AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791033906537
368 pages
Harper Collins (02/06/2021)
3.99/5   79 notes
Résumé :
Sadie et Will Foust viennent à peine de quitter Chicago avec leurs deux enfants pour une petite île perdue au large du Maine battue par les tempêtes, que leur voisine Morgan Baines est retrouvée morte chez elle. Le meurtre secoue la petite communauté insulaire, et surtout Sadie, bouleversée par le drame.

Tandis que les soupçons de l’agent Berg, le flic local, s’orientent vers Sadie et sa famille, fraîchement débarquée sur l’île, Sadie s’enfonce petit ... >Voir plus
Que lire après L'autre femmeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 79 notes
5
9 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis
Un roman qui , de mon humble avis, ne tient absolument pas la route au niveau crédibilité médicale, psychiatrique et policière..

Ce devait être un nouveau départ pour Sadie et sa famille. Son mari ,Will, venait d'hériter de la tutelle de sa nièce de 16 ans , et de la maison qui allait avec, sur une des quatre mille îles du Maine. Ils fuyaient une ex-maitresse de Will, des problèmes de boulot pour Sadie (médecin urgentiste) et des problèmes à l'école pour leurs fils aîné de 14 ans. Mais très vite, le lecteur comprend que quelque chose ne tourne pas rond. Tous les personnages ont l'air zinzins ! On est dans un roman à suspens, où le lecteur ne peut faire confiance à personne. Ils sont nouveaux sur l'île et ne fréquentent personne.
Sadie n'est pas particulièrement sympathique . Will a l'air de la tromper avec tout ce qui bouge, Imogen la nièce est très agressive, le fils ainé est bizarre...
Quand un meurtre a lieu au bout de leur rue... le policier local (qui a l'air d'être le seul ), porte ses soupçons sur eux.

A partir de là, NE PAS LIRE SI VOUS NE VOULEZ PAS ETRE SPOILÉ...

Que Sadie ait réussi à devenir médecin, et médecin urgentiste tout en étant bi-polaire, je n'y crois pas une seule seconde... Réussir médecine, abattre la quantité de travail que nécessitent ces études là, avec cet handicap, supporter la charge de travail , honorer des gardes de 10/12h tout en ayant des absences dûes à ses nombreuses personnalités, c'est impossible !
Se faire manipuler, elle qui est médecin, par son mari qui ne l'est pas , c'est impossible. de par son métier, elle devrait être plus sensible à tout ce qui est psychologie, psychiatrie, elle a forcément eu des cours dans son parcours étudiant.
Pour une urgentiste, je ne l'ai pas trouvée très réactive, d'ailleurs ! Ce sont des gens qui doivent prendre des décisions ultra rapidement, qui ont forcément la tête sur les épaules . Et elle, elle en aurait plusieurs de têtes sur ses épaules ? !
Pour une mère, et une tante, je ne l'ai pas trouvée très investie, très aimante. Elle ne s'occupe absolument pas de ses enfants, n'a aucune empathie pour sa nouvelle nièce, ne sait pas comment la prendre. Elle ne se présente pas aux voisins, a des rapports conflictuels avec ses collégues (secrétaire et infirmière). Bref, elle ne se comporte pas du tout comme une médecin, et j'aurais du mal à lui faire confiance comme généraliste !
Quand aux flics qui acceptent la preuve sonore "amputée " d'une bi-polaire et de sa nièce à la fin, comme solution au meurtre de la voisine, on y croit ! Surtout que Sadie voyant une psychologue pour essayer de "rassembler" et soigner ses nombreuses identités risque bien de lâcher le morceau en tant que Camille .

Un roman policier qui se moque de toute vraisemblabilité, je ne cautionne pas . Il y a un minimum de documentation, et de sérieux à fournir de la part d'une écrivaine, et ce n'est pas parce qu'on fait dans le thriller domestique (appellation donnée aux romans à suspens pour nous les femmes !) , qu'on doit s'en affranchir, les lectrices méritent d'être aussi bien traitées que les lecteurs !
Commenter  J’apprécie          435
Sadie, Will Foust et leurs deux fils quittent la ville de Chicago pour aller s'installer sur une petite île du Maine. La soeur de Will vient de mourir et sa fille, une adolescente, est seule là-bas. Pour ne pas la perturber, la famille déménage dans une grande maison familiale. La vie à Chicago n'était pas de tout repos, et les problèmes scolaires d'un de leur fils ont fini par convaincre Will qu'il était temps de changer de vie. Sadie est moins de cet avis. A peine arrivée sur l'île, la mère de famille a un drôle de pressentiment. Cet endroit ne la met pas à l'aise. de plus, tout le monde connaît la famille Foust depuis plusieurs générations.
Le ressenti de Sadie se justifie rapidement. Quelques jours après leur installation, leur voisine est retrouvée assassinée à son domicile alors qu'habituellement rien ne s'y passe jamais. Les soupçons se tournent très rapidement vers la famille, notamment vers Sadie, une étrangère aux yeux de tous.
L'agent de police local doit mener son enquête. En parallèle, Sadie mène la sienne. Les indices qui font surface ne vont pas en sa faveur.

"L'autre femme" est le deuxième roman de Mary Kubica que je lis. J'avais beaucoup aimé "Une fille parfaite" et cette nouvelle lecture me conforte dans mes premières impressions car j'ai encore une fois beaucoup aimé la plume de l'auteure.

L'ambiance est parfaite dès les premières lignes. On se retrouve dans le huis-clos de cette île du Maine où tout le monde se connaît et où on se méfie des nouveaux. C'est pesant à souhait. L'île est lugubre, sombre, humide. Les voisins sont suspicieux. Will travaille toute la journée, les garçons sont au collège et Sadie se sent prisonnière de ce morceau de terre entourée par l'océan. Plus l'intrigue se construit, plus l'étau se resserre.

Les personnages sont bien construits et évoluent à leur rythme. A côté de la famille Foust, il y a le voisinage, les anciens, ceux qui vivent là depuis des générations. Les gens sont méfiants. Des portes se ferment. On s'observe. On sent des regards derrière les rideaux des fenêtres. J'ai aimé aussi l'alternance des narrations entre Sadie, une certaine Camille et "Souris" qui interrogent le lecteur et nourrissent le suspense.

Dans "L'autre femme", il y a des secrets, des manipulations, une atmosphère pesante et une psychologie des personnages bien travaillés. C'est intense, efficace, l'enquête est rondement bien menée. J'ai adoré le dénouement.

Un excellent thriller psychologique.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
Commenter  J’apprécie          240
Will, sa femme Saddie et leurs deux enfants emménagent sur une des très nombreuses îles du Maine: il a hérité de la maison de sa soeur et est le tuteur de sa nièce, Imogen, une jeune ado gothique et perturbée par le suicide de sa mère.
L'installation est compliquée: Saddie n'était pas volontaire et leur couple essayait de se remettre de la liaison de Will, que sa femme a vécu comme une trahison.
Peu de temps après leur arrivée, leur voisine est assassinée.
Une excellent polar bien psychologique, comme l'autrice nous a habitué!
Quand on arrive à dépasser l'éternel découpage en « un chapitre par personnage » tellement en vogue en ce moment que ça en devient lassant, on se prend complètement à cette histoire assez dingue (quand vous l'aurez lu vous comprendrez le jeu de mot!) et tarabiscotée comme il faut, avec pas trop de personnages pour bien centrer le sujet. Les caractères de chacun sont bien construits et on ne s'ennuie pas du tout, d'autant que les fausses pistes s'enchainent et qu'on est un peu sur la brèche et ça c'est un compliment, car on est sur ses gardes jusqu'au dernier moment.
À dévorer jusqu'au bout car la vérité est dans les dernières pages…
Commenter  J’apprécie          118
Sadie, Will, son mari et leurs 2 garçons, Otto et Tate, ont quitté Chicago pour prendre un nouveau départ après que Will ait trompé Sadie, qu'Otto, harcelé au lycée, s'y soit introduit avec un couteau et que Sadie ait démissionné de l'hôpital où elle était chirurgienne suite au décès d'un de ses patients. Il s'installent sur une île, au large du Maine, dans la maison d'Alice, la soeur de Will qui s'est suicidée et qui laisse une fille Imogen, 16ans dont ils sont tuteurs jusqu'à ses 18 ans.
Peu de temps après leur arrivée, une voisine est assassinée et l'inspecteur Berg, en charge de l'enquête, semble porter ses soupçons sur Sadie qui ne comprend rien à ce qui lui arrive, à ce dont on l'accuse.
Le roman alterne les voix de Sadie, de Camille, la maîtresse de Will, obsédée par lui jusqu'à l'épier au travail, mais aussi chez lui, à s'introduire à son domicile et de Souris, une petite fille de 6 ans, qui a peur de sa belle-mère qui vient de rentrer dans sa vie.
Les apparences sont trompeuses et Mary Kubica les manie avec un art consommé; elle installe une atmosphère angoissante avec une Sadie qui perd progressivement pied face à des évènements qu'elle ne comprend pas (et nous non plus!), une Camille machiavélique et une Souris, maltraitée par sa belle-mère. On croit plusieurs fois avoir résolu l'enquête puis quelques pages plus loin, on s'aperçoit qu'on est totalement dans l'erreur, que l'on patauge complètement.
Ce thriller psychologique addictif est une vraie réussite qui nous secoue, se joue de nous et nous laisse pantelants devant un dénouement incroyable.
Je ne connaissais pas cette auteure et nul doute que je vais m'intéresser à ses précédents romans.
Commenter  J’apprécie          80
Sadie et Will, déménage avec leur deux garçons sur une petite île. Un besoin de changement, des choses de la vie, un nouveau départ pour ce couple fait qu'ils ont atterrit sur cette île.
Mais voilà, leur voisine Morgan est assassinée ! le nouveau départ commence plutôt mal...
Qui pouvait en vouloir à cette femme ? Pourquoi est elle morte de façon si horrible ? Et par qui ?

Alors Sadie va tout faire pour découvrir la vérité... mais toute vérité est elle bonne à prendre ?

J'apprécie les romans de Mary Kubica, elle sait nous faire vivre la vie de ses personnages, nous immerge rapidement dans ses livres !
Celui ci ne déroge pas à la règle, je me suis régalée tout au long de ma lecture, je me suis posée beaucoup de question, le climat de l'île rend l'atmosphère très tendu, et surtout j'ai beaucoup aimé le thème abordé...

Une lecture très agréable avec ce roman qui est difficilement lachable !
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Imogen, seize ans, passe ses journées à faire Dieu sait quoi. A priori, elle va à l'école - on ne reçoit d'appels téléphoniques concernant son absentéisme que de façon occasionnelle. Mais ce qu'elle fait par ailleurs, je n'en sais rien. Quand Will ou moi le lui demandons, elle nous ignore ou fait la maligne et répond qu'elle va combattre le crime, qu'elle lutte pour la paix dans le londe ou qu'elle sauve ces "putains "de baleines. "Putain" et "bordel" sont ses mots préférés.
Commenter  J’apprécie          100
Il y a quelque chose qui cloche dans cette maison. Quelque chose qui me dérange, qui me met mal à l'aise, même si je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. De l'extérieur, elle est parfaite, idyllique, cette grande bâtisse grise avec sa large terrasse couverte qui court le long des murs...A première vue, il n'y a rien là qui puisse déplaire. Mais je ne suis pas du genre à me fier aux apparences.
Commenter  J’apprécie          90
Sans moi, jamais ils ne se seraient rencontrés. Il était à moi avant d'être à elle. Mais ça, elle n'arrête pas de l'oublier.
Commenter  J’apprécie          200
Des mois se sont écoulés depuis son aventure, mais ses mains me paraissent toujours aussi rêches que du papier de verre lorsqu'il me touche, et je ne peux m'empêcher de me demander où elles ont traîné avant de se poser sur moi.
Commenter  J’apprécie          80
Souris n'aimait pas que Fausse Maman dorme dans le lit de son père. C'était le lit de son père, pas celui de Fausse Maman. Fausse Maman aurait dû avoir son propre lit.
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Mary Kubica (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mary Kubica
Découvrir :https://tidd.ly/3qKius3
Il y a toujours deux versions d'une même histoire…
Anna Andrews s'était juré de ne plus jamais remettre les pieds à Blackdown, ce village où elle a grandi et vécu un cauchemar qu'elle n'est pas près d'oublier. Pourtant, c'est précisément à Blackdown qu'on retrouve une femme sauvagement assassinée. Anna, correspondante pour la BBC, n'a d'autre choix que se rendre sur place pour couvrir l'affaire.
Elle est sous le choc en découvrant l'identité de la victime : il s'agit d'une de ses amies d'adolescence. L'inspecteur en charge de l'affaire, Jack Harper, connaît bien la victime, lui aussi, il est même le dernier à l'avoir vue en vie. Jack et Anna vont passer quelques nuits blanches à Blackdown. D'autant plus que le tueur ne s'arrête pas en si bon chemin : les meurtres se multiplient et Anna pourrait bien être la prochaine sur la liste…
Un suspense phénoménal, bientôt adapté en série.
« Stupéfiant, addictif, incontournable. » Samantha Downing
« Vous allez dévorer ces pages délicieusement sombres. » Mary Kubica
« Ce roman n'a rien à envier à Gone Girl, je l'ai lu d'une traite. » Christina Dalcher
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (227) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'inconnue du quai" de Mary Kubica.

Qui est Graham ?

un professeur de Zoé
le voisin de Zoé
un ami d'école de Zoé

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : L'inconnue du quai de Mary KubicaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..