AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : SIE98493_9261
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Francis Andrews est à bout de force. Quand il aperçoit la maison dans le bois noyé de brume, il se croit sauvé. Il imagine déjà la vieille femme maternelle qui lui ouvrira. La porte cède si brusquement sous sa main qu'il tombe à genoux. Une jeune fille armée d'un fusil le tient en joue.
La peur le reprend, comme toujours: Il est lâche et le sait. A cause de sa lâcheté, les hommes avec qui il fait de la contrebande depuis trois ans le méprisent. Il s'est vengé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sachenka
  18 novembre 2015
Intrigant roman que « L'homme et lui-même ». En tous cas, le début est prometteur. Un homme pourchassé court dans le brouillard. Une lueur l'attire, un cottage. Il y entre. Une femme, seule, un peu effrayée, lui résiste mais finit par accepter de le cacher. Les poursuivants sont près, rôdent autour de la maison. le lendemain matin, les deux compagnons de fortune passent aux présentations. Andrews fuit ses anciens amis. Contrebandier, il en avait assez de cette vie et a décidé, pour tout faire capoter, de les dénoncer. L'opération tourne mal, un homme est tué et ses amis sont accusés. Mais pas tous, certains ont réussi à s'échapper et sont maintenant à sa poursuite. Elisabeth, elle, vit dans ce cottage depuis longtemps. Elle semble franche et directe mais une aura mystérieuse l'entoure. Tout au long de la journée, elle essaie de convaincre Andrews de se rendre au village témoigner au procès des contrebandiers, sinon ils risquent de s'en sortir indemnes et tout cela aura été inutile. Ce long débat intérieur prend presque la forme d'un huis clos.
Donc, cette première partie du roman est fort intéressante. Très forte. Andrews et Elisabeth sont bien définis, ils ont une personnalité propre, presque une vie. En tous cas, ils sont complexes et complets. J'aime bien ces personnages avec des démons intérieurs, qui se dévoilent peu à peu. Malheureusement, l'histoire ne se termine pas ici. Et, l'auteur Graham Greene est encore jeune, « L'homme et lui-même » est son premier roman à être publié. Il étire l'histoire. La deuxième partie se concentre sur les péripéties d'Andrews à la ville, sur son témoignange et au ridicule procès à la fin duquel les contrebandiers sont acquittés. Déjà, mon intérêt s'étiolait. Mais il reste une troisième partie, encore, pendant laquelle Andrews essaie de s'enfuir mais aussi revient vers Elisabeth. Je ne veux en dévoiler trop, il suffit de dire que je perdais l'intérêt de continuer. Je terminerai en disant que la fin m'a fort surpris. Une façon pour l'auteur de se reprendre, je suppose. Malgré ma critique sévère, je considère que ce n'est pas mal du tout pour une première. J'ai hâte de lire les oeuvres plus matures de Greene.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   17 novembre 2015
Le temps régnait ici dans ce cottage. Les pendules tictaquaient, les aiguilles tournaient comme dans tout le reste de l'univers. Il crut percevoir le temps filant devant lui, courant à sa perte comme les pourceaux de Gadarene. Le temps grinçait en passant devant lui à une allure toujours plus rapide, dévalant une pente escarpée. Les poètes lui avaient répété et répété que la vie était courte. Maintenant seulement il réalisait cette constatation. Il aspirait après la paix et la beauté, et les minutes s'envolaient, et il n'était toujours qu'un fugitif à l'esprit confus, obscurci par la peur de la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
sa_avengersa_avenger   12 septembre 2019
Vous autres femmes, vous avez tant de bon sens! Un rêve est souvent tout ce qu'a un homme. Je vous crois ravissante, bonne, pleine de pitié, mais ce n'est qu'un rêve. Vous savez, vous, en ce qui vous concerne, que vous êtes gourmande de ceci ou de cela, que vous êtes plein de repoussantes misères physiques. Vous ne trouverez jamais d'homme qui vous aime pour autre chose que pour une image vaine de vous même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sa_avengersa_avenger   12 septembre 2019
Il n'éprouvait aucune peur de la mort mais plutôt la terreur de vivre, de continuer à se souiller puis à se repentir, et à se souiller de nouveau.
Commenter  J’apprécie          00
sa_avengersa_avenger   12 septembre 2019
Il allait accomplir pour une raison vile ce qu'il avait refusé d'accomplir pour une juste raison.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Graham Greene (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Graham Greene
Brighton Rock (2011), un drame anglais réalisé par Rowan Joffe avec Sam Riley, Andrea Riseborough et Helen Mirren. Trailer
autres livres classés : contrebandiersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Graham Greene, in english in the text !

Orient Express ?

Orient Express Train
Stamboul Train

5 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Graham GreeneCréer un quiz sur ce livre