AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203001152
61 pages
Casterman (04/05/1993)
4.09/5   1674 notes
Résumé :
De retour de voyage, Tintin et le capitaine Haddock apprennent que le professeur Tournesol est parti pour la Syldavie où il leur demande de le rejoindre.
Ils le retrouvent dans une base secrète de recherches atomiques tapie au cœur des montagnes et dirigée par Monsieur Baxter. Là, le professeur Tournesol les informe qu'il a été engagé pour conduire la réalisation d'une fusée lunaire dont il a conçu le moteur atomique, et qu'il s'apprête à partir pour la Lune.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (82) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 1674 notes

Nastasia-B
  14 septembre 2013
Abandon...
C'est dommage, moi je le trouvais plutôt bien par rapport à certains autres, mais ma fille de six ans à qui je le lisais m'a dit : " Stop ! C'est trop compliqué. "
Je l'ai lu jusqu'au bout pour moi, pour pouvoir m'en faire une opinion (ne rigolez pas, je faisais partie des quelques ignares qui ne l'avaient encore jamais lu jusqu'à présent), qui — ce n'est pas si fréquent me concernant à propos de Tintin — est plutôt bonne.
Mais clairement, cet opus est trop compliqué pour une enfant de cet âge. Elle a décroché dans les phases d'explications techniques. Il faudra sûrement réessayer d'ici deux ans...
(à suivre... dans deux ans).
Commenter  J’apprécie          553
MELANYA
  02 septembre 2022
Un petit rappel pour les tintinophiles : « Les aventures de Tintin, tome 16 : Objectif lune » de Hergé.
Une bande dessinée toujours aussi plaisante et amusante. C'est un peu « comme du Jules Verne », dans le fond
On contemple cet astre satellite de la terre, la lune… Au mois de juillet, on peut même célébrer l'anniversaire des premiers pas de l'homme sur cette fameuse lune… On apprend même que l'on allait donner le nom de professeur Tournesol à une place d'une grande ville du Sud-Ouest, Bordeaux si j'ai bien retenu… Heuh !
Parler de cet album Objectif lune, c'est rendre hommage au professeur Tournesol, un des plus grands savants de notre époque. Il a été brillant – inventif - curieux de tout - à l'origine des lasers - de la télévision - des sous-marins - des réacteurs nucléaires… et j'en oublie obligatoirement tant on ne peut lister toutes ses inventions…
Oui, d'accord, dans Les aventures de Tintin : Tryphon Tournesol – généralement appelé « Monsieur Tournesol » puis Professeur Tournesol - un personnage fictif - grand scientifique et inventeur - l'un des personnages principaux des Aventures de Tintin.
Le professeur Tournesol entre dans l'oeuvre de Hergé au début du Trésor de Rackham le Rouge, de façon modeste, comme un professeur illuminé et sans grande importance. Mais, par la suite, il prend de l'importance. Dans le duo Les 7 boules de cristal et le temple du soleil, il est indiscutablement le héros, le centre… Même Haddock a pour lui des mots sympathiques et tendres… Mais, il faut savoir attendre pour mesurer la grandeur d'un homme.
Dans Objectif lune, on le retrouve au centre de recherches atomiques de Sbrodj, en Syldavie. Oui, il est si connu et célèbre qu'une nation étrangère lui offre un poste de chercheur. Non, encore mieux, un titre de directeur de la section astronautique ! C'est ainsi que, secondé par l'ingénieur Frank Wolff, il prépare une fusée pour aller sur la lune… Mais Tintin et Haddock ignorent encore tout cela quand ils rentrent dans ce bon château de Moulinsart.
C'est que tout débute par un retour au château de Haddock. Tintin, Milou et le capitaine semblent revenir d'un long voyage (au moins un mois d'absence), car ils vont apprendre de Nestor que le professeur Tournesol est parti depuis déjà trois semaines… Mais on ne sait pas où il est… Heureusement, un télégramme arrive de Syldavie pour donner des indications précieuses : « Venez me rejoindre »… Et nous revoilà partis dans une grande aventure !
En haut de la page 2, on peut remarquer que Milou est en train de tester les escaliers du château. En fait Hergé expérimente les possibilités de cet escalier et il y reviendra par la suite dans une autre aventure.
Sur cette même page, dans l'avion de la compagnie syldave, un sinistre personnage fait son apparition : il semble prêter attention aux paroles de Haddock, surtout quand il prononce le nom de Tournesol.
On commence à se douter que ce voyage ne sera pas de tout repos… Mais cet homme restera dans l'ombre, on n'en saura pas trop sur lui et Hergé restera plus prudent que dans L'étoile mystérieuse en évitant de lui donner un nom, une appartenance ethnique ou religieuse… Mais nous sommes en 1953 et l'auteur a tiré les leçons du passé, au moins dans les formes.
C'est au moment où on réalise que cette histoire tourne à l'espionnage - qu'elle présente de nombreux dangers potentiels - tant pour Tournesol que pour nos amis cherchant à le rejoindre, que Hergé va s'offrir une petite série de gags avec notre cher capitaine.
Notre marin est un grand amateur de whisky et on veut lui mettre de l'eau minérale dans son alcool, lors du voyage – quel scandale ! – et à l'aéroport de Klow, un douanier, après avoir découvert la réserve de whisky de Haddock, lui demande une petite amende de 875 khors de droits de douane…
On croit que Hergé s'égare mais en fait dans cette histoire on peut constater qu'un grand nombre de frasques de Haddock sont créées pour alléger l'histoire. Tournesol sera le savant, Tintin le sauveur et Haddock le clown… Un peu simplificateur mais très proche de ce que le lecteur va découvrir de page en page… Pour ce qui est de Haddock, c'est facile à vérifier.
Mais le comique ne viendra pas seulement de Haddock. D'ailleurs le capitaine n'est là que la première étape du rire. Il fait rire mais en laissant le lecteur dans l'histoire. le « comique impasse », celui qui égare le lecteur, est incarné par le duo, classique mais irremplaçable, des Dupondt… Dès leur arrivée, en confondant tenue grecque avec tenue syldave, ils donnent le ton général de leurs interventions et il faut bien comprendre que ce décalage total finira dans la tragédie car s'ils… mais c'est encore trop tôt pour en parler…
Mais n'est-il pas temps de parler de ces Dupondt (ces faux jumeaux)… Hergé a probablement pensé et pris modèle sur des jumeaux de sa famille, mais il veut aussi montrer que pour lui mes policiers sont uniformisés par leurs tenues, leurs formations, leurs missions… Ils les montrent d'une bêtise incroyable depuis leur première apparition et ce n'est pas dans cet album qu'ils retrouveront un peu de crédibilité… Mais puisqu'ils sont différents comment fait-on pour distinguer Dupond et Dupont ? En fait, ce n'est pas très compliqué : Dupond, d comme droite, a une moustache qui tombe de façon droite… Dupont, t comme tordue, a une moustache qui se rebelle en tombant.
Dans Objectif lune, on assist à une super séquence Dupondt… Durant 39 vignettes, sur trois pages, Hergé s'amuse avec ces deux imbéciles heureux. Rien de nouveau pour le lecteur, pas d'avancée dans l'histoire, juste une présentation de la bêtise incarnée avec les Dupondt qui finissent par arrêter un squelette ! Mais page 25, quand la séquence est enfin terminée, Hergé nous montre que le drame, lui, est bien en train de se mettre en place, c'est sobre mais efficace, moquerie et récit fondamental se suivant de très près… « OK ! Leur fusée est à nous !… »
Objectif lune, est avant tout, une histoire forte. Tournesol veut envoyer une fusée sur la Lune pour que l'homme foule le sol du satellite naturel de la Terre pour la première fois. Cet album est celui de la préparation, le suivant, » On a marché sur la lune », sera celui de la réalisation comme nous avions eu chez Jules Verne « de la terre à la lune » et » Autour de la lune »… Mais, si on peut parler de science-fiction, on peut aussi dire qu'il s'agit de politique fiction car Hergé se lance dans la conquête de l'espace juste avant que les Etats-Unis et l'URSS se fassent une guerre terrible pour cette aventure dans l'espace… Mais voilà, les Syldaves aidés par Tournesol seront les plus rapides…
Dans Objectif lune, nous aurons donc une aventure scientifique avec plein d'humour – mais il y a aussi l'espionnage. Et pour cela, il faut une avancée scientifique – ce sera la fusée nucléaire de Tournesol – une nation étrangère désireuse de venir voler un secret – la Bordurie – et un traître – mais je ne vais pas vous donner son nom tout de suite car je pense que si l'un d'entre vous lisait cet album pour la première fois, le suspens demeurerait jusqu'au deuxième épisode de cette histoire – et nous voilà partis dans cette grande aventure…
Un des personnages essentiels de cette histoire est un objet qui va faire très rapidement le tour de la terre, au sens propre comme au sens figuré, que l'on peut acheter, malheureusement à prix d'or, en petit format ou en très grand… C'est la fameuse fusée rouge et blanche, que l'on découvre d'abord en petit format (prototype X-FLR 6) puis en version définitive à la page 42, le jour où Tournesol veut prouver à Haddock qu'il n'est pas un zouave… Mais voilà, ce jour-là, un drame va se produire et personne ne l'avait envisagé : Tournesol, en faisant visiter la fusée, tombe, se cogne la tête et perd la mémoire… le mammouth – le nom sous lequel les espions le désignent – ne peut plus continuer son travail de préparation au voyage lunaire… le projet va-t-il capoter à cause d'une anodine chute ? Non ! le capitaine Haddock va finir par aider Tournesol à revenir dans la réalité et pourtant le capitaine n'est pas celui qui souhaite le plus aller sur la lune puisque au moment d'embarquer il dit à Baxter, le directeur de la base : « Ecoutez, Monsieur Baxter, si vous y tenez vraiment, si je puis vous céder ma place… »… Mais, rassurez-vous, les passagers pour la lune vont bien embarquer, Tournesol, Tintin, Milou, Haddock et Wolff… Et voilà notre fusée qui décolle…
Il ne restera plus qu'à lire (si ce n'est déjà fait), la suite de cette histoire tout à la gloire scientifique du professeur Tournesol dans On a marché sur la lune…
Conclusion : je sais que tout ceci a été long (à lire pour vous amis lecteurs), mais je n'ai pas réussi à réduire toute cette aventure. Et puis, dans le fond, je me rattrape d'hier où je n'ai pas publié. Bonne chance !
PS : je vous évite les citations, c'est toujours ça, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
lecassin
  19 février 2015
Je découvre Tintin en 1968…avec « Objectif Lune »…
Il faut dire qu'à l'époque et depuis un certain temps, l'actualité s'y prêtait : la course à la Lune opposant américains et soviétiques battait son plein.
« Objectif Lune », premier tome paru en 1953, d'un diptyque qui ne tardera pas à se compléter de « On a marché sur la Lune » en 1954.
Le professeur Tournesol est en Syldavie, à Klow plus exactement, au Centre de Recherches Atomiques de Sbrodj, où il participe à la mise au point d'une fusée qui devra déposer les premiers hommes sur la Lune ; un projet ultra secret, mais qui néanmoins, attire les convoitises de pas mal de personnages pas tous bien intentionnés…
Tintin, le capitaine Haddock et Milou seront du voyage. Un premier tome qui s'achève sur le lancement de la fusée qui doit conduire tout ce petit monde, accompagné du professeur Tournesol et de Franck Wolff, son adjoint, sur la Lune…
Pour une première, c'est une première ! Et elle sera suivie de beaucoup d'autres, à commencer par « On a marché sur la Lune » ; parce que je ne sais pas vous, mais moi : j'aime Tintin. Je sais, le « politiquement correct », plus tard, décrira Hergé comme un affreux macho, raciste, etc. J'en passe et des pires. Qu'importe, à l'époque j'avais douze ans et la pensée unique ne sévissait pas encore ; et puis même ?
Nota : je travaille dans un centre d'essais de moteurs de fusées. Un rapport avec « Objectif Lune » ? Aucun… Quoique… tout bien réfléchi…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
cicou45
  27 octobre 2011
Je crois qu'il s'agit réellement de mon diptyque préféré des aventures de Tintin. Enfant, je ne rêvais que d'une chose, comme beaucoup d'enfants je pense, devenir astronaute mais bon, vous m'excuserez le jeu de mots, je suis bien vite redescendue sur Terre en me rendant compte de l'impossibilité de mon rêve, surtout que je n'ai jamais trop accrochée avec les matières scientifiques. Je me suis vite fait une raison et me suis contentée d'avoir l'astronomie pour passion (tout comme l'Egypte d'ailleurs, pour ceux qui ont déjà lu certaines de mes critiques traitant du sujet).
Cet ouvrage est riche en rebondissements et Tintin et le capitaine Haddock sont loin d'être au bout de leurs surprises lorsque le professeur Tournesol les invite à le rejoindre en Syldavie où il travaille sur une mission ultra-secrète. En effet, l'ambitieux professeur a l'intention d'emmener nos joyeux comparses pour un voyage qui a tout sauf d'être ordinaire puisque la destination de celui-ci est...La lune !
Mais le professeur n'est pas le seul sur le coup et Tintin fait preuve encore une fois de beaucoup de vigilance en empêchant certaines personnes mal intentionnées de s'approprier la découverte du professeur.
Je crois que mon passage préféré est lorsque ce dernier perd la mémoire suite à une mauvaise chute dans la fusée spatiale et que le capitaine Haddock fait toutes sortes de pitreries afin de le faire réagir et qu'il retrouve la mémoire. J'adore les dessins d'Hergé montrant le professeur avec tous ses poils hérissés lorsque le capitaine Haddock le traite de "Zouave" et qu'il revient ainsi à lui. Bon vous l'aurez compris, j'adore !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Labandedesayacks
  05 mars 2019
Voilà à 61 ans je relis mes Tintin !?
Hergé est un génie et un visionnaire avec son diptyque (on a marché sur la lune) il signe un moment incontournable de la bande dessinée...tout y est le suspense, l'humour, l'action, les trahisons, le repenti, le courage et enfin la mythique fusée rouge voguant vers la lune (un de mes dessins préfères).
Je vous laisse découvrir tout cela et mettre une bulle ou in dessin sur mes critères choisis !
C'est tout simplement magique pour moi un sommet de la bande dessinée ligne claire pour ne froisser personne !
Commenter  J’apprécie          282

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   08 septembre 2013
CAPITAINE HADDOCK : Moi ?... Sur la Lune ?... Avec vous ?... Mais, ma parole, mille sabords ! vous travaillez de l'électron !... Sur la Lune !!... Et vous disposez de moi, comme ça, sans même me demander mon avis !... Sur la Lune !!!... Mais jamais je ne mettrai un seul pied, entendez-vous, dans votre satanée fusée de tonnerre de Brest !... Jamais !...
Commenter  J’apprécie          691
litolfflitolff   18 novembre 2010
Ah ! je fais le zouave ?... Ah ! je fais le zouave ?... Je… c’est… c’est trop fort !... Moi, faire le zouave !... J’exige des excuses !.... Des excuses, vous m’entendez ?... Vous n’avez pas le droit !... Moi, Tournesol, faire le zouave !... Oser me dire des choses pareilles !... Vous !... Vous !... Mais vous allez me suivre… Et je vais vous montrer, moi, de quelle façon je fais le zouave !... Allons ! en route !... Aaah ! je fais le zouave !...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
mandrake17mandrake17   13 mai 2017
- Ha! Ha! Ha! Ha!... Sur la lune!... Ce bon Tournesol sur la Lune!... Ha! Ha! Ha!... Quel phénomène vous faites!... Sur la Lune!... Elle est bien bonne!... Ha! Ha! Ha!... Sur la Lune!... Vous ne doutez de rien, vous!... Sur la Lune!... Alors que vous êtes déjà si souvent dans la Lune!... Ha! Ha! Ha!... Ah! La la... Il y a bien longtemps que je n'ai plus ri de si bon coeur!... Sur la Lune!... Et il nous déclare cela le plus sérieusement du monde!... Ah! Vieux farceur, va!... A votre santé!... Ha! Ha! Ha!... Messieurs lespassagers pour la Lune, en voiture!... Pardon, en fusée!... Car vous prendrez bien des passagers, j'espère?...
- Mais naturellement!... Pourquoi donc croyez-vous que je vous ai demandé de venir me rejoindre?...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
KorriganKorrigan   31 août 2014
- Comment, Professeur, c'est la pipe du capitaine qui vous sert de cornet acoustique, à présent?... La pipe du capitaine!... LA PIPE DU CAPITAINE !
- Saperlipopette ! mais c'est la pipe du capitaine, ça !... Il me semblait bien que je n'entendais plus aussi clairement...
Commenter  J’apprécie          270
genougenou   20 août 2015
Haddock : Ha ! ha ! ha ! ha !... Sur la Lune !... Ce bon Tournesol sur la Lune !... Ha ! ha ! ha !... Quel phénomène vous faites !... Sur la Lune !... Elle est bien bonne !... Ha ! ha ! ha !... Sur la Lune !... Vous ne doutez de rien, vous !... Sur la Lune !... Alors que vous êtes déjà si souvent dans la Lune !... Ha ! ha ! ha !... Ah ! la la… Il y a bien longtemps que je n’ai plus ri de si bon coeur !... Sur la Lune !... Et il nous déclare cela le plus sérieusement du monde !... Ah ! vieux farceur, va !... A votre santé !... Ha ! ha ! ha !... Messieurs les passagers pour la Lune, en voiture !... Pardon, en fusée !... Car vous prendrez bien des passagers, j’espère ?...
Tournesol : Mais naturellement !... Pourquoi donc croyez-vous que je vous ait demandé de venir me rejoindre ?...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Hergé (159) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hergé
Description History BD est une chaine créer pour l'univers de la bande dessinées qui va s'adresser aux collectionneurs amateurs et professionnels .on y parlera de Tintin , Lucky Luke , Asterix et bien d'autres bandes dessinées. On y parlera d'editions originales , de cotes. On présentera également des tirages de tête , des tirages de luxe ainsi que des planches originales de sérigraphies et des ouvrages dédicacés par Uderzo, Bloz, Hergé et bien d'autres Dans cette bandes dessinées on parle de : Les Aventures de Tintin, reporter du Petit Vingtième au Congo (1931) est le reflet d'une époque coloniale et paternaliste. Pour ces nouvelles aventures, Hergé improvise encore le récit, mais plus pour longtemps. À peine revient-il d'URSS que Tintin se rend en Afrique. Devenu sorcier au royaume de Babaoro'm, Tintin déjouera les pièges d'une bande de gangsters qui souhaitaient contrôler la production de diamant au Congo. L'Afrique, représentée de manière naïve, reflète l'esprit paternaliste d'une Belgique colonialiste au début des années 1930.
Foncez vous abonner à la chaine de HISTORY BD ici : https://www.youtube.com/channel/UCJFs... **************************************************************************** La Page : https://www.facebook.com/Historybd-110788777713396 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le Groupe : https://www.facebook.com/Historybd-110788777713396/groups /?ref=page_internal ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Instagram : https://instagram.com/historybd1?utm_medium=copy_link ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Contact : historybd29@gmail.com ____________________________________________________________________ ou vous procurer la BD : FNAC : AMAZON : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Lien vers le chaine YouTube du parrain de History BD, le monde d'Hillmick si vous êtes fans de montages figurines de collection : https://www.youtube.com/channel/UCXs932dJaPhuoeizhnlh2wA --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- #tintin#objets#collection #milou #bandesdessinées#bd #BD#capitainehaddock #dupondetdupond#biancacastafiore#milou #news#figurines #dessinsanimes #tintinaucongo #comics #herge
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Tintin, presque...

Tintin est ... ?

rapporteur
reporter

5 questions
441 lecteurs ont répondu
Thème : HergéCréer un quiz sur ce livre