AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702153895
Éditeur : Calmann-Lévy (01/06/2016)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 11 notes)
Résumé :

Juin 1940, en plein exode. Après avoir causé accidentellement la mort d'un couple juif, Cécile recueille leur petit garçon, Samuel.

Mais en recherchant la famille de l'enfant, elle est arrêtée par la Gestapo et sauvée in extremis par l'époux nazi d'une amie d'enfance.

Confrontée de plein fouet à l'horreur de la guerre, l'insouciante jeune femme d'autrefois n'a désormais qu'un seul but : sauver Samuel.


Né... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
brinvilliers
  15 novembre 2017
Cécile de Rohou renverse accidentellement un couple avec leur enfant. Nous en sommes en pleine période d'exode et les bombardements font fuir toute une population. Cécile sauve le petit garçon, les parents sont décédés.Il s'appelle Samuel et est juif, Cécile décide de s'occuper de lui dans le plus grand secret. Nous sommes en 1940 et il ne fait pas bon d'être juif. Cécile découvre que son amie Natacha fait de l'espionnage, elle rencontre Antoine. C'est un moment où la vie va vite tellement la mort est proche. Cécile va rentrer dans la résistance et reprendre contact avec son amie allemande Martha. Cécile découvre que le père de Samuel n'est pas mort et qu'il est recherché par la police allemande.
Un roman avec beaucoup de rebondissement, impossible à lâcher tellement les personnages sont attachants et l'histoire convaincante.
Commenter  J’apprécie          70
PREFACE
  13 avril 2018
C'est le 1er livre que je lis de M. Eric le Nabour.
Un livre dont le résumé m'a tout de suite accroché. Mais après le premier quart de l'ouvrage, nous plongeons dans la vie mondaine et les grands repas organisés par Natacha où se côtoient toutes ces grandes personnalités allemandes alléchées par leurs nouvelles fonctions en France et là je commence vraiment à m'ennuyer de toutes ces descriptions de personnages hautement gradés... Une longue partie qui devient vite lassante au point que j'en suis venue à sauter quelques pages… Ensuite j'attends la naissance d'une quelconque intrigue ... d'un peu de piment ! Mais ... de page en page... rien ...que du plat...., jamais une petite dose de suspense !
Une bien grande déception pour moi.
Commenter  J’apprécie          30
Randonneur
  28 novembre 2016
J'ai l'impression que ce livre plait plutôt aux femmes, pour ma part je dois reconnaître que je me suis ennuyé avec ce roman que j'ai eu maintes fois envie de refermer une fois pour toutes.
Je n'ai absolument pas accroché à l'histoire, sans doute par un côté répétitif; les nazis, juifs, résistants, dans une histoire sans véritable suspense où les enchaînements et péripéties se devinent à l'avance en se concluant aussi rapidement qu'elles débutent, et l'on ne comprend pas par quel miracle le père de l'enfant réapparaît sur la fin.
Commenter  J’apprécie          10
jokalelou
  18 novembre 2014
Une histoire qui se deroule pendant la guerre...une jeune femme celine de rohou qui renverse une famille juive rebecca et david hoffman et leur fils samuel qui lui survit . La jeune femme decide d'emmener le peit garçon avec elle et de s'en occuper....une histoire très poignante que nous livre cet auteur sur l'envahissement de la france par l'allemagne melangeant haine et amour!!!
Commenter  J’apprécie          00
cricriwa
  16 juin 2016
L'histoire qui va lier Cécile et le petit Samuel (dont Cécile se sent coupable de la mort accidentelle de ses parents) et qui va le prendre sous son aile, l'histoire d'amitié de Cécile et de Natacha (qui mène un combat contre l'ennemi) , tous ces combats où l'amour, l'amitié, la haine vont se mêler.
J'ai aimé ce livre et ne manquerai pas d'en lire d'autres de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
brinvilliersbrinvilliers   15 novembre 2017
Le sang battait à ses tempes. Un moment, Cécile fut tentée d'annoncer la nouvelle à l'enfant qui ne la quittait plus des yeux. Mais elle se ravisa aussitôt. Si jamais David Hoffman avait succombé à ses blessures, l'annonce de sa mort serait pour Samuel une seconde souffrance, plus insupportable encore que la première. Quant à sa mère, elle l'emmènerait sur sa tombe dès que les événements le permettraient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ade80ade80   04 janvier 2018
Mais cette unité et ce sang froid qui la caractérisaient étaient aussi sa sauvegarde, sa liberté et sa force. Elles lui conféraient le pouvoir de tenir les événements à distance, de ne pas se noyer dedans au point d'y perdre son âme. Et c'était ça qui faisait la différence entre un être commun et un être d'exception. (p510)
Commenter  J’apprécie          10
ade80ade80   04 janvier 2018
C'était si simple au fond, la haine d'une femme. Un sentiment d'une banalité telle qu'on n'y prêtait plus attention au bout d'un moment, une haine appuyée sur les mêmes vieux ressorts, tantôt couvant le feu sous la cendre, tantôt explosive comme la lave d'un volcan. (p387)
Commenter  J’apprécie          10
ade80ade80   04 janvier 2018
Le vieil homme le regardait avec tendresse, mais ses yeux étaient remplis de larmes. Elles coulaient doucement sur son visage sillonné de rides et finissaient par tomber une à une dans ses propres yeux en une petite pluie fine qui brouillait sa vue. (p81)
Commenter  J’apprécie          10
ade80ade80   04 janvier 2018
"Quand tu as mal, pleure! Le mal s'en va avec les larmes...". Puis, comme il avait objecté qu'un homme ne pleurait pas, elle avait ajouté : " Ce sont des bêtises, Samuel... Un homme qui ne sait pas pleurer ne mérite vraiment pas le nom d'homme." (p311)
Commenter  J’apprécie          10
Video de Eric Le Nabour (1) Voir plusAjouter une vidéo

Eric le Nabour
Jacques CHANCEL s'entretient avec Eric LE NABOUR dans le cadre des radioscopies "Jeunes pour l'an 2000": il a 20 ans, considérations sur l'âge, le mariage, ses écrits, le métier d'instituteur; l'éducation, le chômage; son attachement à la cellule familiale; Jacques CHANCEL s'étonne de ses positions réactionnaires. Eric LE NABOUR : son opinion sur la jeunesse, l'église, la démographie;...
autres livres classés : mamanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1738 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre