AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791031204673
Éditeur : Editions Ateliers Henry Dougier (01/02/2019)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Cinq siècles après la mort de Léonard de Vinci, Mona Lisa parle.
Cinq siècles à écouter, observer, espionner… Elle raconte ici son histoire, depuis le temps où elle vit le jour à Florence jusqu’à notre
époque où, devenue le plus célèbre tableau du monde, elle trône en idole au musée du Louvre. Célébrité, disgrâce, kidnapping et agressions diverses, détournement d’image, vie clandestine pendant les guerres, voyages diplomatiques à travers le monde, la J... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ClaireDoc
  10 mars 2019
Un récit sympa pour amateurs d'art ou d'Histoire de France. C'est la Joconde elle-même (le tableau, pas le modèle) qui est la narratrice.
A travers ses yeux on prend une leçon d'histoire. Tout d'abord sur Leonardo Da Vinci et François 1er, puis au grès des déplacements du tableau, on surprend les maitresses des rois s'envoyer des piques et Napoléeon discuter avec sa femme. le travail préparatoire est intéressant : l'auteur a recherché quelles étaient les scènes mémorables auxquelles la Joconde aurait pu assister. Ensuite il nous livre la suite d'anecdotes. L'écueil principal auquel il s'est confronté est celui de l'unité du texte.
Il parvient à garder un fil directeur grâce à deux options. Tout d'abord une thématique commune : celle de l'histoire de l'art et de la conservation des oeuvres. On s'amuse de voir la Joconde tour à tour modeste (quand on l'encense) puis déçue (quand on l'ignore). Qu'est-ce que le beau ? Est-ce que cela dépend de l'époque ? La Joconde pourrait sembler être justement le tableau qui fait consensus. Mais l'auteur nous dévoile que c'est suite à son vol et aux protections dont elle est entourée qu'elle est devenu le pinacle du Louvre...
Deuxième technique pour accrocher le lecteur : le fil rouge des chapitres qui se passent au "présent" (présent de l'édition s'entend, soit 2019).
Un livre pour se cultiver et se détendre, que je conseille aux amateurs de miscellanées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
justinesq
  02 mars 2019
La Joconde a l'art de raconter nos histoires
Pourquoi “nos histoires”, et comment une oeuvre d'art serait-elle un témoin privilégié et une narratrice habile ? C'est parce que sous la plume d'Alain le Ninèze, la Joconde n'est pas un tableau figé : durant ses cinq siècles d'existence, depuis sa naissance en 1503 à Florence, son regard perçant et délicat a suivi des intrigues politiques et amoureuses, mais aussi l'engouement pour des oeuvres picturales et littéraires devenues éternelles. “Nos histoires” donc, celles qui ont scandé les rapports diplomatiques et la création artistique de la France, ici racontées à travers le prisme d'une Mona Lisa tout en modestie, et finement observatrice.
L'ouvrage d'Alain le Ninèze célèbre la Joconde non pas comme l'une des toiles les plus admirées au monde, mais bel et bien comme une peinture qui a voyagé, et qui a vécu. Le dialogue intérieur retranscrit par l'auteur s'attarde moins sur les états d'âme de Mona Lisa dépassée par sa notoriété - bien que ces passages fassent sourire le lecteur -, que sur les personnalités et les événements qu'elle a connus, et qui ont influencé le cours de l'Histoire.
Au-delà d'un focus sur le chef-d'oeuvre de Leonardo Da Vinci, ce livre déploie toute sa portée pédagogique. Pas d'hypotypose à la Diderot donc, ce n'est pas l'objectif ici. Entre ces pages, un style simple et oralisé qui dévoile - par le biais de conversations privées fictives tenues sous le regard de la Joconde -, les enjeux émotionnels et patrimoniaux autour des oeuvres d'art. C'est ainsi que le lecteur indiscret devient les yeux et les oreilles de Mona Lisa, et se plait à surprendre les échanges entre François Iᵉʳ et Leonardo Da Vinci, ou entre Napoléon Bonaparte et Joséphine…
Mais il y a aussi, au cours de sa longue vie de pérégrinations, des choses qui ont détourné le regard de Mona Lisa : cachez-moi ces Joconde qu'elle ne saurait voir ! L'auteur fait parler une oeuvre académique qui s'interroge sur son unicité, se sentant parfois offensée par toutes ces copies, et plus particulièrement celle de Marcel Duchamp, avec une moustache et la signature L.H.O.O.Q. (1917). Pourtant, Mona Lisa le reconnaît : la caricature, la lithographie et la sérigraphie font partie de l'Histoire de l'art. Et malgré tout, la “bellezza potente” (puissante beauté) de la peinture de Leonardo Da Vinci (la seule, l'unique), est toujours intacte. Peut-être parce que son charme réside dans tous les secrets qu'elle ne nous dévoile pas encore…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Delire2014
  09 février 2019
Un immense merci à l'opération "Masse critique" ainsi qu'aux éditions Ateliers Henry Dougier pour ce livre qui est mon préféré des 4 déjà reçus dans le cadre de cette opération. le concept? Une personnification de la célèbre Mona Lisa qui nous raconte sa vie et tout ce dont elle a été témoin. Ses souvenirs (dans l'ordre plus ou moins chronologique) sont entrecoupés de scènes se déroulant au présent (voire au futur: de janvier à mai 2019...)
Mon avis? J'ai quasi tout adoré! Premièrement, le style fluide mais beau de l'auteur. Deuxièmement, le mélange histoire, art et humour même si les passages en 2019 (qui rendent l'oeuvre plus dynamique et plus facile à lire) m'ont moins convaincu: je trouvais les "surprises" assez prévisibles et cet aspect un peu policier et un peu fantastique m'a semblé inutile.
J'ai adoré certaines anecdotes et la façon de les raconter comme cet apprenti (Salai) qui a peint la Joconde nue au grand dam de Léonard ou cet artiste dada (Marcel Duchamp) qui s'est amusé à la désacraliser en la grimant et en ajoutant L.H.O.O.Q. sur sa toile! Ou ce dialogue se déroulant chez Napoléon qui est à la fois assez vulgaire (limite pornographique) et exprimé avec subtilité et élégance (ce qui provoque un contraste génial entre le fond et la forme, je l'ai donc copié en citation!) :) Tous ces détails rendent la lecture aussi divertissante qu'instructive! Un livre que je recommande vivement à tous ceux qui s'intéressent un minimum à l'art.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Audrey56
  23 avril 2019
Si les oeuvres, les pierres, les objets pouvaient parler, que nous diraient-ils ? Question que l'on se pose souvent quand on visite un musée, un monument ou encore quand on tient un livre ancien dans ses mains. Alain le Ninèze, essayiste, romancier, publié chez Autrement, au Seuil, chez Acte Sud et maintenant aux ateliers Henry Dougier, essaie, à sa façon, de faire parler le tableau le plus illustre qu'il soit, l'intrigante Joconde, Mona Lisa.
À travers ce livre atypique, qui joue entre histoire et fiction, sans pouvoir entrer dans les catégories livre d'histoire ou roman historique pour autant, cinq siècles de la vie d'un tableau nous sont contés.

Des débuts dans l'atelier du maître, Léonard de Vinci, à Florence jusqu'à sa dernière demeure, au Louvre, ou des millions de visiteurs se pressent de par le monde pour la voir, dorénavant, la plupart du temps, à travers un écran de téléphone.
Formidable épopée qui ne commence réellement qu'en 1516 avec le départ du génie pour Amboise, à la demande de François Ier.

La suite à lire sur : www.actualitte.com
Lien : https://www.actualitte.com/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Actualitte   25 avril 2019
Alain Le Ninèze, essayiste, romancier, publié chez Autrement, au Seuil, chez Acte Sud et maintenant aux ateliers Henry Dougier, essaie, à sa façon, de faire parler le tableau le plus illustre qu’il soit, l’intrigante Joconde, Mona Lisa.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Delire2014Delire2014   09 février 2019
Enfin Bonaparte, décidément très en verve, se mit à railler amicalement Cambacérès:
- Mon cher citoyen consul, je suis heureux de savoir que le traitement que je vous avais prescrit a été efficace.
- De quoi parlez-vous? demanda Cambacérès.
- Vous savez bien, il s'agissait de vous guérir de vos mauvaises mœurs. Je veux dire... vos mœurs contre nature! Je vous avais demandé de fréquenter une actrice. Vous l'avez fait et le résultat dépasse mes espérances puisque j'apprends aujourd'hui que l'actrice en question attend un enfant.
Loin de se laisser démonter, Cambacérès eut une moue à la fois innocente et affectée:
- Si cette femme est enceinte, je n'y suis pour rien! Il y a encore trois mois, elle était la maîtresse d'un de vos généraux. Je ne l'ai connue que... postérieurement!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          02
autres livres classés : provocationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prix Nobel de Littérature (1/3)

Survivant des camps de concentration, mon premier ouvrage s'intitule (dans sa traduction française) "Etre sans destin".

Jaroslav Seifert
Primo Levi
Imre Kertész

10 questions
150 lecteurs ont répondu
Thèmes : prix nobel de littérature , prix nobel , prix littérairesCréer un quiz sur ce livre