AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072494291
336 pages
Éditeur : Joëlle Losfeld (02/01/2014)

Note moyenne : 2.77/5 (sur 22 notes)
Résumé :

Bienvenue à Skios : sur cette petite île grecque, siège de la fondation philanthropique d'une riche Américaine, l'élite de la politique, de la science et du monde des affaires se retrouve une fois l'an pour partager ses vues sur l'état du monde. Mais cette année, malgré les bons offices de Nikki, l'assistante ambitieuse, personne n'est là où il devrait être : suite à une confusion de valises à l'aéroport, le séduisant Oliver Fox est pris pour le Dr Norman Wi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
bdelhausse
  20 novembre 2014
Michael Frayn est à rapprocher de Tom Sharpe ou d'Arto Paasilinna. J'ai bien conscience que la comparaison pourrait faire hurler. A mon sens, Michael Frayn, en tout cas avec ce livre, n'arrive pas à la hauteur des aventures de Wilt ou des explosions surréalistes de Paasilinna, mais on retrouve cette surabondance de quiproquos, de renversements de situation.
Michael Frayn multiplie les invraisemblances, les portes qui claquent, les mérpises... pour notre plus grand bonheur. C'est une lecture "lâcher les vannes". Inutile d'essayer de savoir ce qui va suivre, quel quiproquo interviendra ensuite, ou comment le personnage principal se sortira d'affaires. On est spectateur d'un vaudeville. Et on se délecte. D'autant plus que l'auteur essaie (parfois un peu maladroitement, à mon avis) d'insuffler un peu de contenu via des réflexions sur l'être et le paraître, sur les convenances, les identités. C'est intéressant, même si c'est assez mineur dans la gaudriole générale.
Ce qui m'épate plus particulièrement, c'est qu'un auteur de 79 ans arrive à composer un opus discrètement politiquement incorrect qui égratigne ses pairs, professeurs, notables... Et de manière aussi fine et léchée.
Car la langue est raffinée. Parfois trop, sans doute. On manque de punch, de quelque chose de direct, de brutal. Il y a quelques creux, des moments où on se sent en roue libre, où l'action rebondit faiblardement... sans réelle conviction. Puis on repart. Par rapport aux auteurs précités, il m'a manqué une intrigue plus large, plus grande, qui nous emmène loin. Michael Frayn reste dans son microcosme (OK, c'est une île) et on ne peut s'empêcher de trouver que l'on tourne en rond bien souvent.
Dommage, car on sent qu'il est capable de mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nelson43
  31 juillet 2015
Le docteur Norman Wilfred se rend à Skios pour donner une conférence dans une fondation .
Olivier Fox , un beau garçon qui vit au jour le jour se rend également dans cette île grecque pour passer une semaine dans une villa en bordure de mer avec une belle inconnue qu'il vient de rencontrer .
Quand Nikki arrive à l'aéroport , elle est surprise mais heureuse de trouver un docteur avec un physique avantageux et c'est comme ça que Olivier Fox se retrouve à la fondation alors que Norman Wilfred passe une bonne nuit dans une magnifique propriété .
Quand Georgie se rend au rendez-vous avec Olivier , quelle n'est pas sa surprise de trouver un inconnu dans la chambre .
toute une suite de quiproquos plus ou moins hilarants mais rien de sensationnel .
Commenter  J’apprécie          40
Kcahtie
  03 mai 2016
Un coup de coeur sincère et inattendu pour ce livre qui m' a rappelé l'esprit de David Lodge.
On rit beaucoup tout au long des péripéties des différents personnages sur l'île de Skyos. Des situations loufoques et des dialogues hilarants, le tout dans un style littéraire de qualité, qui font de ce livre un petit bijoux. A lire pendant vos prochaine vacances
Commenter  J’apprécie          30
Veronique14
  27 août 2015
Livre à lire l'été
Il faut se laisser guider par les personnages
Léger et drôle
Commenter  J’apprécie          60
Anaid07
  03 avril 2017
Un univers étrange où on navigue entre une réalité tantôt idyllique tantôt absurde ou cruelle mais toujours empreinte d'un humour indéniable.
L'atmosphère est parfois étouffante, il ne faut pas être clostrophobe car plus d'une fois j'ai voulu quitter l'île.
Humour anglais à mi chemin entre la serie le Prisonnier et Dix Petits Nègres.
Un délice acide !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
bdelhaussebdelhausse   12 novembre 2014
Elle était si gentille ! Elle était déjà très gentille lorsqu'elle avait trois ans. Elle l'était toujours à dix-sept, un âge où faire preuve de gentillesse est un art beaucoup plus difficile, et elle y parvenait encore près de vingt ans lpus tard. Discrètement bronzée, discrètement blonde, discrètement efficace, et discrètement gentille. (p.8)
Commenter  J’apprécie          30
Veronique14Veronique14   27 août 2015
Pour un texto composé avec deux pouces dans un aéroport étranger, c'était un document d'une puissance remarquable. On allait trouver des morceaux de cadavres éparpillés sur une grande partie du Canada. Il allait pouvoir reprendre sa visite à Skios en paix.
Commenter  J’apprécie          40
bdelhaussebdelhausse   20 novembre 2014
Son expérience lui avait appris qu'une bonne explication avait vraiment besoin d'un soupçon d'extravagance, voire d'invraisemblance, pour que quelqu'un puisse y croire. (p.209)
Commenter  J’apprécie          20
bdelhaussebdelhausse   12 novembre 2014
Nikki était discrètement britannique, parce que Mme Toppler, américaine comme feu son époux, appréciait cette qualité. (p.8)
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Michael Frayn (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Frayn
(en anglais). A propos de son livre Skios
autres livres classés : usurpation d'identitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16622 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre