AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Aventures de Tintin tome 12 sur 24
EAN : 9782203001114
61 pages
Casterman (04/05/1993)
4.2/5   2105 notes
Résumé :
Dans Le Secret de la Licorne (1943) et Le Trésor de Rackham le Rouge (1944) qui en est la suite, Tintin accompagne le capitaine Haddock sur les traces de son glorieux ancêtre, le chevalier François de Hadoque.
Inventeur d'un sous-marin de poche en forme de requin, un certain Tryphon Tournesol contribue à la découverte du trésor, avant d'offrir au Capitaine le château de ses aïeux : Moulinsart.
Que lire après Les Aventures de Tintin, tome 12 : Le Trésor de Rackham le RougeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (88) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 2105 notes
5
54 avis
4
24 avis
3
9 avis
2
0 avis
1
0 avis
Poursuite de mes investigations dans le monde de Tintin avec ma fille sur les genoux.
Second volet du diptyque constitué par le Secret de la Licorne et le Trésor de Rackham le Rouge, cet album est vraiment très réussi.
L'apparition d'un nouveau personnage, appelé à devenir indispensable, en la personne du Professeur Tournesol, marque un tournant décisif.
Les gags à la chaîne avec les deux inévitables Dupondt commençaient à tourner en rond et à friser le très lourd. Ici, l'opposition Haddock-Tournesol fait des merveilles. Ça y est " l'univers " Tintin est créé à partir de cet album et le héros à la houppette n'est plus seul en piste.
Finalement, le voilà presque cantonné à un rôle plus secondaire. C'est lui l'élément sérieux (et tout compte fait un peu ennuyeux) de la série. le comique repose désormais entièrement (ou presque) sur les quatre seconds rôles aux personnalités très marquées mentionnés plus haut.
Du coup, ça tourne plutôt bien de bout en bout. Ma fille s'est vraiment fendue la rame à plusieurs endroits quand le Capitaine Haddock répondait sèchement aux Dupondt ou à Tournesol.
L'histoire ? C'est à peine si j'ose. Il est bien évidemment question d'aller quérir le trésor mentionné dans l'album précédent. Haddock se retrouve comme un poisson dans l'eau dans son rôle de capitaine d'un navire. Les Dupondt, plus bêtes et empotés que jamais, sont chargés d'assurer la sécurité de l'expédition.
Chemin faisant, Tintin et le capitaine découvrent un passager clandestin à l'oreille un peu dure, mais dont les connaissances scientifiques et techniques pourraient s'avérer utiles... Mais où donc peut bien se trouver ce trésor ?
Je vous souhaite bon voyage à bord du Sirius pour découvrir le fin mot de cette aventure qui est pour moi, néophyte éhontée, la meilleure qu'il m'ait été donné de lire à ce jour et de faire découvrir à ma fille. Ce n'est donc, plus que jamais qu'un tout petit avis même pas avisé, c'est-à-dire, vraiment pas grand-chose.
Commenter  J’apprécie          730
Plaisir inattendu de relire une fois encore l'un des tomes que je préfère de Tintin, cette fois-ci en compagnie de mon fils de six ans!
Les Tintin sur l'étagère, ça fait longtemps qu'il les regarde régulièrement et avec beaucoup d'intérêt, mais jamais encore il ne les avait entendu parler, ces fameux personnages, et là, je redécouvre l'humour de Hergé, oublié depuis longtemps!
Car voici un nouveau personnage entrer dans le cercle de Tintin, un fameux et pas des moindres: de tous, Haddock, les Dupondt et Milou - Tintin n'a pas d'humour, ou rarement donc je l'exclut de la liste - c'est ce bon vieux Tournesol qui a largement remporté la manche question drôlerie et à chaque intervention: fou rire assuré! D'ailleurs, je remarque enfin cette phrase que Tournesol ne cesse de répéter quant à la localisation exacte du trésor: "à l'ouest, toujours à l'ouest", ben oui, comme lui quoi!
Ce tome est truffé de gags à différents niveaux, mais dont beaucoup sont déjà accessibles aux jeunes enfants, ce qui rend cette lecture collective agréable.
Au-delà de cet aspect, je prends plaisir à chaque fois à redécouvrir la boutique du brocanteur, le Sirius, l'île et ses habitants, les fonds marins et l'épave de la Licorne, et, enfin, le château de Moulinsart et sa crypte. de quoi en faire rêver plus d'un, tant ces illustrations sont réussies. Associée au secret de la Licorne, cette histoire est sans doute la plus fabuleuse côté légende.
On y découvre un tout autre univers, de manière simple et parfois didactique par la voix de Tintin - décidément le plus sérieux et ennuyeux de la bande! - propos indispensables et intéressants que ses comparses viennent troubler de de leurs interventions décalées.

Bref, tout ça pour prolonger quelques minutes encore le plaisir que j'ai eu à cette relecture accompagnée (longue, il est vrai!)
Commenter  J’apprécie          410
Suite de l'album le secret de la licorne, c'est à mon avis, dans cet ouvrage, que les véritables aventure de Tintin telles que je les aime, commencent. D'une part, c'est dans ce tome que Tintin et le capitaine Haddock font la connaissance du professeur Tournesol, figure incontournable créée par Hergé mais qui de plus, tout en étant un grand savant (légèrement fou sur les bords par moments, je vous le concède) est le véritable clown de service. Ses pitreries sont involontaires puisqu'elles relèvent de sa surdité qui lui font dire des répliques des plus drôles et qui, la plupart du temps, finissent par exaspérer ses intelocuteurs, mais certainement pas le lecteur.
Autre point qui, pour moi, fait que cet album est le véritable commencement des célèbres aventures du célèbre reporter et de son inestimable ami est que c'est dans ce tome que ce dernier, le capitaine Haddock, rachète le château de Moulinsart qui a jadis appartenu à ses ancêtres.

J'ai adoré le passage narrant l'exploration sous-marine de Tintin et du capitaine lorsque ceux-ci sont à la recherche du trésor de Rackam le Rouge, terrifiant pirate et ennemi juré de François de Hadoque, l'ancêtre du capitaine que le lecteur a découvert dans le tome précédent.
J'avoue aussi que les Dupond et Dupont ont aussi leur part de clownerie dans cet album, comme toujours d'ailleurs. Lorsqu'ils répliquent au capitaine qu'ils se reposent car ils sont fatigués d'avoir ramés alors que Tintin, vêtu d'un scaphandre et parti au fond de l'eau est en voie de manquer d'air, est à mourir de rire. Ils disent cela le plus naturellement du monde et ne se rendent pas comptent qu'ils sont en train de mettre la vie de leur ami en jeu. Leur accoutrement de marins pour "se mêler discrètement à l'équipage" comme ils disent si bien, est également des plus grotesques et c'est un tout qui fait que ces deux policiers nous feront toujours mourir de rire ! J'adore !
Commenter  J’apprécie          260
Que Georges Rémi, dit Hergé, est un auteur inventif !... Et dans "Le Trésor de Rackham le Rouge", il met vraiment toute son inventivité !... Inventant pour l'occasion le personnage du professeur Tournesol ( mon personnage préféré dans Les Aventures ! ), il crée une succession allègre de gags et de rebondissements. Comme dans les meilleurs albums d'Hergé, chaque case est un bijou ; un bijou d'horlogerie, d'une incroyable précision… Mais surtout d'inventivité !... Car c'est un torrent d'inventivité que cet album, un torrent jusqu'à la fin !... Il faut dire aussi qu'Hergé nous fait ici un album d'une extrême légèreté, dans la lignée de "L'Etoile Mystérieuse". Et que tous les personnages, que ce soit les Dupondt, Haddock ou Tournesol, sont très en forme… Un régal !...
Commenter  J’apprécie          300
Un final dont j'avais oublié les détails, si ce n'est ce fameux submersible en forme de requin qui vient orner la couverture.
Mais à la relecture, les souvenirs remontent. Et notamment ces bouteilles de rhum, immergées et découvertes par les protagonistes. J'avais oublié la scène du requin ivre et la triste fin qui lui est réservée. J'avais oublié aussi combien Tournesol et Haddock forment un duo touchant, jusqu'à la dernière case.
J'avais oublié l'île, mais pas le fétiche (brrr) et pas les perroquets (!). J'avais oublié les Dupondt pompeurs, mais pas la fois où ils oublient de pomper et où Tintin n'a plus d'air (fichtre, quelle frayeur !).
Je m'amuse a voir comment de si petits détails, vite anecdotiques pour un adulte, peuvent marquer l'esprit du jeune lecteur.
J'avais oublié aussi que Haddock ne possédait pas encore Moulinsart aux débuts de la série, et j'avais oublié que c'est Tournesol qui le lui offrait. Par contre, j'avais conservé dans un coin de ma mémoire la fameuse statue de St Jean de Patmos (même si j'avais occulté la grande connaissance oecuménique de Tintin) et ce globe terrestre mécanisé. Fascinant. Et aujourd'hui je comprend comment Hergé a articulé son intrigue, faisant voyager les protagonistes jusqu'au milieu de l'Atlantique alors que le trésor se trouvait sous leurs pieds, et je suis admiratif.

Ce duo de tomes reste pour l'instant - de l'avancé de mes relectures - mon Tintin préféré.
Commenter  J’apprécie          261

Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
“le pire ennemi du marin, ce n'est pas la tempête qui fait rage ; ce n'est pas la vague écumante qui s'abat sur le pont, emportant tout sur son passage ; ce n'est pas le récif perfide caché à fleur d'eau et qui déchire le flanc du navire ; le pire ennemi du marin, c'est l'alcool !
Commenter  J’apprécie          30
TINTIN : Capitaine, nous sommes des ânes !...
CAPITAINE HADDOCK : Que voulez-vous dire ?
TINTIN : Voyons, capitaine, le méridien par rapport auquel vous avez compté les degrés de longitude c'est naturellement le méridien de Greenwich ?...
CAPITAINE HADDOCK : Évidemment, ce n'est pas celui de Tombouctou !
TINTIN : Attendez ! Le chevalier de Hadoque, lui, a certainement compté en prenant comme méridien d'origine le méridien de Paris, qui est situé à plus de deux degrés à l'est du méridien de Greenwich !...
Commenter  J’apprécie          490
« Et mon whisky ?... Où est mon whisky ?...
— Il est à bord naturellement !
— Il est à bord !... Dieu soit loué !...
— Bien entendu, il est en pièces détachées…
— En pièces détachées ?... Mon whisky est en pièces détachées ? »
(Dialogue entre le Capitaine Haddock et le Professeur Tournesol)
Commenter  J’apprécie          314
« Dites, capitaine, est-ce un poisson, cet animal qui vient de sauter hors de l’eau, là-bas ?...
— Non, c’est un piano à queue !... »
(Dialogue entre le Capitaine Haddock et le Professeur Tournesol)
Commenter  J’apprécie          362
PROFESSEUR TOURNESOL : Tirez !... Allez-y, tirez !...
CAPITAINE HADDOCK : Mais c'est ce que je fais, tonnerre de Brest ! Est-ce que j'ai l'air de jouer du cornet à pistons, par hasard ?...
Commenter  J’apprécie          340

Videos de Hergé (174) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hergé
Rencontre avec Daniel et Félix Pérez, experts BD pour ARP, 174 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris, pour la vente online d'albums du 13 au 25 février et la vente exceptionnelle en salle du samedi 17 février à 15h avec des originaux d'Hergé exceptionnels. Découvrez des originaux de Loisel, Moebius, Druillet et Hergé dont la formidable double planche du Sceptre d'Ottokar, huitième album de la série ! Une véritable pièce de musée. Exposition de 9h à 19h chez ARP du lundi 13 février au samedi 17 février (9h-12h) avec possibilité de rendez-vous privé ! Tous les renseignements sur https://www.arp-auction.com/ #GALERIE #BD #POPCULTURE #BANDEDESSINEE #COMICBOOKS #9EMEART#TINTIN#HERGE Retrouvez 1,2,3 BD ! Chez les libraires! sur : https://www.youtube.com/TraitpourtraitBD https://www.facebook.com/TraitpourTraitBD https://www.instagram.com/traitpourtraitbd/
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (9473) Voir plus



Quiz Voir plus

La Licorne et Rackham le Rouge

Alors qu'il flâne au marché aux puces, Tintin achète un objet qu'il se réjouit d'offrir bientôt au capitaine Haddock pour son anniversaire. Cet objet, c'est : ......

une belle boite à tabac laquée.
une nouvelle casquette de marin.
un beau modèle réduit d'un bateau ancien.
un magnifique lot de verres à whisky

12 questions
160 lecteurs ont répondu
Thème : Les Aventures de Tintin, tome 12 : Le Trésor de Rackham le Rouge de HergéCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..