AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782757841464
408 pages
Éditeur : Points (15/05/2014)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 35 notes)
Résumé :
LA 25e ENQUÊTE D'ALEX DELAWARE «Au moment même où on le soupçonnait d'avoir atteint les limites de son art du suspense psychologique, Kellerman pénètre, avec Les Tricheurs, dans un nouveau territoire, inexploré et terrifiant.» Une jeune femme morte, plongée dans un bain de neige carbonique.Une hiérarchie policière apparemment peu disposée à accélérer l'enquête.Il n'en faut pas plus pour piquer la curiosité de Milo Sturgis, le flic de Los Angeles, et son comparse l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
encoredunoir
  27 décembre 2014
En ces usantes périodes de fêtes, rien de mieux qu'un bon roman prédigéré. À pile ou face, cette année, c'est Jonathan Kellerman qui l'a emporté sur Lee Child.
Pour cette énième enquête – la vingt-cinquième si l'on en croit Wikipédia – le psychologue Alex Delaware et l'inspecteur Milo Sturgis se frottent à un meurtre gênant. Gênant parce que la victime, une professeure d'anglais, enseignait dans une école privée très cotée fréquenté entre autre par le fils du chef de la police de Los Angeles. Craignant que l'affaire nuise à la réputation de l'établissement et, partant, aux chances de son enfant d'accéder à l'université de Yale, le patron de Sturgis demande expressément à l'enquêteur d'éviter de faire des vagues et, tant qu'à faire, de chercher un coupable en dehors de l'établissement.
On comprend dès lors que l'on est face à un de ces épisodes dans lesquels c'est à Milo, enquêteur rugueux souffrant d'un réel problème avec l'autorité, de prendre la main. Cela passera rapidement, on s'en doute, par une remise en cause des ordres de la hiérarchie, l'inspecteur Sturgis aimant à fouiner là où on le lui interdit et prenant un malin plaisir à mettre les pieds dans le plat.
Cela donne une fois de plus une enquête plutôt téléphonée malgré le mal que peut se donner Kellerman à semer quelques fausses pistes dont on sait pertinemment que justement elles sont fausses : il faut dire qu'au vingt-cinquième épisode il y a longtemps que l'on sait qu'une piste prometteuse à la moitié du roman est à l'évidence fausse. Ceci dit, comme presque toujours aussi, le roman se révèle plutôt agréable. Pas grâce à la qualité de l'écriture ni même de l'enquête, donc, mais parce que Kellerman a réussi à nous attacher à ses personnages et sait aussi créer quelques personnages secondaires intéressants : il s'agit ici du chef de la police et, surtout, de la victime dont le portrait se révèle peu à peu et laisse à voir une personne bien moins lisse et irréprochable que ce qu'elle pouvait apparaître au départ.
Comme d'habitude Jonathan Kellerman ne casse donc pas de briques et livre exactement ce que le lecteur – pas très exigeant – attend. C'est bien fichu, peu original, mais, une fois encore, c'est juste ce que l'on demandait.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
caryatide
  11 avril 2015
Très gentiment, le traducteur nous a mis sur la piste. Pour ceux d'entre nous qui ne lisons des policiers que pour nous amuser aux devinettes, ce n'est pas si gentil.
Donc, nous le savons, nous sommes chez les tricheurs...Quand on appartient à une famille de l'élite, où tous, de générations en générations, sont allés dans les plus prestigieuses universités américaines et qu'on n'est pas vraiment au niveau, que fait-on ? Quand on appartient, au contraire à un milieu peu favorisé, que grâce à ses performances sportives on va pouvoir faire partie du "quota de pauvres" de la super école privée et qu'on se blesse, que fait-on ?
Qui triche ? Comment ? Et pourquoi cela a-t-il conduit à un meurtre, voila ce qui nous reste à découvrir.
A découvrir également ce type de société où il faut absolument bourrer les crânes et faire boire des ânes qui n'ont pas soif.
Un livre bien agréable à lire quand même et à relire éventuellement aux prochaines vacances...
Commenter  J’apprécie          60
Pietro38
  21 septembre 2015
Un auteur prolifique au sommet de son art
"Les romans de Kellerman ont un côté addictif. Une fois qu'on a commencé de les lire, plus moyen de s'arrêter." Dixit le Orlando Sentinel. Je partage entièrement son avis. Je suis totalement addictif aux whodunits de cet auteur, qui maîtrise totalement son art, et tisse depuis maintenant 30 ans des intrigues psychologiques captivantes. Un auteur qui écrit comme il respire!
Les tricheurs est la 25ème enquête du duo mythique Alex Delaware/Milo Sturgis. L'action se situe comme toujours à Los Angeles, LA ville de l'auteur. le psychologue Alex Delaware et son inséparable acolyte l'inspecteur Milo Sturgis sont toujours aussi attachants, et pleins d'humour. Et il leur en faudra beaucoup pour ne pas perdre pied dans cette enquête éprouvante. Elise Freeman, enseignante dans un lycée privé ultra-select, est retrouvée morte dans sa baignoire...remplie de neige carbonique. Meurtre maquillé en suicide? La jeune femme s'était plainte de sévices sexuels infligés par plusieurs de ses collègues. Milo et Alex vont devoir décortiquer la vie de cette femme pour découvrir la vérité sur sa mort. Et plonger dans les méandres tortueuses de la psychologie humaine.
Encore une fois, Kellerman brouille les pistes à merveille, tout est subtilement et efficacement contrôlé du début à la fin. Style d'écriture à la fois simple et sophistiqué, sens des dialogues, atmosphère de mystère omniprésente, finesse psychologique. Avec Les tricheurs, je trouve même que son écriture a gagné en fluidité, il y a moins de gras ou de longueurs qu'avant, et le suspense est savamment dosé. Alors certes, ce n'est pas de la grande littérature, ce n'est pas original, les enquêtes d'Alex Delaware sont toujours conduites de la même manière, c'est calibré, bref c'est toujours la même recette. Mais c'est une recette qui marche. D'ailleurs Kellerman est une vraie star dans son pays, il est régulièrement en tête des ventes. C'est donc du polar sympa, distrayant, balisé, bien écrit, à emporter sur la plage. Dans la même série, je recommande vivement La sourde, Chair et sang, Habillé pour tuer, et Comédies en tout genre.

Lien : http://www.conseilspolarsdep..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
dom007
  06 juillet 2014
Je fais partie des fans inconditionnelles de Jonathan Kellerman.
Alors, il est vrai que la construction est toujours la même, que Milo,l'enquêteur des homicides est toujours plongé dans le frigo d'Alex son ami psychologue et qu'ils vont mener à bien une fois encore leur enquête.
Mais bon, j'aime la façon dont les éléments de l enquête sont relatés et les analyses d'Alex.
Ici l'enquête va se dérouler autour des universités américaines où tout le monde doit réussir pour satisfaire la réputation de ces écoles et combler les parents qui sont prêts à tout pour y envoyer leurs enfants, même si ceux-ci ne souhaitent pas devenir des "bêtes à étudier".
Et en réalité ,ces lieux sont loin d'être des modèles d'intégration....
Commenter  J’apprécie          40
Cassy
  15 septembre 2014
Bien qu'il s'agisse de la 25ème enquête d'Alex et Milo et que je n'en ai lu aucune auparavant, j'ai souhaité lire ce titre dont le résumé promettait une histoire pleine de suspense.
Dans ce tome, une enseignante d'une prestigieuse université américaine est retrouvée morte chez elle, droguée et plongée dans un bain de neige carbonique. La police met la main sur un DVD où la victime accuse trois autres enseignants de harcèlement. Des coupables désignés et pourtant, il semblerait que cela soit bien plus compliqué que cela…
Le début a été laborieux pour moi, dans le sens où je ne connaissais pas du tout le duo. J'ai donc appris que Milo était un officier de police du LAPD et qu'il faisait équipe avec Alex, psychologue à son compte et consultant auprès du bureau de police et également le narrateur de l'histoire. C'est un duo original et détonnant. J'ai grandement apprécié leur complicité et leur volonté commune à élucider le crime.
L'intrigue est très bonne. le duo d'enquêteurs interroge une multitude de personnages qui joueront un rôle ou non dans le dénouement de l'histoire. Je ne me suis vraiment doutée de rien, la fin a donc été une pure surprise. J'ai aussi apprécié le fond. Jonathan Kellerman dénonce le ridicule des grandes universités où chaque étudiant est plus riche et influent que l'autre et où la corruption est partout. Il y a un fond de vérité qui rend l'histoire davantage intéressante.
Ce n'est peut-être pas un thriller que je garderai en mémoire longtemps mais il est bon, autant dans les personnages, l'intrigue et l'écriture. Je lirai volontiers d'autres titres de l'auteur.
Lien : http://romansurcanape.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
LeFigaro   04 juin 2013
Cette nouvelle enquête de notre perspicace et sympathique duo est déjà la vingt-cinquième du genre. Une sale histoire.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeFigaro   03 juin 2013
Voici un polar au style classique, dans la pure tradition du Whodunit à la Agatha Christie, qui n'en plonge pas moins le lecteur dans un univers tout à fait actuel.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
GrouchoGroucho   13 janvier 2015
- Vous avez confiance en vos moyens physiques, Sturgis ? Vous n'êtes pas vraiment un mordu d’exercice.
- Je ne vois pas...
- Vous êtes confiant dans votre capacité à botter le cul à deux jeunes mâles, si besoin ?
- Tout dépend...
- Voici où je veux en venir, Sturgis : vous sentez-vous suffisamment fort pour débarquer là-bas sans un putain de contingent ? J'aimerais éviter le vaudeville d'une descente de police.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
caryatidecaryatide   02 mai 2015
Comme nous nous dirigions vers la voiture, Milo sortit du cartable l'album souvenir de Windsor Prep pour l'année précédente. Trois cent et quelques pages reliées en box bleu roi, tranche dorée à l'or fin, chaque élève ayant droit à son portrait en couleur et en haute définition.
- On ne se refuse rien, fis-je remarquer.
- Les toutous de concours, ça se bichonne ! murmura-t-il en feuilletant l'album. Il y en a même qui ont l'air heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
caryatidecaryatide   14 mai 2016
Ce qui fait la différence entre un psychologue expérimenté et un novice, c'est savoir quand se taire. Je me calai dans mon siège et bus mon café.
Commenter  J’apprécie          50
caryatidecaryatide   02 mai 2015
Personne n'est jamais exécuté en Californie, mais les procureurs collectionnent les condamnations à l'injection létale comme des cartes de joueurs de baseball.
Commenter  J’apprécie          40
lagierlagier   28 décembre 2019
J'ai peut-être eu tort de le mettre à Windsor Prep. C'est ce que dit ma femme, (il réfléchit une fraction de seconde). Mais non, je crois pas. Faut se donner des défis. Sans défi, on se déguise avec un noeud papillon pour servir des gens riches qui vous regardent comme un meuble.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jonathan Kellerman (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Kellerman
The masterfully plotted and addictive series of psychological thrillers from Jonathan Kellerman, the No.1 bestselling author and creator of Alex Delaware - The Crime Reader.
autres livres classés : PsychologuesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..