AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782952407526
32 pages
Éditeur : Editions de la Gouttière (15/10/2009)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Papa, Maman, je sais que j'ai fait une grosse bêtise et je le referai plus. Vous savez, c'est pas facile d'être une petite fille de mon âge. Surtout quand les enfants de ma classe ont perdu leurs dents et pas moi. je vous promets que je ne le referai plus. Pardon, pardon, pardon...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
HerculePoirot
  25 juillet 2019
Suzie s'amuse, de tout, de rien. La peinture, le football, la nature, tout est bon divertir cette hyperactive de la vie. Quand elle aperçoit une souris dans la grange attenante, il ne lui en faut guère plus pour y voir là une nouvelle meilleure amie ! D'autant qu'à l'école, tout le monde parle de la Petite Souris avec mystère et connivence. Mais elle la connaît, elle, la vraie petite souris !! Pourquoi ne la croit-on pas ? Elle compte bien l'attraper pour leur montrer... Et pourquoi ne perd-elle pas ses dents de lait, elle, comme tous les autres ? Et si, à l'instar de Peter Pan, se complaire dans l'enfance la cantonnait à rester une enfant ?
Voici un livre jeunesse charmant, emmené par l'inégalable Alain Kokor, sur un texte de Loïc Dauvillier. le dessin est vif, accessible, réaliste et fait partie intégrante de la narration. L'ensemble est bien mené, plein de bons sentiments, avec un suspense au rendez-vous (on craint vraiment que tout ceci ne finisse très mal). Une association d'artistes bienvenue, pour une belle édition jeunesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
liratouva2
  16 novembre 2011
Comme beaucoup de petites filles de son âge, Suzy est insouciante, espiègle, joueuse, menteuse et pourtant adorable. Sa vie se passe entre ses parents qui se désespèrent de toutes les sottises qu'elle peut commettre pour s'amuser et ses petites copines d'école avec lesquelles elle partage ses petits secrets. Justement la grande affaire du moment est qu'elles perdent toutes leurs dents de lait et que la petite souris les en récompense. Suzy est la seule à qui ça ne soit pas encore arrivé et elle s'en désespère. Elle en a trouvé une dans la vieille grange de son grand-père et ce sera la cause d'un gros mensonge et surtout d'une très grosse bêtise qui aurait pu devenir dramatique d'ailleurs.C'est agréable à lire et surtout à regarder. J'aime beaucoup les dessins un peu pointus et dynamiques ainsi que leur mise en page pleine de surprises mais qui reste simple et facile à suivre. Je m'imagine très bien lisant l'histoire à voix haute, en suivant les images, une petite chipie à mes côtés. C'était une bonne première approche de la BD enfantine
Lien : http://liratouva2.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
kbd
  17 septembre 2011
(...)
Petite souris, grosse bêtise est le fruit de la collaboration de deux auteurs bien connus dans le monde de la bande dessinée.
Loïc Dauvillier, le scénariste, a souvent jonglé entre les drames sociaux (Inès, Nous n'irons plus ensemble au canal Saint-Martin, Ce qu'il en reste, Les équilibres instables) et les albums jeunesse (La petite famille, Dino et Pablo, Va te brosser les dents !). C'est en revanche une première pour Alain Kokor - de son vrai nom Alain Koch - qui n'a jamais développé ce type d'univers dans ses récits. Un auteur qui écrit souvent ses livres seul par ailleurs (Balade Balade, Les voyages du Docteur Gulliver, Kady), mais qui s'est laissé séduire par le scénario de Loïc Dauvillier.
Il est dit que la petite souris elle-même aurait également inspiré les auteurs lors de l'écriture du récit.
(...)
Lien : http://k.bd.over-blog.com/ar..
Commenter  J’apprécie          20
SophieLJ
  03 novembre 2011
Avec son air de Fifi Brindacier (la rousseur et l'espièglerie en commun), Suzie n'a pas peur d'employer les grands moyens pour arriver à ses fins. Mais heureusement, ses parents veillent et la grosse bêtise est finalement sans grave conséquence. J'ai apprécié cette petite fille téméraire qui se laisse emporter pas son enthousiasme.
Cette petite histoire de Loïc Dauvillier met en avant la gêne que l'on peut ressentir à être un peu différent, surtout si ça veut dire que l'on grandit moins vite que les autres enfants.
Les illustrations de cette BD sont réalisées par Alain Kokor. Les couleurs sont chaudes et prennent tout leur sens dans la grosse bêtise. le style quant à lui, un peu fouilli, reflète bien la personnalité de l'héroïne.
Lien : http://litterature-jeunesse...
Commenter  J’apprécie          20
luthien
  06 novembre 2011
J'aime beaucoup la couverture de cette bande dessinée. La barrière noire laisse entrevoir un joli paysage avec un ciel très bleu et une petite fille assise dans l'herbe. Elle correspond tout à fait à l'ambiance du livre. Dans celui-ci, Suzie, une petite fille, n'a perdu aucune dent de lait tandis que ses camarades de classe en ont tous perdu. Elle se sent isolée mais pour leur montrer qu'elle n'est pas différente d'eux, elle leur annonce qu'elle connaît la petite souris. En réalité, elle ne connaît que la souris qui se cache dans la grange. Elle promet à une amie de son école, dénommée Betty, de la lui montrer. Suzie essaye tant bien que mal de la capturer mais rien ne se passe comme prévu…
Chronique entière sur mon blog.
Lien : http://andimagine.wordpress...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HerculePoirotHerculePoirot   25 juillet 2019
"(...)
- En fait, c'est ma mère... elle... elle a perdu toutes ses dents.
- Hein !?
- Wouais ! Alors t'imagines le boulot que ça fait pour la petite souris... elle préférerait venir un autre jour...
(...)"
Loïc DAUVILLIER & Alain KOKOR, Petite souris, grosse bêtise, éditions de la Gouttière (p. 27).
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Alain Kokor (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Kokor
Second volet du Vidéo-Blog Grif''GRAPHE sur le salon BD de Montargis: 3 interviews-dédicaces de dessinateurs talentueux et polymorphes, qui ont le vent en poupe: -Christian de Metter dont on connait les adaptations de polars très noirs chez Rivages-Casterman : pour l'heure, il abandonne le picturalisme pour faire retour sur le trait : un trait incisif comme à la pointe d'un couteau - l'occasion également de renouveler le genre Western. -Kokor qui rend hommage à Beuville, Morris et Gus Bofa ('Excusez du peu!) : le critique n'a plus rien à faire: l'auteur est entré en osmose avec ses pairs et pourtant en parallèle, il propose la caméra un trait vif et Kokoresque à nul autre pareil -même si on le décrypte mieux...- -Riff Rebs' ou la "Défense et illustration" de l'adaptation littéraire, à condition que cette "re-création" soit l'occasion de propositions visuelles fortes, donc faite avec ses tripes et pas sur injonction éditoriale.Sabre de Bois, frères de la côte, buvons à la santé de Jack London et Pierre Mac Orlan ! Ca bouge, ça s'agite et ça cogite dans la BéDé : Montargis le Festival animé par Arnaud Floc'h le reflète bien !
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1137 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre