AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020557207
168 pages
Éditeur : Seuil (26/08/2005)
3.21/5   26 notes
Résumé :
Thomas est mort, son corps attend d'être reconnu dans une morgue. Son frère Guillaume se trouve investi de cette difficile mission. Thomas était écrivain, il transformait les récits familiaux en règlements de comptes, pillait allègrement au passage les souvenirs de Guillaume et révélait la barbarie ordinaire de la famille. Guillaume semble désormais le seul dépositaire de la mémoire familiale. Une mémoire sous l'emprise d'une subjectivité absolue, mêlant vérités et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Marti94
  08 décembre 2020
Grosse déception !
Je suis dans une période où je regarde les films de Christophe Honoré dont les chansons sont signées Alex Beaupain. Je les aime beaucoup.
J'ai voulu lire son premier roman pour voir s'il savait aussi écrire sur ses sujets filmés, des relations familiales ou des amours compliquées dans un univers chantant mais souvent mélancolique.
La réponse est Non car non seulement ce n'est pas très bien écrit mais l'histoire est un prétexte à décrire des scènes de sexes réelles ou fantasmées qui n'apportent rien.
Guillaume est un jeune homme dont le grand frère Thomas est mort, suicidé dans sa baignoire avec un sèche-cheveux et cela n'a rien à voir avec Claude François.
La seule chose que l'on sait c'est que Thomas a écrit deux romans qui ont fait explosés sa famille.
Le sujet de "L'infamille" aurait pu être intéressant d'autant plus que Guillaume est convié à la morgue pour voir le cadavre de son frère et que cette épreuve aurait pu être l'occasion de parler de Thomas. Mais Guillaume ne fait que parler de lui et de ses frasques notamment à Tenerife ou il gagne de l'argent dans l'immobilier en dépouillant des clients crédules. Pas très beau tout ça... et ses histoires de bites n'ont vraiment aucun intérêt parce qu'après avoir lu deux tiers du roman, on n'en sait moins que ce qu'il y a écrit sur la quatrième de couverture.
Je n'ai pas pu continuer ce livre vraiment décevant. Je préfère la caméra de Christophe Honoré.
Lu en décembre 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jeandubus
  02 août 2013
Scarborough était dans ma bibliothèque mêlé à d'autres livres après un déménagement, « On » l'a acheté et je lis Christophe Honoré sur la couverture, et je pense aux" chansons d'amours" et à" la belle personne".
Mais là on est dans le très noir, l'incestueux poussé vers l'horrible. Heureusement ça ne dure pas trop longtemps et ça n'est pas racoleur et sale comme seule sait l'être Christine Angot.
Je lis après « l'infamille » rangé à côté et je comprends mieux Scarborough. Un premier livre est une confession, celui-là à des moments terribles (la scène de la morgue par exemple » mais justifie le second, halluciné et poétique.
Quel parcours en tout cas de ces noirceurs littéraires vers un cinéma et un théâtre finalement beaucoup plus légers.
Seul Pasolini a osé filmer Salo...
Commenter  J’apprécie          60
marianne
  19 octobre 2016
L'infamille (1997) est le deuxième livre que je lis de Christophe Honoré. J'avais déjà lu La douceur, il y a presque deux ans, qui m'avait laissé un souvenir fort.
Guillaume a vingt-trois ans et doit se rendre à la morgue pour y reconnaître le cadavre de son grand frère. Il repense à leurs enfances et aux livres que le défunt a publié, sources de malheur pour la famille.

Je l'ai lu d'une traite, je ne suis pas prête de l'oublier ! L'écriture de Christophe Honoré est dans la veine des auteurs que je préfère, précise, amère.

le livre pour enfants m'attend déjà !
Commenter  J’apprécie          10
ZeroJanvier79
  30 août 2018
Un roman troublant, parfois difficile à suivre mais qui mérite sans doute une deuxième lecture pour en saisir toutes les subtilités.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LatmaLatma   08 mai 2011
— Combien ?
— Quarante-huit secondes.
La voix de Thomas est tellement douce. Il m'admire enfin, il est fier et il a peur pour moi. Bientôt, il va me supplier d'arrêter, m'effrayer, me dire que mes yeux vont brûler. Pour la première fois, j'attaquerai la minute. Sa main se posera sur mon visage, un écran entre mon regard et le soleil. J'embrasserai sa main, mais dans ma tête, sans bouger mes lèvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   08 décembre 2020
Je me dis qu'après tout, je n'ai pas vraiment peur de mourir.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   08 décembre 2020
J'ai laissé passer trop de temps sans écrire.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christophe Honoré (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Honoré
Marcel Proust exerce toujours une attraction toute particulière. Il y a un an, Christophe Honoré présentait au théâtre "Le Côté de Guermantes", adaptation du troisième tome d'"À la Recherche du temps perdu". En cette rentrée 2021, il sort "Guermantes" en salles, un film tiré de son expérience avec la troupe de la Comédie française.
Charles Dantzig, auteur, prépare pour France Culture "Marcel Proust, le podcast", qui agrégera des dizaines d'émissions s'emparant de différents aspects de la très riche oeuvre proustienne.
Ils sont en compagnie de la comédienne Florence Viala au micro de Guillaume Erner.
L'invité des Matins de France Culture. Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 29 Septembre 2021) Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : mortVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2657 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre