AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896980431
Éditeur : Le Quartanier (17/09/2012)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Je suis au Kingdom, coin Saint-Laurent Sainte-Cath. Mindy et Trevor analysent mon corps avec leurs mains en glu. Nikky est belle. Plus belle que moi. Plus fluide que moi. Je tombe partout. Je ferme les yeux, j’ouvre les yeux. On est le 6 juin 2012. Je suis à l’hôpital Notre-Dame. On m’apprend que j’ai une tumeur en nuage dans mon tronc cérébral.

Je ferme les yeux, j’ouvre les yeux. Je suis à New York. Devant la cage des fennecs, au zoo de Brooklyn. J’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
MOMO123
  06 janvier 2013
Une entrevue à la télévision m'a fait découvrir cette auteur qui se bat contre une tumeur au cerveau depuis quelques temps déjà. Elle m'est apparue comme une personne très sympatique ayant eu un vécu peu banal. La curiosité m'a amenée à la lecture de son livre. Malheureusement, son écriture ne m'a pas séduite du tout. Nous passons constamment d'un personnage à l'autre pour apprendre quelques brides de la vie d'une défunte et de ses états d'âmes. Une répétition constante des mêmes propos entrecoupés de quelques poèmes. J'ai été incapable d'en terminer la lecture par manque d'intérêt.
Commenter  J’apprécie          10
Lourou
  25 juillet 2014
J'aurai voulu aimé davantage ce livre. Malheureusement, la fureur d'écrire qui le traverse nuit parfois à la lecture. Chez Gendreau, nous sommes presque dans l'automatisme. Les idées deviennent parfois confuses, le découpage n'est pas parfait et le style fluctue sans cesse. L'exercice n'est certes pas dépourvu d'intérêt, et la talent de l'auteure est manifeste.
Commenter  J’apprécie          10
bookosaurus
  19 septembre 2015
Ce livre n'a pas été simple à lire, tant d'un point de vue écriture que d'une point de vue émotionnel. Attention lecteurs sensibles s'abstenir. En effet, Vickie Gendreau nous embarque dans le malheur qui s'empare de sa vie. Avec une écriture très franche, directe et affirmée elle retrace ses souvenirs alors qu'une tumeur au cerveau l'emporte lentement. En parallèle elle dresse un testament à l'attention de ses amis, de sa mère ou encore de son frère. Ces derniers décrivent entre deux comment ils ont vécu cette tragédie, évoquent des souvenirs. J'ai été marquée par cette petite phrase de sa mère qui se remémore sa vie entrant dans l'âge adulte "sa voix a vingt-trois ans, le bikini en a dix-huit". Cette phrase m'a fait sourire et m'a fendue le coeur, cette maman est touchante. le livre est très bien écrit, l'émotion, la frustration et l'injustice de cette vie qui s'achève trop tôt transparaissent constamment au delà des mots. C'est un livre bouleversant, dommage que je n'ai pas saisi la signification de toutes les expressions (pour rappel ça vient du Québec).
Lien : http://livresdemma.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lucie16
  24 novembre 2012
Avec Testament, son premier roman, Vickie Gendreau propose un objet littéraire protéiforme, qui multiplie les ruptures de ton, les interlocuteurs, les genres littéraires (du journal extime/autofiction au poème en passant par certaines réflexions sur la littérature). On s'interroge parfois à savoir où se situe la (très) fine ligne entre littérature et exhibitionnisme.
Toutefois, on suit la jeune auteure jusqu'au bout, que ce soit dans des clubs de danseuses plus ou moins mal famés, dans les chambres crades, dans les arcanes de ses souvenirs d'enfance.
Lien : http://lucierenaud.blogspot...
Commenter  J’apprécie          20
mhvaugeois
  11 octobre 2012
Vickie Gendreau a appris en juin dernier qu'une tumeur se logeait dans son cerveau. Elle s'est rapidement lancée dans l'écriture de Testament, roman dans lequel elle s'est imaginée déjà morte et se raconte derrière les mots de ses amis, sa famille et même de celui qu'elle aime (mais qui lui est avec une autre). Ce lègue, sorte de confrontation envers ce qui l'attend plus tôt que prévu, est d'une beauté rare, dure, sans compromis, sans vernis. La poésie y est crue, marquante.
Lien : http://librairievaugeois.blo..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Chatelaine   06 mars 2014
2012. Le diagnostic tombe. Vickie Gendreau, 23 ans, danseuse nue, est atteinte d’un mal incurable. Pour elle, une seule échappatoire : écrire pour laisser une empreinte de sa courte vie.
Lire la critique sur le site : Chatelaine
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
mhvaugeoismhvaugeois   11 octobre 2012
Tant de raisonnements douloureux, de résonnances magnétiques. Ça sonne presque pareil, mais c'est complètement différent. C'est dans une grosse machine que ça se passe. Les raisonnements, ça ne passe pas. Il n'y a pas la machine pour. Elle n'existe pas encore.
Commenter  J’apprécie          30
Lucie16Lucie16   18 novembre 2012
Tout est impératif maintenant dans ma vie. C’est probablement la dernière peine d’amour que je vis. Ça fait mal les dernières fois, c’est vulgaire la vie.
Commenter  J’apprécie          50
Lucie16Lucie16   18 novembre 2012
Je suis cette littérature, la littérature honteuse et pleine de regrets. J’ai les paupières cochonnées d’avoir trop souvent fermé les yeux, d’avoir eu trop souvent à le faire.
Commenter  J’apprécie          30
Lucie16Lucie16   18 novembre 2012
Mes histoires ne fonctionnent jamais. C’est pour ça que j’aime la poésie, c’est toujours infini. Les gens qui finissent leurs poèmes par un point, je m’en méfie.
Commenter  J’apprécie          00
mhvaugeoismhvaugeois   11 octobre 2012
Je suis toujours la plus petite dans les contrastes
Commenter  J’apprécie          10
Video de Vickie Gendreau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vickie Gendreau
À 23 ans seulement, Vickie Gendreau publie son Testament. En juin dernier, un diagnostic de tumeur au cerveau lui a donné une pulsion de vie qui a fait jaillir un élan de créativité. C'est ainsi qu'elle se livre à nu dans des textes qu'elle dédie à son entourage, tout en imaginant la réaction de ceux-ci à ses aveux et même à sa mort. Ex-danseuse nue, la jeune auteure peut maintenant vivre le coeur léger et la tête haute de s'être ainsi exposée.
autres livres classés : autofictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Vickie Gendreau (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
155 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre