AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Joseph Joffo (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782754802673
64 pages
Éditeur : Futuropolis (07/04/2011)
3.99/5   69 notes
Résumé :
Traduit dans le monde entier, dont récemment en Chine, avec quelque 25 millions d'exemplaires vendus, Un Sac de billes est devenu un classique de la littérature. Joffo y raconte ses souvenirs de jeune Juif durant l'Occupation allemande. La force de son récit réside en la candeur et le pragmatisme du regard d'enfant, qu'il porte, à l'époque, sur les faits quotidiens de cette étrange et terrible période.Septembre 1941, Jo a 10 ans. C'est un gamin parisien, un joyeux p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 69 notes
5
4 avis
4
11 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

marina53
  15 mai 2015
Paris, rue Marcadet, 1941. Deux frères, Maurice et Joseph dit Jo Joffo, jouent aux billes en pleine rue. N'ayant pas vu le temps passer, ils se pressent de rentrer chez eux avant de se faire enguirlander. Dans son salon de coiffure, leur père les accueille gentiment en les conseillant d'aller faire leurs devoirs avant que leur mère fulmine. Ils ressortent peu de temps après, se débarrassant assez vite de leurs devoirs et espérant reprendre leur jeu. Ils croisent en pleine rue deux soldats allemands qui se dirigent vers le salon de coiffure. Les deux gamins ayant volontairement caché la pancarte "Yiddisch Gescheft". Accueillis comme tout autre client, chacun s'attelle à les coiffer correctement tout en discutant. Très contents de la prestation et de l'accueil chaleureux, ils sont alors très surpris dès lors que le père Joffo leur révèle que tous les gens ici sont juifs. Les soldats n'osent rien dire et repartent. Une belle revanche pour le coiffeur qui s'est construit tout seul. Malheureusement, quelque temps plus tard, l'étoile jaune devient obligatoire. Les deux gamins rechignent à la porter. Plus grave encore, Paris commence à être occupée...  
Kris s'est emparé de l'oeuvre de Joseph Joffo et nous la propose en bandes dessinées. Un choix évidemment judicieux pour les plus jeunes qui veulent se l'approprier et pour les plus âgés qui veulent en avoir un tout autre aperçu. le résultat, pour ce premier tome, est réussi. L'on retrouve l'innocence, l'insouciance et la débrouillardise de ces deux frères contraints de quitter Paris occupée et de rejoindre seuls leurs frères aînés à Menton. L'on ressent, malgré tout, une certaine tension pendant ce périple. Les aquarelles de Vincent Bailly et son trait réaliste nous plongent de suite dans cette période. 
Un premier volet convaincant, tant sur le fond que sur la forme. 
Plongez dans Un sac de billes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
rabanne
  16 juin 2020
Cette bande-dessinee (3 tomes à ce jour) est une adaptation du roman de Joseph Joffo. Un album destiné à nos collégiens, dès la 6e.
Jo et Maurice étaient des écoliers comme les autres, jusqu'à ce que l'étoile jaune soit cousue sur leur manteau. Face aux lois antisémites et à la persécution grandissante envers les Juifs, leurs parents décident d'envoyer les deux frères en "zone libre"...
Le scénario respecte le ton du roman. L'iconographie est soignée et très réaliste.
Commenter  J’apprécie          193
JosephAlexianHeartfire
  31 janvier 2021
• « Un sac de billes, tome 1 » de KRIS et Vincent BAILLY, publié chez Futuropolis.
• J'ai commencé cette lecture à la suite du défi de lecture de BD de Babelio, cherchant une BD édité chez Futuropolis, dans le but d'étendre ma "culture" BD.
• Cette bande dessinée est le premier tome de l'adaptation littéraire d'un roman autobiographique, du même nom, écrit par Joseph JOFFO. Ce roman à été couronné par L Académie Française en 1974 et souvent étudier par les jeunes écoliers. Il existe également un film adapté de cette histoire.
• Cela raconte l'histoire de Joseph et son frère lors de l'occupation allemande de la France en 1942, nés d'une famille juive, devant fuir Paris. Un héritage historique intéressant, du point de vue d'un enfant lors de ces événements ayant marquer la face du monde.
• le dessin à un certain charme, c'est beau, avec des dessins très bien détaillés. Les décors sont superbes, la vieille France nous charme par son aspect d'antan. de nombreux détails comme les journaux, les affiches de propagande ajoute à l'immersion.
• J'ai du mal à imaginer ce que va raconter l'histoire après avoir lu le premier tome, même si je pense avoir une idée générale de la fin. J'attends encore de pouvoir en lire la suite pour savoir ce que m'offre celle-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mfgaultier
  15 novembre 2014
N'ayant pas encore lu le désormais classique Un sac de billes de Joffo, je fus ravie d'en dénicher l'adaptation en bande dessinée par Kris et Vincent Bailly, dont j'avais déjà pu apprécier le travail avec la BD Coupures irlandaises sur le conflit en Irlande du Nord.
En fouinant sur Internet, je découvre que le célèbre roman de Joseph Joffo fut écrit en 1973, avec l'aide d'un certain Claude Klotz, alias Patrick Cauvin (dont Cécile nous parlait l'autre jour avec un entrain communicatif). Quelle drôle de coïncidence !

Mais revenons à nos moutons, heu, nos billes…
Les deux auteurs ont choisi d'adapter le texte en deux tomes : le premier a été publié en 2011, le second ne devrait pas tarder.
Un sac de billes est un très bel album qui retranscrit bien le cadre de l'occupation, à Paris tout d'abord, où habitent les deux frères du roman, Joseph et Maurice. Lorsque les nazis envahissent la capitale et que le port de l'étoile jaune devient obligatoire, leurs parents décident d'envoyer les deux enfants en zone libre. Ils ne sont que des gosses mais ils vont se débrouiller comme des grands, évitant les nombreux dangers, rusant comme des apaches, prenant le train et aidant même d'autres juifs à passer en zone libre…
La bande dessinée retranscrit bien l'énergie des deux frères, leur débrouillardise, leurs multiples rencontres mais aussi leur naïveté et leur candeur. le dessin de Vincent Bailly est classique mais fourmille de détails, d'expressions très vivantes qui rendent la lecture très agréable. Seul regret : j'aurais aimé passer un peu plus de temps en compagnie des deux frères ! Vivement le second tome pour les retrouver !

Lien : http://blogs.lexpress.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Erik_
  01 septembre 2020
Un sac de billes, c'est d'abord un récit autobiographique qui a connu un vif succès en librairie à travers le monde. C'est également l'histoire de deux frères d'origine juive qui doivent fuir à travers la France de 1941 alors occupée par l'armée allemande. Kris et Bailly après leur « coupure irlandaise » réussissent parfaitement leur adaptation du roman de Joseph Joffo en donnant un équilibre à une série qui oscille entre plaisir, émotion et réflexion.
Le port obligatoire de l'étoile jaune sera le déclencheur de cette fuite car les parents des deux garçons craignent le pire. L'Histoire leur donnera malheureusement raison. L'Etat du Maréchal Pétain a depuis longtemps bafoué les trois principes de la République : liberté, égalité, fraternité.
On va suivre dans cette première partie le périple de ces deux gamins qui ne peuvent plus aller à l'Ecole. Il faut fuir pour ne pas tomber entre les mains de la Gestapo. Ils vont franchir la ligne de démarcation sans papier pour se mettre à l'abri.
Les dialogues sont authentiques et pour cette raison aussi intéressants. Il y a un véritable plaisir de lecture lié à cette addition entre sensibilité et humour subtil dans le récit. En effet, malgré l'extrême dureté du propos, on ressent également une sorte de légèreté sous-jacente, presque une bonne humeur. Ce n'est pas déroutant. C'est juste touchant !
Il est clair qu'une telle oeuvre ne peut qu'interpeller le lecteur. Comment la haine peut-elle amener à discréditer une catégorie de population en y incluant également des enfants ? On pourrait penser que l'on a appris de l'histoire mais celle-ci recommence invariablement. Les informations politiques actuelles ne semblent pas donner bon espoir.
Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BDZoom   14 juin 2011
Vincent Bailly donne vie au texte de Joffo et au scénario de Kris. Il permet ainsi aux jeunes lecteurs, qui découvriront le livre et l’album, de se faire une idée plus précise de l’Occupation, d’un quartier parisien en 1941 et de la vie quotidienne de l’époque.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   27 janvier 2015
Lorsqu'on est pas le plus fort, le courage, c'est de laisser son orgueil de côté et de foutre le camp.
Commenter  J’apprécie          50
sosolulusosolulu   17 février 2017
Lorsqu'on est pas le plus fort, le courage, c'est de laisser son orgueil de côté et de foutre le camp.
Commenter  J’apprécie          30
CristieCristie   28 juillet 2013
"Lorsqu'on n'est pas le plus fort, le courage, c'est de laisser, son orgueil de côté et de foutre le camp."
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   04 octobre 2020
Vouloir contrer la mauvaise foi revient à jouer à pile ou face avec une bille.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Kris (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kris
Les nouveautés Futuro de mai 2020
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2370 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre