ça palpite dans l'ombre. Ça n'attend qu'un instant pour flamboyer à nouveau.Les amis sont des pierreries,des joailleries: on les perd de vue,on les oublie ,on ne sait même plus où on les a rangés, et puis un jour ils ressortent du coffre et le miracle se reproduit .(p 110 )
.
Commenter  J’apprécie          342
michdesolmichdesol   31 octobre 2018
Ils sont partout, dans nos rues, sous nos porches, dans nos escaliers. Ils sont proches et pourtant terriblement éloignés. On les trouve dans les couloirs du métro comme dans les entrées des immeubles, dans les gares et dans squares, sur les bouches d'aération, sous les piles des ponts.
C'est la non-société : ils n'ont plus aucun rôle social, ne veulent pas en avoir d'ailleurs, et ils gênent. Les riverains se plaignent. Ils sont sales, ils puent. Ils ne sont plus utiles ni « productifs », ils n'ont pas pris le train en marche, ils ne sont plus clients, salariés ou usagers. Ils sont usés. Et, puisque la métaphore du sport semble aujourd'hui structurer toutes les strates de la société, il faut l'entendre au sens professionnel comme au sens athlétique : ils ne sont pas qualifiés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
michdesolmichdesol   31 octobre 2018
Me voilà à mon tour saisi par l'absence. Le soir surtout, quand les lumières du jour s'estompent puis disparaissent, le découragement me submerge. J'ai le souffle coupé, je suis atteint de cette « morne, muette et sourde stupidité qui nous transit, lorsque les accidents nous accablent, surpassant notre portée », comme disait Montaigne. Montaigne savait ce que signifie perdre un ami : de cette perte, il ne s'est jamais vraiment remis, mais d'une certaine manière toute son œuvre en est sortie. Maintenant, je suis dans mon lit, il est dans le sien. Nous sommes séparés pour toujours, nous ne pourrons plus jamais nous entendre. Ma langue s'engourdit, un liquide noir et glacé court dans mes membres, mes oreilles bourdonnent. Une double nuit couvre mes yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
sergio82sergio82   06 novembre 2018
Au temple, à l'automne, tout est rouge: les bâtiments de bois, le petit pont de pierre, le portique d'entrée. Shimogamo est un joyau rouge au centre de la forêt. Plus on s'approche et plus on perçoit les nuances, les changements de ton, les reflets. Les bâtiments sont lie-de-vin, le pont a des teintes carmin, le portique une tonalité orangée. mais quand on s'éloigne sur le chemin de gravier clair qui crisse sous vos pieds et qu'on se retourne à mi-route pour le contempler, le sanctuaire est redevenu dans votre dos, un gigantesque incendie rouge, qui illumine la colline et veille sur la ville du haut de la canopée embrasée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Michaël Ferrier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michaël Ferrier
Michaël Ferrier vous présente son ouvrage "Scrabble" aux éditions Mercure de France.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2344388/michael-ferrier-scrabble-une-enfance-tchadienne
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : relationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox