AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Doisneau (Préfacier, etc.)
ISBN : 2905344261
Éditeur : Le Dilettante (30/11/-1)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Pour un pas d'inconduite, emboîtons le gosier à Robert Giraud, lui sait. Maître es panamophilies, docteur biberonis causa, de tout lieu où l'on trinque, taste-bitume comme il n'en  est plus guère, il a, sa vie durant, caboté de rade en rade, le ballon de rouge n'étant pas captif, et vous a fignolé un parcours sur mesure.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
SZRAMOWO
  22 novembre 2014
Quand Robert Giraud est mort en 1997, à Nanterre, une partie de la France a disparue.
Depuis la fin de la guerre, lorsqu'il est monté à Paris, on appelait Robert, Bob Giraud.
Il avait gagné ce prénom à l'américaine, éprouvé par son parcours de résistant passé par la case prison nazie du petit séminaire de Limoges.
A Paris, il connaitra Doisneau, Prévert, Michel Ragon, des personnages associés au Paris insolite, c'est d'ailleurs le titre d'un ouvrage d'un autre compagnon, Jean-Paul Clébert, mort lui aussi récemment, en 2011.
Doisneau disait de Bob, le comparant avec Restif de la bretonne, il l'écrit dans la préface des Lumières du zinc :
"la différence avec cet autre oiseau de nuit est que, loin de fuir dès que les choses se gâtent, tu n'as jamais refusé le contact rugueux avec tout grossier personnage venant troubler un déroulement qui promettait d'être délicieux"
Délicieux, c'est l'adjectif que l'on retiendra pour qualifier ces chroniques à mi chemin entre le journalisme d'investigation, la confession, le voyeurisme participatif, la cogne amicale.
On se balade de la porte de Bagnolet, l'estanco du père Dubreuil, aux quatre sergents de la Rochelle rue Saint Médard, chez Jacqueline aux Halles, à la Ferronnière, à l'estaminet de Madame Nénette rue des Prêtres Saint Germain l'Auxerrois, rue Saint Denis où les troquets se tiennent par le coude, chez les bougnats de Mouffetard, chez Paulo le lozérien, à l'épicerie-buvette de la place Dauphine, à la taverne Henri IV sur le pont neuf, chez Voisin bois-charbon rue des Beaux Arts, au Chou Vert rue Vauvilliers, et au hasard des conversations :
- Vous apportez 16 litres on sera quatre.
- Y'a des jours où on n'arrive même pas à dormir de la nuit
- Une femme mince c'est comme un pantalon sans poches y'a rien où y mettre les mains.
-C'est fou ce qu'on peut boire
- Oui mais on pisse pas autant
-C'que'j'préfère dans sa bouille c'est ses nichons.
- Comment y s'appelle ton vin?
- Y s'appelle pas, y s'siffle !
- Marcel, il a pris une seule cuite dans sa vie mais elle dure depuis cinquante ans.
- Cul qui bande n'a pas de conscience !
- Au Groenland, ce qui compte, c'est la chaleur humaine.
- Nous, vois-tu, c'est pas qu'on boit beaucoup, mais souvent !
La dernière citation est pareille aux chroniques de Bob, il ne faut pas en lire beaucoup, mais souvent, le plus souvent possible et toujours à jeun....


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   22 novembre 2014
Minuit, cher aux feuilletonistes, a sonné la descente poulagate au chai de l'abbaye où, au bar, avec Pierre Chaumeil, nous devisons. Les képis doublés par les en-bourgeois se faufilent à travers la foule des soiffards noctambules que son cosmopolitisme voue à la suspicion tatillonne des bourremanes.
Le pied-plat qui palpe Pierre retire de sa veste un laguiole de chez Calmels qu'il jette sur le zinc. Sans aucun égard pour cette Rolls Royce des couteaux de poche comme l'affirme son détenteur.
Connaisseur, son collègue inspecteur interrompt les investigations :
- Laisse tomber, c'est des Auvergnats.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Robert Giraud (1) Voir plusAjouter une vidéo

R. Giraud : Faune et flore argotique - A. Bruant : L'argot du XXème siècle
Olivier BARROT présente deux ouvrages sur l'argot : - "Faune et flore argotiques "de Robert GIRAUD aux éditions le Dilettante. Recueil composé de trois volumes. - "L'argot du XXème siècle" d'Aristide BRUANT aux éditions Fleuve Noir.
autres livres classés : argotVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Brel et les femmes ... en chansons

Ma mère arrête tes prières Ton Jacques retourne en enfer …....... m'est revenue Bougnat apporte-nous du vin Celui des noces et des festins …........ m'est revenue Toi la servante toi la Maria Va tendre mon grand lit de draps …....... m'est revenue Amis ne comptez plus sur moi Je crache au ciel encore une fois Ma belle …...... puisque te v'là te v'là

Clotilde
Mathilde
Brunhilde
Bathilde

11 questions
91 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , poésie , jacques brelCréer un quiz sur ce livre