AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290304883
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 38 notes)
Résumé :
“Alessander jeta un bref coup d’œil au tableau. La platitude et l’infinitude de l’horizon étaient rendues par une ligne qui se fondait dans les bords de la toile. Le peintre n’arborait aucun signe religieux, cependant il retranscrivait ce que l’orthodoxie proclamait : qu’Omale était un monde plat parce qu’il résultait de la division en deux du Ciel et de la Terre, et infini, parce que Dieu lui-même était infini et qu’il s’incarnait dans Sa création. “
Dans u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
TelKines
  09 juillet 2018
Ohlala ! Ce tome se lit à une vitesse !
Dans le tome précédent, on était en plein conflit militaire, en plein espionnage. Avec un petit passage « mystique ». Là c'est tout autre chose. Environ 300 ans ont passé. Et pour la peine, on aurait du mal à reconnaître Omale tant la « paix » règne ! Bon, faut pas pousser de trop non plus, il y a des pirates, de l'esclavage, des petits seigneurs guerriers.... Il existe toujours des tensions entre les espèces (les rehs) mais ça reste moins guerrier que dans « Les Conquérants d'Omale ». C'est plus dans les sous-entendus.
Ici, les différents personnages, tous d'une reh différente dont certains avec quelques particularités appréciables, sont en quête d'une réponse à un mystère. Et quel mystère ! Chacun a reçu un morceau d'une coquille d'un gros oeuf ayant une inscription bizarre, et un ticket de dirigeable (parfois acheté avec plus de 20 ans d'avance !) en direction d'une île perdue. de quoi intriguer la moindre personne, non ? Dont moi, simple lecteur ! Et puis franchement quel mystère ! Mais je n'en dirai pas plus car il vaut le détour. Cependant la fin est peut-être facile mais c'est peu important vu le superbe voyage auquel on a pu faire.
Une lecture bien sympa dans laquelle on apprend, par le biais du vécu des différents personnages, des tas de renseignements sur la vie dans les différentes rehs, sur leur culture et les difficultés rencontrées par chacun. de plus l'auteur continue de nous plonger dans son monde si vaste et si riche. SI critique aussi sur les religions.
Bref, j'ai aimé. Et je ne peux qu'en recommander la lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MarcF
  21 mars 2012
Les 3 espèces présentes dans ce monde, Humains, Chiles et Hodgqins, sont très différentes mais bien rendues. Les bris d'oeufs, dont chacun des héros disposent et qu'ils veulent décrypter, les amènent à se rencontrer dans des circonstances mouvementées. le jeu de fejij est une invention très intéressante de l'auteur, car il donne une dimension psychologique intéressante et permet à chacun de raconter leur histoire, ce qui élargit bien le récit.
L'histoire est bien menée, les divergences enrichissent le récit sans le perdre. L'auteur sait nous en révéler juste ce qu'il faut peu-à-peu sans tomber dans le travers de descriptions trop longues.
Un bon rythme et des révélations intéressantes à la fin. La fin laisse supposer une suite directe que j'espère lire bientôt.
Commenter  J’apprécie          60
Maxwell888
  10 avril 2016
L'univers de ce roman est vraiment passionnant ! du fait de son immensité premièrement. C'est un monde d'une infinie diversité, où tout reste à découvrir. Passionnant aussi du fait des relations entre ses habitants. Déjà qu'on a du mal à s'entendre sur notre bonne vieille Terre, alors imaginez y trois espèces « intelligentes », avec leurs traditions, leurs physiologies, leur langages et leur aspirations !
Si les origines des personnages, bien souvent des plus tragiques, sont bien pensées, l'histoire générale du roman m'a elle laissé sur ma faim. Comme si cette dernière n'était qu'un prétexte pour réunir les protagonistes du roman. Je la trouve invraisemblable et faussement mystérieuse.
La lecture m'a été parfois difficile, surtout lors des scènes d'action, car c'est à ce moment que se mélange le plus de mots de vocabulaire inventés par l'auteur et de vocabulaire de navigation aérienne (la moitié du roman se passe dans une sorte de zeppelin géant). Les descriptions et les dialogues m'ont quant à eux vraiment plu.
En résumé, ce premier livre sur Omale plante le décor (et quel décor) ! Il donne envie de lire le suivant. J'espère juste que l'histoire en vaudra le coup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Le_chien_critique
  30 août 2016
Dans un lointain futur… Depuis de nombreux siècles, trois espèces cohabitent sur Omale : les Humains, les Chiles et les Hodgqins. Six de leurs représentants, seulement liés par la volonté de décrypter l'inscription sibylline figurant sur un bris d'oeuf dont ils disposent chacun, s'embarquent sur une nef afin d'accomplir la quête pour laquelle ils semblent avoir été élus…
Commençons par le négatif : une trame éculée du récit initiatique, des épreuves, des obstacles, des souffrances dont le personnage doit triompher et sortir « grandi ». Sur cet aspect, Laurent Genefort ne sort pas des sentiers battus : c'est linéaire, assez prévisible, parfois répétitif dans la présentation de l'histoire des personnages.
Le prétexte des bris d'oeuf est une pilule assez dure à avaler. Imaginez-vous recevoir dans votre boite à lettre un billet d'avion à votre nom ainsi qu'un message assez sibyllin. Que faites-vous ? Vous laissez tout en plan et foncez à l'aéroport le plus proche, bien sûr !
Les relations entre les personnages laissent à désirer. Par exemple, la grande méchante Rochile qui devient douce comme un agneau, et tout le monde de croire à sa sincérité. le vieux lubrique et sa tentative de viol vite pardonnée,…
Une fin qui laisse à désirer.
Mais, il y a aussi du positif, et au final, l'envie de découvrir les autres romans du cycle. Ce qui fait pencher la balance, c'est la construction de l'univers d'Omale.
Avec parcimonie, à travers le passé des différents protagonistes, l'auteur nous détaille l'histoire étrange de cette planète, ses races, ses relations, ses religions, ses guerres…
Et bien sûr la particularité d'Omale. Tout est dans le pourquoi Omale et par qui. Je reste volontiers évasif sur ces questions car c'est le sel de l'histoire.
Le monde démesuré d'Omale parvient à faire oublier les quelques maladresses.

Lien : http://lechiencritique.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sergereboul
  22 juin 2012
Le monde imaginé par Genefort est très originale et très attachant. Les trois espèces sont toutes très différentes et les soucis de cohabitations posés sont très bien traités, sans manichéisme. le style est très agréable et, quoique cette série en manque pas d'action, le rythme des récits est très maîtrisé. Les autres tomes de la série forment des histoires sans lien avec la première mais ils sont aussi à lire.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
SciFiUniverse   16 octobre 2012
Il manque un quelque chose, certainement dans la façon de finir [le] roman pas assez ou trop tragiquement. Il manque aussi certainement une révélation qui coupe le souffle du lecteur. On en ressort un peu frustré, signe que la lecture a été passionnante presque jusqu'au bout.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
PavlikPavlik   04 juin 2018
Elle avait défié le danger le plus mortel qui soit pour une femme libre - le fondamentalisme - sur le terrain le plus dangereux qui soit - l'exercice du pouvoir. Et elle avait survécu.
Commenter  J’apprécie          200
TelKinesTelKines   10 juin 2018
- Putedieu ! cracha Kasul. Si l'on continue à perdre de l'altitude, c'est en bateau qu'il faudra se résoudre à filer.
Sheitane posa les mains sur ses hanches.
- Putedieu, répéta-t-elle d'un ton gouailleur. C'est donc ainsi que s'exprime un écrivain ?
- Un écrivain libertin peut tout se permettre, très chère amie. Les jurons traitent de l'essentiel : le sexe et la divinité. Certains dévots sacrent en chile pour se mettre en règle avec leur conscience. Pour ma part, je répugne à cette facilité. Et les jurons chiles sont d'un fade...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PavlikPavlik   03 juin 2018
Je suis écrivain, autant dire que je ne sers à rien. Après ma mort, je veux que vous me promettiez que les Chiles mangeront mon corps. J'aurai servi à quelque chose...enfin.
Commenter  J’apprécie          130
Le_chien_critiqueLe_chien_critique   30 août 2016
Kasul ne dormait pas. Il avait espéré accepter son sort dans la paix, toutefois il n’en était rien. La peur tordait son ventre. Il avait la certitude qu’il n’y avait rien après la mort, que sa pendaison ignominieuse soufflerait pour toujours l’étincelle de sa conscience.
Ma vie devrait être plus importante que tout le reste, puisque je ne crois en rien. Je n’ai même pas réalisé la grande œuvre à laquelle j’ai voué mon existence : en ce sens, mourir c’est me trahir moi-même. Je devrais renier mes convictions et me repentir publiquement, supplier qu’on me laisse la vie… Mais à cette idée, tout son être se crispait. Autant demander à un poisson de voler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PavlikPavlik   03 juin 2018
Mon père, cette vieille ordure...Je le bénis pour une seule chose...Pas de m'avoir mis au monde, non : de s'être tué lui-même. Cela m'a évité de devenir parricide...Tout est sa faute, depuis le début.
Commenter  J’apprécie          82
Videos de Laurent Genefort (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Genefort
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
L'Agent des ombres Tome 1 - L'Ange du Chaos de Michel Robert et Bénédicte Lombardo aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/24075-sci-fi-l-agent-des-ombres-t1-l-ange-du-chaos.html
La lyre et le glaive, Tome 1 : le diseur de mots de Christian Léourier aux éditions Critic https://www.lagriffenoire.com/143629-livres-de-science-fiction--le-diseur-de-mots---la-lyre-et-le-glaive-t1.html
La voie des Oracles, I : Thya: La voie des Oracles, I de Estelle Faye aux éditions Folio SF https://www.lagriffenoire.com/?fond=recherche
Le Puits des mémoires (1) de Gabriel Katz et David Camus aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/24013-sci-fi-le-puits-des-memoires-la-traque-vol1.html
Les vaisseaux d'Omale: L'Aire hodgqine de Laurent Genefort aux éditions Folio SF https://www.lagriffenoire.com/55630-sci-fi-les-vaisseaux-d-omale.html
Les Épées de glace, T1 : le Sang sur la lame de Olivier Gay aux éditions Bragelonne https://www.lagriffenoire.com/81301-sci-fi-les-epees-de-glace-le-sang-sur-la-lame-vol1.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La horde L'ascension du serpent

Que donnent les pierres extraitent d'un crâne de dragon?

Force et rapidité
Pouvoir et longévité
Pouvoirs magiques
Vision nocturne

20 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Hordes, tome 1 : L'ascension du serpent de Laurent GenefortCréer un quiz sur ce livre