AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les femmes de l'islam tome 2 sur 3
EAN : 9782221137093
352 pages
Robert Laffont (05/02/2015)
3.74/5   89 notes
Résumé :
Fatima a promis à sa mère mourante, Khadija, de toujours veiller sur Muhammad. Quand il est menacé par les polythéistes de La Mecque, elle déjoue une tentative d'assassinat. Mais l'existence dans la cité devient trop dangereuse pour le Messager d'Allah. En l'an 622, il décide de partir. Fatima l'accompagne dans sa longue marche vers Yatrib, future Médine. C'est l'Hégire, qui marque le début du calendrier musulman. Or, le monde musulman reste divisé, l'opposition ent... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 89 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
1 avis

Aaliz
  07 août 2015
Pour ce deuxième volet de sa trilogie sur les femmes de l'islam, Marek Halter a choisi pour figure féminine centrale Fatima la fille issue de l'union du prophète et de Khadija.
Le récit prend la suite du premier tome puisqu'il s'ouvre sur l'enterrement de Khadija et se referme sur la victoire des médinois à Badr et sur la naissance d'Hassan, le fils de Fatima et Ali.
Au contraire de Khadija, dont je connaissais déjà un peu l'histoire et la personnalité, j'ignorais tout de Fatima. Dans les livres sur l'histoire de l'islam que j'ai pu consulter jusqu'à présent, elle est très peu évoquée et c'est une bonne idée qu'a eu Marek Halter de lui consacrer un des tomes de sa trilogie.
Dans Khadija, l'auteur avait déjà eu l'occasion de nous parler de cette enfant au caractère bien trempé de garçon manqué. Ce trait de personnalité se confirme avec l'âge et on découvre alors une jeune femme qui refuse et rejette sa condition. Fatima veut s'habiller en homme, se comporter en homme et combattre comme un homme. Si, enfant, son entêtement prêtait à sourire et amusait les proches du prophète, ce n'est plus le cas par la suite et Fatima doit rapidement se plier et se conformer à ce qu'on attend d'elle.
Dans ce deuxième tome donc, Marek Halter s'attache à nous décrire la personnalité de Fatima, sa place dans la famille et la communauté, sa relation fusionnelle avec son père dont elle ne veut s'éloigner d'un pouce. Un amour pour son père si fort qu'elle acceptera difficilement l'union de celui-ci avec Aïcha, se sentant délaissée au profit de la jeune épouse.
Tout autour de ce duo paternel, les intrigues, les querelles et les jalousies marquent l'histoire de la constitution du noyau des compagnons du prophète confrontés à la rancoeur et la haine des mecquois.
C'est l'époque des premières persécutions, le prophète est victime d'une tentative d'assassinat, ses deux filles sont répudiées. Les musulmans tentent de trouver de l'aide, d'abord auprès du roi chrétien des abyssins puis des habitants et la communauté juive de Médine. On suit alors les premiers musulmans lors de l'Hégire et leur arrivée à Médine, les accords passés avec la population locale, la réconciliation et le ralliement de certains habitants juifs. Mais l'installation est difficile, le climat rigoureux, les points d'eau très éloignés. Les mecquois ont perdu toutes leurs possessions, abandonnées derrière eux aux mains de leurs ennemis à La Mecque ce qui les amène à organiser la première razzia d'une caravane mecquoise.
J'ai pris plaisir à me replonger dans l'histoire des premiers musulmans à travers le regard de cette jeune femme forte qu'était Fatima. J'ai appris de nouveaux détails sur les événements mais aussi sur le quotidien des femmes de l'époque. J'ai hâte de me plonger dans le troisième et dernier volet consacré à Aïcha.


Lien : http://cherrylivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          274
LesCahiersdeCorinne
  21 juillet 2015
5 ans après la mort de sa première femme, Khadija, Mahomet continue de diffuser les paroles que lui envoie l'ange Gabriel à Mekka, soutenu par une poignée de fidèles, ce qui n'est pas du goût des adorateurs des divinités Al'lat et Hobal, qui complotent pour attenter à ses jours. Fatima, sa fille chérie, guerrière dans l'âme, est de tous les combats pour protéger et soutenir son père, qu'elle accompagne partout où elle peut. Bientôt arrive le temps de l'Hégire et pour les fidèles de Mahomet comme pour Fatima, plus rien ne sera jamais comme avant…
Après une attente empreinte d'impatience, j'ai enfin pu mettre la main sur ce volume 2 de la trilogie des Femmes de l'Islam et le dévorer ! Souvenez-vous, je vous avais parlé du tome 1 l'année dernière : j'avais eu la chance exceptionnelle de rencontrer Marek Halter qui avait pu nous expliquer lors d'un événement organisé par Babelio toute la Genèse de ce projet, sa construction, son travail, ses envies. J'avais pu alors vous exprimer toute l'admiration que je ressens pour cet auteur qui est non seulement un écrivain doté d'une très belle plume mais aussi un homme touchant et profondément respectable pour tout ce qu'il entreprend comme ses valeurs. Il a eu et a un parcours pas toujours aisé et a su rester humain, ouvert, humble et engagé dans le discours inter-religieux, ce qui ne peut que faire du bien au milieu de cette actualité parfois terrifiante autour des religions…
Ici, c'est le regard de Fatima qui dirige le nôtre, Fatima la guerrière, qui est dévouée à son père corps et âme, le suit sans compromis et ressent le besoin de toujours le rendre fier. J'aimerais en profiter pour faire un rappel ici : il s'agit d'un roman, qui se base sur des faits historiques pour rendre hommage aux femmes clés qui ont joué un rôle dans l'histoire de cette religion, et initier ou développer les connaissances du lecteur mais Marek Halter n'a pas rédigé pas un ouvrage académique purement factuel et bien sûr qu'il romance la narration en extrapolant ou en imaginant ce qu'aurait pu penser Fatima de même que Mahomet ou d'autres personnages, tout en faisant en sorte que l'ensemble soit réaliste ou du moins plausible. Il faut le garder en tête afin de ne pas s'offusquer de certains éléments de l'intrigue, surtout quand il s'éloigne des événements purement historiques pour rentrer dans le détail de la vie quotidienne ou les interrogations intimes de Fatima par exemple. D'ailleurs, il nous avait expliqué que dans cette démarche, il avait consulté des religieux pour relecture du manuscrit, qui avaient pu lui apporter les conseils et la validation nécessaires pour que l'ensemble soit harmonieux et ne choque pas. Cette parenthèse refermée, reprenons : Fatima nous fait cheminer avec elle et on arpente le long et épineux chemin fait d'embûches, de récriminations, intimidations et violences que les habitants de Mekka font vivre à ceux qui suivent Mahomet. On baigne dans l'ambiance trépidante de Mekka, faite de complots, de conflits, d'étals de marchés, de saveurs et d'odeurs. Nos yeux imaginent les étoffes, notre peau ressent l'aridité du désert et bientôt, nous ne faisons plus qu'un avec le cheminement de Fatima, ses yeux deviennent les nôtres et on plonge au plus profond de ses interrogations, de ses émotions et de ses doutes.
Le temps de l'Hégire arrive puis celui des premiers combats entre les clans religieux. Marek Halter n'ignore rien des différentes facettes de la construction de l'Islam du prêche aux batailles. D'où un vrai réalisme dans la description qui, si le regard de Fatima la rend subjective, emporte vraiment le lecteur dans l'aventure et l'intimité des plus proches de Mahomet. Ce qui est marquant dans cette lecture, c'est aussi de pouvoir ressentir l'ardeur de la guerrière, la jalousie d'une enfant qui voit son père s'éloigner d'elle de par son rôle mais aussi de par le fait qu'il va prendre une nouvelle épouse, une promise si jeune, qui ne partagera sa coche certes qu'une fois que son sang aura coulé, mais une adversaire déjà. Aïcha devient dans son paysage une évidence difficile à accepter et même la naissance de son fils Hassan ne semble pas l'apaiser. Se dessine dès lors le conflit qui continuera jusqu'à aujourd'hui à diviser les sunnites et les chiites. La vision personnelle de cette femme, fille et fidèle comme on appelle alors les croyants du Rabb de Mahomet apporte une vivacité importante au récit.
On retrouve ici avec plaisir le talent de Marek Halter qui réussit tel un conteur des temps anciens à nous projeter dans un autre espace-temps et à plonger tous nos sens dans ce VIIe siècle au coeur de l'Arabie. Sans efforts, notre esprit entre instantanément dans l'histoire et nous projette dans sa continuité comme si nous avions enchaîné les deux tomes. L'écriture est toujours aussi agréable, alliant une minutie et une rigueur toute historienne a un art consommé de la narration qui comme je l'avais déjà dit à propos du tome 1 est une manière extraordinaire de faire apprendre la petite et la Grande histoire. Avec la volonté de nous faire gravir la chronologie de l'Islam tout comme de nous sensibiliser aux sociétés d'alors et de leurs coutumes, l'auteur nous permet une fois de plus de nous enrichir en (re)découvrant cette riche épopée et l'extraordinaire vie culturelle et religieuse abondant dans cette région du monde.
Une très belle lecture, où l'on se laisse emporter par un souffle spirituel délicatement distillé par la voix d'un sage qui rappelle avec amour combien les femmes ont compté dans la fondation des religions monothéistes.

Lien : http://labiblidemomiji.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Daniella13
  31 janvier 2016
Fatima est la fille de Khadija et du prophète Muhammad. Sa mère étant décédée, elle se tiendra près de son père comme un guerrier jusqu'à leur départ de Mekka où leur existence devient trop dangereuses pour Yatrib où elle deviendra une vrai femme dans le mariage.
On voit évoluer le prophète et tous les obstacles qu'il doit surmonter pour faire entendre la voix d'Allah.
On ressent de la peine pour Fatima qui n'a plus la même place auprès de son père et qui va se renfermer un certain temps
Très beau roman relatant la deuxième femme de l'islam
Commenter  J’apprécie          180
Denis_76
  26 février 2018
Fatima a promis à sa mère mourante, Khadija, de toujours veiller sur Muhammad. Quand il est menacé par les polythéistes de la Mecque, elle déjoue une tentative d'assassinat. Mais l'existence dans la cité devient trop dangereuse pour le Messager d'Allah. En l'an 622, il décide de partir. Fatima l'accompagne dans sa longue marche vers Yatrib, future Médine. C'est l'Hégire, qui marque le début du calendrier musulman.
MON SENTIMENT :
Style très clair de l'auteur.
Histoire crédible et proche des autres témoignages.
Fatima fut toujours très aimée par son père, le prophète Muhammad, qui disait "C'est comme une partie de moi même."
A La Mecque (Mekka), le prophète est tout le temps menacé, et Fatima adolescente se sent une mission : le protéger. Elle apprend à se battre et à monter comme un homme, scandale en 622, mais elle est, sur ce sujet, protégée par son père.
J'aime cette complicité.
Cependant, après le départ vers Médine, le prophète n'a plus de soucis de sécurité.
Fatima a du mal à trouver sa nouvelle place, elle va désormais être obligée de vivre comme une femme.

Les oppositions avec les polysémites, qui tournent déjà autour de la Kabba, les liens de l'islam naissant avec le judaisme et la chrétienté sont intéressants.
Comme pour "Marie", dont j'ai fait la critique sur ce site, Marek Halter nous rend bien l'atmosphère de l'époque, et on s'imagine vivre avec eux.
A cette époque, il n'est pas question, pour les femmes, de cacher leurs cheveux.
2 AJOUTS SUR LA FIN DU LIVRE :
L'auteur a semble t-il voulu faire de Fatima une femme libre qui se comporte comme un homme, comme une femme du XXI è siècle, mais à 16 ou 18 ans, elle est obligée de se plier à son Père qui prend pour prétexte (ou non ?)la volonté d'Allah pour qu'elle se marie. Subissant auparavant l'opprobre des femmes qui la trouvent trop "guerrière", elles sont toujours là, commérant pour la plier aux traditions féminines de femme au foyer.
La religion du prophète naissante, qui s'était développée dans l'amour et le bien à Médine, veut se venger de la Mecque qui l'a humiliée, et lui livre un combat sans merci, avec moultes récits de gloire ensuite : c'est le début de la violence !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JunoR
  17 août 2018
Dans la continuité du premier tome, ce second volume de la trilogie "Les femmes de l'islam" présente les mêmes caractéristiques. Il traite d'un sujet passionnant et assez méconnu malgré les efforts de nos professeurs d'histoire, mais malheureusement il ne profite pas ou trop peu de l'occasion d'être pédagogiquement instructif. En effet, jamais l'auteur ne s'arrête pour expliquer un terme, un concept, une tradition, et le lecteur doit tout apprendre sur le tas, en espérant qu'il le comprenne. C'est vraiment dommage!
L'histoire est bien écrite, bien menée et bien rythmée . Irréprochable en théorie. Mais à nouveau, je reproche à l'auteur de ne pas s'être soucié de son lecteur occidental pour qui les noms propres se ressembleraient tous et qui peinera à suivre qui est qui. Du coup, la lecture devient ardue et pénible alors que l'histoire est vraiment bonne.
Enfin, à propos du fond, j'ai vraiment trouvé le sujet passionnant. La naissance de l'islam en tant que religion mais également en tant que culture, son lien avec le judaïsme et son rapport aux femmes est éclairant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
JunoRJunoR   17 août 2018
Il n'était plus de soir où elle n'osait, avant de s'abandonner au sommeil, s'adresser directement au Rab de son père :
- Fais de moi celle que je dois être. Fais de moi le bouclier et la nimcha de mon père, Muhammad le Messager, comme l'appellent ceux qui l'aiment. Ô Puissant et Clément Seigneur, Toi qui peux tout, laisse-moi être son soutien, comme abdonaï a su soutenir ma mère. Ô Rabb Tout-Puissant et Miséricordieux, ne me laisse pas devenir une fille sotte, une fille faible et inutile. Tu as pris mon frère Al Quasim. Ne T'oppose pas à ce je que le remplace. Tu as voulu mon corps de fille, mais Tu sais que je peux le rendre aussi courageux et puissant qu'un corps de garçon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
shousounshousoun   26 février 2015
« Ce que tu dois faire, répétait son père à qui voulait l’écouter, fais-le sans attendre. Ton devoir, tu le connais. Où ton cœur te porte, tu le sais. Le Seigneur t’a donné de quoi avancer sans crainte dans le monde. »
Ainsi, en se montrant chaque jour fidèle à la promesse faite à sa mère, il y avait beaucoup, beaucoup d’autres choses que Fatima avaient apprises, et dont nul ne se doutait.
Même son père adoré s’obstinait à croire qu’une fille de quinze ans n’était encore qu’une enfant. Ou une fille à marier. Ce qu’elle ne deviendrait pas. Jamais. Elle n’était pas faite comme les autres femmes. Aucun époux ne pourrait dire à la face de tous que Fatima bint Muhammad lui appartenait. Il n’y avait et n’y aurait jamais, jusqu’à ce que le Rabb Clément et Miséricordieux l’emporte, qu’un homme envers qui elle avait des devoirs : son père. » [p. 24]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
shousounshousoun   26 février 2015
« Tu me rends heureux, ma fille. Tu sais reconnaître ceux dont tu dois t’approcher, puiser en eux force et soutien. Qu’Allah le Matriciel soit mille fois remercié de t’avoir donné vie et te montrer le bon chemin ! » [p. 114]
Commenter  J’apprécie          50
BecarBecar   27 avril 2019
Prévenu par Omar ibn al Khattab, déjà à Yatrib avec les femmes, Tamîn avait envoyé de nouveaux croyants guetter l'arrivée du messager. Ils accoururent, très excités, au milieu du chahut et des rires. En un instant Muhammad fut entouré de prévenances. On touchait sa tunique, on lui offrait à boire, à manger ... Une petite foule se forma. Puis ce fut tout le village qui vint le fêter.
Commenter  J’apprécie          20
Daniella13Daniella13   28 janvier 2016
Tu ne peux pas plus planter tes crocs en moi qu'une hyène au jour de sa naissance
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Marek Halter (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marek Halter
Un roman vrai sur un incroyable exode oublié "La Juive de Shanghai" de Marek Halter, disponible en librairie et en ebook. https://bit.ly/la-juive-de-shanghai
autres livres classés : islamVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1631 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre