AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781032701264
Éditeur : Editions Ki-oon (08/06/2017)
4.17/5   155 notes
Résumé :
Parti en campagne à la frontière du royaume de Koush, Thoutmosis Ier reçoit une blessure fatale ! Ivre de vengeance, son fils fait exécuter les prisonniers ennemis de la manière la plus sanglante qui soit et néglige ses devoirs de pharaon... Hatchepsout, qui tente de prendre en main les affaires de l'empire, se rend plus que jamais compte de sa impuissance.

Mais sa rencontre avec Senmout, le nouveau scribe, va tout changer : devenu son allié, l'homme ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 155 notes
5
19 avis
4
22 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

BazaR
  06 décembre 2020
Arf, je me suis encore fait avoir.
Au commencement du tome, le ronchonneur toujours tapi en moi s'est réveillé. « Oui heu, c'est cucu la praline et gnangnan heu, les méchants sont tellement évidents que ça se voit sur leur visage heu, pas subtil pour un sou quoi, et pis c'est quoi ces têtes de caricatures que font les personnages par-ci par là ? ».
Mais au fur et à mesure le ronchonneur se tait et je me laisse séduire.
Par Hatshepsout elle-même d'abord, qui a un sacré tempérament. Elle encaisse bien les humiliations et ses coups de théâtre touchent toujours le centre de cible (ils énervent son pharaon de mari et son prêtre dévoyé). Les dessins la présentent aussi bien en petite gamine vénère qu'en vamp irrésistible.
Son super scribe Senmout, c'est la nuit face au jour d'Hatshepsout. le type reste de marbre quelle que soit la situation, mais sa dévotion pour sa maitresse irradie. Trop proches, ils sont. Leurs ennemis vont se servir de ce lien pour affaiblir la reine.
En fouinant un minimum sur Internat, j'ai pu constater que Chie Inudoh s'est bien documentée. Senmout et son frère apparaissent dans les textes historiques. L'auteure, elle remplit les blancs avec son imagination. de plus, les petites scénettes de fin sont consacrées à des anecdotes sur la vie au temps des pharaons.
Reste le seul point vraiment agaçant : cette façon de dessiner la malignité sur le visage des méchants, genre rictus cruel, qui les identifie immédiatement. Mais il y a de l'espoir : la dame Sothis, maitresse du harem, cache bien sa sournoiserie sous son visage d'ange.
A ne pas filer direct à un gamin quand même : les scènes de torture ou d'orgie sont sans compromission.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          343
Alfaric
  16 juin 2017
Dans ce tome 2, c'est en visitant un chantier pharaonique que Chepsout découvre qu'il faut bien faire des choix entre le rôle de reine et la condition de simple humaine car chacun à sa place dans la grande marche du monde. Ce faisant elle rencontre autant d'amis que d'ennemis dans le clergé tout-puissant…
Après on s'attarde sur les intrigues de la favorite Sothis qui a pris le pouvoir dans le harem avant de le tyranniser... Ah ça, on nous montre bien qu'elle est méchant et vilaine puisqu'elle tue des femmes enceintes innocentes et des petites vieilles qui n'ont fait de mal à personne à part son ego surdimensionné de grosse pouffiasse narcissique… On se demande jusqu'à quel point on peut être un gros abruti quand le pharaon en quête d'un héritier pardonne à ladite grosse pouffiasse narcissique d'avoir assassiné ses futurs héritiers avant de lui prêter oreille quant aux ragots low cost qu'elle colporte sur la reine…
Senmout est accusé d'entretenir une liaison interdite avec la reine, et il préfère se retirer et laisser sa charge à son demi-frère Senmèn plutôt que de reconnaître qu'il n'est pas insensible au charme de la reine : shojo power !!! Quelle solution pour la reine dont la grandeur est d'avoir bon coeur pour mettre fin à ce merdier ? Prendre en main son destin en devenant Pharaonne des propres mains ???
J'ai beau ne pas lire de shojo j'ai tout de suite repéré les gimmicks du genre et force est de constater que j'ai déjà vu tout cela, mais pas forcément en mieux car les graphismes qui appartiennent clairement à la nouvelle génération sont aboutis et que l'univers égyptianisant est très plaisant à parcourir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
Shan_Ze
  07 octobre 2019
Dans ce second tome, Chepsout profite de l'absence de son fr...mari, pour marquer son autorité. Elle est très attentive à son entourage, les femmes du harem, les vieilles dames faisant de la broderie, des jeunes esclaves... Senmout, le scribe la conseille mais aussi essaie de l'empêcher de faire n'importe quoi...
On apprend beaucoup de choses sur l'Egypte antique, dommage que l'ensemble soit trop manichéen, Thoutmosis et Sothis sont des personnages clairement mauvais, même dans leurs traits, le sourcil froncé, la bouche grimaçante, on retrouve cette méchanceté. J'espère que la mangaka reste assez fidèle à l'histoire. Cette série reste intéressante, à suivre !
Commenter  J’apprécie          260
Kassuatheth
  25 mars 2018
À part ce que j'ai écrit sur le premier Tome, y a-t-il quelque chose à ajouter?
Hatchepsout n'est plus une jeune fille qui rêve de devenir reine. Ce 2e Tome est plus violent que le premier Et, Hatchepsout doit se battre pour ne pas être évincée par les multiples intrigues de la cour.
Senmouth qui lui avait juré fidélité à la fin du premier Tome tient sa promesse et aide sa reine du mieux qu'il peut. À la fin de ce Tome, Senmouth doit s'exiler parce que les rumeurs de la cour laissent entendre qu'il y aurait infidélité de la part de la reine.
Commenter  J’apprécie          180
Under_the_Moon
  27 décembre 2017
Dans ce second tome, les jeux de pouvoirs se mettent en place et chacun avance ses pions pour être au plus près des faveurs du roi.
La reine Chepsout, aux côté du scribe Senmet, continue d'apprendre ce que signifie être reine et mettre son devoir au-dessus de ses sentiments.
De plus, dans ce tome, la reine fait deux excursions dans le "monde réel". D'abord sur le chantier d'une pyramide en construction, puis dans le harem du pharaon. Elle y découvre la dureté de la condition humaine pour ceux qui sont nés sans attribus royaux et doivent lutter pour des conditions de vie acceptables - une notion bien subjective selon les individus.
J'ai trouvé ce tome bien plus intéressant que le premier, l'action et les dilemmes commencent réellement. Et l'esquisse de problématique sur le pouvoir donne du relief à l'histoire.
Quant aux sentiments naissant joliement mis en valeur par des planches finement travaillées, elles ne font qu'ajouter un petit brin de piment au tout ; et on en redemande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150


critiques presse (1)
BDGest   18 juillet 2017
Cette suite assure un bon relai avec la mise en place du premier tome. Si le scénario ne gagne pas en subtilité, il prend de l'ampleur, gardant le bon compromis entre culture et divertissement.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   30 novembre 2020
En tête du cortège, sous les acclamations de la foule en effervescence, Thoutmosis II s'avance, suivi par son armée.
Viennent ensuite les fantassins, dont les mercenaires nubiens, les soldats blessés en état de marcher, et enfin...
Symbole de la victoire, la dépouille du chef de l'armée bédouine, pendue par les pieds, ainsi qu'une montagne de bras, de jambes et d'organes génitaux entassés, sectionnés aux soldats ennemis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
NievaNieva   04 janvier 2019
"Qu'est-ce qu'on mangeait, dans l'Égypte antique ?!"
La base de l'alimentation, c'était le pain !!
À toute occasion, à tous les repas, on consommait du pain !

Pour l'occasion, je vais vous donner la recette... D'abord les céréales...
Orge
Froment
Blé dur

Les broyer dans une meule pour les réduire en farine...
Les tamiser à l'aide d'un papyrus ou d'un filet...

Ajouter de la levure, du sel, des aromates, du lait...
Bien mélanger jusqu'à former une pâte...
Laisser lever....
La modeler selon la forme désirée et la mettre au four...

Et voilà le plat principal !
Avec comme accompagnement : du lait, de la salade, du poisson, de la soupe, des fruits !

Bon appétit !

Ça croque sous la dent...
Comme la mouture n'était pas très fine, il restait encore du son et des grains entiers...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Shan_ZeShan_Ze   01 octobre 2019
- Pouvons-nous renvoyer chez eux les prisonniers du Wawat ?
- Pardon ?
- Comment pouvez-vous dire une chose pareille ? C'est absolument hors de question ! Ce sont des trophées de guerre ! La preuve que feu Thoutmosis a conquis leur pays !
Commenter  J’apprécie          90
AlfaricAlfaric   11 juin 2017
Quand on a du pouvoir, il faut savoir prendre des décisions difficiles.
Commenter  J’apprécie          171
KassuathethKassuatheth   23 février 2018
C'est dans les situations incontrôlées que l'on grandit le plus.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Chie Inudoh (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chie Inudoh
RIKUDO 2 - REINE D'EGYPTE - LE COUVENT DES DAMNES - LECTURES DU CHEF #34 "La Reine d'Egypte" à partir de 0:26
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1025 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..