AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072722721
Éditeur : Gallimard (09/03/2017)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.12/5 (sur 1123 notes)
Résumé :
Une langue limpide, des images évocatrices et forte : à travers l'enseignement d'Al-Mustafa se dessinent quelques-uns des trésors de l'expérience humaine. Rien n'échappe à la leçon du Sage : amour, joie, liberté, douleur, connaissance de soi, beauté, couple, passion, mort... La vie la plus intime, comme les problèmes les plus quotidien. Hymne à la vie et à l'épanouissement de soi, Le Prophète s'impose désormais comme l'un des textes cultes du XXème siècle.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (125) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
29 mai 2014
J'ai découvert ce livre par hasard, une nouvelle fois grâce à ma belle-mère puisque c'est elle qui l'avait réservé à la médiathèque et puisque tout ce qu'elle réserve transite par chez moi, je suis férocement tenté de lire (avant ou après elle, cela dépend) et en général, je suis rarement déçue. Ce livre en est une nouvelle fois la preuve !
Je ne connaissais absolument pas Khalil Gibran et rien qu'en lisant la préface de Marc de Smedt qui se trouve présente dans cet ouvrage, je savais déjà que j'allais l'apprécier tout comme ce livre d'ailleurs.
Ici, nous nous trouvons dans la ville imaginaire d'Orphalese (probablement située au Liban puisque l'auteur est lui-même libanais) ou un vénérable sage s'apprête à prendre la mer et à quitter cette cité. Cependant, avant de partir, les habitants souhaitent l'interroger encore une fois sur des questions qui les préoccupent. Celles-ci se portent soit vers des questions d'ordre spirituel (la vie, la mort, l'amour...) soit d'ordre beaucoup plus terre-à-terre et visant tout ce qui relève du matériel.
Bref, je ne vais pas vous faire le catalogue de tout ce qui est énuméré ici mais sachez que dans ce court livre se trouve une véritable mine d'or ! Les questions que tous ces villageois se posent, vous vous les êtes tous et toutes posées à un moment où à un autre ou vous vous les poserez un jour (j'en suis convaincue) et même si Kahalil Gibran ne vous apporte pas les réponses que vous souhaiteriez entendre, il vous mène déjà sur une piste et c'est déjà beaucoup car selon lui, toutes les réponses se trouveraient déjà en nous...Comment est-ce possible ? Je vous en ai déjà trop dit donc je ne peux que vous inviter à découvrir et à méditer sur cet ouvrage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          971
darkmoon
20 février 2014
Initiatique, épique, merveilleux, universel…
Dans un langage très poétique, l'auteur relate le testament spirituel d'Almustapha au peuple d'Orphalèse. L'amour, le mariage, les enfants, la prière, le travail, la joie, la tristesse, la liberté, le bien et le mal, le plaisir, la religion, la mort et bien d'autres sujets sont successivement abordés par le Prophète dans un langage d'une pureté extraordinaire. Chaque phrase est à méditer et à incorporer au plus profond de soi. Gibran n'est pas un philosophe, mais un poète, ses phrases sont profondes, et ciselées avec art. le sens des responsabilités n'est pas éliminé, loin de là, il s'agit plutôt d'un respect de la personnalité de l'autre, du conjoint ou de l'enfant. L'enfant est considéré ici comme un être humain à part entière, avec sa sagesse innée, son âme divine et sa grandeur. "Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont les fils et les filles de la Vie". Nulle part, je n'ai trouvé dans ce livre qu'il faille se montrer dépendant vis à vis de Dieu, la prière y est décrite comme un art de vivre, une mise en contact avec une source d'énergie, toujours prête à nous recharger. L'homme n'est pas considéré comme négligeable par rapport au Divin, mais comme une sorte de partenaire. "Voilà ce que j'ai trouvé plus essentiel que la sagesse, l'âme qui est en vous flamboie et sans cesse s'augmente de son propre feu."
Troublant par sa beauté, « le prophète » se hisse parmi les romans qui poussent le lecteur à se remettre en question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630
ninosairosse
11 mars 2017
Comme Siddhartha niant ,
sans cape et sans épée soeur,
flottait dans le temps,
aux croyances menait la vie dure;
Dumas "t'adore" à l'ex-Cendre du veau d'Or,
Les vies dansent, redevenir une âme pure
NOBEL prières Devin Saint HESSE prie.....
Honte au logis où t'as "Lit-Banc",
Prés de Beyrouth, naît Khalil Gibran
Testament d'un homme de l'Orient
confronté à la réalité de notre Occident
Toi qui évoluais dans le prestige des cèdres
"Mets ta forêt" au service des hêtres...
Longtemps omis du dictionnaire,
comme un chien, sans Niche, qui erre
J'en ai parlé à Zarathoustra
tu es parmi les Grands dans Wikipédia .
tu es notre nourriture terrestre
tu restes notre prof-être
Je tenais à remercier pour leur participation involontaire :
Hermann Hesse (1877-1962) ,auteur du Siddhartha ,Nobel de Littérature 1946...
Alexandre Dumas père (1802-1870) cendres au Panthéon en 2002.
Friedrich Nietzsche (1844-1900) ainsi parlait Zarathoustra.
Et bien sûr Mr Amin Maalouf, de la préface humble signataire,
le meilleur pour nous présenter ...
ces trois'HautAntiques-Hères :-)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          609
gouelan
16 septembre 2014
Le prophète est un livre empreint de poésie et de spiritualité.
Un homme sage et pur, Almustapha, fait ses adieux au peuple d'Orphalèse. Avant de mettre les voiles, il leur livre de sages paroles,des leçons de vie , à la manière d'un testament.
Son langage est pur, simplifié, tout en allégories.
On apprend beaucoup de ces perles métaphoriques, ayant trait à la liberté, la connaissance de soi, le mariage,la joie et la tristesse, le travail, le don, la douleur, la raison et la passion...
Parfois j'ai été conquise par la simplicité des propos, les évidences, d'autres fois moins, par le côté biblique.
Un livre à savourer par petits morceaux; à méditer.
Commenter  J’apprécie          622
jcnb68
29 août 2011
Bien plus qu'un chef-d'oeuvre, je considère cet ouvrage en tant que miracle.
Renforcé, si c'était nécessaire, par le fait que Gibran l'a écrit, parait-il car je n'ai pas vérifié, à l'âge de 15 ans.
Tous les sujets touchant de près l'humain y sont traités : le mariage, l'amour, le crime, la liberté, la religion, etc, etc.
Mais quelle façon de les aborder !
Ici, l'on ne marche pas sur les eaux, l'on ne démultiplie pas pain et poisson. Pas plus que l'on de partage en deux les aux de la mer rouge.
Le miracle est dans les mots et dans la pensée. Et c'est d'autant plus troublant car contemporain. Il a vécu Gibran. Ici, parmi nous.
Et il nous a légué un véritable petit miracle auquel nous pouvons faire appel à tout moment de notre existence.
Lui, un homme, divinement inspiré, met à notre portée un texte d'une liberté, d'une sagesse et d'une profondeur qui ferait pâlir tous les Jésus, les bouddhas et les Mahomets, réunis en un.
Dans un texte simple, mais d'une beauté et d'une élégance poétique inouïe, Gibran envoie valser toutes les contradictions de l'âme humaine et des religions qu'elle a inventé pour calmer sa peur de l'existence.
Il nous dit que le jour n'existerait pas sans la nuit, le bien sans le mal, l'homme sans la femme, l'amour sans la haine, la vie sans la mort. Il nous parle de notre unique liberté qui consiste à choisir et à voguer en permanence entre deux différents pôles d'une même réalité.
Un concentré de philosophie et de sagesse dont les paroles se déversent dans votre être afin d'en apaiser les contradictions réunies en son sein.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          531
Citations & extraits (357) Voir plus Ajouter une citation
calypsocalypso24 juillet 2017
Voici ce que je voudrais vous voir vous rappeler quand vous penserez à moi :
Que ce qui paraît le plus faible et farouche en vous est ce que vous avez de plus fort et de plus résolu.
N’est-ce donc point votre souffle qui érigea et durcit la structure de vos os ?
Commenter  J’apprécie          50
calypsocalypso24 juillet 2017
Quand l’amour te fait signe, suis-le,
Même si ses voies sont escarpées et pénibles.
Quand ses ailes te couvriront, cède-lui,
Même si te blesse l’épée cachée dans ses ailerons. Lorsqu’il te parlera, crois-le,
Même si sa voix dévaste tes rêves, tel le vent du Nord au jardin.
Car l’amour couronne, mais il te crucifiera aussi. Il servira à ta croissance comme à ton ébranchage.
S’il jaillit jusqu’à ta cime, caresse tes branches très tendres qui frémissent au soleil.
Il descendra jusqu’aux racines pour secouer leur étreinte dans la terre.
Telles des gerbes de blé il te recueille en lui.
Il te bat pour te mettre à nu.
Il te passe au crible pour t’affranchir des mortes peaux.
Il te moud jusqu’à la blancheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
calypsocalypso24 juillet 2017
Aimez-vous, mais sans faire de l’amour une chaîne : Qu’il soit plutôt une mer mobile entre les rives de vos âmes.
Remplissez la coupe de l’autre, mais sans boire à une seule.
Echangez vos pains, mais ne mangez pas du même.
Chantez, dansez ensemble, soyez joyeux, mais donnez-vous la solitude,
Comme les cordes du luth la connaissent, bien qu’elles frémissent sur la même musique.
Confiez vos cœurs, mais pas l’un à l’autre.
Car la main de la Vie peut seule les renfermer.
Dressez-vous ensemble, mais pas trop près, Car les piliers du temps sont séparés
Et le chêne comme le cyprès ne croissent pas à l’ombre l’un de l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sabine59sabine5924 juillet 2017

L'enfer est dans un coeur vide.
Commenter  J’apprécie          83
calypsocalypso24 juillet 2017
Le professeur qui marche à l’ombre du temps, parmi ses disciples, ne dispense pas sa sagesse, mais plutôt sa foi et son amour.
S’il est sage, il ne t’ordonnera pas d’entrer dans la demeure de sa sagesse, mais te conduira plutôt au seuil de ton propre esprit.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Khalil Gibran (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Khalil Gibran
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=50715&motExact=0&motcle=&mode=AND
VERS LA LUMIÈRE
Le prophète face au miroir
Nabil Dagher
Dans cette pièce poétique, Gibran Khalil Gibran, poète, écrivain et philosophe se retrouve face à face avec un inconnu qui surgit dans son atelier quelques heures avant sa mort. Cet inconnu n'est-il pas son ultime création ? S'ensuit un jeu de miroir où les fantômes féminins du passé ressurgissent, où les regrets affleurent devant la proximité du départ, où la poésie permet d'atteindre la sensibilité et l'intimité.
Broché

ISBN : 978-2-343-08884-6 ? mai 2016 ? 62 pages
Prix éditeur : 10 ? 9,50 ?
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature libanaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
556 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre
. .