AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803672387
72 pages
Éditeur : Le Lombard (15/02/2019)
3.73/5   159 notes
Résumé :
De retour d'un voyage scolaire dans les marais de Louisiane, une classe de jeunes Canadiens se retrouve immédiatement plongée en plein cauchemar. Un mystérieux virus s'est répandu, transformant peu à peu les humains en inquiétants monstres végétaux. L'armée a pris le contrôle du territoire. Mis en quarantaine, forcés d'abandonner un des leurs, cinq d'entre eux décident de se rebeller. Fin du monde ou pas, ils resteront maîtres de leur destin... Carla
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (109) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 159 notes

dedanso
  14 mai 2019
J'aime beaucoup la littérature post-apocalyptique même si je connais moins ce genre en BD. J'aime aussi le Canada et m'intéresse à la Louisianne. Et pour finir j'aime lire sur le thème de l'enfance et de l'adolescence. Green Class avait donc tout pour me plaire. Pourquoi ai-je donc été déçue ?
C'est d'abord cette brusque entrée en matière qui m'a surprise. On se retrouve immédiatement dans le vif du sujet sans avoir eu le temps de bien saisir où l'on se trouve et qui sont tous ces personnages. Même si l'on apprend par la suite à connaître ce groupe d'ados canadiens en classe verte en Louisiane, j'avoue ne pas avoir réussi à retenir leurs noms en refermant la BD...
Justement, les personnages sont un autre point qui m'a gênée. J'ai trouvé qu'ils manquaient de finesse, que leurs actions et leurs choix n'étaient pas assez vraisemblables. J'ai relevé plusieurs facilités narratives également, avec quelques revirements expéditifs.
Enfin, j'ai remarqué que le passage d'une vignette à l'autre manquait parfois de justesse (avec l'impression d'avoir sauté une page) et que l'illustrateur manquait de finesse dans sa représentation du mouvement.
Mais pourquoi 3 étoiles alors me direz-vous ? D'abord parce que la base de départ est fort bien trouvée (un virus transforme les êtres humains en une sorte d'êtres végétaux) et que la trame narrative se suit tout de même avec plaisir.
Et puis j'ai aimé que les auteurs amènent une réflexion sur la part de bestialité et la part d'humanité qui cohabitent en chacun de nous.
Enfin, si l'illustration manque parfois de finesse, elle est cependant très agréable à l'oeil (quant à la couverture, elle est splendide).
J'ai donc tout de même pris plaisir à découvrir Green Class et attend beaucoup de la suite pour venir à bout de ces premiers défauts.
Merci à Babelio et aux éditions Le Lombard pour m'avoir permis cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Foxfire
  26 avril 2021
La couverture de « Green class » me laissait penser qu'il s'agissait d'un survival. Ce n'est pas vraiment le cas. le sous-titre aurait dû me fournir un indice. En effet, ce 1er tome s'intitule « Pandémie ». Au début de ma lecture, j'ai craint qu'il ne s'agisse d'une sorte de « Walking dead » version ados. Mais heureusement, la suite du récit prend un chemin plus original et plus intéressant.
Je passerai rapidement sur le dessin qui n'est pas vraiment ma tasse de thé et dont le découpage manque parfois d'efficacité. Je préfère évoquer le scénario qui est le point positif du récit. Comme je l'ai dit, après un début très classique, le récit prend une tournure assez inattendue. En effet, il ne s'agit pas ici d'une apocalypse zombie, la pandémie dont il est question dans « Green class » est bien plus originale et j'ai trouvé ça bien trouvé. D'autant plus que ça permet à Jérôme Hamon, le scénariste, d'aborder le thème de la contamination sous un angle presque intimiste, en tout cas où les sentiments sont très présents. C'est vrai que le côté ado est assez marqué et que les dialogues ne sont pas très bons mais j'ai été suffisamment séduite par le sujet pour avoir envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Saiwhisper
  18 septembre 2020
Il est méchant, ce Groot ! Fan de récits survivalistes avec un virus mutant, j'avoue avoir directement craqué en regardant les couvertures des deux premiers opus. Je me demandais ce qu'allaient affronter ces jeunes ados : zombies, monstres, aliens, bestioles originales ? Finalement, la réponse arrive dès les premières pages… Il s'agit d'hommes-plantes ! La pandémie du virus HBV2 semble être terrible et implacable : le HBV2 se fixe sur l'ADN de ses hôtes, puis en prend totalement possession jusqu'à les changer en végétaux humanoïdes à la manière du Cordyceps (The Last of Us). Comme pour les morts-vivants, les infectés perdent le langage, leurs repères et oublient tout de leurs proches… Bien que ces éléments soient classiques, j'ai beaucoup aimé ma lecture. Tous les codes du genre Z sont réunis, notamment dans le premier tome qui pose bien les bases de l'histoire, tout en proposant de l'action, du suspense et des passages sensibles.
C'est avec plaisir que j'ai suivi Noah, sa soeur Naïa ainsi que leurs amis Linda, Beth, Sato, Lucas. Ces ados canadiens vont rapidement devoir faire face au virus, puisqu'en quelques pages, on rentre dans le vif du sujet : Noah va se faire infecter et va radicalement muter. On va alors suivre ces jeunes au quotidien que ce soit dans un petit chalet isolé, en pleine nature ou dans un camp de survivants. le moins que l'on puisse dire, c'est que le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer ! Les choses bougent tout le temps et la tension est constante. Certes, on retrouve les thématiques déjà vues/lues (amitié, amour, famille, loyauté, survie, violence, mort, écologie, etc.), mais elles sont plutôt bien creusées. de plus, les auteurs n'hésitent pas à faire une ellipse afin que l'on puisse voir les adolescents évoluer, tisser des liens et s'adapter à ce nouveau monde.
Par ailleurs, bien qu'ils soient sombres, les graphismes m'ont séduite. Les héros sont aisément reconnaissables et ont des apparences ainsi que des origines très éclectiques. Les planches sont assez chargées et énergiques, mais je n'ai pas eu la sensation d'action trop rapide ou de dialogues trop présents. Bien sûr, il y a pas mal à lire, car les personnages discutent beaucoup néanmoins, cela ne m'a pas dérangée. Ces graphismes, l'atmosphère post-apocalyptique et le dénouement surprenant m'ont donné envie de directement enchaîner avec la suite !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
CL-ENIMIE
  14 novembre 2019
Un groupe de canadiens se retrouve coincé dans une zone de quarantaine pour un virus extrêmement contagieux qui fait perdre toute humanité. Ils devront se débrouiller seuls pour survivre.
J'ai beaucoup aimé cette BD de David Tako et Jérôme Hamon. J'aime beaucoup ce genre d'histoire, où les personnages doivent survivre malgré un virus qui les transforment. C'est le genre d'histoire que j'adore, un peu comme "Virus 57" ou "Le Labyrinthe" que j'aime beaucoup. Les dessins sont vraiment beaux, l'auteur a un style particulier qui correspond parfaitement à l'histoire. J'ai beaucoup aimé les personnages (surtout Noah et Naïa) qui sont vraiment attachants et réalistes, ils ressemblent vraiment à des adolescents "normaux". J'ai vraiment hâte de pouvoir lire les autres tomes. Je ne conseille pas ce livre aux plus jeunes car il y a un vocabulaire qui peut être choquant et les images peuvent également choquer.
Julie (3e)

Ce livre raconte l'histoire d'un groupe d'adolescents qui sont partis de chez eux pour aller chercher des grenouilles : ils sont surpris par une affiche de vaccination contre un virus monstrueux ...
Cette BD m'a vraiment déplu, mais les dessins sont plutôt pas mal. Le vocabulaire est facile, mais un vocabulaire d'aujourd'hui. Certains passages sont trop longs et il y a des scènes très ennuyeuses qui manquent d'action : quand on pense avoir de l'action il n'y en a plus . Lire le prochain tome ne me tente pas du tout et n'a aucun intérêt pour moi !
Milan (5e)

C'est l'histoire d'une troupe de canadiens qui part aux États-Unis, mais là-bas il y a un virus très dangereux. Un de leurs amis s'est fait infecter et ils vont tout faire pour le garder avec eux. Mais autour des villes ils dressent des murs pour que les infectés ne sortent pas et ils se retrouvent bloqués par les murs.
J'ai aimé cette BD, les images sont bien illustrées par rapport au texte. Même s' il y a un peu de langage familier l'histoire est originale et s'il y a une suite je la lirai avec plaisir. Il y a un peu de suspense à la fin et il y a beaucoup d'action. L'histoire est bien, très courte et très facile à lire.
Clélia (6e)

C'est l'histoire d'un groupe de canadiens qui part pour les États-Unis, mais un immense virus est apparu dans la ville et malheureusement un de leurs amis a été " infecté . Il vont essayer de le faire revenir dans la réalité et le mettre dans un immense bâtiment pour qu'il ne "contamine" pas les autres personnes.
Cette BD est bien car il y a énormément d'action et de suspense et que j'aime ça. Elle est facile à lire, très compréhensible même pour les gens qui n'aiment pas lire ou les petits lecteurs (mais à des moments il y a du langage familier). La fin n'était pas trop prévisible donc c'est assez bien mais les dessins ne m'ont pas spécialement satisfait. Je lirais peut-être la suite car ce n'est pas une BD qui m'a touché ou que j'ai aimé.
Virginie (5e)

Un virus est arrivé sur terre et a transformé beaucoup d'humains en monstres sans volonté. Un groupe de jeunes est enfermé dans une zone infestée...
J'ai lu cette BD avec peu d'intérêt. L'histoire est bien mais quelque chose me bloque dans cette dernière. Elle est incohérente, on ne comprend pas tout : par exemple, on ne sait pas pourquoi ils restent, pourquoi il n'y a pas de profs. Les dessins sont plutôt pas mal mais parfois il y a trop de détails et parfois le dessin est trop simplifié. Je lirai surement la suite mais je ne suis pas sûre que cela permettra de remonter beaucoup ce livre dans mon estime. j'espère qu'elle nous expliquera peut être certaines choses, même si n'en suis pas sûre.
Saïlyk (4e)

Des jeunes Canadiens se retrouvent piégés dans une zone de quarantaine à 2 000 km de chez eux car il y a un virus qui a contaminé des humains, et un de leur groupe s’est fait contaminer par le virus . Les autres vont essayer d’aider leur pote. Vont-il réussir ? ‌
J'ai bien aimé l'histoire , les dessins sont bien réalisés . Elle est facile à lire et à comprendre . j'ai souvent été surprise pendant la lecture , on ne se doute pas de ce qui va arriver dans l'histoire . J'ai bien envie de lire le tome deux pour savoir ce qui va arriver aux Canadiens...
Angélia (4e)

C'est l'histoire d'un groupe de canadien qui vont au Québec. Mais il y a un virus qui se propage. Ils se retrouvent enfermés dans une ville et l'un d'eux a attrapé le virus... ‌ ‌
J'ai beaucoup aimé cette bd et j'aimerai lire le tome 2. Il y a de l’action et du suspense. L'histoire est bien écrite, les dessins sont beaux et réalistes. Je la conseille a ceux qui aiment l'action et le suspense.
Yaouen (6e)

C'est l'histoire d'une classe scientifique qui étudie les grenouilles. Ils découvrent un mystérieux virus qui touche une grande partie de la population et qui doit être neutralisé par l'armée d'un moyen un peu sadique.
Je n'ai pas aimé ce livre par son histoire que j'ai trouvé très lente et un peu longue. J'ai par contre beaucoup aimé ses graphismes car ils étaient réalistes et bien faits.
Hadrien (5e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fanvin54
  28 avril 2019
J'ai essayé de sortir un peu de mes lectures habituelles avec ce premier tome de Green Class...
Un virus qui transforme progressivement les êtres humains en monstres, un groupe de jeunes canadiens qui débarque, après quelques jours d'isolement, dans un monde plongé dans le chaos... cela me change !
Et me confirme que, décidément, je ne suis pas un immense fan de ces séries post-apocalyptique. Je reconnais que l'histoire est dans un premier temps plutôt prenante (quoiqu'un peu bavarde), mais j'ai fini par décrocher face aux multiples péripéties...
Commenter  J’apprécie          170


critiques presse (7)
ActuaBD   10 mai 2019
Une nouvelle série coup de poing à fait son entrée dans le catalogue du Lombard. Il s'agit de Green Class, un thriller écologique mettant en scène des ados aux prises avec un mal mystérieux.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   25 février 2019
Le scénario reste adroit et bien rythmé, même si je trouve le prétexte assez convenu, il a du mal à s'écarter véritablement des références involontaires, des grands récits du même genre [...] Donc un léger manque d'originalité pour un album qui se dévore littéralement d'un bloc. Un bon moment de lecture !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   20 février 2019
Le scénario sans être vraiment original, les histoires de zombies ne manquent pas ces temps-ci en BD comme ailleurs, bénéficie d’un découpage rythmé où l’action va crescendo [...] A l’arrivée, son travail original intéressera les amateurs de Manga mais aussi un lectorat plus traditionnel [...] Un premier album que l’on peut considérer comme prometteur.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   20 février 2019
Le dessin de David Tako se montre détaillé et soigné, malgré un certain abus de lignes de vitesse façon manga. Il tente de faire un pont entre la BD européenne mainstream et des influences japonaises et américaines à même de séduire le jeune public. Ce pari-là semble être le plus audacieux, mais il mérite d’être tenté.
Lire la critique sur le site : BoDoi
SciFiUniverse   20 février 2019
Green Class est une excellente surprise de ce début d'année en BD franco-belge. Fraîche et esthétique, cette histoire de pandémie verte entre Seuls et The Walking Dead séduira les amateurs du genre [...] Avec un scénario de Jérôme Hamon plutôt riche pour un premier tome et un dessin juste superbe de David Tako, Le Lombard choisit d'éditer une BD aux allures de comics indé comme on les aime.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
BDZoom   18 février 2019
Cette nouvelle série des éditions du Lombard, en priorité destinée à un lectorat ado, ne laissera pas les plus âgés indifférents. Mettant en scène six adolescents affrontant une pandémie implacable, elle possède tous les atouts pour séduire les amateurs de zombis de tous âges scotchés à The Walking Dead, mais aussi les lecteurs de séries plus classiques. D’autant plus que les auteurs prometteurs, tous deux nouveaux venus depuis peu en BD, ne peuvent que progresser.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   14 février 2019
Un début en fanfare que ce Pandémie. Avec une identité graphique forte et une efficacité flagrante, difficile de résister et ne pas plonger aux côtés de Beth, Noah, Sato et les autres et attendre avec impatience les réponses aux questions posées.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   15 mars 2019
- Pfff...! Quand je pense qu'on aurait pu aller en Alaska ou au Québec... Ou même rester à Toronto. Il y en a partout des grenouilles. Eh ben non... Il a fallu qu'il nous emmène ici en plein mois de juin. Quel relou ! Vivement l'année prochaine. J'en peux plus de lui...
Commenter  J’apprécie          92
laulauttelaulautte   19 février 2019
N’en déplaise aux climatosceptiques, le monde est en train de changer... [...] Évoluer ou disparaître... telle est la dure loi de la nature.
Commenter  J’apprécie          100
LesGeninLecteursDeGuisthauLesGeninLecteursDeGuisthau   28 avril 2020
Ce livre est une BD de science-fiction
Les personnages sont des enfants âgés entre 14 et 16 ans environ.
Le livre se situe à l'époque contemporaine et le lieu est quelque part dans une forêt en Louisiane.
Résumé:
C'est l'histoire de 6 enfants qui partent en voyage en Louisiane pour faire des randonnées mais soudain ils arrivent dans un village ou tous les habitants sont partis, ils découvrent qu'un virus c'est répandu sur les gens pour les transformer en bête hideuse. Soudain l'un des enfants fais un malaise c'est à dire ne se sent pas très bien et à du mal à respirer, il est donc transporter à l'hôpital, plus tard ils découvrent que le garçon à attraper le virus mais malheureusement les médecins ne peuvent rien faire pour lui car petit à petit il va se métamorphoser en bête......
Critiques
J'ai beaucoup aimé ce livre car il y a de l'action, c'est très émouvants, triste et plein de suspense. Je conseille ce livre à celles et ceux qui aiment l'intrigue, le suspense et les livres émouvants.
Ce qui m'as plus dans ce livre c'est le texte il es très touchant et bien écrit.
Je donne 4,5/5 car je n'aime pas trop le langage utilisé il est vulgaire et dur a comprendre
Le passage qui m'a marqué:
"C'est trop dur de le voir comme ça sans rien pouvoir faire. Pourquoi vous ne le serrez pas dans vos bras"

Les mots-clés en rapport avec le livre:
nom: virus,bête
adjectif: émouvant, intrigue
verbe: découvrir, répandre
Hermione 3/4
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   23 avril 2019
- Je comprends pourquoi le docteur a dit à Naïa qu'elle pouvait serrer son frère dans ses bras. On finira tous par choper ce putain de virus... La seule chose qu'on puisse décider, c'est la façon dont on va se comporter d'ici là... Est-ce qu'on va rester humains ou pas ?
Commenter  J’apprécie          30
manU17manU17   28 novembre 2019
N’en déplaise aux climatosceptiques, le monde qui nous entoure est en train de changer...
Commenter  J’apprécie          112

Lire un extrait
Videos de Jérôme Hamon (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Hamon
Entre classique et hip-hop, nos héroïnes passionnées de danse sont prêtes pour de nouveaux défis dans ce nouvel album d'Emma et Capucine (de Jérôme Hamon et Lena Sayaphoum) - En librairie le 26 juin 2020 https://www.dargaud.com/bd/Emma-et-Capucine/Emma-et-Capucine/Emma-et-Capucine-tome-5-Un-ete-trop-court
autres livres classés : épidémieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Green class

Combien d'enfants composent ce groupe ?

six
vingt-quatre
quatre
trois et demi

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Green Class, tome 1 : Pandémie de Jérôme HamonCréer un quiz sur ce livre

.. ..