AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781032702629
Éditeur : Editions Ki-oon (03/05/2018)
4.05/5   92 notes
Résumé :
Hatchepsout, ou le combat d'une reine au temps des Pharaons !
Le harem de Thoutmosis est le théâtre de macabres machinations : Sothis, la favorite, entend bien conserver son rang, quitte à assassiner toute femme portant l'enfant de pharaon ! Lorsque Chepsout découvre la vérité, elle fait emprisonner la coupable, sans se douter que le châtiment est loin d'être suffisant...

Les conséquences ne se font pas attendre : de folles rumeurs commencent ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 92 notes
5
6 avis
4
19 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Alfaric
  06 mai 2018
Dans ce tome 4 Chepsout est devenue régente sous le nom d'Hatchepsout en attendant que son fils adoptif devienne majeur. Elle a de grand projet pour son pays et pour son peuple, mais femme elle doit encore et toujours combattre la vieille garde des traditionalistes machistes, néoconservateurs avant l'heure...
Intermède dramatique avec les retrouvailles de Chepsout et Senmout, intermède humoristique avec la belle Tabia et le petit Mah, avant que la souveraine ne décide d'offrir un modèle masculin à ses enfants : elle aimerait que cela soit Senmout qui a les mêmes idéaux qu'elle, mais son fils préfère Sobek l'officier fanfaron protégé du clergé d'Amon. Celui-ci ne cesse de proclamer qu'un roi n'a pas égal mais des ennemis à tuer et des sujets à commander, et c'est qu'au cours d'un entraînement que le petit Pharaon perd son seul et unique ami massacré sans merci sous les applaudissements des courtisans... Hatchepsout démet Sobek de ses fonctions : le jeune Thoutmosis III ne lui pardonnera jamais ! To Be Continued !!!
Les passages girly ne sont pas trop prégnants, les différences de ton ne sont finalement pas trop hétérogènes et les graphismes sont plaisants de bout en bout : une série antique qu'on lit avec plaisir ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
BazaR
  09 mars 2021
J'ai bien aimé comment le rebond s'opère dans ce tome.
Ce n'était pas si évident de maintenir une tension dramatique, vu la position atteinte par Hatchepsout. Mais Chie Inudoh a réussi à maintenir le conflit larvé que la reine livre aux prêtres d'Amon désireux de détenir le pouvoir véritable. L'enjeu est à présent dans l'éducation du jeune Thoutmosis III. Ce dernier a bien compris qu'il est le pharaon et on voit la tension grimper entre lui et Hatchepsout.
Ce tome nous fait aussi découvrir la ville d'Avaris, ancienne capitale des envahisseurs Hyksos à présent en ruine, et qu'Hatchepsout veut réhabiliter.
Les personnages sont moins caricaturaux. Je préfère nettement Sobek, le guerrier chargé par les prêtres d'Amon d'entrainer Thoutmosis III, au grossier père de ce dernier. Il est beaucoup moins transparent dans ses intentions.
Enfin, le bonus qui présente la visite de l'auteure au salon LivreParis et dans les bureaux de Ki-Oon est un moment sympathique.
Continuez comme ça m'sieursdames.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
Shan_Ze
  20 novembre 2019
Hatchepsout est maintenant devenue régente du nouveau pharaon, Djehouty qui a trois ans. Elle continue de vouloir mener ses projets de reconstruction. Mais Djehouty qui se sent mis à l'écart demande à être formé pour combattre.
Dans le même temps, Senmout revient...
Dès leur plus jeune âge, Djehouty est traité comme un prince il a beaucoup d'assurance, de colère... Hatchepsout de son côté essaye de garder le cap sur ses résolutions, devenir pharaon. L'épisode avec le nain n'a pas beaucoup d'intérêt pour le reste de l'histoire (enfin, si un peu de culture). Dommage qu'on ne voit pas plus la princesse Neferouré (qui est presque intimidé par sa mère qu'elle ne doit pas voir souvent). Mais la tension monte en fin de tome avec un Djehouty plus en colère que jamais !
Commenter  J’apprécie          250
Under_the_Moon
  01 mai 2019
Ce quatrième tome a un rythme plus "calme" que les trois précédents, et certaines planches font échapper - presque malgré le personnage principal - ses moments de doutes et de "faiblesses" avec des découpages très intimistes et émouvants.
Cette "décélération" dans le rythme s'explique du fait qu'elle permet d'installer la transition qui s'opère t met en scène un contraste saisissant entre le deuil que Chepsout fait de l'image qu'elle avait d'elle-même et les forces et stratégèmes nécessaires pour arriver à ses fins. La régente fait face à de nouveaux échecs dans ses plans de réconciliations des peuple, et par-dessus le marché, elle peine à trouver un équilire avec son statut de mère... et de femme ! Une dimension qui donne un goût un peu hollywoodien à certaines séquences, mais, avouons-le, ça ne déplaît pas tant que ça et ça ne casse pas l'histoire globale non plus !
Malheureusement pour Chepsout un plus grand défi s'annonce pour elle
car son fils, tout jeune pharaon, ne semble pas décidé à suivre la voie qu'elle souhaite pour lui. de quoi promettre bien des tensions dans les tomes à venir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Nadge
  14 septembre 2021
Thoutmosis III (ou Djehouty), le fils de Sothis et de Pharaon, est le digne héritier de son père, du haut de ses 3/4 ans.
La reine est donc régente, en attendant que l'enfant grandisse, mais celui-ci est déjà sous la coupe des prêtres d'Amon et plus exactement sous le contrôle d'un soldat issu du culte d'Amon, le ténébreux et ambitieux Sobek.
Il est dure et a comme son père une passion pour la guerre, il va même aller jusqu'à tuer son camarade d'entraînement...
Côté ambiance générale, on monte en tension et en violence.
Les personnages sont moins naïfs et on comprend mieux les enjeux politiques et les divers complots.
Fidèle à ses principes, la Reine veut faire revivre la cités de ses ancêtres, pour en faire une cité capitale dédiée au commerce : Avaris. Cette cité est en ruine et cela va demander beaucoup de travail et donc d'argent, ce projet n'enchante donc pas les prêtres d'Amon.
Côté dessin, c'est toujours aussi magnifique, avec un gros travail et beaucoup de finesse.
Quelques flash-back où l'on voit Chepsout enfant.
On apprend également des choses sur la vie quotidienne, et dans ce tome un focus sur la situation des gens de petites tailles (nains). cela va être l'occasion d'avoir une petite histoire annexe dans ce tome, avec Tabia qui va être mise à l'honneur.
La fin laisse entrevoir un tome 5 riche en rebondissement, avec un désaccord entre la Reine et le jeune Pharaon. Une certaine colère grandi en lui, il ne se sent pas écouté et il va nourrir un certain ressentiment pour la Reine.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
ActuaBD   26 juin 2018
Une fois encore, nous avons là un nouveau tome à la hauteur de nos attentes. Il laisse planer en l’occurrence un doute obscur sur le futur incertain de nos héros.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
NadgeNadge   14 septembre 2021
Tu vas vivre pleins d'expériences... des tristes et des joyeuses... qui te seront utiles pour faire de toi un roi!
Commenter  J’apprécie          30
AlfaricAlfaric   07 mai 2018
- Sobek, je n'ai pas l'intention de rester régente...
- Vous allez prendre un nouveau mari ?
- Inutile, c'est moi qui deviendrait Pharaon !
- Comment ? Mais une femme ne peut pas gouverner...
- Vous êtes bien étroit d'esprit...
Commenter  J’apprécie          190
KmyeKmye   07 mai 2018
Le bâ est l'un des cinq éléments qui composent l'être humain. Au royaume des morts, tout le monde est représenté par son bâ... C'est la forme par faute d'un individu qui ne vieillit plus et ne s'altère plus. Une statue de Pharaon est une projection de son bâ, une vision de son âme.
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
L'homme venu de la capitale dit...

" Un autre soleil s'est levé, annonçant une ère nouvelle...

Mais ce nouvelle astre est encore tout jeune, et pour l'instant, c'est sa mère qui éclaire le pays? "

Alors le peuple demandant...

"Comment est la mère de notre roi? "

" Une épouse ambitieuse prête à tuer son mari pour monter sur le trône?

Une mère aimante qui élève son fils avec sagesse et affection?

Une femme dangereuse qui n'hésite pas à manipuler les hommes et à faire usage de son pouvoir?

Lequel de ces trois portraits dépeint son véritable visage? "

Le peuple n'avait aucun moyen de le savoir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NievaNieva   22 janvier 2019
J'ai dédicacé pendant trois jours.

— Je viens de province pour ce salon...
— Je vous ai fait un dessin !
— Je viens de New York avec mon petit-fils !

— Une beauté égyptienne !
— C'est ma tenue de tous les jours !

— On a lu "Reine d'Égypte" à la bibliothèque de l'école ! C'est la bibliothécaire qui nous a parlé du Salon du livre.
— Vraiment ?!
Génial, les écoles françaises...
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Chie Inudoh (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chie Inudoh
RIKUDO 2 - REINE D'EGYPTE - LE COUVENT DES DAMNES - LECTURES DU CHEF #34 "La Reine d'Egypte" à partir de 0:26
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1026 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre