AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782754824262
128 pages
Futuropolis (09/10/2019)
3.55/5   38 notes
Résumé :
Ayant découvert un manuscrit caché sous un arbre au fin fond de la forêt du Maine (son auteur, Arthur Bramhall, craignait de voir son manuscrit partir en fumée comme son roman précédent), un plantigrade comprend qu’il a sous la patte le sésame susceptible de lui ouvrir les portes du monde humain – et de ses supermarchés aux linéaires débordants de sucreries…

Le livre sous le bras, il s’en va à New York où les éditeurs vont se battre pour publier l’œuv... >Voir plus
Que lire après L'ours est un écrivain comme les autres (BD)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,55

sur 38 notes
5
2 avis
4
13 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
♫Je retourne aux sources de ce qui faisait nos vies
d'ours de Grizzly
je redeviens l'ours, le grizzly
lassé de la course de nos insatiables envies
un ours, un grizzly♫
-Yvan Marc + Ours - 2016 -
---♪---♫----🐻---✒---🐻----♫---♪---
Comme ils disent, antre nous
les chats font pas des chiens
Un ours mâle est chez les humains
Rayon de miel vs léchouille aucun tabou
Si l'ours te voit tu verras plus d'ours en peluche
ne pas doigter le pot de confiture
avant de caresser la fourrure
Comme des bêtes , chaman chez les Mapuches
Le charnel, les forces de la nature, les âmes-Ours
l'Ecrivain est un animal comme les autres, à chacun son recOurs..


Commenter  J’apprécie          933
Un terrible incendie dans un chalet. Arthur Bramhall a beau vouloir tenter de sauver les feuilles de son dernier manuscrit tout juste achevé, son roman partira en fumée avec tout ce qu'il possédait. Désespéré, anéanti, on l'encourage aussitôt à le réécrire. Et voilà qu'un an plus tard, il tape le mot fin à "Désir et destinée". Soulagé et heureux, il compte bien aller fêter ça au village. Mais pour être certain que cette fois-ci, son manuscrit ne finisse pas dans les flammes, il le dissimule dans une mallette qu'il va déposer secrètement sous un tas de humus, au pied d'un grand épicéa. Un ours, témoin de cette scène et à la recherche de miel, s'empare de la mallette et réussit à l'ouvrir. Dans son esprit, ça cogite. Il en est sûr, ces feuilles vont lui permettre d'assouvir ses petits plaisirs sucrés. Vêtu d'un pantalon et d'un t-shirt, il prend le train et se rend dans la grande ville, ne s'attendant sûrement pas au tapis rouge qu'on allait lui dérouler...

Un ours peut-il reléguer dans l'oubli Ernest Hemingway ? Visiblement oui ! Parce qu'il a volé un manuscrit et s'est fait passer pour un écrivain de talent, un ours va devenir le nouvel écrivain que tout le monde va s'arracher. Adapté du roman éponyme de William Kotzwinkle, cet album graphique est une véritable satire sociale du petit monde de la littérature. Des agents aux éditeurs en passant par les lecteurs ou les journalistes, personne ne semble avoir réalisé que derrière Dan Flakes se cache un ours. Tous le portent aux nues et voient en lui le nouveau phénomène littéraire. Quant à l'ours, il semble, lui, parfaitement s'adapter aux humains. Un récit jouissif et ironique pour qui veut bien se laisser emporter par ce scénario et une réflexion intelligente sur l'écriture, l'écrivain, les médias ou encore la célébrité. Alain Kokor, de par son trait efficace et charbonneux et sa colorisation monochrome, nous plonge dans une ambiance un brin loufoque.
Un conté décalé et acerbe...
Commenter  J’apprécie          612
vanitas vanitatum, et omnia vanitas !
Tout de suite, ça en jette de commencer une critique par une citation latine, vous ne trouvez pas ?

Un écrivain, retiré à dans la campagne du Nord des Etats-Unis, se fait voler son manuscrit par un ours. Cet ours va se rendre à New-York, le faire éditer et rencontrer le succès. le dessin est réaliste, le trait est vif, c'est une bichromie, un noir et un ocre tirant sur l'orange, seul l'orange prend des nuances presque naturelles.

C'est un récit loufoque, absurde, mais aussi ironique voire sarcastique, il épingle le milieu de l'édition, la promotion des livres et les relations dans ce monde plein d'effervescence et de vanité. J'ai adoré l'humour, le ton décalé, personne ne s'offusque qu'un ours ait pu écrire un livre, “il ressemble à Hemingway !” Un grand et gros personnage dégingandé, n'ayant pas les codes de la société, l'ours semble perdu dans ce monde d'humains citadins mondains, certainement pas à sa place, mais le goût de l'exotisme, de la nouveauté des humains le propulse en avant dans les médias. Les plus à l'ouest dans cette histoire, c'est ce microcosme totalement snob des médias, du marketing, du journalisme, toute cette effervescence en devient totalement ridicule, vaine et vaniteuse.
Et j'ai ri haut et fort ! Réjouissant.
« Odi panem quid meliora . Ça veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien. » Loth d'Orcanie

Message privé : J'ai trouvé dans mon livre ramené de la médiathèque, une surprise, un petit message privé fort sympathique ! Un petit supplément de bonheur pour moi et un grand merci pour celle qui se reconnaitra !
Commenter  J’apprécie          264
Adaptation du roman de Kokor que je n'ai pas lu. Un joli trait de crayon épais aux couleurs souvent orangées. Un écrivain vit dans une cabane dans les bois. La précédente a brûlée, ainsi que son cher manuscrit. Avant de se rendre au village pour arroser l'achèvement de la réécriture, il va le protéger en l'enterrant au pied d'un arbre. Un ours va le trouver et l'exploiter. Regard sur le monde de l'édition et des romans commercialisés, façonnant l'identité d'un écrivain. Décalé et réaliste.
Commenter  J’apprécie          270
Adaptation en B.D. d'un roman de William Kotzwinkle qui m'a donné envie de découvrir cet auteur. « Allons, allons, Arthur, tout n'est pas perdu ... Il nous reste l'imagination » (page 9). Dans la plupart des B.D. les personnages sont soit, des humains dont l'image est plus ou moins réaliste, soit des animaux anthropomorphiques. Dans celle-ci les humains sont assez réalistes, les humaines aussi d'ailleurs ... et l'Ours, pareil ! Qu'est-ce que c'est drôle un ours ! En fait l'ours est un homme comme les autres ; Gourmand atavique (et pas que de miel), instinctif, naïf et maladroit (suis-je un ours ?! ... pas toujours, hélas !). Il a de plus une compréhension limitée du langage humain, de la politesse, cette hypocrisie nécessaire. Mais les quelques mots qu'il a compris suffisent à faire de lui un homme tout à fait honorable. Pages 92-93, les planches les plus érotico-loufoques que j'ai lues/vues ! Milo Manara n'a plus qu'à rhabiller ses nymphettes et en plus Bip-Bip le Road Runner & Will le Coyote assurent le spectacle (je n'en dis pas plus, bande de dégoutants personnages :-). Comment ? Je n'ai pas fait de résumé ! Bon d'accord ; pendant que l'ours assure en tant qu'écrivain (surtout question promotion), parce qu'il a volé le manuscrit d'un pauvre con de scribouillard dépressif, celui-ci (Arthur) revient à la nature et devient en quelque sorte un ours, les vases communicants en somme. Chouette B.D. donc qui vaut pour moi 4*. Allez, salut.
P.S. : Après ça il y en a qui vont aller zieuter la double-page 92-93 dans leur librairie préférée, bonne rigolade !
Commenter  J’apprécie          162


critiques presse (3)
BDGest
19 novembre 2019
La colorisation monochrome surprend par ses variations restreintes d'orange clair à foncé. Le dessinateur croque ses personnages avec malice et tendresse. Son trait charbonneux d'épaisseur variable accorde du relief et un charme empreint de douceur, charmant et humble.
Lire la critique sur le site : BDGest
LeSoir
28 octobre 2019
D’une simple léchouille, l’ours écrivain de Kotzwinkle et Kokor nous fait embrasser la légèreté de l’être et soulève la question brûlante de l’identité.
Lire la critique sur le site : LeSoir
Sceneario
30 août 2019
On reconnait d'emblée le ton et le style de Kokor qui livre ici un album absolument passionnant, sublime critique du monde de l'édition, des succès littéraires à la gloire éphémère, de ces livres évènements qui se construisent sur les effets, des "malentendus".
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Mais, Dan, n'est-il pas un peu facile de décrire l'Amérique comme un pays désespérément enlisé dans le "sexe et de la pizza" comme vous dites ?
Commenter  J’apprécie          220
- Bettina, dit Boykins en l'aidant à sortir de la mare, est-ce que ça va ? Je suis navré.
- Vous n'y êtes pour rien, Chum. Patauger dans la fange, tel est le lot commun des attachés de presse.
Commenter  J’apprécie          160
Professeur, romancier et j'ajouterai... grand dépressif. Vous me direz, l'un ne va pas sans l'autre.
Commenter  J’apprécie          190
Les auteurs en tournée sont des adultes en couches-culottes.
Commenter  J’apprécie          150
Les citadins dépressifs en quête de retour à la terre sont monnaie courante et ne m'inquiètent pas plus que ça mais... disons... que je préfère les regarder de loin... et attendre...
J'attends patiemment qu'ils deviennent d'authentiques dépressifs locaux.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Kokor (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kokor
Alain Kokor - Rocking Chair
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (63) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5152 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..