AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266069359
402 pages
Éditeur : Pocket (09/11/1998)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 143 notes)
Résumé :
Un monstre. Un monstre gris et froid de 42 millions de mètres cubes. Un monstre qui menace l’Égypte et ses monuments de mort lente mais certaine. Tel est le haut barrage d'Assouan contre lequel l'égyptologue américain Mark Walker combat depuis des années.
La découverte d'une très ancienne prophétie prédisant un cataclysme l'incite à redoubler ses efforts au moment même où il va se marier. Mais sa fiancée est victime d'un attentat...
Le m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
litolff
  18 septembre 2012
Christian Jacq, une fois n'est pas coutume, se penche sur l'Egypte contemporaine et aborde le thème de la montée de l'intégrisme musulman, son organisation et ses méthodes d'enrôlement dans un thriller efficace qui met en scène le barrage d'Assouan.
Commenter  J’apprécie          180
Sachenka
  21 décembre 2013
Barrage du Nil est un roman que je me dépêcherai à oublier. Et c'est un peu dommage. Visiblement, Christian Jacq, l'auteur s'est bien documenté, j'avais parfois l'impression d'être vraiment en Égypte. La moderne, pas l'antique qu'il nous fait habituellement visiter. Héritage pharaonique, monuments, barrage d'Assouan, conséquences environnementales, Coptes vs musulmans, tout y passe. Et la montée de l'intégrisme, toile de fond de cet ouvrage, très d'actualité.
Si Jacq a su bien analyser la situation géo-politique, c'est l'intrigue qui fait tout dérailler, selon moi. D'abord, le personnage principal, Mark, est pro-environnementaliste et animé de convictions à faire envier des saints. Quand sa conjointe se fait assassiner, son désir de vengeance l'occupe tout entier. Bref, un de ses héros unidimensionnels… auquel il est difficile de s'identifier ou d'apprécier. Quant aux autres personnages, ils sont tout aussi pâles.
Oui, il y a de l'action, du suspense - les chapitres courts y contribuent -, mais tout semble un peu vide de sens. Tout le monde meurt autour de Mark, alliés comme ennemis, mais lui se tire toujours même des situations les plus désespérées, voire abracadabrantes. Enfin, ce voyage en Égypte se termine de façon prévisible, un peu bâclée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DOMS
  17 novembre 2014
Dans ce roman qu'il a écrit en 1994, l'auteur aborde l'histoire de l'Egypte contemporaine.
Lors des travaux du grand barrage d'Assouan, qui impliquent des bouleversements de la nature environnante, mais également le déplacement des grands sites pharaoniques, les menaces plannent.
L'auteur aborde à la fois les sujets politiques de l'égypte des années 1990 et la montée de l'intégrisme. Si ce n'est pas une grande oeuvre litterraire, c'est malgré tout un roman intéressant par les thémes abordés.
Finalement nous constatons que l'imaginaire des romanicers n'est plus si éloigné de la réalité des intégristes religieux, quels qu'ils soient.
Commenter  J’apprécie          70
Ellalu
  05 juin 2013
Christian Jacq a accumulé une sérieuse documentation sur l'Egypte antique, (qui pour une fois n'est pas le thème du livre) mais c'est un très, très mauvais romancier.
On m'avait prêté ce livre pour que je me fasse une idée. Je me souviens que tous les chapitres ont la même longueur ( c.à.d. très courts pour ne pas fatiguer le lecteur), que les personnages sont fantoches, et l'écriture des dialogues d'un ridicule achevé. Une vraie usine à romans : on consulte ses fiches, on bâtit un scénario vite fait, on habille le tout encore plus vite fait... Et on a surtout très vite fait de se bâtir une petite fortune.
Il y a beaucoup de bons romans historiques qui respectent le lecteur, et qui n'en sont pas pour autant difficiles à lire.
Commenter  J’apprécie          60
miriam
  20 janvier 2020
Livre catastrophe!
Comme il y a eu des films-catastrophes....aussi comme livre raté...
Je ne m'attendais pas à un livre calamiteux. de Christian Jacq, j'avais bien aimé les policiers qui se déroulaient à Deir el Medineh, le village des artisans . Lus avant de découvrir les tombes peintes j'avais trouvé ces ouvrages une bonne introduction au voyage. La trilogie de Ramsès m'avait aussi rendu lisibles les temples du Ramasseum, de Sethi 1er , de Louxor et de Karnak. Plus tard j'ai lu les ouvrages plus scientifique de Christiane Desroche-Noblecourt . je préfère toujours L Histoire et les historiens aux romans historiques. Toutefois, cette vulgarisation intelligente et facile m'avait semblé de bonne facture.
Avec le tourisme de masse qui a déserté les rives du Nil, les ouvrages de Christian Jacq ont disparu des étagères....
De retour à Assouan, en prévision de notre excursion à Abou Simbel, j'ai téléchargé ce titre espérant en apprendre sur le barrage et sur le Lac Nasser. Au début, cela commence par un massacre dans un autobus, et puis cela continue par des assassinats, des attentats à n'en plus finir. Grand guignol!
J'avais que l'auteur développerait les études de son "spécialiste du barrage", mais non, ce n'est pas de la vulgarisation scientifique c'est un thriller, très violent, manichéiste, à la morale simpliste. Les méchants sont les islamiste, djihadistes. Les Égyptiens sont tous corrompus. Tout peut s'acheter. le héros est entouré de traîtres.....
Aucune empathie possible.
Notre héros vient de perdre sa fiancée, la vengeance sera sa seule motivation. Quelle originalité! Il se précipite chez une ancienne maîtresse, puis séduit une troisième. Toutes sont belles, intelligentes....Il va perdre tous ses amis, assassinés à ses côtés et lui, réchappe de peu de nombreuses explosions....
Quelle Egypte détestable! l'auteur n'aime-t-il que les Égyptiens morts il y a 3000 ans, au moins? On se demande comment son héros américain aime l'Egypte telle qu'il la présente.
Policier pour policier, je me délecterai d'Agatha Christie.
Lien : https://netsdevoyages.car.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   21 décembre 2013
- S'il est un trésor auquel je tiens, c'est mon indépendance.
- Trésor illusoire ; chaque individu n'est-il pas, d'une certaine manière, relié à l'humanité entière et même au cosmos? Tant de forces inconnues nous traversent, à notre insu… L'indépendance est un leurre.
Commenter  J’apprécie          40
nicocharpnicocharp   07 septembre 2015
Répétitions permanentes
personnages irréalistes et caricaturaux
Quel est la part de vrai et documenté dans ce roman? difficile de savoir.
Commenter  J’apprécie          40
PiertyMPiertyM   19 avril 2014
Chaque individu n'est-il pas, d'une certaine manière, relié à l'humanité entière et même au cosmos ? Tant de forces inconnues nous traversent, à notre insu... L'indépendance est un leurre.
Commenter  J’apprécie          21
meknes56meknes56   24 septembre 2019
Le président et ses ministres sont des impies ; le peuple les hait. L'Egypte est prête à devenir une république islamique dont nous serons fier.
Commenter  J’apprécie          10
meknes56meknes56   24 septembre 2019
çà ne peut plus durer, Gamal ! Vous êtes un ingénieur et vous savez, comme moi, que ce fichu barrage est pire que la peste !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Christian Jacq (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Jacq
? Christian Jacq, auteur de "Toutânkhamon, l'ultime secret", revient sur la fascination que nous avons tous pour le pharaon au masque d'or.
Le livre : http://www.xoeditions.com/livres/toutankhamon-lultime-secret/
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fiancée du Nil - Christian Jacq - classique et comtemporains

Qui veut prendre les terres de la famille de Kamosé :

Guérou
Nédjémet
Sétek
le maire

13 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Christian JacqCréer un quiz sur ce livre