AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782843378133
209 pages
Éditeur : Anne Carrière (07/01/2016)

Note moyenne : 2.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Sabine pensait que ce week-end dans un hôtel perdu au milieu des montagnes marquerait le début de sa nouvelle vie. Son mari allait recevoir un trophée pour sa dernière invention miraculeuse. Elle serait associée à son triomphe comme elle l’avait été à son travail, et pourrait enfin prendre sa revanche sur un destin contrarié.
Mais le rêve se fissure dès les premiers instants. Sa mère tant redoutée ne s’est pas seulement invitée sans raison à la fête, elle fig... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
livreclem
  19 février 2016
Je pense qu'il faut prendre la même drogue que l'auteure ou bien simplement ne pas chercher à comprendre où l'écriture nous mène pour bien comprendre ce roman.
Une femme se retrouve dans un hôtel pour la remise d'un prix à son mari. Elle y croise sa mère, avec qui elle entretient des relations difficiles. le prix récompense la création d'une pilule qui révèle la vraie personnalité de celui qui la consomme en lui donnant confiance. Toute l'assemblée va en prendre et là le livre se perd en un délire totalement bizarre où l'on croise un sage qui parle.
A lire si vous voulait entrer dans une histoire vraiment étrange.
Commenter  J’apprécie          150
Vexiana
  09 février 2016
Je tiens avant tout à remercier Babélio et les éditions Anne Carrière pour cet ouvrage que j'ai reçu dans le cadre de l'opération ‘Masse Critique'.
Je ne sais pas trop comment classer cet ouvrage… il est des plus surprenant.
Tout commence de façon tranquille. Sabine arrive en Suisse pour participer à une cérémonie au cours de laquelle son mari va recevoir un trophée pour une pilule de son invention ‘Yourself'. Sabine découvre alors que sa mère, avec qui les relations sont très tendues, est l'un des personnages centraux de la cérémonie. Après cette ouverture au demeurant assez classique l'histoire prend une tournure différente. Sabine rencontre une femme qui lui ressemble étrangement, une danseuse c'est-à-dire la carrière que Sabine aurait aimé poursuivre si elle ne s'était pas cassé la cheville des années plus tôt. Après la cérémonie, surprenante pour Sabine, le public est invité à essayer ‘Yourself' la pilule inventée par son mari. Ce n'est que le début de cette histoire étrange, qui mêle les genres. Un récit savamment orchestré où les dimensions parallèles se croisent et où des mondes se différenciant par de petites choses (une pizza, mais qu'est ce que c'est ?) et de grandes choses (comment ça une 2e guerre mondiale ?) s'entremêlent dans l'espace fermé que forme l'hôtel où prend place la cérémonie. le suspense s'installe et l'histoire ne cesse d'accélérer.
Nous sommes portés avec brio dans un univers très particulier que je n'arrive à rapprocher que de certains réalisateurs de cinéma comme Lynch ou Anderson. Ca fait sourire mais ça met quand même un peu mal à l'aise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Desbordes
  19 janvier 2018
Ce livre est une trésor, dont la récente exhumation en format poche est à mettre au compte des éditions 1018. Certains y ont lu un délire ou une transe hallucinatoire mais c'est dû au fait que, malheureusement pour ceux-là, ils n'ont pas appris à lire avant. La beauté d'Avant les singes réside, au contraire de ce qui peut se lire à son sujet, dans sa clarté exceptionnelle sur un sujet où il est impossible de l'être complètement. Qui saurait mieux rendre compte du foisonnement des possibilités offertes par la vie et que ce livre, où une femme se retrouve aux prises avec d'autres versions d'elle-même, ces alternatives auxquelles il nous arrive aussi de penser, et qu'on balaie. C'est une errance intime, tout en hésitations et en demi-tours, un questionnement mystique qui émerge, s'épanouit et disparait. Complexe mais sans complexes, l'intrigue suit la logique arborescente des carrefours. C'est un vrai plaisir que de s'y perdre à la suite de l'héroïne qui, malgré l'irruption nonchalante du surnaturel, reste humaine jusque dans la jalousie qu'elle ne peut s'empêcher de nourrir envers ses propres doubles.
A ce petit jeu du "Et si... ?", Sibylle Grimbert montre un talent qui fait mouche, à l'image de son dernier roman La horde, encore plus séduisant pour les questions qu'il soulève et traite jusqu'au bout, avec une pointe de cynisme rafraichissant. Et si c'était le démon qui racontait son exorcisme ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gambadou
  15 février 2016
Très difficile de faire un résumé de ce livre surréaliste reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio.
On commence avec Sabine, une femme qui part en Suisse dans la ville de Zermatt o% son mari doit recevoir un prix pour l'invention d'une pilule dopante qu'elle l'a aidé à développer en trouvant le financement.
Durant le trajet de la gare à l'hôtel, elle se remémore sa vie avec une mère jalouse et narcissique qui l'a intégrée à 20 ans dans son entreprise de décoration, qui l'a toujours eu sous sa coupe, et qui vient de la rejeter en lui annonçant la vente de la société.
Pendant ce trajet, des premiers éléments "bizarres" ont lieu dans la gare et dans le taxi électrique. Des visions de plusieurs vies, des souvenirs qui tanguent et la fuient, le monde stable de la mémoire qui s'éloigne...
Et puis ... on tombe dans le surréalisme avec des des mondes parallèles remplis de doubles de soi, des couloirs qui n'en finissent pas, des singes qui parlent, des éléments de vie qui se percutent et s'enchaînent. Avec à la tête de tout ça la fameuse mère.
Il faut abandonner toute rationalité, accepter de se laisser balader. Tout se brouille et en même temps on n'est pas (trop) perdu.
Ce roman est loufoque et un brin inquiétant, j'en suis sortie étourdie avec un léger vertige.
En même temps, l'auteure utilise cet absurde surréaliste pour aborder des sujets comme le bonheur, le monde actuel, ses doutes. C'est une remise en question de la vie ...
Étonnant. A essayer !
Lien : http://lesfanasdelivres.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
amynagata
  30 juillet 2018
Le livre est, je trouve, très étrange, mais l'ambiance est très agréable et il se lit très vite. Une fois ma lecture terminée, je n'étais pas sûre d'avoir tout compris, mais en fait je pense qu'il n'est pas possible de tout expliquer et que chacun doit se faire sa propre interprétation de ce qu'à vécu le personnage principal. [...]
En tous les cas, l'incertitude n'est pas dérangeante du tout à la lecture. le livre est écrit dans un ton humoristique qui la contrebalance parfaitement et qui permet de se laisser séduire par l'univers totalement déréglé dans lequel évoluent Sabine et ses doubles sans se poser trop de questions, et j'ai surtout aimé les petites inventions intégrées au récit pour appuyer les différences culturelles entre les diverses réalités, certaines sont vraiment super drôles. [...]
Le point négatif est qu'on a parfois du mal à comprendre ce qui est en train de se passer, et où on va. A la fin du récit, on n'est pas forcément éclairé sur ce point, et même si c'est sympa de devoir se faire sa propre idée, j'ai enchaîné les bouquins de ce type ces derniers temps et je commence à avoir vraiment besoin de finir une lecture sur une conclusion claire pour une fois ! [...] de plus, tout ce flottement dans l'histoire empêche un peu de se souvenir de l'histoire sur le long terme. [...]
Lien : https://amynagata.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
amynagataamynagata   25 juin 2018
Jusqu'à cette minute, Sabine n'avait jamais pensé à elle comme à une région ou à une tribu en voie d'extinction ; c'était un choc. Elle n'avait jamais non plus pensé avoir inspiré Romain, ce qui était un second choc, mais avant ce soir elle n'avait pas connu la véritable nature de Yourself ; bêtement, elle l'avait confondue avec un Guronsan plus subtil et festif. Que Romain eût réussi à lui dissimuler l'action profonde de la pilule pendant deux ans relevait du génie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
amynagataamynagata   30 juillet 2018
Elles ne se ressemblaient pas, elles avaient la même mère, mais elles ne se ressemblaient pas du tout, leur métier différait et certainement leur vie aussi. Pourtant elles avaient grandi dans un appartement identique, une même femme avait plus ou moins veillé sur elles, mais ensuite tout avait divergé.
Commenter  J’apprécie          00
amynagataamynagata   25 juin 2018
Comment connaissait-elle le mot gruyère ? Elle se demandait où elle avait été chercher un nom pareil, parfois on invente des choses curieuses. Pour s'amuser, elle chercha à quoi cela pouvait correspondre, une espèce de roue peut-être.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sibylle Grimbert (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sibylle Grimbert
Sibylle Grimbert P1
autres livres classés : introspectionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Printemps 🌞🌻

Quel poète, prix Nobel de Littérature, est l'auteur de "Prière au printemps" ?

Rainer Maria Rilke
Paul Eluard
Sully Prudhomme
Anatole France

11 questions
86 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , printemps , musique , littérature , peinture , histoire , cinemaCréer un quiz sur ce livre