AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2-915694-14-1
Éditeur : L'Insomniaque (01/01/2006)
Résumé :

La première partie de cet ouvrage est constituée du manuscrit original des Souvenirs de la guerre d'Espagne, d'Antoine Gimenez. Il y conte tout ce qu'il a vécu au sein de la colonne Durruti, entre 1936 et 1938, sur le front d'Aragon. La seconde partie est consacrée à une étude critique du Groupe International de cette colonne (cantonné à Pina de Ebro), portant sur les principaux épisodes de la guerre dans sa zo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Hardiviller
  09 avril 2017
Sur le site des éditions Libertalia , 3 critiques de ce livre , plus pertinentes que celle que j'aurais pu écrire sont parues à la fin de la présentation . L'une parue dans le journal " L'ours " n° 461 signée Sylvain Boulouque , la seconde dans le mensuel CQFD n° 145 signée Mathieu Léonard et la troisième dans " le canard enchaîné " de juin 2016 sous la plume de Jean-Luc Porquet . Si vous voulez avoir une juste vision de ce qu'a été la réalité non seulement du combat mais de la tentative d'instauration d'une société libertaire , ce livre et ces trois critiques sont à lire .
Commenter  J’apprécie          51
ErnestLONDON
  02 novembre 2016
Engagé dans le Groupe international de la colonne Durruti entre le 19 juillet 1936 et le 9 février 1939, Antoine Gimenez raconte. Outre ses faits d'armes et le quotidien de sa vie d'insurgé, il relate également de tout autres conquêtes et nous fait par de ses réflexions, commentaires et analyses. Ce témoignage exceptionnel nous donne à voir, à sentir, ces semaines intenses en Catalogne et sur le front d'Aragon.
(...)
On comprend le drame vécu par ces femmes et ces femmes, animés par un idéal généreux, sacrifiés à l'autel de sombres calculs géopolitiques. Pourtant, près de 40 ans après ces évènements, toujours convaincu, Antoine Gimenez conclut que « seule une société libertaire peut sauver les hommes et le monde. » C'est absolument passionnant.
Article complet sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451.
Lien : http://bibliothequefahrenhei..
Commenter  J’apprécie          30
Duluoz
  31 août 2016
Les "Giménologues" ont choisit de renommer "Ses souvenirs de la guerre d'Espagne ":-"Les Fils de la nuit". Ils auraient pu tout aussi bien les appeler: Amours-Anarchie ou, L'amour au temps de la guerre d'Espagne.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
HardivillerHardiviller   01 avril 2017
" Depuis des millénaires , ceux qui produisent se révoltent contre leurs exploiteurs . De la révolte de Spartacus à la révolte russe , les ouvriers , les paysans se sont toujours battus pour bâtir la Cité du Bonheur et ils ont toujours été trahis par ceux en qui ils avaient confiance , quand ils avaient la chance de vaincre l'adversaire . Deux exemples : tout le monde connaît la Révolution française ; pour le peuple français , exploité par la noblesse et le clergé , la république était synonyme de liberté et de justice sociale : " les hommes naissent libres et égaux devant la loi . " Mais quelle loi ? Celle édictée par la bourgeoisie alliée au clergé : " Le patron a remplacé le noble . L'ouvrier et le paysan continuent a trimer . " Mais malgré l'échec dans le domaine économique et social , l'humanité a brisé la plus forte de ses chaînes , la croyance dans le droit divin qui permettait , avec l'aide de Dieu et de sa volonté toute puissante , d'écraser et d'exploiter le peuple . Avec la Révolution française , l'humanité commençait une des dernières étapes sur le chemin de la liberté et de l'égalité entre les hommes . En Russie , les soviets ouvriers et paysans ont chassé la noblesse , le clergé , la bourgeoisie russe , mais ils ont fait confiance à un parti politique et à ses dirigeants qui , une fois au pouvoir , ont réorganisé l'appareil répressif en le rendant plus efficace et plus impitoyable . Grâce à cela , ils ont enlevé aux conseils ouvriers toutes leurs prérogatives . La Russie s'est retrouvée sous la domination d'un nouveau tsar sorti des rangs de la révolution . Le capitalisme a changé de nom . Les richesses de la nation ne sont plus la propriété de quelques familles . Elles appartiennent à l'Etat , ce qui revient à dire qu'elles sont la propriété des dignitaires du parti au pouvoir . En Russie , la dictature du prolétariat est en réalité la dictature du Parti communiste : qui dit dictature dit oppression , esclavage , délation , violence , meurtre pour ceux qui réclament le droit à la liberté , l'égalité économique et sociale ; "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          65
HardivillerHardiviller   01 avril 2017
Si un homme pareil à celui qu'on appelle Jésus vivait de nos jours , en Espagne on le ferait mourir par le garrot , en France par la guillotine , en Angleterre on le pendrait haut et court ...... Jésus , si toutefois il a vraiment existé , était ce qu'on appellerait aujourd'hui un propagandiste révolutionnaire . En effet , qui étaient ses disciples , où trouvait-il ses néophytes ? Dans les couches les plus misérables de la société de son temps : les esclaves , les pêcheurs , les ouvriers . Les massacres , les persécutions prouvent que les idées propagées par ce rêveur , liberté , égalité , justice , faisaient peur aux classes dirigeantes de l'époque . Le nombre des adeptes devint légion . Fuyant les persécutions , les militants se répandirent sur toutes les routes du monde , prêchant leur impossible chimère . Jésus , ce troubadour qui vivait en contant ses apologies au hasard des chemins , devait être un fameux conteur , intelligent et sensible à la misère , pour avoir fait si peur aux bourgeois , au clergé et à l'armée romaine qui occupait sa terre natale et qui ont décidé ensemble de faire un exemple en le crucifiant .
Des hommes sans scrupules , certes intelligents et rusés , profitant de l'ignorance du peuple , prirent la direction de ce vaste mouvement , le transformèrent en instrument d'oppression et d'esclavage librement consenti en organisant la puissance de l'Eglise catholique romaine . Le pouvoir spirituel allié au pouvoir temporel : l'ordre social était sauvé ainsi que les privilèges des classes dominantes . Jésus , ce va-nu-pieds , est devenu le symbole de la soumission , de la résignation à la misère et à l'esclavage ....
Mais Dieu n'existe pas : il est né de l'ignorance des hommes et du besoin d'expliquer des phénomènes naturel dont ils ignorent les causes . L'homme est un drôle d'animal : il a besoin de connaître la raison des choses , et pour expliquer l'origine ou la cause d'un fait qu'il ignore , il invente . Lorsque l'intelligence a commencé à éclore , l'homme primitif s'est posé une infinité de questions pour lui restées sans réponses . Alors il a peuplé tout son environnement de dieux , d'esprits et de démons .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
HardivillerHardiviller   01 avril 2017
Un prolétaire qui milite dans un mouvement révolutionnaire pour conquérir son droit à une vie plus aisée , s'il a la chance de devenir patron ou rentier , se transforme en bourgeois conservateur .
Les partis politiques suivent le même chemin : républicains , socialistes , communistes , dès qu'ils deviennent majoritaires et prennent la direction d'un pays , oublient leur finalité première pour devenir les plus durs défenseurs d'un régime qu'ils combattaient lorsqu'ils étaient en dehors de l'équipe dirigeante .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
DuluozDuluoz   31 août 2016
Quand la violence morale et matérielle du système devient intenable, quand le mépris et la morgue se rient de la misère et de la souffrance, alors poussé au désespoir, préférant la mort à une vie d'esclave, un camarade se lève : la bombe éclate, le pistolet claque, un roi, un ministre, un président tombent. Et voila que l'on crie au terrorisme. Non ce ne sont pas nous les terroristes. Les vrais terroristes sont ceux qui par tous les moyens, veulent garder,à leur seul profit, les richesses de la terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ErnestLONDONErnestLONDON   16 août 2017
Seule une société libertaire peut sauver les hommes et le monde.
Commenter  J’apprécie          10
Dans la catégorie : AnarchismeVoir plus
>Socialisme et systèmes apparentés>Autres systèmes>Anarchisme (25)
autres livres classés : guerre civile espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr