AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Liliane Sztajn (Traducteur)
ISBN : 2842051424
Éditeur : 1001 Nuits (01/07/1997)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.78/5 (sur 23 notes)
Résumé :
L'horreur dort sous les ruines du prieuré d'Exham que son ultime propriétaire s'est mis en tête de restaurer. La culpabilité, la tragédie et l'innommable remontent à la surface, réveillés par la sarabande des rats dans les murs. L'abomination archaïque fait déferler ses rites ignobles sur l'illusion matérialiste du XXe siècle naissant. Un texte majeur de Lovecraft, maître américain du macabre.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
RosenDero
  02 juillet 2016
Miné par la mort de son fils aviateur de la grande guerre, le narrateur décide de partir sur les traces de ses ancêtres en Angleterre, de racheter puis restaurer le prieuré familial à l'abandon depuis des générations.
Il découvre rapidement que leurs rumeurs et superstitions entourant ses aïeux et le lieu maudit de leurs activités sont encore présentes bien des siècles après leur mystérieux assassinat. D'après ces légendes, des rites occultes unissaient les de Poer à des forces démoniaques et sans âges, l'odeur du lieu est étrange, des villageois disparaissent, et, surtout, des hordes de rats ont fuit le prieuré quelques temps après la mort de tous ses occupants…
---
Un récit haletant, rédigé d'une main de maître, et grâce auquel notre rationalisme vole (encore une fois) en éclat pour mieux plonger dans un abîme d'horreur incompréhensible.
Encore une fois dans l'univers de Lovecraft, la science côtoie le paganisme et s'y marie par force. Mais, comme souvent également, on peut lire et relire le texte selon divers angles, en accordant du crédit au narrateur, ou, au contraire, en le considérant comme fou. Mais dans les deux cas l'horreur présentée est bien réelle et le fait des hommes. Et si Nyarlathotep est mentionné, c'est subrepticement, et cela permet au lecteur d'insérer ce texte dans la mythologie Lovecraftienne, sans quoi on pourrait l'en séparer. Cette quasi absence de mention des Grands Anciens laisser le champ libre au lecteur d'imaginer le pourquoi du comment, les raisons de l'horreur décrite et le lien qui l'unit au narrateur. Mais une frustration, certainement voulue par l'auteur (il faudrait qu'un érudit nous dise si en 1923 la mythologie de Lovecraft avait l'habitude d'être explicitée), naît après la lecture de cette nouvelle et de par ce manque volontaire d'explications. On souhaiterait en savoir plus, en apprendre davantage, connaître les détails des rites et pratiques occultes dont il est question à la fin du récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cicou45
  23 juin 2011
L'histoire débute en 1923 au coeur de la vieille Angleterre et le narrateur, qui s'exprime à le première personne, bien qu'étant originaire de Virginie, décide de racheter le siège de ses ancêtres, situé en Angleterre et décide de le faire restaurer.
Nouvelle remplie d'horreur et de fantastique puisque l'on y découvre une Angleterre dévastée et ravagée après, entre autres, les évènements de le Première Guerre mondiale. Style d'écriture s'apparentant à celui d'Edgar Allan Poe, celui-ci était totalement novateur en ce début de XX ème siècle et Lovecraft est l'un des plus grands maîtres du genre !
Commenter  J’apprécie          40
dancingbrave
  18 août 2012
très court roman fantastique; la malédiction qui frappe une famille au travers des générations successives.
Court mais efficace, ce texte est tout indiqué pour finir une nuit qui sera blanche si on est un tant soit peu sensible.
Commenter  J’apprécie          53
MissSherlock
  27 août 2012
J'ai découvert ce court roman grâce à ma soeur alors que j'étais adolescente et le récit a parfaitement rempli son oeuvre : il m'a effrayée ! Cette histoire est cauchemardesque et, pour peu que l'on soit un peu sensible, donne la chair de poule. Je ne vous cache pas avoir passé une nuit agitée après ma lecture !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   21 décembre 2013
Le 16 juillet 1923, après le départ du dernier ouvrier, j'emménageais dans le prieuré d'Exham. La restauration avait été une tâche formidable, tant il restait peu sur les vieilles fondations désertées, qu'une coquille vide de ruines ; mais parce qu'il s'agissait du lieu de mes ancêtres, aucune dépense ne m'avait découragé.
Commenter  J’apprécie          20
RosenDeroRosenDero   02 juillet 2016
Sur sept hommes cultivés, seul sir William Brinton garda son sang froid ; ce n'était que plus méritoire car, marchant en tête, il devait avoir tout vu le premier.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Howard Phillips Lovecraft (100) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Howard Phillips Lovecraft
Conférence Cthulhu et ses petits camarades : la folie Lovecraft ! enregistrée aux Imaginales 2018. Avec Karim Berrouka, Gille Ménégaldo et François Baranger.
autres livres classés : château hantéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Howard Phillips Lovecraft

Quelle est sa nationalité ?

Anglaise
Galloise
Américaine

5 questions
135 lecteurs ont répondu
Thème : Howard Phillips LovecraftCréer un quiz sur ce livre