AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226393920
224 pages
Albin Michel (17/01/2018)
1.5/5   1 notes
Résumé :
Le discours dominant prétend que la psychanalyse est périmée. En réalité, elle doit s'adapter. Le monde d'aujourd'hui n'est plus celui de Freud ni de Lacan. Une société nouvelle entraîne de nouveaux comportements et de nouveaux malaises.
« Dépoussiérer » la psychanalyse, la confronter au contemporain implique de réfléchir à ces symptômes, à la frontière entre le pathologique et le social, en repensant le cadre de la cure, à l'heure des consultations via Skype... >Voir plus

critiques presse (1)
LaLibreBelgique   20 février 2018
Elsa Godart nous explique le regain d’actualité de la psychanalyse. Une éblouissante énergie au service de la résistance et de la liberté.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KRISS45KRISS45   26 novembre 2018
A l'heure de l'hyperconsumérisme, un des enjeux majeurs
de notre société hypermoderne est le rapport à l'objet et les pathologies qui en découlent. On peut songer à la pléonexie qui est le fait de vouloir posséder toujours plus.

La pléonexie n'est pas un symptôme ni le fruit d'une invention récente. Bien au contraire , c'est l'un des problèmes majeurs de la cité grecque : on retrouve cette question aussi bien chez Platon que chez Aristote…
"Le cupide est celui qui prend plus que sa part". Vouloir plus que sa part est un sentiment terriblement humain."
Mais la pléonexie c'est la passion de l'avoir. Une passion insatiable qui fait écho à nos addictions hypermodernes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KRISS45KRISS45   26 novembre 2018
Puis ce fut le trou noir. Ce trou sans fond dans lequel on tombe quand la vie bascule, ce trou comme un vide qui absorbe et qui terrasse.
Commenter  J’apprécie          80
KRISS45KRISS45   26 novembre 2018
Nous vivons dans une période de l'histoire caractérisée par un écart très net entre le développement intellectuel de l'homme...et son développement affectif ou mental, écart qui le laisse dans un état de narcissisme marqué, avec son cortège de symptômes pathologiques.
Commenter  J’apprécie          20
KRISS45KRISS45   26 novembre 2018
Puis ce fut le trou noir. Ce trou s
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Elsa Godart (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Godart
Robert Maggiori Laurence Joseph Elsa Godart Florence Askénazy L'écran est à la fois ce qui fait obstacle, empêche de voir, et ce qui focalise le regard, permet de voir. Dans tous les cas, il est toutefois une interposition, une médiation, un « voile » intercalé entre la réalité et le « corps voyant » : de fait, la pomme dont je vois l'image projetée sur l'écran – du cinéma, de la télévision, de la tablette, du smartphone – n'a aucun goût, ni sucré ni acidulé. Aussi, depuis longtemps, parle-t-on des «dangers» qu'il y a à prendre l'ombre pour la proie, à ne percevoir la réalité qu'au travers des images, en allant jusqu'à dire que les addictions aux écrans sont comme des mutilations de notre rapport au monde. Ces dangers sont-ils réels, et de quel ordre ? Sont-ils supérieurs à ceux que fait courir aux enfants et adolescent(e)s le constant usage des réseaux sociaux, aux risques qu'ils soient confrontés là à des photos, des images, des sollicitations, des échanges qui violent leur sensibilité, les entraînent subrepticement à des comportements nuisibles, auto-destructeurs, ou encore les piègent dans des stratégies de cyberbullying, de harcèlement ? Les enfants sont-ils les victimes désignées de la «face sombre» des réseaux sociaux ? de quels droits protecteurs bénéficient-ils ?
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Calendrier Masse Critique

Mauvais genres se déroule en :

Mars Octobre
Mai Novembre
Avril Décembre
Janvier Septembre
Février Juin

5 questions
131 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture , intelligence , connaissanceCréer un quiz sur ce livre