AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782812604720
96 pages
Editions du Rouergue (06/02/2013)
3.38/5   8 notes
Résumé :
C'est décidé, Amy s'installe dans le cagibi pour toute la vie.

Amy est tellement en colère qu'elle s'est enfermée dans le cagibi. Maintennant qu'elle y est, elle y reste ! D'ailleurs, plus question de l'appeler Amy. A partir d'aujourd'hui, son nom, c'est Cagibi. Ici, c'est comme si elle avait des pouvoirs magiques : elle entend tout, elle comprend tou, elle rêve et elle s'invente des vies...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
murielan
  27 juillet 2013
Personne n'écoute Amy dans sa famille, alors, sur un coup de colère, elle décide de s'enfermer dans le cagibi de la maison pour voir si elle manque à ses parents et à sa grande soeur...
Cette famille ressemble à beaucoup d'autres : elle est prise dans le tourbillon de la vie quotidienne. La décision d'Amy permet à tous de prendre du recul, de s'interroger sur ses relations aux autres.
Amy est une petite fille têtue qui aménage ce cagibi comme un espace de réflexion, d'observation et de liberté.
A partir de 9/10 ans.
Commenter  J’apprécie          210
orbe
  15 février 2013
Amy a l'impression de ne plus exister aux yeux de sa famille. Il décide donc de s'installer dans le cagibi afin de se retirer complètement. de là, elle voit et observe le comportement de ses parents... Comment va réagir sa famille? Arrivera-t-elle à sortir de ce cagibi et à trouver enfin sa place ?
Un récit en forme de conte où le retrait soudain d'Amy amène chacun à prendre de la distance pour mieux s'interroger sur ce qu'il est et ce qu'il attend des autres. Si le fil de l'histoire s'égare par moment , le message final reste actuel. Nous avons tous besoin parfois de faire une retraite. A chacun de trouver son cagibi...

Lien : http://0z.fr/e0Q6w
Commenter  J’apprécie          150
Chrisbookine
  26 août 2013
Petit roman pour apprendre à grandir et trouver sa place dans sa famille. Où comment communiquer pour mieux vivre ensemble. C'est grâce à son enfermement et son mutisme que toute la famille va chercher à créer du lien à nouveau et dire les mots qui font du bien.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet   06 juin 2013
Hélène Gaudy (au texte) et Émilie Harel (au dessin) signent une chronique familiale contemporaine et juste dans ce très bon volume de la collection « ZigZag ».
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
orbeorbe   12 février 2013
Dans mon cagibi, j'ai appris à reconnaître les silences de la maison.
Ceux de quand il n'y a personne.
Ceux de quand on veut être tranquille.
Ceux de quand on n'a rien à dire.
Ceux de quand on est fâché.
Et puis, celui-là. Le silence de quand on voudrait bien faire sortir sa fille d'un cagibi.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Hélène Gaudy (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Gaudy
En partenariat avec le festival Paris en toutes lettres, la BnF accueille chaque année deux écrivains en résidence littéraire. Cette année, Emmanuelle Bayamack-Tam et Arno Bertina proposent une restitution publique de leurs travaux respectifs.
Née en 1966, Emmanuelle Bayamack-Tam a publié aux éditions P.O.L. une douzaine de romans, ainsi qu'une pièce de théâtre, Mon père m'a donné un mari (2013). Elle a reçu le prix Alexandre-Vialatte 2013 pour Si tout n'a pas péri avec mon innocence et le prix du Livre Inter 2019 pour Arcadie (2018), une fable politique et écologique. Sous le pseudonyme de Rebecca Lighieri, elle écrit également des romans plus « noirs », tels Les Garçons de l'été (2017) et Il est des hommes qui se perdront toujours (2020). En 2019, elle publie éden, son premier roman pour la jeunesse.
Pour Emmanuelle Bayamack-Tam, la fonction de la littérature est de déstabiliser. Sa langue volontairement violente et organique aborde des sujets souvent provocants. « J'écris pour déranger. À commencer par moi-même. […] La littérature qui m'intéresse est celle qui fait bouger les lignes, qui déstabilise. Je n'attends pas qu'un livre me conforte dans mes idées reçues, ni qu'il me procure une sérénité factice. Quand j'écris, dès que je sens que le lecteur s'est tranquillement installé dans l'histoire, je le malmène. Je débusque toute position confortable, et je la détruis. », déclarait-elle en 2018.
Né en 1975, Arno Bertina a publié des romans et récits très variés, mais qui ont en commun la forme de l'enquête sur sa propre « identité mobile ». Je suis une aventure (2012) est une sorte de roman picaresque dont un des protagonistes est le tennisman « Rodgeur Fédérère ». Des Châteaux qui brûlent (2017) met en scène un huis clos d'une semaine entre des salariés d'un abattoir breton en grève et le ministre de l'Industrie qu'ils séquestrent. En mars 2020, L'Âge de la première passe, récit documentaire, relate le travail mené durant trois ans auprès de prostituées congolaises mineures.
Arno Bertina se dit également « passionné par les aventures collectives » depuis son année de résidence à la Villa Médicis en 2004-2005, durant laquelle il a coécrit la « farce archéologique » Anastylose (2006). Il a ainsi participé à toutes les aventures de la constellation d'écrivains à géométrie variable (Bruce Bégout, Mathias Énard, Claro, Maylis de Kerangal, Hélène Gaudy, Oliver Rohe…) qui s'est constituée en 2004 autour de la revue et des éditions Inculte.
+ Lire la suite
autres livres classés : solitudeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

As-tu bien lu Lubin et Lou Une nouvelle maison

Lubin et Lou sont des gros monstres pleins de poils et assoiffés de sang

oui, exactement
non, pas du tout
ilsne sont pas gros mais monstrueux
ils sont assoiffés de sang

8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Lubin et Lou, tome 1 : Une nouvelle maison de Hélène GaudyCréer un quiz sur ce livre