AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782212544077
188 pages
Eyrolles (20/08/2009)
4.54/5   13 notes
Résumé :
Le taoïsme ("enseignement de la Voie") est à la fois philosophie et religion chinoise. Plongeant ses racines dans la culture ancienne, ce courant se fonde sur des textes, dont le "Tao te king" de Lao-tseu, et s'exprime par des pratiques, qui influencèrent tout l'Extrême-Orient. Cette synthèse d'introduction et de référence présente l'histoire, les fondements et les principes du taoïsme. Très vivante, elle propose de nombreuses citations. Très accessible, elle s'appu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
candlemas
  03 août 2021
L'auteur de cet ouvrage d'introduction au taoïsme pratique la modestie qui s'y rattache. Pourtant, il n'est pas n'importe qui et, se présentant lui-même come pratiquant de la noétique, il m'a semblé un guide aussi agréable que pertinent. Marc Halévy est en effet à la fois spécialiste en philosophie et histoire des religions, et physicien de haut niveau. Cela lui permet de créer des passerelles passionnantes entre science et une spiritualité taoïste qu'il contextualise aussi bien dans le présent que dans son pays d'origine, montrant comment le taoïsme est parvenu à persister et même s'approfondir, malgré la réaction confucianiste, qui en est comme le contrepoint.
On découvre en le lisant comment le taoïsme puise ses racines aux sources 3 fois millénaires du Yi-Jing, comment Lao Tseu en a tiré les enseignements du Tao Te King, et comment Tchouang Tseu et Lie Tseu l'ont perpétué, malgré les attaques matérialistes du confucianisme. Quand à l'idée même de Tao, le lecteur occidental s'y familiarise par petites touches, qui par des notions d'idéogrammes, qui par les concepts d'un (Taï Ki) , du Ying et du yang, et de la recherche d'harmonie Taï chi. Au détour des 5 éléments, des bases proches du bouddhisme , ou du stoïcisme, servent aussi de fil directeur : détachement, transcendance, joie, impermanence, dépassement, libération de l'ego...
Sans nous en conter, le physicien poursuit sa quête de "compréhension du devenir" en évoquant spontanéité, simplicité, rapport au temps... dans une langue limpide dont on ne sait si elle procède du doute expérimental ou de l'étude approfondie des textes.
Du bel ouvrage, très didactique, riche, agréable à lire... qui nous laisse sur la faim... de poursuivre la voie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
SFuchs
  14 octobre 2016
Marc Halévy est un scientifique de la nouvelle école : celle proposant une nouvelle approche des sciences, de la connaissance et du Réel selon l'approche systémique. Pour avoir lu plusieurs de ses récents ouvrages, je reconnais dans "Le Taoïsme" une des sources principales de ses inspirations. Au-delà de mon adhésion à la philosophie taoïste, présentée par Marc Halévy dans cet ouvrage, c'est à la qualité de la présentation qu'il faut rendre hommage. Marc Halévy est capable de nous présenter, dans un langage commun et accessible à tous ceux, qui comme moi, raisonnent en occidental, la sagesse sous-jacente du taoïsme. Marc Halévy recourt à juste raison à la répétition, tout au long de l'ouvrage, d'extraits du Tao Te King de Lao Tseu, tout en le commentant à chaque fois sous une lumière légèrement différente, afin que petit à petit nous soyons capables de toucher du doigt la philosophie taoïste.
On pourrait qualifier l'approche de l'auteur partisane ou singulière, en même temps il s'agit d'une singularité revendiquée. Régulièrement, Marc Halévy écorne la civilisation chrétienne au détour d'une phrase ou d'une réflexion visant à mette en parallèle la pensée occidentale et la pensée orientale. Il le fait pour des raisons qui semblent parfois bonnes et légitimes, parfois peut-être pour d'autres raisons qui lui appartiennent et qu'il convient de recevoir sans nécessairement les juger.
J'ai trouvé dans cette présentation du taoïsme par Marc Halévy une voix parfaitement recevable et intelligible pour s'initier à la pensée chinoise et orientale, bien loin d'une certaine pensée catégorique occidentale, et qui permettrait à l'Occident de régénérer sa propre pensée. L'auteur rend d'ailleurs hommage à François Cheng, qui est dans une démarche similaire de rapprochement mais en miroir, puisque ce dernier est originaire de l'Orient et que son oeuvre est un hommage à sa découverte de l'Occident.
Bien sûr, la pensée occidentale pourrait tout aussi bien se régénérer aux sources de sa propre genèse et histoire. Bien sûr, Marc Halévy reconnait à mi-mot que le taoïsme est devenu une philosophie étrangère à son propre pays d'origine qui l'a vu naître, grandir et péricliter sous le poids du réalisme confucéen ayant débouché sur un matérialisme qui n'a rien à envier à la pauvreté matérialiste et dualiste vers laquelle l'Occident, dans son ensemble, à tendance à se diriger. D'une civilisation à l'autre, les clivages de pensées, les évolutions, se ressemblent étrangement... Il faut espérer que, toutes les civilisations autant qu'elles sont, auront la capacité de renouer avec des sagesses antiques perdues de vue, qu'elles soient d'ici ou d'ailleurs. A ce titre, cet ouvrage de Marc Halévy apporte une pierre positive à ce projet et édifice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   26 novembre 2016
Naturel : Respect de la Nature et respect de Sa propre nature. Être ce que l'on est, sans honte ni fierté. ''Deviens ce que tu es'',
abonderait Nietzsche.
Concepts essentiels :
- La Nature est au centre de la pensée taoïste.
- Le saint taoïste fait un avec la Nature. Il fait un avec sa nature, aussi.
- Le taoïste est la Nature et la Nature est en lui, c'est sa nature.
- Vivre naturellement, c'et aider tout ce qui est à devenir ce que sa nature le fait devenir de mieux.
- Être naturel, c'est appliquer le non-agir : respecter chaque développement, chaque devenir dans leur nature, sans les contrarier, les dévier ou les manipuler.
- Faire advenir tout ce qui peut advenir non pour soi-même, mais pour le tao-lui-même.
- Libérer les potentiels afin qu'ils se déploient par eux-mêmes, pour eux-mêmes, tels qu'en eux-mêmes.
- Être naturel revient finalement à être authentique et vrai, à être soi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
SeshetaSesheta   05 novembre 2010
Le non-agir ou wu-weï n'est pas une philosophie de la paresse, de la fatalité ou de la passivité. Bien au contraire. Il constitue le fondement de tous les arts martiaux chinois [...]. Le principe ? Ne pas dépenser son énergie, mais retourner ou détourner celle de l'adversaire.

(WU-WEÏ - p.77)
Commenter  J’apprécie          340
candlemascandlemas   03 août 2021
Spontanéïté

Le sage taoïste ne croit pas en la rationalité de la raison raisonnante. Il privilégie l'intuition qui permet de connaître les choses directement, sans avoir à les disséquer, à les analyser. Il est en prise directe sur lui-même et sur le monde. Il fait un avec ce qui l'entoure. Son action est adéquate et parfaite sans effort : il sent ce qu'il y a à faire pour que tout soit harmonie à chaque instant.
Albert Einstein a écrit : "le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don (...) je veux connaître les pensées de Dieu, tout le reste n'est que détail".
Le réel -"les pensées de Dieu"- n'est pas au bout des raisonnements et des savoirs analytiques. Il est là. Immédiat. Palpable. Il a son cours naturel dont nous faisons, nous, notre raison et nos raisonnements, intégralement partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DocteurVeggieDocteurVeggie   30 mars 2011
Faire toujours mieux avec toujours moins. La frugalité du sage est une philosophie de la qualité. non pas contre, mais bien au delà que la quantité.Etre frugal est un art de vivre sans austérité. dans la joie vécue de ce que l'on devient ici et maintenant.
Commenter  J’apprécie          160
SiabelleSiabelle   21 novembre 2016
Le taoïsme ne s'occupe que du réel et défit totalement de toute forme d'artificialité. En matière de connaissance, il se défie des sens, des illusions et des apparences. Il veut appréhender le réel immédiatement, sans filtre ni intermédiaire.
Commenter  J’apprécie          152

Lire un extrait
Videos de Marc Halévy (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Halévy
La spiritualité, le grand défi de notre époque
>Autres religions>Originaires d'Asie de l'Est et du Sud-Est>Chinoise : confucianisme, taoïsme (38)
autres livres classés : taoïsmeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1607 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre