AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226800886X
Éditeur : Les Editions du Rocher (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Nikos Kazantzaki (1883-1957) est un des plus grands écrivains de sa génération. Poète, philosophe, traducteur et grand voyageur, son oeuvre est influencée par Nietzche et Bergson et imprégnée de l'obsession du message évangélique.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sachenka
  18 juillet 2018
J'avais déjà lu quelques unes des oeuvres connues de Nikos Kazantzakis mais pas ce roman court, ou cette nouvelle, c'est selon. le lys et le serpent est une jolie histoire d'amour, racontée sous la forme du journal intime d'un jeune homme dont l'identité reste cachée. Dès le début, il a la fièvre, tout son corps est traversé de frissons, quelque chose s'agite dans son esprit. Il est malade ? Non ! Il est pris dans les tourments de l'amour.
Au fur et à mesure qu'on avance dans le temps, sur une période d'un peu moins d'un an, le lecteur est témoin de la montée des sentiments du jeune homme, le tout dans un style digne des romantiques du début du 19e siècle. Il est en est tout transformé, ses yeux ne se lassent pas de contempler l'élue de son coeur. Mais il n'ose la toucher, encore moins lui parler. Ça semble être une histoire d'amour à sens unique.
Mais, éventuellement, la demoiselle lui accorde un peu de son attention, elle semble partager ses sentiments. Mais n'était-ce qu'une illusion ? Dans tous les cas, il est en tout ému, il adresse des prières au Tout Puissant miséricordieux, à la déesse de l'Amour.
Toutefois, l'amour s'effrite et disparaît, les élans poétiques du jeune homme se transforment en lamentations, en plaintes toutes aussi poignantes que belles. Il espère quand même qu'elle viendra à nouveau vers lui, ne serait-ce que par des chemins sinueux semblables à un serpent. Mais il y a plus de chance que ce serpent apporte un venin empoisonné… La fin est assez inattendue mais tout à fait appropriée.
Le lys et le serpent est un petit bijou sous-estimé de la littérature grecque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
Moglug
  03 novembre 2018
Ce livre, publié pour la première fois en 1906, me laisse perplexe. Je l'ai ouvert pour son soi-disant érotisme, je l'ai maudit pour ses envolées lyriques inconsistantes sur le corps féminin, j'ai continué à le lire pour le doute qui s'intègre au récit et je l'ai terminé complètement chamboulée et mal à l'aise, consciente d'avoir été brillamment manipulée par l'auteur depuis le début.
Le lys et le serpent prend la forme d'un journal d'un jeune amoureux, ivre de désir, magnifiant l'acte sexuel dans des descriptions complètement éthérées et irréalistes. Progressivement, le lecteur prend conscience de la transformation du jeune naïf En ce sens, le lys et le serpent me renvoie à un autre ouvrage un peu plus récent sur le même sujet : Les séquestrés d'Yanette Delétang-Tardif (1945).
A vrai dire, cette lecture de Nikos Kazantzakis m'a été assez désagréable par le sujet abordé mais je suis bien forcée d'admettre la qualité littéraire et psychologique du récit.
Lu dans les éditions du Rocher et dans la traduction de Jacqueline Moatti-FIne, j'aimerais souligner la qualité de l'objet-livre et le raffinement dans le choix des motifs et couleurs de la couverture. La préface de Bernard Gestin est très utile pour une meilleure compréhension du livre, je recommanderais toutefois de la lire après le récit lui-même pour ne pas se voir dévoilée toute l'intrigue a priori. La courte biographie de Nikos Kazantzakis en fin d'ouvrage permet de resituer le récit dans son contexte : il s'agit du premier roman d'un auteur éminent par ailleurs et dont le parcours ne peut qu'inciter à découvrir le reste de son oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean
  15 mai 2016
Son premier livre, qui est sous la forme d'une longue nouvelle baroque, empreinte de mystère et de lyrisme dont l'immoralité a fait scandale. C'était beaucoup demander pour un début du 20ème siècle (1906).
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   28 janvier 2018
Nous vivons, nous nous battons, nous enlaçons, nous haïssons - misérables créatures - et soudain, la terre s'ouvre sous nos pieds et nous tombons l'un sur l'autre, muets, jaunes et désespérés. Aucun espoir. La tombe est la nuit éternelle - le pourrissement éternel des os et des espoirs et des pensées.
Commenter  J’apprécie          230
SachenkaSachenka   23 janvier 2018
Sur la montagne, va s'avancer bientôt la lune pâle et tranquille et, comme l'oeil tendre de quelque Mère inconnue, elle veillera sur le sommeil des enfants.
Commenter  J’apprécie          331
SachenkaSachenka   15 janvier 2018
Je l'ai aimée et elle m'a aimé. L'éternelle, la monotone, la très harmonieuse chanson!
Commenter  J’apprécie          230
DanieljeanDanieljean   02 juillet 2018
Un désir visqueux se traîne en moi et cherche à savoir tous les mots obscènes que Tu connais. Je veux voir les pudiques lèvres se profaner sans du tout que lu rougis sans que Tu hésites avec une bouche savante, un regard effronté et un maintien obscène. Que toutes Tes pensées impures et Tes courbes lascives et luxurieuses montent en une litanie impudente devant la statue d'Astaroth. Nous célébrerons les Priapées de notre amour, ô Malheureuse. Je serai immobile devant Toi et je Te regarderai dans les yeux. Ne me cache rien. Ne me cache rien, crache-moi tous les mots obscènes que tu connais. Peut-être même pourras-Tu me faire sentir quelque plaisir nouveau et inconnu. Le plaisir du mépris et du dégoût et de la profanation d'un amour. Je Te serrerais alors avec l'étreinte des bêtes dans la nuit de leurs ruts. Et je sentirai frétiller entre mes mains quelque chose de moi, une création de ma souffrance, un corps que j'ai façonné, moi, et que j'ai corrompu, moi, instrument charnel infonde de mon chagrin et de la corruption profonde et inguerissable de mon esprit. Je Te serrerai enfin toute entière parce que tu es toute à moi et j'éprouvrtai enfin sur Toi ce grand sentiment de triomphe qu'éprouvent les grands Conquérants et les grands Destructeurs et les Créateurs!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   02 juillet 2018
Une flamme brûle en moi. Comme une veilleuse sacrée devant l'image de Dieu. Et d'étranges ailes immenses, s'étalent devant moi, comme les ailes d'un oiseau sauvage. Une griffe lacère mon cœur. Et de grosses gouttes silencieuses comme des larmes et comme du sang tombent l'une après l'autre et trouent mon cœur. Ne pleure pas et n'aie pas peur, ô Très Aimée. C'est le grand aigle de la Souffrance et c'est la flamme sacrée de l'Amour. Ne pleure pas. Moi je souris à ma Peine et à ses coups. Mon cœur est fêlé et le sang coule en moi. La nuit vient et Tu passes très légèrement Ta main sur mon front et les ailes s'en vont et le sang s'arrête. Toutes les blessures se guérissent et se ferment la nuit. Dieu là-haut est jaloux et se venge. Non, ne pleurons pas, n'acceptons pas. Je sens en moi quelque chose d'immortel qui brûle et sourit. J'ai en moi la même flamme que Lui et la même essence que les étoiles. L'immortalité se déchaîne en moi et le plaisir de la Toute puissance et le grand Baiser que les Créateurs de l'univers portent dans leurs flancs. Des chaînes infrangibles m'attachent à la terre mais je sens en moi Quelqu'un qui n'accepte pas de s'incliner devant Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Nikos Kazantzakis (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nikos Kazantzakis
Alexis Zorba - Nikos Kazantzakis Extrait de la lettre envoyée par Zorba à la "souris papivore".
autres livres classés : littérature grecqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1682 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre