AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B005Q24SAU
Éditeur : (27/09/2011)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Innsmouth... C'est le hasard qui m'y conduisit, durant cet été où je fêtais ma majorité en parcourant la Nouvelle-Angleterre. Je voulais me rendre à Arkham, mais le prix du billet de train me fit hésiter. C'est alors que l'employé des chemins de fer me parla de ce vieil autobus, que presque personne n'empruntait parce qu'il passait par Innsmouth... Mais pourquoi les gens évitaient-ils cet ancien port de pêche, comme si ses habitants avaient la peste ? Après cette ho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
mcd30
  03 avril 2019
Une nouvelle prenante. Une belle écriture. de belles descriptions d'Innsmouth. La peur et la curiosité nous tiennent en haleine. Un grand merci à Victor Tocqueville qui m'a conseillé cette nouvelle quand je lui ai dit que le mythe de Cthulhu, me glissait des mains lors de sa lecture. J'avais été déçue et je n'avais pas eu peur. Avec celui-ci, je n'ai pas eu peur mais il m'a donné à réfléchir.
Tout d'abord, il y a cette ville, ces monstres venus de la mer et ces ruines dans les profondeurs. Là aussi, je ne peux m'empêcher de penser à l'Atlantide et puis avec ces créatures marines, j'ai pensé aux Mérovingiens et à leur légende comme Christian Attard.
Après, il y a cette idée de folie toujours présente chez le héros et qui le rattrapera à la fin. Un thème récurrent chez Lovecraft, est-ce autobiographique? Nous dévoile-t-il quelques uns de ces symptômes ?
Ayant lu quelques article sur l'auteur, je comprends mieux son univers qui va du gris au noir, avec la peur, l'angoisse( même la ville est dans une gorge), étymologiquement l'angoisse vient du mot angustia, étroit, resserrement). Et ces maisons avec leurs volets et leurs portes condamnées, que se passe-t-il derrière?
Ensuite, ces monstres qui vivent dans des maisons pour se donner une apparence humaine et retrouvent leur vraie nature qui les renvoie à la mer (leur matrice) quand ils vieillissent. C'est assez symbolique d'un choix entre la nature et le matérialisme. Les monstres peuvent aussi être considérés comme la maladie, la mort à laquelle on n'échappe pas.
Jusque là notre héros fuyait sa folie et ne regardait pas le monstre en face, sa destinée mais j'ai trouvé une note de résignation à défaut d'acceptation quand il dit : et nous vivrons à jamais dans l'émerveillement et dans la gloire.
Bref, une histoire qui m'a fait réfléchir et ce n'est pas si mal.
Où finit la folie, où commence la réalité ? Ma toute dernière crainte elle-même ne serait-elle qu'une illusion ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          526
Glesker
  04 février 2014
Intrigué par les rumeurs courant au sujet d'une bourgade côtière, le narrateur embarque dans un bus à destination afin d'aller y voir par lui-même. Effectivement, la lugubre cité de Nouvelle-Angleterre a perdu de longue date de sa superbe et les impressions les plus détestables surgissent aux yeux de notre héros qui décide de quitter les lieux avant la nuit. Las ! le bus est en panne et lui faudra passer la nuit sur place et peut-être faire face aux horreurs venues de la mer que lui a décrit un vieil ivrogne du cru.
Ce court roman s'inscrit dans le cycle de Cthullu et de sa mythologie. Bien sûr, Lovecraft use et abuse de l'emphase pour accroître le sensationnel des situations dans lesquelles il place le narrateur. On connaît bien le procédé de cet auteur, ce pourrait être lassant... Mais non, ça marche toujours aussi bien. Un suspense insoutenable, des créatures inquiétantes, des scènes angoissantes... Celle de l'hôtel étant particulièrement réussie.
Pour les adeptes de l'horreur-suspense ou pour ceux qui voudraient débuter par un Lovecraft pas trop cryptique : un bon choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Tatooa
  01 février 2015
Pour ma part j'ai lu le recueil contenant 6 nouvelles qui se situent toutes autour de et à Arkham, ville imaginaire créée par Lovecraft (n'en déplaise aux fans de Batman), avec son université "Mikatonic", sa bibliothèque contenant le "nécronomicon" (entre autres livres obscurs), qu'il vaut mieux ne pas trop fréquenter si on ne veut pas finir dans son asile psychiatrique, lui très fréquenté ! Muarf !
"Le cauchemar d'Innsmouth" : nous plonge direct dans une ambiance hyper-glauque, fort bien distillée et dosée de plus en plus fortement au fur et à mesure qu'on avance dans "Innsmouth" avec le "Je" du narrateur, fort bien utilisé dans la montée en puissance de l'angoisse, avec la découverte finale... C'est, il me semble, la nouvelle la plus longue du recueil, encore que la seconde se défend bien aussi... Les descriptions de la ville d'Innsmouth et de ses "personnages" sont hérissantes, vraiment, on s'y croirait, j'ai adoré !

"La maison de la sorcière" : Celle-là m'a moins accrochée. Si l'analogie mathématique/sorcellerie (autres dimensions) est plutôt bien amenée, elle est un tantinet plus abstraite, et de fait, j'ai été moins plongée dans l'ambiance parce qu'à vouloir essayer de suivre le délire de ce pauvre Gilman, je me suis un brin perdue dedans. La fin (le dernier tiers) donne pourtant une ampleur un brin plus intense à l'ensemble de la nouvelle et on plonge dans l'horreur, la vraie, avec sacrifices humains...
"Celui qui hantait les ténèbres" : J'ai beaucoup aimé, à la fois la narration et la façon d'amener le récit. (oui c'est curieux car d'habitude je n'apprécie pas ce genre type "rapport".) Mais je trouve qu'ici les citations directes de ce qu'a écrit Blake apportent une note très angoissante.
"Air froid" : Encore une très bonne nouvelle. le fond en est vraiment très intéressant. le hic c'est que je m'y attendais donc je n'ai pas eu la surprise de la fin, mais je l'ai presque trouvée trop courte et pas assez fouillée...
"L'indicible" : Celle que j'ai le moins appréciée du recueil. (Plus elles sont courtes et plus je suis frustrée, semble-t-il !); elle est vraiment très courte, peu détaillée, pas assez pour que l'ambiance soit vraiment à l'horreur. Pas eu le temps d'entrer dedans que j'en étais déjà sortie, en fait.
"Le monstre sur le seuil" : une histoire de "possession" très étrange, bien écrite, et qui peu à peu "dérange" la raison comme pour ses protagonistes, vraiment excellente !
Bref, c'est un excellent recueil dans l'ensemble, du très bon Lovecraft !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
meygisan
  30 mai 2012
Conseil pour celles et ceux qui n'aiment pas le poisson, ne lisez surtout pas cette nouvelle vous risqueriez d'en être dégoûté ad vitam eternam.... Pour ma part Lovecraft ne m'a pas permis de me réconcilier avec la viande aquatique tant ce récit vous écœure même d'y penser... Ici pas de jolies sirènes ou autres naïades, mais des créatures dégénérées, des hybrides qui sentent bon les poubelles et vous rappelle à votre souvenir votre dernier repas.... Une très chouette description des rites pratiquées dans la ville, avec une horreur grandissante, qui permet d'appréhender l'univers de l'auteur et d'apprécier toute l'étendue de son style... Seules quelques petites longueurs à mon goût notamment dans l'intention de rattacher son récit à des lieux réels précis....
Commenter  J’apprécie          80
ChristianAttard
  16 août 2018
"Le cauchemar d'Innsmouth" me semble être une assez bonne porte d'entrée dans l'univers sombre et déstabilisant d'Howard Philips Lovecraft. C'est en tout cas par ce roman que j'ai fait la connaissance de l'extraordinaire pouvoir d'imagination de l'auteur. On a constamment l'impression en le lisant qu'il ne s'agit plus là d'une fiction mais au contraire du rapport de faits vécus !
Ce récit perd peut-être en crédibilité par sa fin que je ne vous rapporterai bien sûr pas ici mais qui, en toute logique, aurait du influencer aussi le corps du récit...
A propos, saviez-vous qu'une antique légende prétendait que les mérovingiens avaient pour ancêtre une créature venait du fond des mers ?
Mais ceci est une autre histoire... Quoique ...
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   28 janvier 2015
Les enquêteurs circonspects hésiteront à contester l'opinion courante qui veut que Robert Blake ait été tué par la foudre ou par un choc nerveux dû à une décharge électrique. En vérité, la fenêtre devant laquelle il se trouvait était intacte, mais la nature est coutumière de ces caprices. L'expression de son visage a pu être causée par des contractions musculaires sans aucun rapport avec ce qu'il a vu. Les notes de son journal sont nettement le fruit d'une imagination débridée mise en branle par des superstitions locales et certaines découvertes faites par le défunt. Quant à l'état bizarre de l'église abandonnée de Federal Hill, il est aisé de l'attribuer à une certaine charlatanerie de Blake, consciente ou inconsciente.
Car, après tout, c'était un écrivain et un peintre qui se consacrait au domaine du mythe, du rêve, de la terreur, toujours en quête d'effets étranges ou fantomatiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
GleskerGlesker   04 février 2014
C’est alors que l’impression la plus horrible de toutes s’abattit sur moi – l’impression qui détruisit mon dernier reste de sang-froid et me fit détaler frénétiquement vers le sud, le long des noires entrées béantes et des fenêtres au regard de poisson, dans cette rue déserte de cauchemar. Car, en y regardant de plus près, je m’aperçus que les eaux éclairées par la lune entre le récif et le rivage étaient loin d’être désertes. Elles fourmillaient d’une horde de formes qui nageaient en direction de la ville ; même à cette distance et en un seul regard je pouvais affirmer que les têtes qui dansaient sur l’eau et les bras qui s’agitaient étaient tellement étrangers et anormaux
que l’on ne pouvait ni l’exprimer ni le formuler consciemment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
TatooaTatooa   24 janvier 2015
Au cours de l'hiver 1927-1928, des fonctionnaires du gouvernement fédéral menèrent une enquête mystérieuse et confidentielle à propos de certains faits survenus dans l'ancien port de pêche d'Innsmouth, Massachusetts. Le public ne l'apprit qu'en février, à l'occasion d'une importante série de rafles et d'arrestations, suivie de l'incendie volontaire et du dynamitage - avec les précautions qui s'imposaient - d'un nombre considérable de maisons délabrées, vermoulues et qu'on supposait vides, le long du front de mer abandonné. Les esprits peu curieux considérèrent cet événement comme l'un des affrontements les plus graves de la guerre intermittente contre les trafiquants d'alcool.
(Dans "le cauchemar d'Innsmouth")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mcd30mcd30   01 avril 2019
Ce fut la fin, pour ce qui me reste à vivre sur cette terre, de toute paix, de toute confiance en l'intégrité de la Nature et de l'esprit humain. Rien de ce que j'avais pu imaginer - même en ajoutant foi mot pour mot au récit dément du vieux Zadok - n'était en aucune façon comparable à la réalité démoniaque, impie, que je vis ou que je crus voir.
Commenter  J’apprécie          130
meygisanmeygisan   30 mai 2012
La puanteur devenait atroce, et les bruits s'enflaient en un vacarme bestial de coassements, d'aboiements et de hurlements sans le moindre rapport avec la parole humaine. Etait ce vraiment la voix de mes persécuteurs? Avaient ils des chiens après tout? Pourtant je n'avais jamais vu à Innsmouth aucun de ces animaux inférieurs. Ces sauts mous ou ces tapotements étaient monstrueux-je ne supporterais pas la vue des créatures dégénérées qui les produisaient. Je garderais les yeux fermés tant qu'elles n'auraient pas disparu vers l'ouest. La horde était tout près maintenant-elle infectait l'air de ses rauques grognements, le sol tremblait presque au rythme étranger de sa marche. J'en perdais le souffle, et je fis appel à toutes les ressources de ma volonté pour garder les yeux fermés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Howard Phillips Lovecraft (111) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Howard Phillips Lovecraft
Vos libraires ? Gérard Collard et Thomas Raymond vous proposent un mercredi sur deux leurs coups de coeur et leurs coup de gueule littéraires. Ils sont accompagnés de chroniqueurs (Jacqueline Pétroz, Didier Debroux, Mélanie Cheymol ou encore Jean-Edgar Casel)? Voici la liste des livres présentés dans le deuxième numéro de la deuxième saison de la Petite Librairie : ? ? Les Chiens de Détroit de Jérôme Loubry aux éditions Livre de Poche ??https://www.lagriffenoire.com/125656-nouveautes-polar-les-c? ?Le douzième chapitre de Jérôme Loubry aux éditions Livre de Poche ??https://www.lagriffenoire.com/1013642-nouveautes-polar-le-d? ?Les refuges de Jérôme Loubry aux éditiions Calmann-Lévy ??https://www.lagriffenoire.com/1013457-romans--les-refuges.h? ? ?HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue aux éditions Belfond ??https://www.lagriffenoire.com/1014109-nouveautes-polar-hs-7? ? ?Le rêve d?un fou de Nadine Monfils aux éditions Fleuve ??https://www.lagriffenoire.com/1016562-divers-litterature-le? ? ?Les chefs d'oeuvre de Lovecraft - Les Montagnes hallucinées T01 (01) de Gou Tanabe et Sylvain Chollet aux éditions Ki-oon ??https://www.lagriffenoire.com/127260-achat-bd-les-chefs-d-o? ?Les chefs d'?oeuvre de Lovecraft - Les Montagnes hallucinés T02 (2) de Howard phillips Lovecraft, Gou Tanabe aux éditions Ki-Oon ??https://www.lagriffenoire.com/143506-livres-mangas-les-chef? ?Les chefs-d'oeuvre de Lovecraft - Dans l'Abîme du temps de Gou Tanabe, Howard phillips Lovecraft aux éditions Ki-Oon ??https://www.lagriffenoire.com/1015707-livres-mangas-les-che? ? ?Un autre tambour de William Melvin Kelley aux éditions Delcourt ??https://www.lagriffenoire.com/1013462-divers-litterature-un? ? ?Ces rêves qu'on piétine de Sébastien Spitzer aux éditions Livre de Poche ??https://www.lagriffenoire.com/136576-romans-historiques-ces? ?Le Coeur battant du monde de Sébastien Spitzer aux éditions Albin Michel ??https://www.lagriffenoire.com/1011571-romans-historiques-le? ? ?Vagin tonic de Lili Sohn aux éditions Casterman ??https://www.lagriffenoire.com/118397-achat-bd-vagin-tonic.h? ?Mamas de Lili Sohn aux éditions Casterman ??https://www.lagriffenoire.com/1014687-achat-bd-mamas.html ? ?Boule de foudre de Liu Cixin et Nicolas Giovanetti aux éditions Actes Sud ??https://www.lagriffenoire.com/1013223-livres-de-science-fic? ?Le problème à trois corps de Cixin Liu et Gwennaël Gaffric aux éditions Actes Sud ??https://www.lagriffenoire.com/56192-sci-fi-le-probleme-a-tr? ? ?
+ Lire la suite
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Howard Phillips Lovecraft

Quelle est sa nationalité ?

Anglaise
Galloise
Américaine

5 questions
151 lecteurs ont répondu
Thème : Howard Phillips LovecraftCréer un quiz sur ce livre