AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756066761
Éditeur : Delcourt (17/09/2014)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 36 notes)
Résumé :
1936. Au coeur d'une Europe en paix depuis trois quarts de siècle, se dresse une cité comme le monde n'en a jamais connue... Metropolis, le chef-d'oeuvre de Serge Lehman sublimé par un graphisme de toute beauté. Depuis l'attentat, Metropolis est sous tension. Pourtant, les habitants ne connaissent pas encore l'existence des corps de femmes mutilés. Une étrange affaire qui pousse les autorités à former une équipe de choc Freud, inventeur d'une science de l'esprit méc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Foxfire
  03 novembre 2017
Le 1er volume était un très bon tome d'exposition, très prometteur. Ce 2ème volet est encore meilleur et dépasse mes espérances.
L'aspect uchronique prend encore plus d'ampleur et l'utilisation de personnages réels dans ce contexte historique alternatif est particulièrement intéressant.
Les personnages et leurs relations se complexifient tandis que l'enquête progresse de façon passionnante. Les développements proposés dans ce tome en font une lecture de plus en plus addictive au fur et à mesure de l'avancée dans le livre.
Le dessin est toujours aussi beau, simple sans être simpliste, élégant et osant parfois des audaces qui enchantent l'oeil comme ces pages très inspirées de Klimt.
Ce 2ème tome est un régal et invite à poursuivre la série de façon urgente.
Challenge B.D 2017
Commenter  J’apprécie          210
jamiK
  23 août 2017
Ce deuxième volume de la série tient les promesses tenues dans le premier tome. Cette uchronie fort bien imaginée garde toujours en parallèle avec notre monde réel, des références subtiles et cultivées. Les pages où Klimt est cité sont d'une particulière beauté. La référence au cinéma expressionniste allemand est encore le fil conducteur de cette aventure, les personnages sont troubles et complexes et les mystères continuent à nous tenir en haleine.
Commenter  J’apprécie          120
shmileblik
  01 avril 2017
Une second volet qui commence à nous dévoiler certaines pistes. le lecteur s'enfonce dans les méandres de la ville d'une part et dans l'esprit des personnages d'autre part.
Gabriel Faune, nous dévoile un peu plus la relation étroite qu'il entretient avec Métropolis et son architecture si particulière, conçue par Reinhold Hanish.
Lohman est toujours obsédé par M son démon et n'est pas d'une grande aide pour l'enquête. Il nécessite la surveillance permanente du Dr Freud.
Par ailleurs, des noms jaillissent Briand, Einstein, mais il est pour le moment difficile de connaître leur implication véritable dans l'attentat de la Réconciliation.
Une enquête au rythme lent qui sied parfaitement à l'ambiance générale du récit, cela permet de prendre le temps de découvrir l'aspect psychologique des personnages et pour le moment, c'est un régal!
Commenter  J’apprécie          80
yvantilleuil
  13 janvier 2017
Après une excellente mise en place, le deuxième volet de cette tétralogie imaginée par Serge Lehman (La saison de la couloeuvre, Brigade chimérique, Masqué) invite à poursuivre l'enquête policière menée par Gabriel Faune et l'inspecteur Lohmann.
Métropolis est toujours sous le choc de l'attentat de la Place de la Réconciliation, qui a non seulement fait de nombreuses victimes et mis à jour une crypte contenant les corps de trois femmes momifiées, mais également ravivé les tensions communautaires entre français et allemands dans cette ville qui symbolise l'union franco-allemande. Rappelons en effet que l'uchronie imaginée par l'auteur part d'une Europe des années 30 qui n'aurait jamais connu la Première Guerre Mondiale et d'un Interland franco-allemand, fruit de l'union entre les deux pays.
Outre l'aspect uchronique, qui invite à se demander quels rôles auraient joué Hitler, Freud, Einstein et Churchill au coeur d'une Europe en paix qui aurait su s'éviter le conflit de 14-18, cette suite se concentre sur l'enquête policière et sur le développement psychologique des personnages. Il y a non seulement les liens étroits qui lient Gabriel Faune à cette ville qui l'a adopté lors de sa création, faisant de lui le citoyen numéro 1, mais également la santé mentale inquiétante de l'inspecteur Lohmann, qui est d'ailleurs constamment accompagné de son médecin-traitant, le Docteur Freud. Au fil de cette enquête qui livre ses secrets au compte-gouttes afin de tenir le lecteur en haleine, les personnages gagnent donc en profondeur.
Visuellement, le trait réaliste et classique de Stéphane de Caneva (« Sept clones ») contribue à donner vie à cette ville qui s'installe progressivement comme un personnage à part entière. L'ambiance sombre insufflée par la colorisation et l'aspect comics de cette oeuvre découpée en chapitres sont également une belle réussite. Notons finalement qu'à l'instar de « Masqué », c'est Benjamin Carré qui se charge des couvertures.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Deslivresetlesmots
  20 juillet 2018
On retrouve l'inspecteur Faune qui tente d'éclaircir le mystère des cadavres trouvés sous la tour de Réconciliation suite à l'ouverture d'une brèche provoquée par un attentat. Tout semble se complexifier à la découverte d'un escalier secret qui pousse l'équipe à aller rendre visite à l'architecte en question : Reinold Hanish. Malheureusement, il sera difficile d'obtenir des réponses de sa part…
Entre temps Lohmann, avec qui Faune doit travailler, ne semble pas être aussi stable qu'il le prétend : il continue d'utiliser le fameux gant noir marqué d'un « M » à la craie blanche, qui l'avait pourtant poussé par le passé à des accès de violence. Faune est déjà très suspicieux de lui et sur ses gardes, mais tout est complexifié par le fait que Lohmann entretienne une relation avec « Loulou », qui ne laisse pas Faune indifférent.
À cette ambiance déjà très mystérieuse s'ajoute l'existence d'un « groupe » appelé le secret. Si, si, le secret. Il l'est tellement que ce nom est toujours barré et que les paroles des personnes qui en font partie sont également barrées : cela pourrait être considéré comme un petit détail mais je trouve qu'il fallait y penser et que cela a son petit effet.
Enfin, l'un des points forts de ce tome est le fait qu'on ait enfin accès à la vision que Faune avait de la ville avant d'être « soigné » par le docteur Freud de ses « hallucinations ». Ces images sont absolument magnifiques, pleines de féerie et de couleurs chaudes, avec un style très différent du reste de la bande dessinée, ce qui doit être un réel challenge pour l'artiste !
Le mystère s'épaissit et se complexifie, de quoi s'impatienter de lire la suite !
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (4)
BulledEncre   09 février 2015
Lehman approfondit dans ce tome ses personnages principaux. Le lecteur en apprend un peu plus sur leur passé, les problèmes que ça pose ou risque de poser sous peu. Cela diversifie le scénario et enrichit ce polar par les complexités de ses protagonistes qui sont loin d’être lisses et sans saveur.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees   14 janvier 2015
Une grande réussite pour cet hommage au passé, y mêlant aussi de nombreuses influences bien amalgamées en une histoire policière passionnante.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Sceneario   09 octobre 2014
De Canevas réalise ici un travail remarquable. Son style et sa mise en scène font que nous adhérons de suite à ce récit, à cette atmosphère, à cette tension latente qui se ressent au plus profond de nous. Les personnages sont assez expressifs et De Caneva illustre aussi quelques pages que nous n'allons pas oublier de sitôt !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   03 octobre 2014
Bénéficiant d’une réflexion uchronique aboutie et s’appuyant sur un trait et une colorisation maîtrisant parfaitement les formes et leurs rendus, Metropolis pourrait - en seulement quatre volumes - devenir une référence en la matière.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   05 octobre 2014
- Gabriel, explique-moi ! Que s'est-il passé ? Qui sont ces gens ?
- Le Secret.
- Le quoi ?
- Le service qui contrôle le contrôle. Il ne faut pas en parler. Il ne faut même pas y penser.
- Mais...
- Il a raison, Docteur.
Commenter  J’apprécie          140
BigDreamBigDream   11 octobre 2014
Je travaille dur. Je suis un bon flic. Je fais ce qu'on ne demande.
Mais pour être honnête, je me sens comme un infirme.
Depuis que vous m'avez soigné, j'ai l'impression d'être devenu aveugle et sourd. Je ne perçois plus les choses comme avant.
Quand je ne faisais qu'un avec la ville.
Vous dites que c'était une psychose, mais je n'avais pas besoin de noter mes sensations pour savoir que j'existais.
Ni de cogner dans un sac.
Je ne me battais jamais.
Je savais toujours qui était qui. Je connaissais tous les chemins pour éviter les ennuis.
La vérité, docteur, c'est qu'avant de vous connaître, j'étais une espèce de dieu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BigDreamBigDream   11 octobre 2014
Raymond Benesh, urbaniste.
Blaise Cendrars, cinéaste.
Alexandre Chizhevsky, philosophe.
Robert Goddard, physicien.
Adolf Hitler, peintre.
Gustav Holst, compositeur.
Ferdinand Porsche, avionneur...
Ça continue comme ça sur des pages et des pages!
Il va nous falloir des semaines pour tout vérifier.
Commençons par les vigiles, c'est quand meme plus vraissemblable.
Vous avez raison.
Commenter  J’apprécie          10
BigDreamBigDream   11 octobre 2014
Vous voyez ces hommes là-bas?
A eux trois, ils ont inventé l'astronautique.
Il disent que si on met les moyens, on sera sur la lune avant 1950.
Commenter  J’apprécie          20
LunalitheLunalithe   03 août 2016
Sur le parking de l'université : Odeurs d'essence et de goudron tiède. Sentiment d'une présence électrique dans l'air (anges morts ?).
Lohmann me frôle et je sens une trace du parfum de Loulou sur sa veste.
J'essaie de ne pas penser à elle. De ne pas l'imaginer. Je me concentre sur les sensations physiques.
Ça ne marche pas.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Serge Lehman (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serge Lehman
Serge Lehman vous présente son ouvrage "L'homme gribouillé" aux éditions Delcourt.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2150706/serge-lehman-l-homme-gribouille
Notes de Musique : Free Musique Archive
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2899 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre