AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782354887759
384 pages
Éditeur : Gulf Stream Editeur (26/03/2020)
4.32/5   91 notes
Résumé :
Il fut un temps où les Alchimistes nourrissaient le Haut et Bas-Monde de leurs inventions merveilleuses, produits de magie et de science. Un temps de machines extraordinaires, de prodiges électriques et d'individus aux pouvoirs fantastiques. Une époque révolue depuis que les Industriels ont éradiqué les Alchimistes et leur formidable savoir. Pourtant, on raconte qu'à l'aube de leur disparition, ils auraient caché leur fabuleux trésor dans une cité secrète...
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,32

sur 91 notes

Saiwhisper
  25 janvier 2021
Cette BOMBE ! « L'Héliotrope » me faisait peur en raison de son genre steampunk cependant, les avis de certains jurés du PLIB comme les copines Amanda ou Callysse m'ont fait changer d'avis. J'ai donc acheté ce premier opus en espérant ne pas le regretter… Pour finalement commander la suite alors que je n'avais pas encore terminé ma lecture ! Quelle belle claque !!! Dès les premières pages, Ellie S. Green a sur m'embarquer avec sa plume fluide, agréable, pétillante, travaillée et dynamique. Ainsi, je n'ai pas pu lâcher ce roman… Si bien que je l'ai terminé le jour suivant. L'ensemble m'a convaincue : aventure, voyage, piraterie, camaraderie, combats, action, infiltration, complots, quête d'un trésor, magie, humour, etc. Un mélange savoureux qui plaira aussi bien aux lecteurs adolescents qu'aux adultes appréciant la SFFF et les pirates ! Vivement que je réceptionne le second opus et que je puisse retrouver Prudence et cette troupe de brigands…
L'univers proposé par l'auteure mélange plusieurs genres : le fantastique avec la magie, la science-fiction avec son côté steampunk et l'Aventure avec un rythme endiablé. Si vous appréciez le steampunk poussé, vous serez peut-être déçus, car c'est assez léger. Pour ma part, c'était juste parfait ! On distingue une poignée de personnes avec des membres mécaniques, quelques objets technologiques, des îles flottantes, mais surtout des navires qui naviguent dans les airs au lieu de sur l'eau. Et c'est merveilleux ainsi ! Pas d'ultra-technologies compliquées ou de descriptions trop poussées… Ellie S. Green a surtout mis l'accent sur ses personnages, sur le voyage et sur les différents rebondissements. de nouveaux éléments sur l'univers se greffent progressivement, au fil des haltes des pirates toutefois, c'est toujours sans nuire au rythme. Tout est donc compréhensible et fluide, si bien que l'on rentre facilement dans ce monde.
J'ai adoré faire la connaissance de Prudence, une jeune orpheline de quinze ans qui se fera remarquer pour son courage, sa débrouillardise, sa franchise, sa vivacité, son intelligence, sa dévotion et son côté altruiste. Une demoiselle avec des principes qui, même face à des assassins aux sales manières, ne se laisse pas démotiver. En outre, elle n'est pas une adolescente comme les autres. En plus d'avoir été formée aux rudiments de la médecine, elle a un don particulier : elle a des visions ainsi que des rêves prémonitoires. Un pouvoir magique qui se révèlera très utile pour le Capitaine Théodore Mousquet de Longval et sa troupe de flibustiers. Découvrir le navire et suivre Prudence tisser une relation avec les boucaniers m'a passionnée. Théodore, Ezekiel (mon favori), Sergeï, Petrus et Gareth furent des gaillards très intéressants et attachants. Ces bougres m'ont souvent fait rire. Ils forment une bien curieuse famille.
Recherche d'un trésor pour les pirates du ciel, traque des corsaires pour la flotte royale, petits profits et autres entourloupes pour la pègre, mystère autour de la magie de l'héroïne, … le scénario se dessine rapidement au fil des chapitres. Or, comme dit précédemment, l'action est constante, si bien que les choses avancent sans cesse. Pas de temps morts pour Prudence et ses nouveaux alliés ! Et aucun ennui pour le lecteur qui dévorera sans doute aussi vite que moi les pages de ce premier volet… Certes, je reconnais qu'il y a souvent des facilités scénaristiques et que certains individus sont un peu clichés toutefois, cela ne m'a pas dérangée. En outre, il ne faut pas oublier que ce titre s'adresse à un lectorat ado… L'essentiel n'est-il pas de vivre une aventure menée tambours battants ? Pour ma part, j'étais tellement captivée et prise d'affection pour les personnages que j'ai fait fi des éléments négatifs. Vous l'aurez compris : cet ouvrage m'a complètement séduite et divertie. Il sera assurément dans ma sélection des cinq finalistes du PLIB.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          174
Lenocherdeslivres
  11 mars 2020
Bonne pioche que cet Héliotrope, premier volet d'une aventure haletante et pleine de rebondissements. Bonne idée que ce monde de pirate des airs où l'eau est remplacée par le ciel, où les iles flottent à des centaines de mètres au-dessus du sol. Bon choix que celui de Prudence pour personnage principal. Encore une jeune femme direz-vous ? Il est vrai que dans la littérature pour adolescents ou jeunes adultes (Y.A.), la parité n'est pas nécessairement respectée, mais cette fois-ci, ce sont les filles qui dominent. Est-ce parce que les « lecteurs » sont surtout des lectrices ?
(Cette remarque n'est pas un regret ou une quelconque critique, c'est juste une remarque : autant dans la littérature de l'imaginaire pour adultes, les hommes sont très fréquemment les héros – même au moment où j'écris ces lignes, de nombreux femmes-personnages centrales me viennent à l'esprit – autant pour les plus jeunes, je ne retrouve pas cette domination. Fin de la parenthèse.)
En tout cas, cette Prudence est tout de suite attachante. Par sa vivacité, par son indépendance, par sa capacité à réagir au danger et à l'inconnu, par le mystère qui l'entoure. Elle sait rapidement s'adapter aux contingences matérielles, aux personnes qui l'entourent. Et son esprit vif ne gâte rien : elle résout les mystères à la vitesse de l'éclair.
Ceux qui l'entourent ne manquent pas de charme, eux non plus : cette bande de pirates, durs en apparence, pleins de colère refoulée, de blessures morales issues de leur ancienne vie, devient vite pour le lecteur une nouvelle famille. Et l'on se retrouve immédiatement intégré dans l'équipage, en partance pour découvrir cette mystérieuse cité.
Car l'intérêt de ce roman, outre les aventures de Prudence et la découverte de cet univers d'inspiration steampunk (si vous n'y avez pas pensé, le titre de la série, Steam Sailors, est là pour vous le rappeler), c'est la tentative de compréhension de la disparition des Alchimistes, ces ancêtres mystérieux et quasi magiciens, qui ont abandonné ce monde voilà des années, après la Grand-Fracture. On a donc plusieurs centre d'intérêt et cela fait que je me suis retrouvé en un éclair à la fin du livre à me demander quand la suite allait arriver. Moment toujours terriblement frustrant. Mais aussi réjouissant, car il signifie que la lecture a été un vrai plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
gwendal
  16 juin 2020
Prudence, jeune rampante qui tente de survivre dans le monde des Industriels , en cachant ses dons qui la relient aux Alchimistes honnis et éradiqués lors de la Grande-Fracture. Ses connaissances en herboristerie et en médecine lui permettent de vivoter en paria à la marge d'un petit village. Son enlèvement par des pirates du ciel est pour elle le début d'une grande aventure et peut être de bien plus.
Que dire de ce roman. J'ai failli faire une lecture, et donc aussi une critique, de vieux briscard de la fantasy, pointant le manque de noirceur, la gentillesse globale trop présente et la résolution un poil trop simple des écueils rencontrés par notre joyeuse troupe. Et puis je me suis rappelé que je n'étais pas le public cible de ce roman, qu'il visait plutôt les ados, voire les jeunes adultes rêvant d'aventure. Et pour le coup on y est. C'est mené tambours battants, à peine le temps de souffler, les péripéties s'enchainent et l'on se laisse embarquer sans vraiment y faire attention. Un petit côté Ile au trésor (en plus léger), voire un zeste de Sandokan (série télé de ma jeunesse) ou de Pirates des Caraïbes, ajouté à un univers steampunk mâtiné de Chasseurs de Dragons (et ses superbes iles flottants dans le ciel) et une petite dose Flynn Carson et ses énigmes ésotériques. Les personnages sont bien campés, limites caricaturaux à mon goût, mais une fois de plus ça permet de catégoriser rapidement les protagonistes, mais aussi du coup de se faire un peu avoir en ayant trop de certitudes (au moins pour l'un d'entre eux). J'aurais aimé quand même un tout petit peu plus de profondeur dans leur psychologie cela m'aurait permis de m'y attacher plus. Pour tout dire j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome que j'ai vite dévoré. Coincé entre la lecture d'un Jaworski et d'un Erikson le défi d'éveiller mon intérêt n'était vraiment pas évident et sans mon effort pour resituer rapidement ma lecture en contexte, c'eût été sans doute pire. Amateur d'aventures endiablées et rafraichissantes n'hésitez pas à franchir le pas. Je sais en tout cas que je serai partant pour la suite car j'ai très envie de connaitre la fin de ce périple à la poursuite des Alchimistes !
Je tiens aussi à mettre en avant une fois de plus le travail de l'éditeur sur ce livre. Je l'avais déjà fait pour Moitié d'âme d'Anthelme Hauchecorne, et une fois de plus c'est quasi parfait de la part de Gulf Stream, un exemple à suivre.
Merci à Gulf Stream et Babelio de m'avoir permis de lire ce livre dans le cadre de la masse critique jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LesFantasydAmanda
  11 juin 2020
--- Quand un livre me fait de l'oeil… ---
J'avais repéré le tome 1 de Steam Sailors quelque temps avant sa sortie, attirée par son univers steampunk et ses pirates du ciel. J'ai donc profité de ma présence à la Foire du Livre de Bruxelles pour me le procurer en avant-première et du mois de la fantasy (challenge organisé par Stéphanie, alias Pikiti Bouquine) pour le dévorer.
À mi-chemin entre Pirates des Caraïbes et Indiana Jones, L'Héliotrope est un condensé d'aventures qui a tout pour plaire aux plus jeunes, mais également aux plus grands. Bref, une franche réussite !
--- Une écriture très visuelle ---
Dès les premières pages, je suis tombée amoureuse de la plume de l'auteure, tandis qu'elle se lançait dans le récit d'une jeune fille de bonne famille malmenée par des pirates sans foi ni loi. Les décors, les personnages, les dialogues : tout prenait vie sous mes yeux.
En outre, E. S. Green propose avec L'Héliotrope un roman tout public. Ainsi, si les adolescents pourront sans mal suivre les aventures de nos héros, les adultes y trouveront également leur content grâce à une multitude de petits détails permettant d'enrichir et l'intrigue et l'univers !
--- J'embarque pour le Haut-Monde dès que possible ! ---
Si la fantasy est mon genre de prédilection, c'est parce que j'aime me plonger dans d'autres univers, tantôt sombres, tantôt lumineux. Celui de Steam Sailors fait indéniablement partie de la première catégorie, en dépit de quelques batailles sanglantes. Et quel régal !
Des navires explorant les cieux, des îles flottantes, des artefacts magiques : voici autant d'éléments que j'ai rencontrés au cours de ma lecture. le tout est saupoudré d'une touche de steampunk, ce qui n'a fait qu'attiser ma curiosité pour le Haut-Monde et ses secrets !
--- Mais qui n'aime pas les pirates ?! ---
C'est une figure phare en jeunesse, et E. S. Green lui rend hommage. Bien sûr, à bord de L'Héliotrope, pas de jambes de bois, mais des membres mécaniques, ce qui a beaucoup plus de charme, si vous voulez mon avis. Néanmoins, l'essentiel, ce n'est pas l'apparence que revêtent les personnages, mais leur personnalité. L'auteure est en effet parvenue à leur offrir une véritable identité, tout en respectant leur âme de pirate ! Entre l'intrépide Ezekiel, le sage Gareth et le charismatique Théodore, je suis incapable de faire un choix. J'ai adoré apprendre à les connaître et, pour certains d'entre eux, découvrir leur passé.
Je me rends compte à l'instant que les protagonistes sont plus nombreux que cela. Pourtant, je n'ai aucun mal à les distinguer, ni à les visualiser, preuve incontestable que l'écrivaine est parvenue à m'emporter avec elle dans son imaginaire.
--- Une héroïne ordinaire ? Pas si sûr ! ---
Face à ces personnages hauts en couleur, Prudence pourrait s'effacer aux yeux du lecteur, mais il n'en est rien. En premier lieu parce que c'est à ses côtés que nous débutons l'histoire. Loin de rentrer dans le moule, elle prend rapidement son indépendance dans le Bas-Monde et on l'aime pour cela.
Quand elle débarque inopinément à bord de L'Héliotrope, c'est par son regard que l'on découvre la vie de bandit du ciel. Bien que déroutée par tant de changements, elle apprend vite, s'attache progressivement à ses compagnons et adopte peu à peu l'attitude d'un véritable pirate. Voilà donc une jeune fille attachante dont les capacités d'adaptation forcent le respect. Un bel exemple à suivre pour de jeunes lecteurs !
--- Sur la trace des Alchimistes ---
S'agissant de littérature jeunesse, le rythme est assez soutenu et les rebondissements nombreux. Mais ce qui, pour moi, fait le talent d'E. S. Green, c'est l'équilibre sur lequel elle a fondé son intrigue. L'action n'est jamais précipitée, mais l'on ne s'ennuie pas pour autant. le quotidien à bord du navire trouve facilement sa place dans l'histoire, notamment grâce à des ellipses temporelles maîtrisées. Et, enfin, les révélations tombent toujours à pic.
Ah, et vous ai-je parlé des légères touches d'humour qui n'ont pas manqué de me faire sourire, ce qui constitue un véritable exploit me concernant ? En outre, contrairement à d'autres romans pour adolescents, les événements ne m'ont pas semblé trop rapides ou tirés par les cheveux !
Bon, je l'admets, il y a quand même un hic : ce premier tome s'achève sur un véritable cliffhanger et je n'ai pas la suite sous la main ! Je vais donc devoir patienter pour la dévorer.
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Les_lectures_de_Sophie
  14 août 2020
Si vous suivez le travail de la maison d'édition Gulf Stream, vous avez vu passer ce roman depuis des mois sur les réseaux sociaux… Sa sortie était prévue le 26 mars, et il a été présenté en avant-première au SLPJ de Montreuil en décembre dernier !!! Les événements ont fait qu'il n'est finalement arrivé dans sa version papier que le 11 juin, c'est pourquoi je vous en parle enfin… Ça fait plus de trois mois que je l'ai lu et que j'ai rédigé l'essentiel de cette chronique, mais je n'aime pas mettre en avant des livres que vous ne pouvez pas vous procurer. Beaucoup de mots pour peu à dire… passons à l'essentiel !
Vous avouerez déjà que l'écrin de ce roman est sublime, non ? Gulf Stream fait vraiment un beau travail éditorial de mise en valeur de ses ouvrages, comme ça avait déjà été le cas avec Moitié d'âme d'Anthelme Hauchecorne l'an dernier. de même ils n'hésitent pas à se lancer dans des séries, risque de moins en moins pris par les maisons d'édition, car il est très compliqué de convaincre les libraires de suivre ces séries… et de garder l'attention des lecteurs sur le long terme, tant l'offre est pléthorique.
Sur le rabat de la couverture au début du roman, on découvre cette magnifique carte, illustrée par le studio Vaderetro (qui signe aussi la couverture), qui représente la partie haute de l'univers, à savoir les îles flottantes et les mers/ciels dans lesquels les navires évoluent. Non seulement elle est très belle, mais en plus elle facilite grandement le suivi du trajet de l'Héliotrope.
Dans cet univers steampunk, les Industriels ont commis un génocide pour accéder au pouvoir et dominer le monde : ils ont décimé les Alchimistes, et détruit tout ce qu'ils ont trouvé comme trace de leur existence. L'équipage de l'Héliotrope, outre ses activités de piraterie, vogue aussi à la recherche des « clefs » qui les mèneront à la cité perdue des Alchimistes, seul bastion restant du pouvoir de ces derniers… dont on trouve quand même quelques « héritiers », les Irréguliers, qui sont dotés d'aptitudes extrasensorielles… Prudence en fait partie. Elle doit cacher son don pour ne pas être pourchassée par le pouvoir.
Le roman débute sur un prologue qui place le contexte de l'intrigue tout en poésie, et avertit le lecteur qu'il pénètre un univers insolite et qu'il doit laisser ses certitudes derrière lui : « On situe cette histoire au début du Ve siècle après la Grande-Fracture. La date exacte des événements sera laissée à la libre imagination du lecteur, qui devra souvent faire appel à sa fantaisie s'il suit ce récit. S'il ne goûte guère l'absurde, l'impossible, l'irrationnel, l'illogisme et le fantasque, alors il lui faut abandonner ici la lecture. // Pour celui qui décide de continuer, entrons dans l'histoire sur la pointe des pieds, en ouvrant juste un peu la porte, comme l'on entre dans le boudoir d'une jeune fiancée en pleins préparatifs… »
C'est une des choses que j'ai particulièrement apprécié dans ce roman : la poésie de l'autrice, tout comme de l'univers qu'elle a créé. Elle nous fait voyager dans son imaginaire, mais aussi dans le notre, faisant remonter à la surface des contes et histoires entendus durant l'enfance, mais aussi donnant corps aux rêves de nombre d'enfants. Être un pirate, voler, voir l'avenir, partir à la recherche d'un trésor…
Et dans le même temps, on est dans une réalité qui peut être plus crue, comme le fait que les pirates se rendent dans une « maison de compagnie » pendant leurs escales. Les Industriels, qui gouvernent, n'ont pas hésité à éradiquer une catégorie entière de population, les Alchimistes, et à pourchasser les quelques individus qui présentent des capacités hors-normes. le peuple est aussi clairement défavorisé par rapport aux décideurs. Les pirates ne sont pas des gentils, mais ils ne sont pas non plus les monstres dépeints par le pouvoir… Tout est en place pour une révolution. Aura-t-elle lieu ? Affaire à suivre… La géopolitique de l'univers est très classique dans un roman d'aventure, elle n'en est pas moins intéressante dans sa mise en oeuvre dans ce roman destiné aux jeunes adolescents.
En plus de la carte qui nous permet de circuler dans l'univers des Steam Sailors, le studio Vaderetro signe aussi un plan de l'Héliotrope, le navire au coeur du roman. J'ai apprécié avoir la possibilité de voir les trajets de Prudence sur le navire, en particulier juste après son enlèvement, lorsqu'elle a encore tendance à s'y perdre. Tout y est, y compris les passages secrets !
Dans ce premier tome, les éléments se mettent en place graduellement, mais ES Green prend soin de glisser régulièrement des scènes plus dynamiques, ce qui évide une exposition de l'univers qui traîne trop en longueur et devient soporifique. On n'est certes pas dans le rythme d'un roman d'aventure où chaque page amène son lot d'événements inattendus, mais on ne s'ennuie pas pour autant. On découvre les personnages principaux, ainsi que le monde créé par l'autrice, du moins essentiellement le Haut-Monde, car on quitte le Bas-Monde dès le deuxième chapitre. On vogue aux côtés de l'équipage de l'Héliotrope d'île en île, à la rencontre des différents peuples de ce Haut-Monde, et à la découverte des intrigues qui les lient ou les opposent les uns aux autres.
L'Héliotrope, premier tome de la trilogie Steam Sailors, augure de belles choses pour la suite. J'ai particulièrement apprécié la poésie d'ES Green, qui m'a plongée au coeur de son imaginaire, et par extension du mien. Ce voyage aventureux dans un univers riche, socialement et politiquement intéressant, peuplé de pirates et corsaires, rythmé de batailles « volantes », est dépaysant à loisirs… J'ai hâte de découvrir ce que nous réserve l'autrice pour la suite.
J'ai reçu la version papier de ce roman de la part des éditions Gulf Stream. Merci Julie pour la confiance.
Lien : https://leslecturesdesophieb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   16 décembre 2020
Prudence laissa échapper un cri de surprise lorsqu'un troupeau de dragons sortit à son tour de la brume. Il s'agissait en fait d'embarcations dont la carlingue avait été forgée de façon à donner cette illusion. Longs de trente pieds environ, ces dragons balançaient gracieusement leur tête et leur queue dans le vent, donnant un mouvement naturel aux animaux mécaniques. Le réalisme était encore accentué par leurs yeux luisants et les volutes de vapeur qui s'échappaient de leur gueule. Sur les flancs des machines volantes, de costauds boucliers de bois avaient été alignés et leur chevauchement formait une rangée d'écailles colorées. Les cavaliers des hippoléoptères pointaient des arbalètes pourvues de gros barillets sur les pirates, tandis que les dragons mécaniques avaient chacun un canon sortant de leur ventre prêt à faire feu sur le pont de l'Héliotrope.
- Baissez vos armes ! répéta Mousquet à ses hommes, qui s'exécutèrent enfin.
Aussitôt les visiteurs firent de même et les canons se replièrent à l'intérieur des dragons dans un raclement sourd.
L'un des hippoléoptères se posa lourdement sur le navire, soulevant un nuage de neige poudreuse. Son cavalier sauta lestement sur le pont.
D'une voix étouffée par le col de sa cape, il s'adressa au capitaine :
- Afevis din idenotit, netop dine henasigter.
- Venner ! Venner, at spise venner, répondit Mousquet, pataugeant dans les deux mots de nordish qu'il connaissait.
Le nouveau venu hésita. En effet, le capitaine venait de lui proposer de manger ses amis, ce qui n'était évidemment pas dans ses intentions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   06 août 2020
On situe cette histoire au début du Ve siècle après la Grande-Fracture. La date exacte des événements sera laissée à la libre imagination du lecteur, qui devra souvent faire appel à sa fantaisie s'il suit ce récit. S'il ne goûte guère l'absurde, l'impossible, l'irrationnel, l'illogisme et le fantasque, alors il lui faut abandonner ici sa lecture.
Pour celui qui décide de continuer, entrons dans l'histoire sur la pointe des pieds, en ouvrant juste un peu la porte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JumaxJumax   11 août 2020
- Alors, où allons-nous maintenant ? demanda Prudence, espérant décrisper le lieutenant
- Nulle part, répondit Ezeckiel en mordant dans une brioche que Sergueï venait de sortir du four
- C'est agréable, grogna Prudence.
- Mais non, Andouille ! Nulle-Part, c'est le nom de notre destination ! Précisa Ezekiel en se moquant de la jeune fille.
Commenter  J’apprécie          90
hashtagcelinehashtagceline   15 juin 2020
- Très bien, ne me dis rien, dit-il en descendant de la table. Mais ici, tu es sur un navire de pirates, découvrir les secrets est notre métier. Tôt ou tard, nous percerons le tien. Avant de sortir, il la salua en inclinant la tête. - À propos, Miss, bienvenue à bord de L’Héliotrope !
Commenter  J’apprécie          50
ArtzUrArtzUr   23 avril 2021
- Votre cabine est-elle à votre convenance, très chère ?
- Il y a un cadavre dans le placard, dit Prudence en se demandant pourquoi diable était-ce la première réponse qui lui passait par la tête.
Mais les pirates ne semblèrent pas le moins du monde étonnés.
- Ah oui ? Et bien cela explique où était passé notre médecin de bord depuis tout ce temps, répondit Petrus. Ce tonneau de rhum ambulant a dû boire jusqu'à se noyer dans sa propre bouteille.
- On ne pouvait lui souhaiter plus belle mort, commenta Ezekiel. Certains parmi nous lui doivent les pires amputations et les balafres les plus laides de l'histoire de la piraterie. On pouvait rentrer chez lui pour un ongle incarné et en ressortir avec une prothèse jusqu'à l'épaule, continua-t-il.
- Quand on en ressortait vivant ! renchérit Petrus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ellie S. Green (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ellie S. Green
Le rendez-vous d'Angérôme de ce mois-ci vous présente les titres Gulf stream éditeur dans lesquels fleurent bon la magie de Noël et les cadeaux sous le sapin. Un lutin malin de la librairie Coiffard s'est glissé dans cette vidéo… Saurez-vous le retrouver ?
La sélection de Noël 2020 : - Pour les 3 ans et + : Suzon et le sapin de Noël d'Émilie Chazerand et Amandine Piu : https://gulfstream.fr/produit/suzon-et-le-sapin-de-noel/ Où est le renne au nez rouge ? de Sophie Adriansen et Marta Orzel : https://gulfstream.fr/produit/ou-est-le-renne-au-nez-rouge/
- Pour les 5 ans et + : Le Calendrier de l'Avent pop-up - À qui sont ces traces sur le chemin ? de Françoise de Guibert et Lucie Brunellière : https://gulfstream.fr/produit/calendrier-de-lavent-pop-up/ Le Calendrier de l'Avent pop-up - Que fabriquent les lutins dans l'atelier du Père Noël ? de Tristan Gion : https://gulfstream.fr/produit/mon-calendrier-de-lavent-que-fabriquent-les-lutins-dans-latelier-du-pere-noel-pop-up/
- Pour les 7 ans et + : L'Improbable Surprise de Noël de Julien Artigue et Loïc Méhée : https://gulfstream.fr/produit/limprobable-surprise-de-noel/ La Chaussette de Proust de Carina Rozenfeld et Marie Touly : https://gulfstream.fr/produit/la-chaussette-de-proust/ C'est Noël, c'est cadeau d'Hubert Ben Kemoun et Élisabeth Jammes : https://gulfstream.fr/produit/cest-noel-cest-cadeau/
- Pour les 9 ans et + : Monstr'Hôtel (4 tomes) de Carina Rozenfeld : https://gulfstream.fr/produit/monstrhotel-tome-1-les-chasseurs-de-tresor/ Mahaut (2 tomes) de Sophie Noël : https://gulfstream.fr/produit/mahaut-et-les-maudits-de-chene-au-loup/
- Pour les 13 ans et + : Steam Sailors, tomes 1 et 2, d'Ellie S. Green, présentés par Caroline, libraire jeunesse de la librairie Coiffard à Nantes : https://gulfstream.fr/produit/steam-sailors-1-lheliotrope/ L'Ordre du Cygne, tome 1 - Les Chevaliers de Camelote de Virginie Salobir : https://gulfstream.fr/produit/lordre-du-cygne-1-les-chevaliers-de-camelote/
- Pour les 15 ans et + : Rouge de Pascaline Nolot : https://gulfstream.fr/produit/rouge/ Chroniques des Cinq-Trônes, tome 1 - Moitiés d'âme d'Anthelme Hauchecorne : https://gulfstream.fr/produit/chroniques-des-cinq-trones-1-moities-dame/
+ Lire la suite
autres livres classés : steampunkVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1803 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..