AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702449107
Éditeur : Le Masque (07/11/2018)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 17 notes)
Résumé :
C'est encore Noël. Comme toujours, Benjamin Varenne galère. Comédien, beau gosse, séducteur invétéré, il a tout por lui... sauf le succès. Cette fois, il se retrouve ouvreur à l'Opéra pour les fêtes, un petit boulot en apparence plus tranquille que son ancien job de Père Noël aux grands magasins. Mais en volant au secours d'Ophélie, une jolie ballerine agressée par un fan à la sortie du spectacle, il ne sait pas encore - même s'il s'en doute un peu - qu'il va au-dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  12 avril 2018
On retrouve Ben (que l'on a déjà rencontré dans n'oublie pas ton petit soulier). Cette fois-ci il ne joue plus les pères Noel mais les vigiles à l'opéra (vigie pirate oblige !) Et pour changer il rencontre la femme de sa vie (et oui encore !), qui est danseuse mais qui est harcelée par un fan.
J'ai lu ce roman d'une traite. Ben gagne a être connu en fait ( contrairement à ce que je pensais lors du premier tome). C'est un coureur de jupon, il est poissard a souhait, parfois un peu con, mais en même temps il a une chance phénoménale.
Bon pour être honnête on ne lit un Gabriel Katz pour lire un policier palpitant, loin de là. Mais l'humour de l'auteur est franchement tordant. J'ai bien rit plus d'une fois... et puis les situations sont cocasses, c'est léger et ça fait un bien fou.
L'écriture est simple, dans un langage de tous les jours.
En fait, je me rends compte que j'accroche souvent plus au deuxième tome chez Gabriel Katz, comme si son premier tome était une mise en place , qui prenait forme doucement mais sûrement pour prendre tout son potentiel dans le second. alors si je n'était pas tout a fait convaincue par Ben lors du premier opus, j'avoue qu'il a beaucoup gagné dans celui-ci et je dirais même que j'espère le revoir dans d'autres aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
ludi33
  15 novembre 2018
Benjamin Varenne est un loser. Un comédien sans cachet qui joue les vigiles pour payer son loyer. Un type sans envergure quoi. Alors quand il se place en sauveur auprès d'une jolie danseuse, il en fait un max.
J'ai beaucoup aimé ce roman qui mêle humour, aventure. Benjamin est un héros décalé, plein de charme, mais toujours à prendre la mauvaise décision au mauvais moment. Çà le place dans des situations pas possible, mais toujours très drôle. Ses aventures sont très sympa à suivre, pleines de rebondissements et sans une trace d'ennui. le tout assaisonné d'un peu de suspense et d'un épilogue un brin inattendu.
Au final, un roman très plaisant à lire !
Commenter  J’apprécie          150
coquinnette1974
  04 février 2018
Autre roman découvert grâce à net galley, et cette fois-ci les éditions J-C-Lattès (éditions du Masque) : Quand tu descendras du ciel de Gabriel Katz.
En demandant ce roman, j'ignorais qu'il y avait un premier tome mettant en scène le personnage de Benjamin Varenne : N'oublie pas mon petit soulier.
Honnêtement, ce n'est pas très gênant de lire Quand tu descendras du ciel sans avoir lu le premier car on comprend bien qui est Benjamin, et cela ne gène en rien la compréhension de l'histoire.
Benjamin Varenne est comédien, mais il a l'habitude de faire des petits boulots, notamment pour Noël. Cette fois-ci il se retrouve à l'opéra, où il devient agent de sécurité chargé de contrôler les sacs à main. Il rencontre Ophélie, une danseuse qu'il va sauver d'une agression. Et qui panique car elle reçoit régulièrement des messages de menace. Benjamin, qui s'est fait passer pour un ancien agent secret, décide de l'aider et accepte de devenir plus ou moins son garde du corps... sans savoir ce qu'il l'attend !
J'ai beaucoup aimé Quand tu descendras du ciel car il y a beaucoup d'humour.
C'est rythmé, on ne s'ennuie pas une minute. Benjamin est un personnage qui m'a fait rire, sourire ou lever les yeux au ciel, ça dépend, mais en tout cas il ne laisse pas indifférent :)
Ophélie est également un personnage sympathique, que j'ai apprécié.
L'histoire est bien ficelée, parfois c'est surprenant, pas toujours crédible mais l'ensemble se tient bien, et est agréable à lire.
Je mets quatre étoiles à ce roman, et je relirais Gabriel Katz avec plaisir :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lire-une-passion
  30 mars 2018
Lorsque j'ai su qu'une suite (sans en être vraiment une) de "N'oublie pas mon petit soulier" allait sortir, j'ai su que j'allais le lire un jour ou l'autre. J'avais tellement aimé ce sacré Benjamin, que je voulais le retrouver dans une autre histoire. Et ce que je peux en dire, c'est que j'ai encore plus gloussé et ri que dans le premier ! Pauvre Benjamin... ^^
C'est de nouveau les fêtes de Noël, et Benjamin n'a toujours pas d'emploi. Il est très viré recruté par un opéra pour y faire la sécurité. Tout se passe bien, jusqu'au jour où il croise la route d'Ophélie, une danseuse qui se voit être en difficulté avec un homme qui ne veut pas la lâcher. Tout pourrait se finir normalement, si seulement il n'était pas tombé amoureux d'elle et donc, dans une histoire farfelue, comme il en a l'habitude... Les habitudes ont la dent dure, et le karma semble accroché à Benjamin telle une sangsue...
Que dire à part que j'ai ri comme une baleine, que j'ai dévoré les pages et qu'il ne m'a même pas tenue une journée ? Ouais, je pourrais presque m'arrêter là dans ma chronique et de vous dire de vous jeter dessus. Vous voulez une lecture légère qui mêle enquête policière et humour ? Alors vous avez trouvé le livre qu'il vous faut. Vraiment. Si déjà le premier opus m'avait fait rire, c'est rien en comparaison avec celui-ci.
Benjamin a décidé un karma de merde mais quand je dis de merde... on a du mal à imaginer que tout ça peut arriver à une seule personne... Et pourtant ! Il enchaîne les gaffes, les situations gênantes et c'est pour ça que nous, lecteurs, adorons le suivre dans ses aventures. C'est tout simplement un délice de découvrir ce qui peut lui arriver de pire. Car oui, plus on avance, plus on se rend compte que le pauvre Benjamin a dû avoir une sorte de malédiction sur la tête le jour de sa naissance, c'est pas possible autrement !
Mais si des bêtises et ces situations compliquées il les vivait seul, ce serait peut-être plus simple. Évidemment, il faut qu'il soit accompagné et en plus, d'une jeune danseuse qui n'a rien demandé à personne, et d'un italien tout ce qu'il y a de plus agaçant au monde (oui je vous avoue qu'à plusieurs reprises, j'ai eu envie de le baffer, mais chut). Tout d'abord Ophélie. C'est la gentillesse et la douceur incarnée. Elle fait de la danse depuis qu'elle est petite et ne vit que pour ça. Alors quand un détraqué la suit et la harcèle sans relâche, sa vie devient un cauchemar. Mais c'est peu face à ce qu'elle va vivre aux côtés de Benjamin, qui est clairement maudit !
Et si en plus vous mettez un italien, tout sauf agréable et qui est irritant au possible, vous avez le trio gagnant. Vraiment. Certaines situations m'ont tellement fait rire qu'une fois passées je me demandais : "mais ça peut vraiment arriver, ça ?". Et quand je me rendais compte que oui, je riais encore plus ! J'ai déjà ri pendant des lectures, mais à chaque chapitre, voire chaque page, non. Alors rien que pour ça, vous devez découvrir ce roman. Ça fait du bien de rire, et c'est pas nocif pour la santé !
​En résumé, voilà un roman qui m'aura beaucoup fait rire et glousser et fait passer un excellent moment. Il passe tout proche du coup de coeur, car honnêtement.... c'était génial et parfait. Tout ce que j'avais besoin en ce moment. Benjamin est maudit jusque la moelle, c'est pas possible autrement. On lui a clairement jeté un sort à la naissance ! En tout cas, j'espère pouvoir le retrouver de nouveau dans d'autres aventures, car je n'ai pas envie de lui dire déjà au revoir !
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ecritureamoureuse
  14 décembre 2018
La couverture, le titre ou même les critiques, tout attisait ma curiosité pour ce petit roman de deux cent cinquante-six pages qui oscille entre deux genres différents, la comédie et le policier.
Ce sont les sourires qui se présentent dès les premières lignes avec la rencontre du protagoniste, Benjamin Varenne. Un parisien considérablement maladroit qui participe professionnellement à la sécurité de l'Opéra de Paris en pleine période du temps des fêtes et qui se prend d'affection pour Ophélie, danseuse. Cette dernière qui est au coeur de l'intrigue, se fait harceler depuis quelques semaines par un fanatique et Benjamin décide d'assurer sa protection afin de nouer un lien et plus si affinités.
La fusion des genres est plutôt appréciée mais n'est pas assez affirmée à mes yeux. Ce n'est qu'à partir d'une énième péripétie que la partie sombre de l'histoire apparaît et c'est finalement dans les dernières pages de Quand tu descendras du ciel, ce qui est un peu décevant. Néanmoins, l'écriture est plaisante et permet de s'imprégner de l'histoire et de ses personnages (même si certains sont vraiment agaçants). le fait que le livre soit court a aussi son importance pour que la lecture reste agréable. À savoir, par ailleurs que celui-ci est un second opus de l'histoire du protagoniste écrit par Gabriel Katz. le précédent s'intitule N'oublie pas mon petit soulier et j'aimerai le découvrir pour la légèreté de ce genre de roman ainsi que pour en apprendre encore un peu plus sur ce véritable maladroit et sourires lors de ses anecdotes aussi abracadabrantesques les unes que les autres. Affaire à suivre donc.
Lien : http://julie-lou.com/lecture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ecritureamoureuseecritureamoureuse   13 décembre 2018
Ils ont commencé par se tourner autour. Il se sont rapprochés, éloignés, effleurés. Ils se sont empoignés, repoussés, avec une douceur presque désespérée. Puis elle s'est écroulée comme une poupée de chiffon, avec sa chemise de mec qui lui arrive à mi-cuisse, et il l'a relevée, doucement. Ils se sont encore éloignés, elle est revenue vers lui, elle s'est abandonnée dans ses bras, éperdument, leurs lèvres se sont rencontrée, comme si c'était plus fort qu'eux. Et il s'est mis à tourner, lentement d'abord, puis vite, très vite, tellement vite que la fille accrochée à son cou s'est lentement décollée du sol. Il a ouvert les bras, et elle, emportée par la vitesse, est montée à l'horizontale, comme s'il n'y avait plus de pesanteur, comme si ce putain de baiser lui donnait des ailes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SlaySlay   30 janvier 2018
Bras dessus, bras dessous, nous retrouvons le froid mordant de la cour, où les pavés sont plus glissants qu’une patinoire. Je lève les yeux sur la façade, les fenêtres, les balcons, les toits, les statues, les coupoles. C’est étrange comme ça peut paraître hostile, tout à coup. Et je me dis que ce fou est encore là, quelque part, tapi dans ce dédale où personne ne le trouvera. Si on était dans un film, il nous observerait par une fenêtre, avec un sourire mauvais.
Mais on n’est pas dans un film.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SioSio   02 décembre 2017
- Je ne sais pas ce que t'as avec les fêtes, toi ! La dernière fois que t'as dragué une fille à Noël...
- Je sais, je sais...
La dernière fois, c'est vrai, j'ai fini poursuivi par des mafieux enragés à l'autre bout du monde, mais justement, on peut estimer que statistiquement, ce genre de choses, n'arrive qu'une fois dans sa vie. Et encore.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gabriel Katz (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gabriel Katz
L?auteur de fantasy et de polar français revient sur "Quand tu descendras du ciel", son personnage et ses secrets d?écriture !
Écrivain, scénariste et "nègre", Gabriel Katz a écrit une trentaine d?ouvrages sous le nom d?auteurs connus du grand public avant de s?émanciper, notamment grâce à la fantasy. En 2015, il passe au polar et publie N?oublie pas mon petit soulier aux éditions JC Lattes / le Masque. Son personnage, Benjamin Varenne y passe un Noël aussi burlesque que cauchemardesque en compagnie de la mafia albanaise. Une suite s?imposait. C?est à l?occasion de la sortie de cette dernière en novembre 2017 que nous avons rencontré son auteur !
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1509 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre