AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2764810288
Éditeur : Libre Expression (30/11/-1)

Note moyenne : 4.46/5 (sur 12 notes)
Résumé :
« Sur papier, mon parcours professionnel paraît réglé d'avance : ingénieur, pilote de chasse, pilote d'essai, astronaute. Une trajectoire type, droite comme une flèche, pour un professionnel du domaine. Mais cela ne s'est pas tout à fait déroulé ainsi. Ma route a été déviée par des virages en épingle et des impasses. Je n'étais pas destiné à devenir astronaute. J'ai dû me transformer pour y parvenir. »

Chris Hadfield a capté l'attention du monde entie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
jainas
  07 février 2016
Vous connaissez probablement le Commandant Chris Hadfield comme l'astronaute moustachu qui a joué "Space Oddity" de David Bowie depuis la Station Spatiale Internationale en 2013, ou à défaut comme celui qui a fait de nombreuses petites vidéos pédagogiques en apesanteur pour le compte de la NASA, toujours depuis l'ISS...
Mais ce vol de cinq mois, le dernier et le plus médiatisé de sa carrière à l'âge de 53 ans, n'est que l'aspect visible de l'iceberg, la conclusion d'une trajectoire de plus de trente ans pour ce Canadien qui a décidé de devenir astronaute à une époque où le Canada n'avait pas de programme spatial, et qui a pourtant été trois fois dans l'espace.
Mais comment devient-on astronaute ? Quel type d'éthique de vie et de travail, quelles qualités sont nécessaires pour parvenir à un tel point ? Et d'ailleurs, que fait un astronaute quand il n'est pas dans l'espace ? (Ce qui est quand même la très grande majorité de sa vie, et encore, même une fois entré dans le programme spatial, certains ne mettront jamais le pied sur l'ISS de leur carrière !)
Dans cette autobiographie, Chris Hadfield revient avec toujours beaucoup d'humilité et de pédagogie sur son parcours, les difficultés et les défis qu'il a pu rencontrer, mais bien évidemment aussi sur les trois vols spatiaux habités auxquels il a participé : deux d'une dizaine de jours en tant que membre d'équipage de la navette spatiale américaine pour assister à la construction de Mir puis de l'ISS, en 1995 et 2001 ; puis, 11 ans plus tard, pour un vol longue durée via le Soyouz, en tant que commandant de la Station Spatiale Internationale. C'est aussi l'occasion d'en apprendre plus sur le fonctionnement du programme spatial et sur ses évolutions, sur l'aspect scientifique, sur la vie dans l'espace et tous les défis plus ou moins grands qu'elle implique, sur la médecine spatiale... mais aussi sur l'aspect plus émotionnel, sur le ressenti quand on est plaqué par l'accélération, l'émerveillement de voir la Terre depuis les hublots, celui de marcher dans l'espace.
Mais au delà de l'aspect pédagogique et explicatif, l'une de choses qui m'a le plus marqué dans ce livre sont l'éthique de travail
et de perfectionnisme (honnêtement inspirantes) mais aussi de tenue de vie qui en ressortent.
La devise des scouts est "toujours prêt"... et cela pourrait être aussi celle de Chris Hadfield et plus largement celle des astronautes de la NASA. Imaginer le pire est leur métier, et un état d'esprit absolument indispensable à l'exploration spatiale, qui peut aussi devenir une qualité de vie. Chris Hadfield en discute longuement dans ce livre : imaginer le pire non pas pour se complaire dans une sorte de pessimisme catastrophique ambiant, mais parce que si tu as imaginé le pire, tu peux réfléchir à une solution et aux actions appropriées pour corriger le tir ou gérer les retombées... Cela marche également dans l'autre sens et au fil de la lecture on se rend compte aussi que si Hadfield a eu la carrière qu'il a eu, c'est en cultivant un sens de la préparation impressionnant, un perfectionnisme probablement hors de porté du commun des mortels ainsi qu'une forte inclination pour l'apprentissage sous toutes ses formes.
Toujours prêt, peut-être, mais certainement ici poussé à son extrême (comme le disais si justement mon frère quand nous en discutions : un scout, mais sous stéroïdes !)
Quoi qu'il en soit j'ai trouvé tout cet aspect du livre tout aussi intéressant et inspirant que la partie spatiale/scientifique. Je ressort aussi de ma lecture avec la notion d'"attitude", qui est je pense cruciale.
En conclusion une autobiographie accessible, passionnante et inspirante, à mettre entre toutes les mains. :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
loreleirocks
  13 mars 2018
Vous n'avez jamais entendu parler de Chris Hadfield? Vous n'avez que faire de la conquête spatiale? Vous craignez les sigles, les acronymes et les notions scientifiques complexes?
Pas de panique!
Ce petit volume est un croisement d'autobiographie, de fenêtre sur la conquête de l'espace (oui, je sais, vous n'en avez que faire) mais surtout de carnet de voyage extraordinaire.
J'avoue, j'étais déjà conquise bien avant de découvrir que Chris Hadfield avait écrit un livre. Ses posts sur Twitter tout au long de son séjour sur la Station Spatiale Internationale en 2012 m'ont accompagnée pendant six mois, images sublimes d'une planète magique et si fragile, humour décalé, vidéos d'expériences scientifiques et tranches de vie en apesanteur aussi ahurissantes que cocasses.
On retrouve tout ce qui a fait de cette première incursion des astronautes sur les réseaux sociaux une étape logique de la communication des grandes agences spatiales pour promouvoir l'importance du développement de leurs programmes.
En parlant de ce livre, tout le monde m'a dit la même chose, "oui, mais Thomas Pasquet fait la même chose". Mais Thomas Pesquet, et tous les astronautes qui ont suivi Chris Hadfield lui doivent bien cette idée.
L'intérêt de ce livre est essentiellement le parcours extraordinaire d'un homme brillant mais surtout sa philosophie, professionnelle comme personnelle, adaptable à tout un chacun: le bohneur ne s'arrête pas à l'aboutissement d'un projet extraordinaire, ici un séjour de six mois sur l'ISS, mais au contraire, chaque étape de la vie, aussi anodine soit-elle. Vous me direz, avec une vie comme la sienne, les étapes anodines ne doivent pas vraiment l'être. Certes. Mais les sacrifices à la vie professionnelle sont d'autant plus importants.
J'ai personnellement adoré les instants de vie communs comme une préparation de barbecue avec un cosmonaute russe, bien alcoolisée et hilarante, des anecdotes de grosses bourdes d'astronaute débutant, des citations de famille terre-à-terre... et tout l'humour de Chris Hadfield qui souligne l'importance de la modestie et de la valorisation des autres dans la réussite et le bonheur.
Bref, je suis très, très fan de Chris Hadfield et la vie d'un astronaute est absolument fascinante. Un tout petit regret, que la prise de conscience et l'action sur la préservation de la Terre n'entre en scène que dans le tout dernier chapitre.
Maintenant, je vais attendre que Thomas Pesquet ou une femme astronaute écrive un livre pour découvrir un autre point de vue dans ce minuscule coin de l'univers.
Oh, et le fait que Chris Hadfield soit Canadien, petite nation dans la conquête spatiale ajoute encore à l'humour.
Love you, Chris!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dweia
  30 juillet 2016
Je l'ai lu en anglais, il est très bien écrit, se lit facilement, le jargon spatial bien expliqué. Son histoire est passionnante, il partage sa vision sur la vie, vision inspirée par sa carrière. Et je dois dire que certains passages font réfléchir, une autre façon de voir les choses. de plus, l'exploration spatiale est un sujet passionnant, je rêverais d'aller là-haut mais tant qu'il n'y aura pas de moyens plus simples et moins contraignants pour y aller, ce ne sera pas pour moi avec mon corps en kit. Enfin bref, on en apprend pas mal sur la préparation des missions et sur la vie dans la station spatiale internationale.
Commenter  J’apprécie          00
julielitaulit
  28 janvier 2016
Ce livre est un merveilleux récit sur quelque chose d'inaccessible pour la plupart d'entre nous, tout en étant très terre à terre (!). Chris Hadfield nous partage ses aventures dans l'espace et sur Terre. Bien que la portion du travail de Chris Hadfield que le commun des mortels connait semble prestigieuse et inaccessible, beaucoup d'éléments de son travail se transposent facilement à la vie de la plupart d'entre nous. Il a travaillé très fort dans l'ombre. Il a passé un peu plus de 5 mois dans l'espace en 21 ans. Il a appris à devenir astronaute. Il a réalisé que les rêves les plus fous sont parfois à notre portée si on travaille fort et qu'on a une belle attitude.
Lien : http://julielitaulit.com/201..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
jainasjainas   07 février 2016
In space flight, “attitude” refers to orientation: which direction your vehicle is pointing relative to the Sun, Earth and other spacecraft. If you lose control of your attitude, two things happen: the vehicle starts to tumble and spin, disorienting everyone on board, and it also strays from its course, which, if you’re short on time or fuel, could mean the difference between life and death. (...) We never want to lose attitude, since maintaining attitude is fundamental to success.
In my experience, something similar is true on Earth. Ultimately, I don’t determine whether I arrive at the desired professional destination. Too many variables are out of my control. There’s really just one thing I can control: my attitude during the journey, which is what keeps me feeling steady and stable, and what keeps me headed in the right direction. So I consciously monitor and correct, if necessary, because losing attitude would be far worse than not achieving my goal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
julielitaulitjulielitaulit   28 janvier 2016
Se sentir prêt à faire quelque chose ne signifie pas que l’on a la certitude de réussir, même si c’est évidemment ce qu’on espère. Être vraiment prêt signifie que l’on comprend ce qui pourrait mal tourner et que l’on a un plan pour régler le problème.
Commenter  J’apprécie          40
julielitaulitjulielitaulit   28 janvier 2016
Réussir, c’est se sentir bien dans ce qu’on réalise dans l’ombre tout au long d’un parcours qui peut aboutir, ou non, au pas de tir.
Commenter  J’apprécie          30
jainasjainas   07 février 2016
I spend my life getting ready to play “Rocket Man.”
I picture the most demanding challenge; I visualize what I would need to know how to do to meet it; then I practice until I reach a level of competence where I’m comfortable that I’ll be able to perform.
Commenter  J’apprécie          10
jainasjainas   07 février 2016
Being a space flight participant is not really the same as being an astronaut. An astronaut is someone who’s able to make good decisions quickly, with incomplete information, when the consequences really matter.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Chris Hadfield (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Hadfield
Space Oddity
A revised version of David Bowie's Space Oddity, recorded by Commander Chris Hadfield on board the International Space Station.
autres livres classés : conquête spatialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
798 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre