AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081218747
Éditeur : Flammarion (06/10/2008)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Pourquoi la mort de quelqu'un est-elle toujours une sorte de scandale? Pourquoi cet événement si normal éveille-t-il chez ceux qui en sont les témoins autant de curiosité et d'horreur? Depuis qu'il y a des hommes, et qui meurent, comment le mortel n'est-il pas habitué à ce phénomène naturel et pourtant toujours accidentel? Pourquoi est-il étonné chaque fois qu'un vivant disparaît, comme si cela arrivait chaque fois pour la première fois? Telles sont les questions qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Lestempsmodernes
  11 février 2014
1.penser sur la mort, autour de la mort, à propos de la mort
penser à autre chose qu'à la mort, et par exemple à la vie
" L'indicibilité tient évidemment au caractère vague, confus et diffus, à l'indétermination même de l'événement qui écourte notre temps vital. (…) le caractère évasif de la finitude mortelle est comme un défi au logos, si la vocation du logos est de déterminer et de préciser. "
Commenter  J’apprécie          30
lnmontcenis
  12 janvier 2019
Disciple de Bergson, de Simmel et de Léon Chestov, Vladimir Jankélévitch offre avec ce livre son opus magnum. Toute sa philosophie s'y retrouve : liens entre l'éternel et le fugitif, entre la morale et l'action, entre la pensée et la musique. On est dans les parages de Léon Tolstoï et de sa Mort d'Ivan Illitch, mais aussi bien de Platon ou de Spinoza. Un grand livre qui est tout, sauf morbide. L'essentiel, redit Jankélévitch, ce n'est pas la mort, c'est la vie.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
JacyerJacyer   28 septembre 2013
La vie une fois vécue, bouclée, accomplie, on se demandait : à quoi bon? Oui, à quoi rime cette petite promenade de Monsieur Untel dans le firmament du destin, ce stage de quelques décennies dans la vallée de la finitude? Ce séjour sans tête ni queue dans les pâturages de l'en-deça? Et pourquoi d'abord Monsieur Untel est-il né un jour plutôt que de rester éternellement inexistant? Et pourquoi, étant né, doit-il un autre jour cesser d'être sans qu'aucune explication ne lui soit fournie sur les raisons de cet absurde voyage circulaire? Quelle est donc la finalité de tout cela?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
grisettegrisette   25 août 2010
Quand on pense à quel point la mort est familière, et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu aucune fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé !
Commenter  J’apprécie          500
PiertyMPiertyM   22 décembre 2014
La ride est une allusion à la mort.

Commenter  J’apprécie          400
taktic66taktic66   11 octobre 2017
On ne peut démembrer les trois temps du temps vivant; on ne peut concevoir ni présent ni passé sans un minimum d'anticipation, sans une humble latitude de prévision... Chaque temps du temps prend son sens en corrélation avec les deux autres.
Commenter  J’apprécie          50
LestempsmodernesLestempsmodernes   11 février 2014
«La mort est la maladie des bien portants et des malades. Quand on n'est pas malade, on est encore quelqu'un qui doit mourir.»
Commenter  J’apprécie          100
Lire un extrait
Videos de Vladimir Jankélévitch (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vladimir Jankélévitch
Les rencontres philosophiques de Monaco // Colloques 2018 La Maison de la philosophie 2018 avec : Bernard E. Harcourt : foucault et le pouvoir Catherine Chalier : Levinas et le visage Robert Maggiori : Jankélévitch et l'amour Sandra Laugier : Wittgenstein et le language Geneviève Fraisse : Beauvoir et le sexe Miguel de Beistegui : Deleuze et le désir Michel Contat : Sartre et la liberté Camille Riquier : Bergson et le temps Géraldine Muhlmann : Arendt et le mal Marlène Zarader : Heidegger et la mort Gérarld Bensussan : Derrida et l'hospitalité Sabine Prokhoris : Freud et le rêve
Musique © Clara Dufourmantelle
+ Lire la suite
Dans la catégorie : MortVoir plus
>Epistémologie, causalité, genre humain>Le genre humain>Mort (17)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
290 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre