AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070726304
Éditeur : Gallimard (22/04/1992)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dourvach
  11 octobre 2014
Tout sur l'art de conteur de l'aède turco-kurde Yachar KEMAL -- ou comment inventer un monde qui se superposera à "notre" monde réel ! Textes d'entretiens entre Yachar Kemal et Alain Bosquet, se connaissant depuis 1957 : deux ans après l'émergence du roman légendaire "Mémed le Mince" (1955) à Istanbul...
173 pages d'échanges passionnants qui se termineront en 1989 et feront l'objet de cette première publication en "collection blanche" chez Gallimard, en 1992, traduits par Altan Gokalp.
Ah, ces belles traductions françaises du turc si agile de "notre" universel Yachar, par Guzine Dino, puis Münevver Andac ou Altan Gokalp...
N'est-ce pas là d'ailleurs la plus solide des ANTIDOTES "anti-littérature-de-grandes-surfaces" (à la David Foenkinos, of course... ) pour cette vénérable institution que reste "notre" bonne Maison-Gallimard ?
Vertiges de la "Littérature lente"... et en voilà Une qui chante toujours si juste, et depuis toujours... depuis les roselières de la Tchoukour-Ova, cette "plaine creuse" de l'Anatolie ! Yachar le barde l'a inventée...
Lien : http://www.regardsfeeriques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   16 décembre 2013
Le règne de la parole était sacré pour moi: je croyais à sa puissance. Je devais lutter sur deux fronts pour des valeurs qui m'étaient sacrées. Contre la pauvreté, atteinte fondamentale à la dignité de l'homme, d'abord: celui qui ne s'insurge pas contre elle, qui accepte l'exploitation, ne pouvait être un homme digne de ce nom. La parole, le verbe ensuite: valeurs aussi importantes que le simple fait de vivre. J'aurais tout donné pour le respect de ces deux concepts sacrés: puissance de la parole et refus de la pauvreté. Le pain quotidien, une chambre pour m'abriter et écrire ...juste cela ! (p.76)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24fanfanouche24   15 décembre 2013
Je voulais m'enrichir par l'expérience de la vie, par les livres. J'avais la passion de la nature, et de son observation, mais partager la vie des gens était aussi quelque chose de vital pour moi. J'avais enfin la passion du socialisme. L'exploitation de l'homme par l'homme, la famine, le fait que les hommes ne gagnent pas assez malgré leur travail me blessaient profondément; je m'insurgeais contre le mal et l'injustice. (p.73)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : turquieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Tête de Turc !

De quelle pièce de Molière cette réplique est-elle extraite ? Que diable allait-il faire dans cette galère ? Ah maudite galère ! Traître de Turc à tous les diables !

Le bourgeois gentilhomme
Monsieur de Pourceaugnac
Les Fourberies de Scapin
La jalousie du barbouillé

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : turquie , turc , littérature , cinema , humour , Appréciation , évocationCréer un quiz sur ce livre