AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810007713
Éditeur : Editions du Toucan (15/03/2017)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Quand des policiers viennent annoncer au Docteur Benjamin Delmas que son frère Lucas a été retrouvé noyé dans un canal à Bangkok, il ne comprend pas tout de suite de quoi il s'agit. Il n'a pas vu Lucas depuis si longtemps. Il s'entendait mal avec ce frère rebelle, membre d'une organisation écologiste radicale et si prompte à voir des complots derrière tous les malheurs du monde.

L'autopsie révèle pourtant que Lucas ne s'est pas noyé par accident. On l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Sallyrose
  14 décembre 2018

Lucas enquête sur un produit hautement toxique fabriqué par un géant de la pétrochimie. Il y perdra la vie. Benjamin, son frère, en prenant la relève, découvrira que les ramifications du circuit du produit sont directement liées à une aberration de la grande Histoire.
Si la base de l'intrigue est assez traditionnelle, il faut saluer le travail de recherche de l'auteur. Il nous emmène dans les milieux des activistes écologiques et nous plonge au coeur de la préparation d'une manifestation d'envergure. Par ailleurs, Sylvain Forge s'est attelé aux archives allemandes pour nous concocter une savante reconversion de certains nazis avec l'appui des américains.
Même si on n'est que moyennement tenu en haleine, le domaine s'est révélé suffisamment nouveau et dense pour que cette lecture m'ait captivée jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          160
Anaislectrice
  12 juillet 2017
[Un thriller écologique]
Pire que le mal est un thriller d'un genre que je n'avais jamais lu jusqu'à maintenant. L'histoire est dans un premier temps axée sur les milieux très fermés des grandes multinationales et des groupements d'activistes écologiques. Ce sont des milieux auxquels je ne suis pas du tout familiarisée et j'ai parfois eu du mal, durant une première partie du livre, à accrocher car j'ai trouvé certains passages relativement compliqués, surtout lorsque cela touchait la firme industrielle. L'auteur développe en effet largement tout ce qui a trait à ces deux sortes d'organisations et ce n'est pas forcément évident à lire au départ, en raison je pense de ma méconnaissance à ce sujet et de mon imperméabilité envers les sujets scientifiques. Ce qui m'a permis de continuer à m'accrocher, c'est que Sylvain Forge suggère les choses plus qu'il ne les explique ou ne les détaille, et cela aura eu pour mérite d'éveiller ma curiosité pour essayer de comprendre de quoi il en retournait. Par ce jeu exercé par l'auteur pour faire monter la pression chez le lecteur, il a réussi à créer un climat de suspicion qu'il développera dans la totalité du livre. Et ça, j'aime !
Ce qui fait la qualité également la qualité du livre, outre le style d'écriture sur lequel je reviendrai dans quelques lignes, c'est qu'il est très largement documenté et qu'on a plus l'impression de lire le livre d'un journaliste d'investigation plutôt qu'une fiction. Je suis assez friande des reportages d'investigations qui pointent du doigt les dérives de grandes sociétés pour nous faire avaler leur poison, et j'ai retrouvé ça dans ce livre, bien que je sais pertinemment qu'il ne s'agit ici que d'une fiction. L'auteur précise d'ailleurs que le produit et la société dont il est question sont purement fictifs même si nous savons pertinemment que ce genre de dérives existe…
Au fur et à mesure de la lecture, Sylvain Forge va prendre le parti de mettre de côté les descriptions qui lui ont permis d'implanter son décor et l'ambiance du livre, pour se focaliser cette fois sur l'enquête de Benjamin. Et il va loin, Benjamin, dans son enquête. Et il risque gros, parce que quand on met le nez dans des affaires à plusieurs milliards, forcément, ça rend les personnes concernées forcément un poil nerveuses ! On se rend compte aussi que le monde des affaires est impitoyable et que l'argent, plus fort que tout, plus fort que la police, que le gouvernement, diligente toute notre société. Et leurs agissements représentent bien souvent Pire que le mal.

L'histoire est bien ficelée, les diverses descriptions liées aux personnages, ainsi que l'avancée dans l'enquête, sont justement dosés, disséminés tout au long du livre, de manière à toujours donner un certain dynamisme au récit. Les émotions sont mises à l'honneur, ils oscillent entre remords et peur, le personnage principal de Benjamin est malmené par des obstacles aussi bien psychologiques (lui qui n'avait jamais cru aux théories de son frère se retrouve confronté à une vérité qu'il prend en pleine tête) que réels (menaces de mort, méthodes d'intimidation etc…). le tout en fait un personnage profondément vivant, marqué à vif par le remord qui le ronge et qui lui donnera la rage de poursuivre pour faire toute la lumière sur cette histoire.
[Le mot de la fin]
Voilà un thriller bien original ! J'ai bien fait de continuer ma lecture malgré les petites difficultés du début, car la suite s'est révélée explosive et que j'ai, pour le coup, vraiment apprécié le déroulé de l'enquête !
Je retiendrai du style littéraire de Sylvain Forge une écriture riche, avec beaucoup de personnages et de descriptions de situations, le tout écrit avec un langage à la portée de tous. Bien que le côté scientifique soit très présent, je ne me suis pas sentie larguée comme dans certains livres de Thilliez par exemple qui, pour le coup, sont bien trop compliqués pour mon cerveau de littéraire.
Belle découverte qui me donne envie de découvrir le reste de la bibliographie de l'auteur.
Lien : https://anaisseriallectrice...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ClaudeMoha
  07 mars 2017
« Pire que le mal » de Sylvain Forge est un polar très documenté qui nous immerge dans l’univers d’une multinationale américaine. Celle-ci possède des laboratoires de recherche spécialisés dans la chimie. Nous allons découvrir une histoire à la fois contemporaine et historique.
Il y a tout d’abord le meurtre de Lucas que son frère Benjamin Delmas, médecin psychiatre, essaie d’élucider. En effet, son frère Lucas a été retrouvé noyé dans un canal à Bangkok. Il n’a pas vu Lucas depuis si longtemps. Il s’entendait mal avec ce frère rebelle, membre d’une organisation écologiste radicale et si prompte à voir des complots derrière tous les malheurs du monde.
Grâce à une étrange lettre cachée et en retrouvant certaines amies de son frère, Benjamin comprend que son frère allait boucler une longue enquête. Il avait voyagé dans plusieurs pays d’Asie à la rencontre de paysans qui n’avaient qu’un seul point commun: ils avaient tous utilisé un pesticide surpuissant, le binarzole, fabriqué par la multinationale BGC.
Benjamin pensait que son frère était un illuminé. Mais là, il est obligé de constater, de l’avis des amies de son frère, que Lucas à fait preuve de courage en voulant dénoncer un scandale écologique de grande ampleur.
Grâce à l’aide des amies de Lucas, Benjamin va pouvoir suivre une piste solide. Il va découvrir qu’une multinationale nommée BGC vend des pesticides interdits par l’union européenne dans des pays d’Asie dont l’Inde.
Cette multinationale BGC étend sa toile sur le monde entier et cherche à prendre des parts de marché dans le commerce des OGM. Elle souhaite faire une OPA sur un groupe concurrent et ainsi devenir numéro un dans le secteur des OGM.
Les activistes d’une organisation écologique radicale dont faisait partie Lucas souhaitent manifester leur désaccord le jour J qui annoncera la fusion acquisition du groupe BGC.
Ce polar nous dévoile l’action d’un groupe surpuissant qui s’affranchit des règles et des lois pour préserver son empire. Ce groupe est prêt à faire appel à des mercenaires pour se débarrasser des personnes qui entravent sa marche. Cela fait réfléchir et pose question.
Cette enquête que poursuit Benjamin Delmas se suit avec intérêt et l’on apprend beaucoup de choses. Benjamin va découvrir la vie de son frère Lucas et ses recherches.
La galerie de personnages croisés est très riche. Le caractère des femmes dans cette intrigue est plutôt fort et indépendant. Les hommes sont plutôt suiveurs ou autoritaires. Des pressions psychologiques vont être exercées sur des êtres pour les faire parler ou pour qu’ils se taisent. Et cela va aller jusqu’à la menace de mort pour eux-mêmes ou pour leur proches.
Lorsque le puzzle est achevé alors l’histoire s’emballe. Une course poursuite se déclenche et nos héros se retrouvent sous tension et en danger. La suite des évènements ainsi que le dénouement final est alors bien incertain.
Je remercie Sylvain Forge et les Editions du Toucan pour cette excellente enquête pleine de suspense qui ravira tous ceux qui s’interrogent sur les actions occultes des multinationales liées à la chimie et sur le fonctionnement des organisations écologistes radicales.
Son dernier roman « Pire que le mal » sortira aux Éditions du Toucan, le 15 mars 2017.
Lien : https://lecygnenoirblog.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
chevalierortega33
  10 mars 2017
Ce thriller écologique donne froid dans le dos et laisse à penser que l'on ne nous dit pas tout ! Ca effectivement, on le savait et nous ne sommes sans doute qu'au tout début d'une longue liste de scandales sanitaires. C'est bien de cela qu'il s'agit : au nom de la finance, des populations soumises aux poisons phytosanitaires sont spoliées de leurs ressources et gravement atteintes dans leur intégrité physique.
Ce thriller c'est aussi l'histoire de Benjamin : médecin psychiatre un peu terne, va apprendre qu'il y a suspicion de meurtre sur la personne de son frère déclaré « noyé » en Inde. En décidant de prendre la route pour trouver la vérité, son personnage va prendre de l'ampleur et être confronté à un monde de barbouzes à la solde de l'industrie agro-alimentaire et tenter de retrouver la mémoire de son frère. L'actualité récente y est très présente tout comme l'histoire du siècle dernier, ce qui rend le lecteur captif jusqu'à la dernière page.
J'avais lu « la ligne des rats » il y a 10 mois et cette « nouvelle » version est beaucoup plus aboutie. C'est bien la première fois que je relis un roman et bien je n'ai pas du tout été déçue, j'ai retrouvé l'intrigue générale et les personnages ont évolué, certains ont changé de nom … un surprenant travail de réécriture qui confirme le talent de Sylvain Forge, un style efficace qui apporte du rythme à l'intrigue et une enquête d'investigation très documentée comme en témoignent les sources bibliographiques citées en annexe. Si vous avez lu la version originale, lisez « Pire que le mal », vous y trouverez un thriller relooké et qui a gagné en humanité et en horreur. Une confirmation donc pour l'auteur nantais ! Quant à moi je me demande si je ne vais pas arrêter les noix de cajou …
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lecturelle
  12 mars 2017
Pour commencé, je remercie une nouvelle fois les éditions du Toucan Noir et l'auteur Sylvain Forge de m'avoir offert cet exemplaire.
Ce livre est un petit coup de coeur, j'ai adoré l'histoire de pesticide car c'est un sujet d'actualité étant consommateur de produit chimique dont nous ne pouvons pas prévoir si ça n'aura pas d'effet secondaire sur les générations future.
Au début, ce que j'ai aimé c'est que l'auteur nous raconte l'histoire de Lucas un écologiste qui se fait assassiné car il va découvrir que la société BGC utilisé un pesticide surpuissant le Binarzole qui a des conséquence désastreuse sur les hommes. En suite, il y a Benjamin le frère de Lucas qui va enquêter sur la mort de celui ci et le faite que l'auteur passe de l'un à l'autre est géniale ça permet de continuer a tourner les pages pour connaître la suite.
Par contre, il y a une parti ou l'auteur décrit la société BGC et quelles personnages se retrouvent mêlé à toute cette histoire de fabrication du pesticide mais aussi a qui tout ça profite financièrement du coup j'ai trouvé cette partie un peu longue. Je commence à connaître un peu l'auteur et je sais qui aime bien s'entourer de beaucoup de personnages .
Pour finir ce que j'ai adoré c'est que l'auteur ne fait pas dans la dentelle et si un personnage doit mourir il n'y va pas de main morte.
Voilà c'est une histoire pleine d'action, de suspense , mais aussi de beaucoup de cherche de la part de l'auteur et surtout plein de question sur le pesticide.
Lien : http://lecturelle.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Sylvain Forge (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvain Forge
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 17 novembre 2017
LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 17-11-2017
Le sel de la vie : Lettre à un ami de Françoise Héritier aux éditions Odile Jacob https://www.lagriffenoire.com/79383-divers-litterature-le-sel-de-la-vie.html
Au Gré des jours de Françoise Héritier aux éditions Odile Jacob https://www.lagriffenoire.com/96536-divers-litterature-au-gre-des-jours.html
Nos richesses Nos richesses de Kaouther Adimi aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/88366-divers-litterature-nos-richesses.html
Correspondance: (1944-1959) de Albert Camus et Maria Casarès aux éditions Gallimard
https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=99345&id_rubrique=341
Tu me vertiges de Florence M-forsythe aux éditions le Passeur https://www.lagriffenoire.com/75359-divers-litterature-tu-me-vertiges.html
L'Art de perdre - Prix Goncourt des lycéens 2017 de Alice Zeniter aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/90195-divers-litterature-l-art-de-perdre.html
L'amas ardent de Yamen Manai aux éditions Elyzad https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=79562&id_rubrique=338
Le Couple d'à côté de Shari Lapena et Valérie le Plouhinec aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/92906-divers-polar-le-couple-d-a-cote.html
Pas un mot de Brad Parks aux éditions Mazarine https://www.lagriffenoire.com/95446-divers-polar-pas-un-mot.html
Fin de série de Christian Rauth aux éditions de Borée https://www.lagriffenoire.com/84050-divers-polar-fin-de-serie.html
Tension extrême: Prix du Quai des orfèvres 2018 de Sylvain Forge aux éditions Fayard https://www.lagriffenoire.com/99854-divers-polar-prix-du-quai-des-orfevres-2018.html
François-Joseph et Sissi de Jean des Cars aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/98625-encyclopedie-francois-joseph-et-sissi.html
Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1597 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre