AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253167576
Éditeur : Le Livre de Poche (05/06/2013)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Inspiré par un crime dont les détails à la fois salaces et macabres ont scandalisé l'Amérique de 1927, Ron Hansen nous livre un huitième roman époustouflant situé dans le New York effréné, jazzy et alcoolisé des Années folles.
Où la voluptueuse et irrésistible Ruth Snyder, mère téméraire jusqu'à l'imprudence d'une fillette de neuf ans, est piégée par un mariage sans amour. Et parfois à ce point violent qu'elle n'a qu'une obsession : se débarrasser d'Albert, s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  09 octobre 2016
J'ai ce roman dans ma PAL depuis très longtemps et je me suis enfin décidée a l'en sortir pour un challenge. Ron Hansen se base sur un fait-divers des années 20 pour reconstituer l'histoire de Ruth Snyder qui assassinat son mari avec l'aide de son amant Henry Judd Gray. Ici, on connaît déjà la fin mais c'est l'occasion de découvrir l'histoire des deux protagonistes et de se poser la question : comment en sont-ils arriver la ?
On découvre deux personnages complexes qui se rencontrent et commence par s'aimer. Leur relation est destructrice, charnelle et dominatrice. En refermant, ce livre, je suis reste perplexe sur la santé mentale de Ruth. Quand a Henry, je me demande toujours comment il a pu être entraîné dans cette histoire. "Je suis habité par deux êtres différents, Ruth. L'un s'efforce d'avoir une vie normale, mais il en est complètement incapable, tandis que l'autre aspire au bizarre, à l'interdit et exerce un ascendant grandissant sur moi. Je suis une épave. Je cherche ma veste partout, puis je m'aperçois que je l'ai sur le dos. J'ouvre les robinets de la baignoire, puis j'oublie et j'inonde par terre. J'ai l'impression d'être dans le coma."
Si le début est un peu long a se mettre en place, très vite le lecteur est pris par le suspense. On découvre avec minutie comment ils ont planifié le meurtre mais le plus passionnant est sans aucun doute le récit du procès. "Il y a quelque chose d'anormal chez toute personne qui commet un meurtre. Laissez de côté la psychologie. Tenez-vous en à la loi."
Il y a tout de même quelque chose de dérangeant dans ce roman car on se sent forcement voyeur. On épie Ruth et Henry lors de leur ébats sexuels, lors de l'exécution de leur plan sordide mais surtout l'auteur ne nous épargne aucun détails de leur exécution sur la chaise électrique. On en ressort forcement assez chamboulés.
"Trois des aliénistes prirent des notes, tandis que le Dr Thomas Cusack relançait :
- Mais qu'est-ce qui vous intéresse ou vous excite chez le sexe opposé ?
Judd détourna le regard et garda le silence, ruminant si longtemps la question que les médecins eurent des doutes sur sa sincérité quand il finit par lâcher :
- Je ne suis pas tant attiré chez les femmes par leur beauté ou leurs simples appas que par leur élégance et leur intelligence.
L'un des médecins nota sur son bloc : "Efféminé ?" Et un autre, en dessous : "Menteur"."
C'est la première fois que je rencontre l'auteur, Ron Hansen, et je dois dire que j'ai été conquise par son style et son écriture. Deux autres de ses romans attendent dans ma PAL et je prendrais plaisir a le retrouver prochainement.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
jeandubus
  28 janvier 2014

Cette histoire basée sur des articles de journaux de l'époque (1925) ne l'est pas sur des faits. le roman de Ron Hansen parfaitement licite par ailleurs est une fiction sur ce qui aurait pu être cette irrépressible et coupable passion entre Ruth et Judd , tous deux mariés. le mari de Ruth est sauvagement assassiné et les amants maudits seront condamnés pour meurtre avec préméditation.
La narration est particulièrement légère et drôle (du moins jusqu'à l'issue fatale) dans la mesure où Judd est toujours à plaisanter et Ruth partenaire idéale au lit.Il n'y a pas vraiment de suspense puisque qu'on ouvre avec la découverte du meurtre par la police dans une invraisemblable mise en scène très vite démontée par les inspecteurs.
A partir de là on se demande le but poursuivi par l'auteur qui essaye par tous les moyens (et y parvient) à nous rendre ces jeunes gens sympathiques et insouciants - même si Judd boit trop en cette période de prohibition qui aggrave les addictions plutôt qu'elle ne les dissuade - même si Ruth complote avec un assureur pour hériter d'une coquette somme à la mort de son mari – même si au fond on sait que cette aventure scabreuse a plus de queue que de tête.
Au bout du compte, nous rendre témoin de leur mort atroce est particulièrement douloureux et pénible puisqu'on s'est finalement tellement attaché à eux, et même à leurs mensonges qu'on ressent un creux à l'estomac d'autant plus terrible que ressurgissent toutes nos haines pour la peine capitale qui perdure encore aujourd'hui dans ce foutu pays que sont les Etats Unis.
Est-ce cela que Ron Hansen veut dénoncer ? (C'est un peu la même ficelle (électrique) que la « ligne verte » et elle mène au même endroit.)
Ce que disent les journaux est rarement la vérité. Les témoignages au tribunal sont rarement sincères et les plaidoyers à charge ou à décharge ne sont qu'un reflet biaisé, une interprétation des faits. le roman penche pour la culpabilité.
Et si tout cela s'était passé autrement ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ollie
  20 août 2013
J'aime beaucoup les romans basés sur des faits réels (qu'ils soient historique ou non) et ce roman-là n'a pas échappé à la règle. Bien qu'on sache comment cela se finit, on se laisse emporter dans cette histoire sordide raconté avec brio par l'auteur. Sans tomber dans le pathos, il raconte la descente aux enfers de ce représentant de lingerie manipulé par une femme vile et dangereuse. Fascinant, c'est ce qui correspond le mieux à ce livre. On connaît la fin, on les sait coupables et pourtant, on ne veut pas lâcher le bouquin pour voir jusqu'où ils iront pour obtenir ce qu'ils veulent.
Il y a Ruth Snyder, une femme avide et dangereuse, cynique et froide, qui veut tuer son mari pour empocher une grosse somme d'argent. de l'autre côté, il y a Judd Gray, un homme insignifiant qui tombe sur le charme de cette femme et qui l'a suivra jusqu'au bout. En 360 pages, Ron Hansen nous montre jusqu'où l'amour peut mener : le meurtre. On pourrait haïr Ruth et avoir de la pitié pour Judd mais non. J'ai haï les deux tout autant, entre la femme manipulatrice et l'idiot finit qui tombe dans ses filets. Judd m'a légèrement exaspéré à baisser l'échine devant elle à chaque fois...
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce livre est basé sur des preuves de l'époque et l'auteur ne tente pas d'influencer notre jugement. Grâce à une écriture assez froide et sans fioriture, il nous mène calmement jusqu'à la nuit fatidique, en nous contant les faits, sans en rajouter. Il a, bien entendu, inventer des scènes comme dans tout romans, mais on sent qu'il n'a pas tenté de « créer » un autre caractères aux personnages. Je dois avouer que cette écriture m'a absorbé et j'ai dévoré les deux derniers chapitres du livre, pour savoir enfin comment cette dérive sanglante allait finir. Et je n'ai pas été déçu. de l'amour à la mort, ces deux-là ne se sont plus jamais quittés.
Une très bonne histoire romancée avec brio qui plaira aux amateurs de drames et des Années folles.
Lien : http://leslecturesdeollie.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stefart0
  30 avril 2016
Tiré d'un fait divers réel, cette histoire me hante encore quelques jours après l'avoir terminée. Comment cette femme peut-elle être à ce point immorale et vicieuse ? Pour échapper à un mariage qui ne lui convient plus – lui a-t-il d'ailleurs convenu un jour ? – Ruth Snyder décide de se débarrasser de ce mari trop ennuyeux. Et pour cela, elle va utiliser Judd Gray comme amant et comme objet de son projet. Si Ruth Snyder s'est montrée intelligente pour emberlificoter Judd Gray, l'élaboration du crime tournée en cambriolage est d'un grotesque, truffée d'erreurs et d'incompatibilités. Ce qui sautera aux yeux des policiers dès les premières minutes de l'enquête. Comme je le fais souvent, je suis allée voir le visage de cette criminelle sur internet et je ne sais pour qu'elle raison, je me suis prise d'aversion pour cette bonne femme, comme ci, elle portait le vice sur son visage. Et j'ai été ravie de voir qu'elle ne s'en était pas sortie. Par contre ce « pauvre » Judd Gray n'a pas du comprendre tout ce qui lui arrivait…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Scriba
  20 août 2013
Intéressant mais qui semble parfois didactique : l'auteur s'est servi des journaux de l'époque, très bien, mais nous donne tout d'un coup un tas d'informations sur ce qui se passait dans ces années-là en culture et en politique.
Ceci dit, l'histoire est bien romancée et les personnages bien cernés : on suit avec intérêt la descente aux enfers de l'amant et la duplicité de Ruth, jusqu'au moment de son exécution. À découvrir.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LeMonde   06 janvier 2012
Sans être indigne, ce livre au goût de déjà-lu pâtit de la comparaison avec les grandes oeuvres inspirées de la même affaire [...].
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
claraetlesmotsclaraetlesmots   27 janvier 2012
Dans ses mémoires, Judd écrivit plus tard : "Quand à la situation chez moi, nous avions atteint ce stade qu'atteignent tant de couples mariés.Nous nous laissions porter par le courant. Mon écrasant sentiment de culpabilité me tenait éveillé nuit après nuit, à m'évertuer à résoudre le problème, jusqu' à ce que l'épuisement ait raison de moi; à me jurer de mettre un terme à tout ça. Je n'avais pas conscience d'être intoxiqué à ce point par cet amour obsessionnel qui, en fin de compte, allait refermer sur moi son étreinte mortelle".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sonialusonialu   07 avril 2014
Inspiré d'un fait réel survenu dans les années 1920, l'auteur raconte l' histoire d'adultère entre deux êtres : une femme au foyer et un représentant en lingerie féminine. l'auteur raconte les rendez vous torrides passionnés des deux amants, le meurtre et le procès
Ruth a su ensorcelé son amant pour éliminer son mari , mais les histoires d'adultères finissent toujours mal. Crime passionnel,.Une écriture plaisante , l'ambiance des années 20 est bien raconté avec un certain charme
j'ai bien aimé, je vous le conseille
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jack56jack56   05 août 2013
il n'y a rien de pire que boire pendant toute la journée et se réveiller à côté d'un type dont on ne sait ni comment on l'a rencontré, ni pourquoi il est mort.
Commenter  J’apprécie          10
OllieOllie   20 août 2013
L'instinct maternel, le désir paternel de préserver sa progéniture de tout danger, le bon sens, la décence due à un conjoint aimant ont tous été balayés par cette irrépressible et coupable passion.
Commenter  J’apprécie          00
jack56jack56   05 août 2013
"Souvenez-vous : un enterrement des plus simples, pas de messe, pas d'épitaphe, très dépouillé. Je veux quitter ce monde ainsi que j'y suis entrée - comme une âme nue."
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Ron Hansen (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ron Hansen
Ron Hansen - Une irrépressible et coupable passion .À l'occasion du Festival America 2012, qui s'est déroulé du 20 au 23 septembre à Vincennes, Ron Hansen vous présente son ouvrage "Une irrépressible et coupable passion" aux éditions Buchet Chastel.http://www.mollat.com/livres/ron-hansen-une-irrepressible-coupable-passion-9782283025277.htmlNotes de Musique : 2 Bernstein/ Symphonic Dances From West Side Story - Prologue
autres livres classés : faits diversVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..