AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211206952
88 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (17/11/2011)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Le Noël du chat assassin
Illustrations de Véronique Deiss
Traduit de l'anglais par Véronique Haïtse

S'il y a bien une fête qui n'est pas pour les
chats, c'est Noël. Réfléchissez : il y a un
arbre sur lequel il est interdit de grimper.
Et puis, il y a ces décorations si tentantes,
qu'on n'a pas le droit de toucher...
En plus, à Noël, on a des invités. Je
déteste ça ! Ils s'installent sur les faute... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  13 décembre 2013
Il nous demande de poser une question. Je m'exécute sur le champ !
"Mon cher Tuffy, pourquoi as-tu passé un affreux Noël ?"
- "Ce n'est pas ma faute…" ainsi parle Tuffy.
Il y avait une mite "… J'admets que j'ai tendu la patte une fois ou deux pour l'assommer, mais aussi elle m'ennuyait à battre des ailes juste sous mon museau…".
Et si nous reprenions depuis le début ?
C'est bientôt Noël, la tante d'Ellie débarque avec sa famille pour la fête. Tuffy, un brin jaloux, agacé, troublé, n'est pas ravi de voir Lucile et Lancelot, les cousins, car l'attention d'Ellie ne sera plus centrée sur sa petite personne et des perturbations sont à prévoir. A peine arrivés, que les voilà partis pour le jardin avec des ballons sauteurs !
L'histoire débute…
Scène I en 3 actes : Introduction !
1. Tuffy saute sur le ballon, le crève et fait tomber Ellie.
2. Il se sauve, passe par la salle de bains, fait tomber les bouteilles de shampoing qui se déversent au sol ("une énorme flaque visqueuse, gluante et mousseuse").
3. Vite une cachette !!! Il passe dans la penderie, fait tomber la robe de soirée, arrache les sequins et fout des poils partout.
Le rideau tombe et en coulisse c'est le drame.
1. La mère d'Ellie est inconsolable.
2. le père Mr. Grognon crie que Tuffy n'est pas à sa place. Il devrait être en pension pour chats ou piiire aller chez le vétérinaire.
3. Ellie pleure. Les cousins pleurent. La mère hoquette. le père est tout rouge. Tuffy n'en mène pas large.
4. Après supplications et promesses, il est convenu que les enfants devront le surveiller. Et il ne manquera pas d'attention !
Scène II : Que le spectacle commence !
1. Tuffy devient l'assistant des trois artistes en herbe qui ont décidé d'élaborer des divertissements pour Noël.
2. Ça ne se passe pas aussi bien qu'ils pourraient l'espérer…
Les scènes s'enchaînent et, comme dans un effet boule de neige, vont de mal en pis.
Alors comme ça, Noël c'est mal passé Tuffy ? Mais aussi quelle idée de t'être approché du sapin et d'avoir voulu t'y percher !!!
Pfff, en effet, je compatis et je dis tout comme toi : "Affreux, affreux, affreux !!!"
Pour ce sixième tome, Tuffy, chat assassin, se distingue à Noël et finit par être "incarcéré" dans le garage.
Il débute son histoire par des doléances et ne cherche même pas à s'excuser. Bien souvent de mauvaise foi, il se lamente sur son sort, nous explique le rôle ingrat qu'on le force à jouer et témoigne que sa bonne volonté est souvent contrariée par un tiers. (Ce n'est pas moi le coupable Monsieur le juge !)
Intrépide, curieux, imaginatif, il semblerait que les bêtises se cramponnent à lui et ce pour notre grand plaisir !
Pour un chat, Noël est un terrain propice aux "bourdes". Imaginez le décor : du monde, de l'effervescence, des paquets avec frisottis, un sapin pimpant, des enfants trèèès affectueux et impérieux, Mr. Super Grognon à l'affut… et arrive ce qui doit arriver…
La plume d'Anne Fine est sympathique, vivante, pleine d'humour, et les dessins de Véronique Deiss la complètent de belle façon.
Sur cette conclusion, je ne peux que vous conseiller les mésaventures de Tuffy l'incompris. Vous aurez le sourire…
PS. : Edité à l'Ecole des Loisirs, le format est adapté aux jeunes enfants qui aiment déjà lire seuls.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Momiji
  08 décembre 2014
Bien sûr, on pourrait penser que Tuffy a volontairement déchiqueté la robe de soirée de sa maîtresse. Evidemment, on pourrait croire qu'il a délibérément lancé toutes les boules du sapin à travers le salon. Mais notre matou britannique préféré a décidé de rétablir la vérité : tout le monde s'est ligué pour lui faire passer un mauvais Noël. Comment ? Il va tout vous raconter et après ça, promis, vous comprendrez qu'il est parfaitement innocent.
Depuis que j'ai découvert les aventures du plus célèbre chat assassin avec le premier tome, je suis irrémédiablement attachée à cette boule de poils à l'humour caustique, aux répliques mordantes, qui me fait rire à gorge déployée !
Anne Fine a écrit plusieurs volumes de ses aventures mais à l'approche des fêtes de fin d'année, j'ai craqué sur celui dédié à Noël lors du Salon du Livre Jeunesse 2015 à Montreuil. Ici, Tuffy nous fait découvrir avec son oeil de félin la dure vie qu'il mène lors de cette période : les invités lui prennent ses fauteuils préférés, tous les enfants essaient de le prendre dans les bras et de l'intégrer dans leurs spectacles, il n'a pas le droit de toucher aux décorations. Et comble du comble, alors qu'on le voue aux gémonies quand il chasse des oiseaux, il voit le traitement réservé à cette pauvre dinde, farcie puis enfournée ! Les humains sont hypocrites et sans coeur...Avec un style et un humour britannique à même de ravir les petits comme les grands enfants, l'auteur nous emmène dans le quotidien de notre compagnon à quatre pattes et nous fait passer un excellent moment de lecture, où un fou rire vient immédiatement remplacer le précédent.
Ce qui contribue à rendre cet ouvrage aussi accessible et plaisant, c'est notamment ce regard porté sur les humains, qui n'est pas sans rappeler aussi celui des enfants, qui ne comprennent parfois pas non plus les réactions des adultes. Ils s'amuseront des catastrophes souvent involontaires provoquées par ce chat, plus maladroit et malicieux que méchant. Sous ses airs hautains, Tuffy est juste une machine à enclencher des catastrophes qui le dépassent et c'est cela qui le rend si comique. Enfin, les illustrations contribuent à maintenir notre hilarité et viennent encore plus déployer notre imaginaire.
L'histoire peut être lu à partir de 6-7 ans par des enfants déjà autonomes dans la lecture, mais convient tout à fait pour une lecture orale avec les plus jeunes, qui pourra être un doux moment de complicité et l'occasion de se rappeler des Noëls précédents et de penser à ceux à venir. Qui en effet n'a jamais connu un Noël où les gaffes s'accumulaient ?
Universel et sans limite d'âge, que vous soyez amateurs de chats ou pas, vous ne pouvez que succomber au charme de Tuffy !
Lien : http://wp.me/p12Kl4-tD
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
milamirage
  02 janvier 2012
Après "Le journal d'un assassin", "Le chat assassin, le retour", "La vengeance du chat assassin", "L'anniversaire du chat assassin" et "Le grand livre du chat assassin", nous retrouvons Tuffy à la période de Noël.
Si, dans la majorité des cas humains, la fin du mois de décembre est un moment très attendu car il est synonyme de fêtes et de réjouissances, il n'en est absolument pas de même pour Tuffy. La vue du sapin décoré est un véritable supplice car il sait pertinemment qu'il ne peut jouer avec... Quand à l'arrivée des invités, et ce d'autant qu'ils comptent trois enfants en bas âge, il la vit comme une véritable ingérence dans sa vie privée et la considère comme responsable de son profond mal-être. Leur présence le rend très maladroit et de ce fait il va de catastrophe en catastrophe, ce qui lui vaudra de finir les festivités de Noël enfermé dans le garage...
Mon avis : Dans ce roman première lecture, Tuffy le chat nous raconte son AFFREUX Noël avec plein de drôlerie. Son regard sur les humains et leur façon de ne rien comprendre à son comportement est rendu de façon comique. le texte est accompagné et enrichi d'illustrations humoristiques disséminées ça et là. Pour sûr, les jeunes amis des chats vont adorer et peut-être aussi comprendre que leur petit animal de compagnie n'est pas une poupée à qui on peut imposer tout et n'importe quoi et qu'il faut savoir le respecter.
Public : à partir de sept ans.
Si vous voulez vous rendre sur le site en anglais de l'auteure et illustratrice, Anne Fine, vous pouvez suivre cette adresse :
http://www.annefine.co.uk/index.php
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gwenleen
  21 novembre 2014
Noël approche et il est donc important de commencer à se renseigner sur un chouette petit volume à glisser sous le sapin pour nos petites têtes blondes ! OK OK j'avoue vu que je vous vois derrière votre écran en train de ricaner sur le ton du « Ouais c'est ça ouais ». le chat assassin c'est mon petit plaisir à moi, parce que ce matou je l'adore, qu'il me fait éclater de rire tout comme il peut arriver à m'émouvoir (oui oui carrément).
La formule est toujours la même Tuffy effroyable et adorable boule de poils obligée de cohabiter avec ses humains et devant faire face à de terribles épreuves telles que les visites de la famille accompagnées de … leurs enfants. Mais mettez-vous à la place de ce pauvre félin deux toutes petites minutes … lui pour qui la vie ne devrait se résumer qu'à dormir au chaud, manger, et chasser les restes de plats des humains avec lesquels il accepte (parce qu'il est bien obligé), de partager la maisonnée. Et bien oui, vous l'aurez compris : les choses ne peuvent que dégénérer.
Ces petits romans sont de véritables petits moments de plaisirs pour tous les âges, « l'outil » idéal pour réunir parents et enfants autour d'un bouquin. Les enfants évidemment riront à gorge déployée devant les bêtises du félin qui est drôle, très drôle (mais cassant, ne perdez pas de vue qu'il doit survivre au milieu des humains). Les adultes quant à eux ne pourront s'empêcher de le comparer à leur tigre de salon en souriant.
Il était, est, et restera coup de coeur. Parce que ce petit personnage principal d'une série de romans résume tout ce que j'attends d'un roman pour petits : ne pas être noyé par le marketing, drôle, très drôle, émouvant, … Les textes sont justes, simples, non infantilisants et pourtant accessibles aux plus jeunes. Les illustrations sont juste des petits plus qui viennent offrir des petites pauses aux jeunes yeux parcourant le récit.
Nous on l'adore et on l'offre à tout l'entourage des enfants lors des goûter d'anniversaire.
Lien : http://desmotssurdespages.ov..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Srhbb8
  18 décembre 2020
Très courte lecture "de saison" (oui, je vous l'avoue, il me reste quelques items de challenges à valider et le compte à rebours s'approche beaucoup trop rapidement de son terme), je ne connaissais pas Tuffy mais, ayant eu des chats à la maison, j'ai vite cerné son caractère, plutôt réaliste d'ailleurs, dans le sens où l'on a souvent l'impression que le chat règne en maître sur son territoire et que nous vivons sans doute plus chez nos chats que l'inverse.
En tout cas, j'ai apprécié l'humour au second degré de ce matou qui a fait de la mauvaise foi sa religion.
Dommage que la mention "chat assassin" dans les titres empêche ma fille de découvrir Tuffy, elle se braque complètement devant ce genre de termes.
Commenter  J’apprécie          72

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   30 décembre 2011
Allez-y, posez moi la question : Mon cher Tuffy, pourquoi as-tu passé un affreux Noël? Et je vous dirai tout.
Que cette fête n'est pas pour les chats. Imaginez un arbre sur lequel il est interdit de grimper, ces décorations, si tentantes, que l'on n'a pas le droit de toucher.
Et ces magnifiques guirlandes, brillantes, éclatantes, accrochées bien trop haut.
Et ces petits paquets-cadeaux scintillants que l'on doit tenir bien loin de nos pattes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
milamiragemilamirage   01 janvier 2012
Mais vous m'expliquerez pourquoi je suis coupable une fois de plus. Ce n'est pas ma faute si ma queue donne des petits coups d'un côté et de l'autre. Je suis un chat, et c'est ce qui arrive à nos queues quand, nous autres chats, nous sommes fâchés. Ma queue fait partie de moi, c'est le prolongement de mon derrière. Et je ne passe pas mes journées à regarder ce qui se passe dans le prolongement de mon derrière! Vous non plus, je suppose? Alors comment remarquer que mes petits coups de queue arrachent les étiquettes des paquets et les poussent sous le tapis?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
milamiragemilamirage   01 janvier 2012
[Après une suite d'incidents dus à la non compréhension du monde animal par l'espèce humaine, Tuffy est menacé de chenil puis confié à la surveillance des enfants, dont Ellie]
Ellie me saute dessus. Et comme cette fois je sais que l'endroit où je serai le plus en sécurité c'est près d'elle, je la laisse m'attraper et me porter jusque dans le salon, bien loin de Madame J'ai-encore-les-yeux-rouges-plein-de-larmes-et-je-me-cramponne-à-ma-robe-en-lambeaux et de Monsieur-Total-Grognon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lilimarylenelilimarylene   16 avril 2013
Ce n'est pas ma faute si ma queue donne des petits coups d'un côté et de l'autre. Je suis un chat, et c'est ce qui arrive à nos queues quand, nous autres chats, nous sommes fâchés. Ma queue fait partie de moi, c'est le prolongement de mon derrière. Et je ne passe pas mes journées à regarder ce qui se passe dans le prolongement de mon derrière ! Vous non plus, je suppose ? Alors comment remarquer que mes petits coups de queue arrachent les étiquettes des paquets et les poussent sous le tapis ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
milamiragemilamirage   01 janvier 2012
Ellie chante comme un râle des genêts. Vous savez, ces oiseaux dont le chant ressemble au bruit que vous pouvez produire en passant votre ongle sur les dents d'un peigne. Pour être tout à fait franc, le bruit de votre ongle sur un peigne sera beaucoup, beaucoup plus agréable que la voix d'Ellie.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Anne Fine (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Fine
Journal d'un chat assassin de Anne Fine
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

ma mère est impossible

comment s'appelle la petite fille?

Nina
Romane
Mina
Manon

5 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Ma mère est impossible de Anne FineCréer un quiz sur ce livre