AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claire Joly (Traducteur)
EAN : 9782266097789
346 pages
Éditeur : Pocket (20/04/2000)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 18 notes)
Résumé :

" Je regarde ma vie passée comme on regarde un mauvais film d'action, en hurlant, assise au bord de mon fauteuil : " Non, non, n'ouvre pas cette porte ! Il y a un méchant qui t'attend derrière. Il va t'attraper, te ligoter, et tout va s'écrouler ! " Sauf que, dans mon histoire, il n'y a pas de méchant. Celle qui m'est tombée dessus n'est autre que moi-même. Mon double, une bonne femme décharnée et diabolique, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
red_inblue
  05 septembre 2018
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, une lecture très agréable, malgré quelques passages assez difficiles où il a fallu que je prenne du recul à certains moments de l'histoire. A mon avis, je pense qu'il faut une certaine maturité pour lire ce genre de romans.
Résumé bref:
Maria, déjà petite fille à l'époque, était en manque d'affection de la part de ses parents. Ce qui va engendrer de troublantes répercussions : Pour essuyer ce vide émotionnel, elle devient boulimique à l'age de neuf ans et enchaîne les crises de boulimie consistant à s'empiffrer et par la suite se faire vomir. Après avoir vécu une enfance désastreuse, la petite fille est devenue une adolescente, avec d'autres idées plein la tête. Elle commence à en avoir marre d'être boulimique. Elle se fixe donc un nouvel objectif: devenir anorexique. Durant de nombreuses années, cette fille a guéri, rechuté, guéri. D'abord hospitalisée plusieurs fois, elle finit par être internée pour une durée indéterminée. Malgré ce que les médecins avaient prédit, elle s'en est sortie vivante et plus forte. Pleine d'espoir pour son futur, elle est déterminée à ne plus refaire les mêmes erreurs, à combattre son passé et à aller de l'avant.
Conclusion: En un mot, ce livre était beau, troublant et touchant. Je le conseille fortement auprès des adolescentes (seulement pour celles qui font preuve de maturité !) de nos jours, il permet aux jeunes filles de faire attention à leur santé et de ne pas être constamment obnubilé par leurs poids. L'anorexie est une terrible maladie, qu'elle soit physique ou mentale. Grâce à ce livre, j'ai su que cette même phase était un combat difficile à mener à l'intérieur de soi, et je ne souhaite en aucun cas vivre la même histoire. Personne ne mérite de subir cette terrible souffrance. Alors non, les filles, aimez votre corps quel qu'il soit et acceptez vous telles que vous êtes ! Soyez bien dans votre peau !:)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Electra
  12 décembre 2019
Je l'ai lu en version originale du coup, j'ignore ce que donne la traduction. Mais l'écriture est superbe en anglais.
Je n'ai jamais eu de souci particulier avec la nourriture ou avec mon poids. Mais je sais aussi que la société actuelle met une pression énorme sur l'apparence physique et que la discrimination liée au poids est aujourd'hui reconnue. Les petites filles lisent les magazines féminins et voient à la télévision ces défilés où de jeunes femmes très minces défilent. Mais cela n'est qu'une des multiples raisons qui vont pousser des jeunes femmes (et des garçons, moins nombreux) à vouloir perdre du poids à tout prix. le récit de Marya Hornbacher est à la fois éprouvant et terrifiant, mais aussi très bien écrit. Car Marya a toujours écrit et a toujours eu ce talent. Ce qui lui permet de produire ce récit, parfois si effrayant, qu'on préférait qu'il soit né de son imagination. Mais non tout est réel.
“Soon madness has worn you down. It's easier to do what it says than argue. In this way, it takes over your mind. You no longer know where it ends and you begin. You believe anything it says. You do what it tells you, no matter how extreme or absurd. If it says you're worthless, you agree. You plead for it to stop. You promise to behave. You are on your knees before it, and it laughs.”
Marya a commencé toute petite à être très consciente de son poids, comme beaucoup d'enfants, elle avait de bonnes joues, elle n'était pas mince. Petite, elle n'était pas grosse, ni bien en chair, mais son ossature et sa stature lui valaient des petits surnoms qui l'ont agacé très vite. Sa mère, une femme exigeante et distante, n'aimait pas l'allure de sa fille. Alors, à l'âge de huit ans, Marya, sans en avoir parlé avec personne, ni rencontré qui que ce quoit qu'il l'avait fait avant elle, est allée vomir son repas. Aussi simple que cela. Elle s'est sentie soulagée. Enfin, elle prenait le contrôle de son corps. Une fois par semaine, puis deux, puis tous les jours, Marya vomissait. Elle ne perdait pas de poids mais ne grossissait pas non plus. Malgré les douleurs liées à l'acte (problèmes gastriques, dentaires, acidité de l'estomac, problèmes aux jointures des doigts), Marya continue. Dès l'âge de douze ans, elle a aussi goûté à l'alcool, aux drogues et aux hommes. Ses parents, trop occupés à se haïr, se déchirent à travers leur fille unique. le collège n'aide en rien Marya. Cette dernière est, comme beaucoup d'autres anorexiques, une overachiever – elle est douée à l'école, première de sa classe, veut devenir médecin, scientifique, rentrer à l'université à quinze ans. Elle est perfectionniste et ne se pardonne aucun écart. Contrôler son corps est important. Mais les drogues, l'alcool, le sexe plongent la jeune fille dans une profonde dépression. Et surtout, elle ne perd pas le poids qu'elle souhaite. Alors, elle décide de réduire ses repas, et très vite elle en saute. Boulimie puis anorexie.
This is the very boring part of eating disorders, the aftermath. When you eat and hate that you eat. And yet of course you must eat. You don't really entertain the notion of going back. You, with some startling new level of clarity, realize that going back would be far worse than simply being as you are. This is obvious to anyone without an eating disorder. This is not always obvious to you
(suite sur mon blog - chronique très longue)
Lien : http://www.lanuitjemens.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
christianmounier0419
  27 septembre 2019
terrible livre que celui là, en forme de coup de poing, un des rares que j'ai lu en faisant des pauses...l'horreur anorexique , accrochez vous , on est plongé dans un trouble du comportement alimentaire ...histoire d'un combat!
Commenter  J’apprécie          00
owore
  03 juin 2013
Vraiment poignant il est devenu mon livre préféré .
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
TwistedHarleenTwistedHarleen   19 janvier 2020
Si nous avions eu un dieu, il se serait appelé Dionysos. Nous étions des ménades, contemplant l'idée de la possession d'un air mi-crédule mi-sceptique. Mais c'était une époque dionysiaque. On dit que Dionysos devint fou à force d'étudier. Nous ingérions plus d'informations sur le monde, sur ses limites et leur dépassement que nous étions sans doute capable d'en digérer. Nous étions trop nombreux à embrasser l'idée romantique de l'artiste fou, du génie qui s'enivre de musique, de mots, de couleurs. Nous voulions être ce génie que l'univers de son esprit a rendu fou. Les couloirs, les routes, les dortoirs résonnaient de vibrations, de fureur et d'exaltation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sephora_x3Sephora_x3   25 juin 2013
Je n'étais pas triste, je n'étais pas en colère, je n'étais pas schizophrène, je n'avais de troubles de la personnalité,

il n'y avait aucuns événement traumatique particulier dans ma vie.

Vu de l'extérieur, rien ne clochait.


Ce qui clochait, c'était moi
Commenter  J’apprécie          10
Porcelaine73Porcelaine73   12 juillet 2016
On voit la boulimie et l'anorexie comme une psychose bizarre, une manie un peu étrange, une phase que traversent les jeunes filles. On oublie que c'est d'abord une grande violence, un acte d'une qui trahit une colère et une angoisse profonde envers soi-même.
Commenter  J’apprécie          10
TwistedHarleenTwistedHarleen   15 janvier 2020
Là-dessus, ils se sont mis à se reprocher mutuellement l'état dans lequel je me trouvais. Ajoutons que ce n'est pas vraiment leur faute. Si on vous conseille de sauter d'un pont, vous n'êtes pas obligé(e) de le faire. Mais si vous le faites, vous pouvez toujours dire qu'on vous en a donné l'idée. Je pourrai facilement accuser mes parents de ce qui s'est passé, mais je sais aussi pertinemment que je voulais savoir quel effet ça ferait de tomber.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Porcelaine73Porcelaine73   12 juillet 2016
Non pas que je voulais sciemment être malade. Mais je faisais tout pour l'être. En un sens, je rêvais de me faire prendre, pas tant pour être sauvée que pour être considérée comme quelqu'un. Je voulais qu'on m'admire de me détruire si bien.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Marya Hornbacher (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marya Hornbacher
Interview de Marya Hornbacher (en anglais)
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: ingénieurs, techniciens (95)
autres livres classés : boulimieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1009 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre