AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791032705865
Éditeur : Editions Ki-oon (05/03/2020)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Pour interrompre sa scolarité, Louis doit obtenir l'accord de son père adoptif. Étrangement, l'homme d'affaires ne lui fait pas obstacle et se contente de modifier un peu les termes du document... Le jeune cerf peut donc prendre la tête du terrible gang des Lions, tournant le dos au monde dans lequel il a vécu pendant des années.

De son côté, Legoshi se rend compte au cours d'un duel amical qu'il n'a plus aucune puissance dans les mâchoires ! C'est qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Rickola
  20 mai 2020
Ce tome s'ouvre sur une séquence choc particulièrement brutale et inattendue, dans le sens où graphiquement, elle est déjà très impressionnante, mais en plus, elle arrive sans crier gare. C'est à un point tel que j'ai dû bien m'attarder sur les images pour être certain de ce que je voyais. Et si la séquence n'a pas de réelle incidence sur les personnages principaux, elle donne le ton thématique de ce nouveau tome. Car sans vous en dévoiler la teneur, l'événement qui a lieu pose de nombreuses questions…
Tout comme le fait que Legoshi finisse par trouver l'identité de l'assassin de Tem, l'alpaga. Une révélation qui arrive également de façon brutale, et qui va mettre en avant les motifs de cet assassinat, assez inattendus mais qui renvoient à une séquence en particulier du manga. Cette nouvelle révélation contribue à questionner sur l'ordre établi et sur la possibilité réelle pour les carnis et les herbis de vivre ensemble. En filigrane, de nombreux questionnements en lien avec nos sociétés humaines transparaissent.
Car Itagaki l'avait bien dit, Beastars est un manga avec des animaux qui parle des comportements humains. Ainsi, elle met le doigt sur des choses sans les nommer réellement ce qui nous laisse un champ d'interprétation assez large. Parle-t-elle de racisme, de sexisme, de différences de statut social ? Selon moi, elle brasse toutes ces thématiques avec intelligence et les met toutes en lien avec les notions de pouvoir, d'éducation et de contrôle des pulsions. C'est encore une fois passionnant et chaque nouvelle pierre ajoutée à son édifice contribue encore un peu plus au statut de chef d'oeuvre que Beastars a d'ores et déjà acquis selon moi.
Et au-delà de cette richesse thématique, le récit suit son cours, avec de gros changements qui se profilent, et le titre de Beastar qui continue de prendre de l'importance. Dans le même temps, Legoshi retrouve Louis, et leur rencontre débouche sur plus de questions que de réponses, mais quoi qu'il en soit les deux personnages restent magnifiques et semblent être un miroir l'un de l'autre. Et comme toujours Legoshi a ce petit quelque chose en plus qui me touche en plein coeur. Enfin, le volume s'achève en prenant également le temps de développer Haru et Juno. Un programme bien dense pour un seul tome, mais l'écriture d'Itagaki, toujours aussi précise, permet de gérer le tout brillamment.
En résumé, on ne le dira jamais assez, mais Beastars est encore et toujours une oeuvre unique. Par son esthétique particulière (mais magnifique), son traitement de ses thématiques et son travail sur les personnages. Je ressors encore une fois comblé de la lecture de ce neuvième volume, qui de séquence choc en révélations fortes n'oublie jamais ses personnages et son récit. Un tome brillant, comme toujours.
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tachan
  08 mars 2020
Beastars est une série que j'apprécie énormément et qui s'est vraiment bonifiée depuis ses débuts mais même si ce fut une bonne lecture, je ne suis pas entièrement satisfaite de ce tome que j'ai trouvé un brin brouillon. Les chapitres s'enchaînent moins bien que d'habitude et une certaine révélation tombe complètement à plat...
Paru Itagaki a l'habitude de nous bousculer et d'aller là où on ne l'attend pas. Elle en fait encore la preuve ici, avec la révélation très rapide et inattendue de l'identité du meurtrier de Tem, qu'on cherchait depuis le tome 1, d'entrée de jeu, ce qui rebat les cartes pour la suite. C'était vraiment un élément de l'histoire qui me passionnait, je trouvais l'enquête et surtout l'ambiance pesante que faisait peser la menace fascinante. Exit tout ça ! Après un bête accident au club où un carni arrache le bras d'un herbi sans faire exprès, Legoshi a l'occasion de confondre le meurtrier de Tem. C'est brutal et inattendu et un peu hors propos même. J'aurais aimé que le mystère perdure et soit révélé autrement. Seul point positif de tout ça, la découverte du coupable permet d'enfin nous révéler sa personnalité et de découvrir de nouvelles choses sur les dessous de cette société et le traitement réservé aux grands carnis pour qu'ils puissent vivre parmi les autres.
Le reste du tome consiste en petits moments où le héros poursuit son entraînement auprès de Gohan, retrouve son ami Louis et découvre ce qu'il est devenu, ou encore où son ami Jack nous fait des révélations sur sa famille. L'autrice ouvre pas mal de portes pour la suite, mais ce n'est qu'un faible entrebâillement pour le moment. En effet, l'entraînement avec Gohan ne fait que montrer les capacités innées de Legoshi. Les révélations sur sa famille nous apprennent qu'il n'est peut-être pas comme les autres loups gris. Et sa découverte des liens de Louis avec le gang des lions n'entame pas l'espoir qu'il a placé en lui pour être le prochain Beastars. C'est intéressant, mais ça part vraiment dans tous les sens.
Et puis, il y a l'institut Cherrytown où là aussi d'un coup tout bascule. Certes, on pourrait dire que ce n'est pas volé après tout ce qu'il y a eu, mais ce coup de semonce avec la future séparation des herbi et des carni sort quand même un peu de nulle part... Cependant, j'ai apprécié les beaux moments plein d'amitié entre les deux clans pour lutter contre cette décision même si c'était un peu grandiloquent. Ça permet de voir les relations nouées entre eux, notamment entre Bill et Els, et désormais entre Haru et Juno. Des instants clichés un peu faciles mais plein de bons sentiments.
Ce neuvième tome est donc plutôt une transition pour ma part, entre le nouveau Legoshi et ce qu'il a à accomplir pour obtenir la société qu'il souhait où chacun vivrait en harmonie avec son voisin. C'est toujours un message fort et d'actualité, peut-être un brin trop castrateur pour les carnis à mon goût, mais qui ne peut que marquer.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Bretzel
  02 mai 2020
Cette série de Seinen est très bonne, je l'adore, j'achète chaque tome dès sa sortie !
Dans ce tome vous sera révélé le nom et le visage de l'assassin!
Ce que vous attendez depuis le début!
LE fil conducteur ! Pilier central de l'intrigue!
Vous est livré...mais sans aucune mise en scène! Avec une totale absence d'effets !!
Juste "comme ça"! , en une page et puis voilà...!!!
Mais quelle déception!!!!!
Commenter  J’apprécie          30
Komorebimanga
  10 mars 2020
Bcp de choses : le jeu envers le meurtrier de Tem qui se rapproche, leur histoire commune qui est fantastique, le parallèle toujours marquant de Legoshi/ Louis, le climat de tension qui s'installe avec tjrs des portes ouvertes.
Excellent !
Commenter  J’apprécie          40
Himesama
  15 mars 2020
Un tome passionnant!
C'est le retour de l'intrigue principale, pour mon plus grand plaisir!
Enfin nous connaissons l'identité du tueur, mais comment Legoshi va-t-il gérer la situation? Je vous laisse le découvrir...
Une décision importante est prise au sein de l'académie ce qui ne plaît pas à tout le monde...
Les événements s'accélèrent et s'enchaînent sans répit, cela marque-t-il une fin proche? En tout cas ce fut un excellent tome.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
ActuaBD   15 mai 2020
Le travail graphique rend largement hommage à l’animé des années 1980 « Sherlock Holmes » tout en contrôlant l’interprétation anthropomorphique pour conserver les désirs primaires et instinctifs de chaque personnage [...] Un manga incontournable pour les fans d’enquêtes criminelles atypiques, de romances scolaires et de satires de la société.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Videos de Paru Itagaki (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paru Itagaki
Payot - Marque Page - Paru Itagaki - Beastars
autres livres classés : fantaisieVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Beastars

Quel est le repas préféré du lapin?

Carotte et petits pois mijotés
Salade composée
Choux-fleurs

6 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Beastars, tome 1 de Paru ItagakiCréer un quiz sur ce livre